Aller au contenu


Photo

Einstein a tort


  • Veuillez vous connecter pour répondre
118 réponses à ce sujet

#91 mosfet30weff

mosfet30weff

    aveuglé par la lumière infra-rouge

  • Membres
  • 1 269 messages
  • Localisation : les pléaïdes

Posté 24 septembre 2006 à 20:02

ca me parait phénomènale pour le champ magnétique as-tu un lien s'agissant de la Z-machine?

#92 lifter

lifter

Posté 24 septembre 2006 à 20:05

Je crois que tu t'inquiète pour rien, si on pouvait remonter dans le temps, l'univers serait instable à cause des paradoxes !
D'ailleurs Heim dit qu'on peut voyager plus vite que c parce qu'en fait on passe dans l'hyperespace : c'est une ou plusieurs dimensions différentes dans lesquelles les lois diffèrent...
Je crois d'ailleurs que le voyage dans le temps est impossible sans aller dans un Univers parllèles...
:guerrier:

#93 lifter

lifter

Posté 24 septembre 2006 à 20:09

Ce que je peut te dire en attendant de te filer un lien c'est qu'un générateur de Sakarhov permet d'atteindre des ampérages de plusieurs millions et qu'il est possible de créer un champ magnétique très puissant donc la théorie semble sur le point d'être tester !
:D

#94 lifter

lifter

Posté 24 septembre 2006 à 20:14

:o les liens sont :
wikipédia -> recherche "théorie de Heim"
Et : http://www.futura-sc...degres_8419.php

#95 mosfet30weff

mosfet30weff

    aveuglé par la lumière infra-rouge

  • Membres
  • 1 269 messages
  • Localisation : les pléaïdes

Posté 24 septembre 2006 à 20:17

tout d'abord le topic ne parle spas de voyage dans le temps, mais la différence de valeur de c dans einstein pensait qu'elle était constante, de symétrie dans l'univers (lorentz) avec les recherches il pourrait y avoir rupture scientifique, cette valeur différente de zéro est peut-être faible, et elle ne dépasserait peut-être pas largement la vitesse de la lumière, pour l'instant on ne connait pas grand chose des univers parallèles mais on s'éfforce de reproduire des exemples en laboratoires, en partant de certaines observation (antimatière, champ gravitationnel) il est sûr que ces univers parallèles ne seraient guère stable....

#96 pat666

pat666
  • Localisation : 54
  • Intérêts : spiritualité nature

Posté 24 septembre 2006 à 20:21

a noter "l'énergie electromagnétique se transforme en quelques nanoseconde en energie donc thermique et ça me fait penser aux ummo qui disaient que dés qu'une valeure électromagnétique ,qui se traduisaie par une couleur , donc si cette couleur leur convenaient , ils l'a convertissait en énergie...

#97 No Mercy

No Mercy

Posté 24 septembre 2006 à 20:24

:cool: Soir all sir and ladies

En rapport avec la dernière de mes aventures, je souscrit (sans pouvoir en apporter une preuve irréfutable) à ce qu'a dit lifter

Je crois d'ailleurs que le voyage dans le temps est impossible sans aller dans un Univers parllèles...


Il m'est avis dans l'état actuel de mes connaissances et de mes observations, qu'une sécurité semble a l'oeuvre.
Je formule le postulat suivant :

Mis à part les voyages temporels non artificiels, un voyage temporel artificiel se fera en dehors de l'univers source, vers un univers à trés fort taux de similarité.

Je ne developperais pas plus avant, et laisse à ceux qui seront interressés par le sujet le développement des implications de mon postulat.

Best Regards

VOID.

