Aller au contenu


Photo

Lait bio, pas si mauvais que ça !!!


  • Veuillez vous connecter pour répondre
100 réponses à ce sujet

#91 joseck

joseck

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 101 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Monaco
  • Intérêts : Spagyrie

Posté 27 dcembre 2009 à 18:34

L'authentique fromage
au lait maternel de femme


Ca me laisse pantois !!!! et le label AB en prime !!!! M'enfin !!!!!!



Modifié par joseck, 27 dcembre 2009 à 18:35.


#92 mouétout

mouétout
  • Genre : Femme
  • Localisation : Charente Maritime
  • Intérêts : Nature et environnement, randonnée, famille, cuisine et conserves bio du jardin, lecture...

Posté 27 dcembre 2009 à 19:44

A mon avis, il y a tromperie sur la marchandise: il est estampillé avec le logo AB ! Alors, est-ce bien sûr que les "donneuses" ou "vendeuses" ne mangent que des aliments bios, ne sont pas sous médicaments, etc ???...
Personnellement, j'aime autant de temps en temps du bon fromage de chèvre (bio de préférence !...)
  • cylbertjj aime ceci
Le monde ne sera sauvé, s'il le peut, que par les insoumis.
André Gide

#93 cylbertjj

cylbertjj

    L'ignare qui ne l'ignore pas...

  • Membres
  • 1 718 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : "de passage pas sage sur Terre délétère"
  • Intérêts : Tout ou presque.

Posté 27 dcembre 2009 à 21:41

Coucou
Intéressant sujet même s'il semble tourner quelque peu en rond !
Depuis plusieurs années, je suis abonné au petit bimestriel "effervesciences" .
Le directeur créateur de la revue et directeur de la rédaction est un vétérinaire.
Je n'ai pas le courage de rechercher dans les anciens numéros (nous en sommes au 67) mais je me souviens avoir lu un (ou plusieurs) de ses articles concernant le lait. C'est bien ce que j'ai retrouvé par ci par là dans les réponses de celles et ceux qui adhèrent à l'idée que le lait n'est pas indispensable sous sa forme liquide non transformé.
Mais dans tous les cas de vaches dites laitières, pas les "holstein pisseuses de lait" comme le dénonce Coffe, le maintien de la lactation est nécessairement artificiel, ou plutôt n'est pas naturel au delà de la période d'allaitement du veau.
Wait and see...
Moët Hennesy !

#94 The Cell

The Cell

    Chaos dans l'âme, Necron en arme.

  • Membres
  • 649 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Perth Australia

Posté 27 novembre 2010 à 16:31

... oui c'est un peu normal qu'elles aient besoin qu'on les traie puisqu'elle n'ont plus leur petit pour téter (lui, il est parti à la boucherie entre temps), mais que la montée de lait est entretenue artificiellement par une traite fréquente et régulière.
Je pense que si on les laissait faire, elles feraient comme la plupart des autres mamifères : elles trouveraient d'elles-même les plantes qui ont la vertue de stopper les montées de lait.




LOLOLOLO MDR Des plantes pour faire arrêter les montés de lait! Nan mais qu'est ce qu'il ne faut pas entendre. Il n'y a pas besoin de ça. Pas de veau pas de lait point.
Faut faire comme avec les scorpions qui se suicident quand ils sont entourés par le feu, faut faire un feu en forme de cercle, autour d’eux, comme ça ils se suicident, pendant que nous on fait le tour et on lance de la caillasse de l’autre côté pour brouiller… Non ?… Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Heat, écrit par Alexandre Astier.
Nous sommes tous ignorant de cette chose inconnue.

#95 The Cell

The Cell

    Chaos dans l'âme, Necron en arme.