#98 polales

polales
  • Localisation : nimes
  • Intérêts : electronique

Posté 24 septembre 2006 à 22:52

je distingue le voyage dans le passé et celui dans le futur

je pense qu'on pourra un jour, aller dans le passé, mais seulement de façon passive
un peu comme si on pouvait juste voir, mais jamais agir
imaginez un espece de telescope qui pourrait recuperer les photons lancé dans l'univers des centaines ou des milliers d'années auparavent, un peu comme aujourd'hui on recupere la lumiere des etoiles a des millions d'années lumiere, donc tel qu'elles etaient il y a des milions d'années


par contre je ne crois pas dans el voyage dans le futur
sauf a se faire endormir puis reveillé x années apres, mais c'est un voayge sans retour

#99 Magnus

Magnus
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris

Posté 25 mars 2007 à 18:42

La boite d'Einstein réalisée

par contre j'ai pas compris grand chose à l'article :???:
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux" (benjamin Franklin)

#100 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    Artiste Talentueuse

  • Membres
  • 4 652 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Hémisphère Sud
  • Intérêts : Nombreux

Posté 25 mars 2007 à 18:50

Avec cette boîte, ils ont observé pour la première fois l’apparition puis la disparition d’un photon à partir du vide !


M'est avis qu'il pourrait sagir de l'explication de la création d'un vortex. Mais je peux me tromper vu qu'il n'y a pas de dessin ou de photo pour expliquer cela (sauf l'ancien dessin d'Einstein).
Ce que tu donnes est à toi, mais ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'on te fasse.

Mon lien

#101 Eclipse

Eclipse

Posté 25 mars 2007 à 21:10

La boite d'Einstein réalisée

par contre j'ai pas compris grand chose à l'article :???:

En fait l'article explique un combat de deux théories qui n'arrivent pas à coller ensemble (le monde particulaire, macroscopique).Mais les applications sont valide dans les deux cas.
La mécanique quantique voit la lumière comme une probabilté de presence (décrire, sans nécessairement prétendre expliquer, et s’en tenir aux faits observables).
La question est -ce photon a une masse à l'instant t donné? , si Oui, l'expérience d'Einstein le démontrera et mettra l'incertitude Heinsberg en défaut.
Les relations d'incertitude de Heisenberg traduisent l'impossibilité de préparer un état quantique correspondant à des valeurs précises de certains couples de grandeurs conjuguées.
Ceci est lié au fait que les opérateurs quantiques associés à ces grandeurs classiques ne commutent pas.
En gros, "si tu connais la vitesse, tu ne peux pas connaitre la position" ou l'inverse.Ou encore "Si l’on veut attribuer une énergie précise à un système,
on ne pourra pas dire à quel moment il avait cette énergie donnée".
Einsten n'est pas du tout d'accord sur ce principe .
Einstein demontre avec l'expérience(voir schema du liens) que l'appartion de la masse de photon à l'instant t => energie =>poids=>élongation du ressort=>Eureka
Einstein gagne et Bohr perd.Pourquoi?parceque l'energie ou perturbation est visible,et elle est couplée avec la masse à l'instant t donné.
Mais en fait cette démonstration est fausse car Einstein a oublié sa propre théorie (selon Bohr), car le ressort (energie potentielle) est à l'extérieur du reférence.
L'élongation du ressort => Vitesse (qui devrait aussi sous mise à l'incertitude de Heinsberg )=> élongat° (impossible à prédire selon incertitude ).
Et l'horloge à l'interieur du detecteur de photon n 'est pas la même qu' à l'exterieur (observateur du ressort).Ainsi l'incertitude Heinsberg reste valable.

Commentaire:( à ce niveau personne ne detient la verité, ainsi je dis ce que je pense)
Je pense que les deux ne se contredisent pas du tout. L'apparition de photon et la dispariton ne sont qu'une rotation de même photon .La moitié visible sur notre monde
La deuxième visible par l'autre univers.A partir de là, il est possible de pomper l'energie de l'autre univers, en maitrisant la rotation à forte compression des particules. .Et la vitesse (célérité) n'est qu'une rotation
des photons en même fréquence dans les deux univers.Mais bon, dire ça dans le dogme scientifique actuel , on risque de se faire couper la tête..L'apparition et la disparition des ovnis peuvent s'expliquer ainsi.Même
beaucoup plus..

Ma conclusion: L'incertitude Heinsberg devient une certitude d'Einstein dans les deux univers jumeaux ou // . Même notre ADN apporte des preuves.....

#102 collie barbu

collie barbu

    avocat du diable

  • Bannis
  • 537 messages
  • Genre : Homme

Posté 17 avril 2007 à 15:55

EINSTEIN avait raison!



http://www.radio-can...?prov=ms&ref=ms
good fences make good neighbours

#103 logico

logico

    Amilius : ma lumière

  • Membres
  • 495 messages
  • Localisation : En France

Posté 17 avril 2007 à 17:39

Bonsoir,

Le postulat de l'équivalence entre la masse et l'énergie provient d'Albert Einstein.Mais celui-ci a également énoncé que le photon a une masse au repos nulle , il est énergie cinétique.

Cette expérience de la "boite" est imaginaire, ce n'est qu'une image pour contrer les inégalités de Heinsserberg : un photon est incapable d'alourdir un système macroscopique de façon a déclancher un mécanisme.Braquez une lampe torche sur une masse retenue par un ressort, vous ne verrez pas ce dernier s'allonger !

dans l'expérience récente, il est montré qu'un photon n'est pas absorbé, mais "disparait" malgré l'énergie qu'il represente.



A+

#104 oriflamme

oriflamme

Posté 17 avril 2007 à 17:56

Si un photon disparait, peut-on raisonnablement échafauder théories et hypothèses à partir de cela..?
Pour percevoir ce qu'est la matière, il faut l'Ouverture d'Esprit adéquate, car la matière est une vue de l'Esprit..et là on s'aperçoit que tout est énergie et que c'est nous qui donnons forme aux énergies : photon, bactérie, étoiles, corps, etc..
Voir "L'Univers est un hologramme" Michaël Talbot. Petite bibliothèque Payot

#105 SoftR

SoftR

Posté 20 avril 2007 à 21:44

E = delta M C2

Valable si la matière existe or la matière est énergie donc équation fausse...

#106 Tichen

Tichen
  • Genre : Homme
  • Localisation : Sur Terre

Posté 04 mai 2007 à 16:31

Bonjour bonsoir.

Nous sommes DANS la matière, hors pour l'observer ou observer l'univers il faudrai se trouver en dehors de l'univers.

Pour moi, Monsieur Einstein n'a fait avancer le Smilblic que d'une fraction de seconde ! De plus, il paraît qu'il s'est inspiré des travaux d'Henri Poincaré. Einstein nous coince maintenant plus qu'autre chose. La mode passe.... comme les théories....
Dieu est une personne que personne n'a pu voir, a part à l'époque du Christ (Un candidat au bac)

#107 lifter

lifter

Posté 08 mai 2007 à 14:38

:D Salut !!!

juste un lien intéressant :

http://www.imaginasc...s=1&id=243#haut

à +++ :wink:

#108 Tichen

Tichen
  • Genre : Homme
  • Localisation : Sur Terre

Posté 08 mai 2007 à 16:46

A propos de temps et de celui reste et celui qui part, il existerait une particule :

Tachyons : Petits corps rapides vidés de poids ou sans masse-poids. Tachyon, du Grec : rapide, comme la tachycardie, ou cœur qui bat rapidement. Si une particule a une masse négative ou le carré de sa masse, ou anti-poids, ou moins à l'infinie son poids, elle peut largement dépasser la vitesse de la lumière ou même franchir un espace quelque soit son volume, de façon instantanée.

Avec son espace-temps, Albert n'a pas apporté de nouveau sur une possible représentation du temps ! Voir par exemple le nombre important de textes dans divers revues spécialisées.

Modifié par Tichen, 08 mai 2007 à 16:48.

Dieu est une personne que personne n'a pu voir, a part à l'époque du Christ (Un candidat au bac)

#109 lifter

lifter

Posté 08 mai 2007 à 21:38

:D Salut Tichen !!!

Tachyons : Petits corps rapides vidés de poids ou sans masse-poids. Tachyon, du Grec : rapide, comme la tachycardie, ou cœur qui bat rapidement. Si une particule a une masse négative ou le carré de sa masse, ou anti-poids, ou moins à l'infinie son poids, elle peut largement dépasser la vitesse de la lumière ou même franchir un espace quelque soit son volume, de façon instantanée.