  • Membres
  • 649 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Perth Australia

Posté 27 novembre 2010 à 16:41

Ben oui mais après fleur de diamant ,tu veux manger quoi ? après tu as aussi les OGM pour bien faire donc si tu regardes bien je ne sais pas ce qu'il te reste ? Toute la bouffe est empoisonnée alors à moins de faire la grève de la faim et d'éviter certaines salopperies je ne vois pas quoi faire d'autres ,je mange du bio tant que je peux ainsi que pour le petit mais bon. Pour mon fils je lui donne très peu de lait car j'ai vite été obligée de le nourrir avec de la nourriture solide donc c'est un moindre mal . Pour les laits pour les bébés tu n'as que du soja ou du lait de vache et le soja c'est pas mieux car il vont l'enlever des rayons bébés à cause des hormones qu'il contient



LOL et il n'y a que ce genre de lait qui existe pour un bébé??
Faut faire comme avec les scorpions qui se suicident quand ils sont entourés par le feu, faut faire un feu en forme de cercle, autour d’eux, comme ça ils se suicident, pendant que nous on fait le tour et on lance de la caillasse de l’autre côté pour brouiller… Non ?… Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Heat, écrit par Alexandre Astier.
Nous sommes tous ignorant de cette chose inconnue.

#96 The Cell

The Cell

    Chaos dans l'âme, Necron en arme.

  • Membres
  • 649 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Perth Australia

Posté 27 novembre 2010 à 16:50

Suite à la contreverse sur la toxicité du lait, d'aprés notamment "le lait, une sacré vacherie", j'étais un tant soit peu consternée.

J'aime bien le lait, et surtout dans les préparations culinaires et desserts, ou les fromages....

De mon point de vue, on peut user de presque tout, si on en abuse pas..... et si c'est bio ; pareil pour le lait de soja du reste, je continue en petite quantité et pas souvent.....

Je viens de tomber sur cet article qui redonne un peu de dorure au blason du lait, oui, mais pas n'importe lequel, le lait "BIO", je m'empresse de vous en faire profiter, si comme moi, vous ne désirez pas vous priver totalement de cette boisson, naguère encore, considérée comme merveilleuse :D :D


Et vous, qu'en pensez vous ????


Moi je te répondrais que j'aime le lait. Et que oui je me suis mise à boire du bio. Mon plus gros soucis c'est de le digéré. Avant je n'avais aucun soucis et puis un jours patatra! Alors j'ai consommé le lait bio. Bah ca n'allait pas encore. Je prenais du candia bio car je ne trouvais rien de mieux pres de chez moi. Aujourd'hui je ne consomme plus de bio car aujourd'hui je suis en australie. Les produit organic sont des produits bio et le lait organic j'ai pas encore trouvé. Mais en revanche je n'ai plus aucun soucis de digestion. Je bois pas du lait tous les jours mais j'ai des périodes et ben je digère deux lait ici super bien un qui est frais mais voila le gout est disons mmmmm comme à la sortie du pie! Aie pas terrible et un autre ou il dise rien ajouté. Bah oui depuis que je suis ici j'ai appris qu'en fait il y a des additifs ajoutés à l'alimentation des vaches ou dans le lait. Et ben je suis convaincue que le lait en france ou en europe en tout cas subis ces ajouts. Vitamines d en plus, fer de ceci vit de cela et additifs par ci par la pou rl'aliment de la vache. Conséquences nefastes pour nous.

En tout cas ici je suis contente pas de probleme de digestion aujourd'hui.

Je recommande le lait bio en tout cas.

Merci pour ton sujet! :okjesors:
Faut faire comme avec les scorpions qui se suicident quand ils sont entourés par le feu, faut faire un feu en forme de cercle, autour d’eux, comme ça ils se suicident, pendant que nous on fait le tour et on lance de la caillasse de l’autre côté pour brouiller… Non ?… Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Heat, écrit par Alexandre Astier.
Nous sommes tous ignorant de cette chose inconnue.