D'après la théorie avec (E)² = (mc²)² et si je me souviens bien, les particules du modèle standard vont à des vitesses comprises de 0 à c (célérité du photon : boson de l'électromagnétisme) ...
Or, pour qu'une particule ayant une masse (donc sans le photon), tel un électron, puisse atteindre la vitesse de la lumière c, il faut lui fournir une quantité d'énergie infinie !!!
On voit que pour le tachyon, c'est différent (je crois que sa masse et son énergie sont négatives => possible en mécanique quantique), plus le tachyon ralentit et plus il faut lui fournir d'énergie ... donc pour qu'un tachyon se déplace à la vitesse c, il faut lui fournir une énergie infinie, c'est le contraire d'un électron !!!
Cependant il existerait des tachyons lents appelés bradyons ... :hum:

Je sais pas si c'est très clair ... :roll: :cpasmafaute:

Enfin, il faut signaler que les tachyons sont des particules, pour l'heure, hypothétiques puisqu'elles sont à proprement parler indétectables (par nos moyens conventionnels) ...
Cependant, certaines théories (comme la théorie des cordes) prédisent l'existence des tachyons !!! :biglol:

Maintenant,

Avec son espace-temps, Albert n'a pas apporté de nouveau sur une possible représentation du temps ! Voir par exemple le nombre important de textes dans divers revues spécialisées.


Bien sûr que non !!! :D

Einstein, à démontré que la vitesse de la lumière était invariante (absolue dans le vide) malgré le référentiel, c'est ainsi qu'il a pu établir que l'espace était lié au temps (espace-temps = vitesse et accélération) !!!
Ensuite, puisque tout est relatif et massique hormis la lumière, il a démontré que la masse courbait l'espace-temps et que l'espace-temps ou référentiel propre faisait varier la masse (masse dite inertielle) !!!

Donc, la nature exacte de l'espace-temps ainsi que l'inertie et la masse est une question ouverte, en suspence ...
:cogite: :cogite: :cogite: :cogite: :cogite: :cogite:

Voilà,

à+++ :wink:

#110 Tichen

Tichen
  • Genre : Homme
  • Localisation : Sur Terre

Posté 08 mai 2007 à 21:55

Ce serait désespérant de ne pouvoir dépasser la vitesse de la lumière. D'accord pour sa référence invariante. Mais s'il ne s'agit pas d'électromagnétisme mais d'autres formes de fréquences ? Si un tachyon possède un anti-poids de 10 puissance moins 5 par exemple, ça peut créer des surprises ! à condition de sortir évidemment de l'hypothèse tachyonique.

On devrait pouvoir se translater d'un point à un autre, ou pour parler comme l'écrivain Savinien de Cyrano de Bergerac : échanger d'espaces de façon instantanée. Sorte d'état synchrone de deux points, sans s'occuper d'une quelconque distance.
Dieu est une personne que personne n'a pu voir, a part à l'époque du Christ (Un candidat au bac)

#111 lifter

lifter

Posté 08 mai 2007 à 22:26

:D Bin, moi je pense qu'Einstein n'a fait que découvrir la partie émergé (mais ô combien invisible pour la plupart d'entre nous :piout: :o :ptdrasrpt2: ) de l'iceberg, une preuve ... on ne connait que 1% de matière du modèle standard dans l'Univers, 3% de matière noire inconnue qui à une masse et 96 % d'énergie noire extravagante qui accélère l'expansion cosmique !!!
(désolé pour les pourcentages c'est ptêt pas tout à fait çà :oops: )

Alors y'a encore du chemin à faire... :malice: :cogite: :hum:

Cependant, on peut remarquer qu'Einstein c'est penché sur des phénomènes linéaires (une vitesse et une accélération possèdent toujours une direction dans 1 seule dimension d'espace alors que l'espace comporte déjà 3 dimensions), pourtant, là où çà devient limite, c'est lorsqu'on atteind l'échelle quantique !!! :hydrogene: on peut avancer en reculant, traverser des parois :volatilize: et se téléporter :vent:

Tout n'est peut-être qu'une question de géométrie (genre géométrie non-commutative)??? :???:

Disons simplement que si l'on était capable de créer une bulle géante d'espace-temps quantique (remarque : la limite précise entre quantique et espace normal n'est pas définit précisément, et n'est peut-être pas immuable !!!), on pourrait s'y téléporter (ou du moins téléporter de l'information) !!!

Je reste persuadé que des théories plus fécondes existes ... laissons le temps !!!

Toutes spéculations est bonnes à prendre pour trouver une piste sérieuse !!! :aureole:

Voilà,

à+++ :wink:


PS : moi aussi je trouve triste qu'on puisse pas dépacer la vitesse c :( ...................... pour le moment !!! :D

#112 Tichen

Tichen
  • Genre : Homme
  • Localisation : Sur Terre

Posté 08 mai 2007 à 23:31

Tu parles de géométrie.
Je fais l'association, peut-être comme les Anciens Égyptiens, du Scarabée sacré et de la géométrie.

Le scarabée roule sa bouse, c'est bien connu. Mais il peut rouler aussi une perle d'eau sur du gazon un peu humide.
Pour moi, les Anciens Égyptiens ont dû aussi observer cela, et sont devenu les maîtres de la géométrie : des initiés comme Pythagore, Euclide, etc. ont été certainement en contact avec ces écoles dans les temples égyptiens.

Et si dans la "réalité" que nous croyons connaître : le temps est une chose, mais dans les rêves c'est autre chose : plus de temps ou il est autre, la chronologie n'existe pas. Les rythmes sont différents, plus de repères cycliques comme jour-nuit, longueur-largeur-hauteur, âge du capitaine, etc !

Oui, Einstein c'est encore jeune après tout. Peut-être que d'ici 100 ou 200 ou 5000 ans ???......

Rien de plus beau que l'imaginaire ; à condition de ne pas se perdre trop dedans : tomber dans le gouffre sans fond de la Chimère !
Dieu est une personne que personne n'a pu voir, a part à l'époque du Christ (Un candidat au bac)

#113 tagor

tagor
  • Localisation : paris
  • Intérêts : zpe

Posté 09 mai 2007 à 18:14

Einstein, à démontré que la vitesse de la lumière était invariante (absolue dans le vide) malgré le référentiel, c'est ainsi qu'il a pu établir que l'espace était lié au temps (espace-temps = vitesse et accélération) !!!


bien sur que non , il n'existe aucune demonstration de cette invariance

mais c'est un postulat de la relativite et einstein lui meme a dit : si cette vitesse n'est pas constante la relativite TOMBE !!!

de meme dans l'espace euclidien on admet le postulat que 2 droites // ne se rencontre qu a l'infini


et en fait c'est tout le contraire il existe plusieurs experiences qui tendraient a démontrer que la
vitesse de la lumiere , dans le vide , ne serait pas une constante , oui mais certains a priori ont la vie dure !!

daniel

#114 lifter

lifter

Posté 09 mai 2007 à 20:56

:D Salut tagor !!!

bien sur que non , il n'existe aucune demonstration de cette invariance

mais c'est un postulat de la relativite et einstein lui meme a dit : si cette vitesse n'est pas constante la relativite TOMBE !!!


La vitesse de la lumière (on parle du boson de l'électromagnétisme qui est le photon et dont la célérité c = 299792458 m.s^-1) est mesuré précisément dans le vide !!! :biglol:

La vitesse d'un photon chute lorsqu'elle traverse un milieu matérielle translucide selon la longueur d'onde (air, eau, verre, etc ...)
D'ailleurs des phycisiens ont carrément arrêté la lumière (genre trou noir virtuel) dans un condensat de Bose-Einstein rotatif afin de créer une mémoire pour les futurs ordinateurs quantiques !!! :bravo:

Donc la vitesse d'un photon n'est pas constante sauf dans le vide !!! :piout:

Maintenant,

et en fait c'est tout le contraire il existe plusieurs experiences qui tendraient a démontrer que la
vitesse de la lumiere , dans le vide , ne serait pas une constante , oui mais certains a priori ont la vie dure !!



Alors, il faut que tu nous apporte des liens ou bien fragments de références pour valider tes dires !!! :-? :roll:

Si la vitesse d'un photon n'est pas constante dans le vide, alors c'est :

_soit qu'il y a un milieu matériel genre matière noire (indétectable et hypothétique) qui altère sa vitesse !!!
_soit que la vitesse d'un photon peut-être réellement supérieur à la célérité c !!!