#97 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    Artiste Talentueuse

  • Membres
  • 4 652 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Hémisphère Sud
  • Intérêts : Nombreux

Posté 07 juillet 2012 à 17:51

Le lait de vache a failli coûter la vie au chanteur Hugues Aufrey :

Un peu loup de mer pour la barbe en broussaille, assez sage indien, l’œil toujours aux aguets, Hugues Aufray reçoit dans son «studio», une pièce en sous-sol où il range ses guitares. Un archétype de senior débordant d’activités ? C’est l’image qu’un éditeur a monnayée en lui commandant un livre du type «recettes pour bien vieillir» qui le fait sourire, lui qui a connu une enfance compliquée. «J’étais un enfant fragile. Ma mère, fatiguée par deux grossesses, ne pouvait pas me nourrir. On m’a alimenté de lait de vache, une erreur qu’on ne commet plus depuis longtemps et qui a failli me coûter la vie. C’est le babeurre qui m’a sauvé.»


http://next.liberati...rs-dans-le-vent

Donc, lait bio ou pas, cela ne date pas d'hier qu'il soit nocif pour notre santé...
Ce que tu donnes est à toi, mais ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'on te fasse.

Mon lien

#98 wisigothe

wisigothe

Posté 09 juillet 2012 à 10:04

c'est bizarre ce que je viens de lire......Je crois ce qui est le plus nocif ce sont tous les pesticides, les engrais, qui vont dans l'alimentation de la vache et la pauvre donne un lait qui est nocif.
Depuis la nuit des temps l'alimentation des humains se sont fait avec le produits des animaux...oeufs, lait dont on tire la crème, le beurre, fromage...la viande etc.....Les animaux étaient traitées avec respect et élevés en petite quantité pour la famille ou le village voisin.
Ies animaux partageaient le logement mitoyen des habitants. Ils étaient à l'abri contrairement à ce que l'on peut voir maintenant...vaches, chevaux sans abris.....
Les chevaux étaient bichonnés, ainsi que tous les animaux de la ferme. Pour eux c'était vital de bien faire attention à eux. Ils n'étaient pas sous anti bio, et surtout ils n'étaient pas stressés (souvenirs d'une ferme de chez mon arrière grand mère dans les années 60 et surtout les récits de mes ancêtres avec leurs animaux.)

Cela me fait bien rire de dire il ne faut pas manger ceci ou cela....Mais comment croyez vous que nos ancêtres ont survécu ? ce n'est pas en mangeant que de la salade et des fayots. C'est vrais qu'il y avait en nourriture 60 pour cent de légumes, fruits, les 40 pour cent provenait des produits des animaux, (oeufs, lait etc et bien évidemment un peu de viande). Le gras de porc était utilisé pour la cuisson des patates et viande. Les huiles étaient consommées crues en salade. Le lait était bu par les enfants, mais servait à la préparation des crèmes, beurre, fromage. Je me rappelle de ma grand mère qui n'avait pas de frigo, elle disait qu'elle préparait un caillé qu'elle mangeait avec gourmandise. C'était le lait qu'elle faisait cailler et elle se faisait son fromage blanc.
J'ai connu pour mes quatre heures une tartine de pain beurré avec du fromage blanc.
Mes grands parents ont connu une tartine de pain avec du saindoux et du gros sel.
Mon arrière grand mère a dépassé les 92 ans mais comme elle s'était cassée le col du fémur elle est restée à l'hopital avec une alimentation qui n'"était pas la sienne trop chimique. Elle s'est laissée mourir. Elle se nourrissait de beaucoup de légumes, de gras de porc, poulets et fruits de sa production. Mes grands mères sont décédées à un âge avancée. Ma mère à qui je souhaite de vivre centenaire et qui a ses 87 ans boit son lait, mange son beurre, son fromage, malheureusement ils ne sont pas bio, et mange beaucoup de porc. Ses voisines qui faisaient leur cuisine au gras de porc, sont décédées à presque 100 ans.

J'ai connu des personnes qui faisaient attention à leur alimentation et qui sont décédées de cancer assez jeunes !
J'ai une amie qui a eu un cancer de l'utérus il y a trente ans maintenant, et m'a toujours dit que c'est grâce à son bol de lait qu'elle buvait tous les soirs qu'elle s'en est bien sortie. Stade trois à l'époque ! En ce moment elle vit très bien et en bonne santé et a atteint des 71 ans, en espérant pour elle qu'elle aille plus loin.

L'alimentation est une affaire personnelle.

Je suis contre l'esclavage des animaux. Ils doivent être traités avec respect et dignité jusqu'à malheureusement leur fin qui grâce à eux nourrissent une partie de la population. Personnellement je ne pourrais jamais tuer un animal. Mais je crois qu'il faut un équilibre dans l'alimentation. Nous assistons à un déséquilibre alimentaire et a un gaspillage honteux de la nourriture.

Déjà nous devrions tous diminuer notre ration de viande ce qui diminuerait la production à grande échelle de ces pauvres bêtes, et dans le même temps, cela diminuerait les récoltes pour les nourrir. Cela devrait se faire sur une petite échelle comme avant. Plus de productions intensives aussi bien en agriculture qu'en élevage. Culture biologique et élevage biologique. Plus d'abattage halal, seulement un abattage dans la dignité de l'animal avec l'assurance d'aucune souffrance et d'aucun stress.

Il n'y a pas de mauvais aliments, il n'y a que des mauvais producteurs humains !

En ce qui concerne les végétaux je suis au regret de dire à ceux qui n'y croient pas, qu'elles sont également faites d'énergie, et qu'il faut les respecter au même niveau que les être vivants. Elles sont vivantes, la preuve que si vous les faites pousser avec une belle musique et que vous leur parlez elles pousseront encore plus belles et en grandes quantités.
Que vous consommiez des légumes, du lait de la viande etc.......Il faut remercier cette nourriture en leur envoyant de l'énergie d'amour et surtout de ne rien jeter ! limiter votre estomac pour consommer moins ! Un jour il faudra se nourrir d'énergie lumineuse, donc plus de souci de ce côté là, mais nous en somme loin. L'humain produit pour le fric, sans s'occuper de la dégradation de notre planète à cause de la production abusive et de l'élevage abusif.
Les personnes qui sont dans l'amour des plantes et des animaux, peuvent se nourrir avec autant de lait qu'elles le veulent sans tomber malade. En ce qui concerne H.Aufrey, peut être fait il parti des personnes qui sont allergiques à ce lait, ou il y a t'il eu dans le lait une bactérie ?

Quand nous étions enfant, nous allions à la ferme et nous faisions bouillir le lait, car nos anciens savaient que le lait bouillit ne pouvaient plus avoir de mauvaises bactéries pour l'humain.

Modifié par wisigothe, 09 juillet 2012 à 10:10.

  • Ayato aime ceci

#99 thespirit

thespirit
  • Genre : Ne souhaite pas le dire

Posté 09 juillet 2012 à 11:26

c'est bizarre ce que je viens de lire......Je crois ce qui est le plus nocif ce sont tous les pesticides, les engrais, qui vont dans l'alimentation de la vache et la pauvre donne un lait qui est nocif.
Depuis la nuit des temps l'alimentation des humains se sont fait avec le produits des animaux...oeufs, lait dont on tire la crème, le beurre, fromage...la viande etc.....Les animaux étaient traitées avec respect et élevés en petite quantité pour la famille ou le village voisin.
Ies animaux partageaient le logement mitoyen des habitants. Ils étaient à l'abri contrairement à ce que l'on peut voir maintenant...vaches, chevaux sans abris.....
Les chevaux étaient bichonnés, ainsi que tous les animaux de la ferme. Pour eux c'était vital de bien faire attention à eux. Ils n'étaient pas sous anti bio, et surtout ils n'étaient pas stressés (souvenirs d'une ferme de chez mon arrière grand mère dans les années 60 et surtout les récits de mes ancêtres avec leurs animaux.)