Tchô,

à+++ Daniel !!! :wink:

#115 logico

logico

    Amilius : ma lumière

  • Membres
  • 495 messages
  • Localisation : En France

Posté 10 mai 2007 à 07:38

Bonjour,

La vitesse de propagation de la lumière est une constante pour tous les observateurs dans un même milieu (vide ou espace matériel) voila ce que qu'énonce la R.R.
Mais dans le "vide" cosmique (espace-temps fait de champs)la propagation de la lumière peut être ralentie par la densité d'énergie locale de l'espace, variant en fonction de la distance a laquelle se trouve un corps massif; voila ce qu'énonce la R.G .
La courbure de l'espace ralentit la lumière en la déviant.
C'est peut-être de cela dont tagor voulait parler ?


Bonne journée

#116 Fen Coffi

Fen Coffi

Posté 24 novembre 2013 à 05:16


Pour moi, Monsieur Einstein n'a fait avancer le Smilblic que d'une fraction de seconde ! De plus, il paraît qu'il s'est inspiré des travaux d'Henri Poincaré. Einstein nous coince maintenant plus qu'autre chose. La mode passe.... comme les théories....

 



#117 florent0121

florent0121

Posté 24 novembre 2013 à 12:47

certaines personnes qui me donnent envie de gerber vont dire que c'est de l'antisémitisme. Je répondrai, non c'est juste la réalité qui est que EINSTEIN a plagié les travaux de POINCARE, il faut vraiment être intellectuellement malhonnête pour ne pas accepter ce fait irréfutable grâce notamment aux travaux de DEAN MAMAS.

Je ne m'étonne pas de ce triste constat de malhonnêteté intellectuelle qui se retrouve de plus en plus à l'heure actuelle dans les médias de masse, en politique etc... A noter qu'à chaque fois la question de l'antisémitisme revient sur le tapis, quel rapport me diriez vous? Et bien je ne sais pas... il faut demander aux personnes criant à l'antisémite à chaque fois que l'on démontre par les faits qu'une personne a soit trompé, soit commis un crime, soit plagié dans le cas présent, et que cette personne se trouve être juive...

 

Le problème encore plus grave c'est quand la justice, la politique vont dans le sens de cette malhonnêteté intellectuelle, et c'est le cas en France. On peut se poser la question, pourquoi et comment,un début de réponse,  un certain lobby fait tout pour contrôler la politique et la justice de notre pays, et je dois constater qu'il réussit très bien.


Modifié par florent0121, 24 novembre 2013 à 12:57.


#118 resurgence

resurgence
  • Genre : Homme

Posté 24 novembre 2013 à 15:51

Selon la source suivante, Einstein ne semble même pas être l'auteur ou le seul auteur du plagiat.

http://poincare.et.l...nck et Einstein

http://poincare.et.l...eme.partie.html

Sa publication de 1905, sans indication de sources, serait le résultat d'un complot de nationalistes allemands. Planck et Hilbert, qui connaissaient l'importance des travaux de Lorentz et de Poincaré, dont ils avaient reçu des copies, ont chargé le jeune et ambitieux Einstein, fonctionnaire du bureau des bréviaires de Berne, qui s'était signalé en leur envoyant des travaux (plagiés), de  prendre le risque de publier leur version de la relativité dans leur revue allemande de physique sans révéler les sources.

Le jeune Einstein ambitieux qui cherchait à sortir de son trou a seulement profité de l'occasion de tenter sa chance, peut-on lui en vouloir ? Les  responsables du plagiat étaient les nationalistes allemands.

Plus tard ce sont successivement les nationalismes américains et israéliens qui l'ont élevé au rang de génie, alors même qu'il a toujours été aidé par des amis mathématiciens dans ses théories ultérieures, qu'il trouvait parfois lui-même absurdes.

 

Einstein était surtout un opportuniste. Ce ne sont pas ceux qui dénoncent les plagiats et les intérêts nationalistes qui se dissimulaient derrière qu'il faut accuser de racisme, mais ceux qui ont élevé Einstein au rang de symbole du génie de communautés nationales.


 «Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut.» René Descartes


#119 Fen Coffi

Fen Coffi

Posté 24 novembre 2013 à 16:20

Le fait que les Einstein étaient  juifs non-pratiquants, il n'y aurait pas un rapport avec les sionistes américains? Non, c'est un délire.