Cela me fait bien rire de dire il ne faut pas manger ceci ou cela....Mais comment croyez vous que nos ancêtres ont survécu ? ce n'est pas en mangeant que de la salade et des fayots. C'est vrais qu'il y avait en nourriture 60 pour cent de légumes, fruits, les 40 pour cent provenait des produits des animaux, (oeufs, lait etc et bien évidemment un peu de viande). Le gras de porc était utilisé pour la cuisson des patates et viande. Les huiles étaient consommées crues en salade. Le lait était bu par les enfants, mais servait à la préparation des crèmes, beurre, fromage. Je me rappelle de ma grand mère qui n'avait pas de frigo, elle disait qu'elle préparait un caillé qu'elle mangeait avec gourmandise. C'était le lait qu'elle faisait cailler et elle se faisait son fromage blanc.
J'ai connu pour mes quatre heures une tartine de pain beurré avec du fromage blanc.
Mes grands parents ont connu une tartine de pain avec du saindoux et du gros sel.
Mon arrière grand mère a dépassé les 92 ans mais comme elle s'était cassée le col du fémur elle est restée à l'hopital avec une alimentation qui n'"était pas la sienne trop chimique. Elle s'est laissée mourir. Elle se nourrissait de beaucoup de légumes, de gras de porc, poulets et fruits de sa production. Mes grands mères sont décédées à un âge avancée. Ma mère à qui je souhaite de vivre centenaire et qui a ses 87 ans boit son lait, mange son beurre, son fromage, malheureusement ils ne sont pas bio, et mange beaucoup de porc. Ses voisines qui faisaient leur cuisine au gras de porc, sont décédées à presque 100 ans.

J'ai connu des personnes qui faisaient attention à leur alimentation et qui sont décédées de cancer assez jeunes !
J'ai une amie qui a eu un cancer de l'utérus il y a trente ans maintenant, et m'a toujours dit que c'est grâce à son bol de lait qu'elle buvait tous les soirs qu'elle s'en est bien sortie. Stade trois à l'époque ! En ce moment elle vit très bien et en bonne santé et a atteint des 71 ans, en espérant pour elle qu'elle aille plus loin.

L'alimentation est une affaire personnelle.

Je suis contre l'esclavage des animaux. Ils doivent être traités avec respect et dignité jusqu'à malheureusement leur fin qui grâce à eux nourrissent une partie de la population. Personnellement je ne pourrais jamais tuer un animal. Mais je crois qu'il faut un équilibre dans l'alimentation. Nous assistons à un déséquilibre alimentaire et a un gaspillage honteux de la nourriture.

Déjà nous devrions tous diminuer notre ration de viande ce qui diminuerait la production à grande échelle de ces pauvres bêtes, et dans le même temps, cela diminuerait les récoltes pour les nourrir. Cela devrait se faire sur une petite échelle comme avant. Plus de productions intensives aussi bien en agriculture qu'en élevage. Culture biologique et élevage biologique. Plus d'abattage halal, seulement un abattage dans la dignité de l'animal avec l'assurance d'aucune souffrance et d'aucun stress.

Il n'y a pas de mauvais aliments, il n'y a que des mauvais producteurs humains !

En ce qui concerne les végétaux je suis au regret de dire à ceux qui n'y croient pas, qu'elles sont également faites d'énergie, et qu'il faut les respecter au même niveau que les être vivants. Elles sont vivantes, la preuve que si vous les faites pousser avec une belle musique et que vous leur parlez elles pousseront encore plus belles et en grandes quantités.
Que vous consommiez des légumes, du lait de la viande etc.......Il faut remercier cette nourriture en leur envoyant de l'énergie d'amour et surtout de ne rien jeter ! limiter votre estomac pour consommer moins ! Un jour il faudra se nourrir d'énergie lumineuse, donc plus de souci de ce côté là, mais nous en somme loin. L'humain produit pour le fric, sans s'occuper de la dégradation de notre planète à cause de la production abusive et de l'élevage abusif.
Les personnes qui sont dans l'amour des plantes et des animaux, peuvent se nourrir avec autant de lait qu'elles le veulent sans tomber malade. En ce qui concerne H.Aufrey, peut être fait il parti des personnes qui sont allergiques à ce lait, ou il y a t'il eu dans le lait une bactérie ?

Quand nous étions enfant, nous allions à la ferme et nous faisions bouillir le lait, car nos anciens savaient que le lait bouillit ne pouvaient plus avoir de mauvaises bactéries pour l'humain.

Je suis tout à fait d'accord ! On produisait moins, tout était de meilleure qualité et il faut le souligner : moins cher ! De nos jours manger est un luxe pour les petits budgets et en plus on nous empoisonne !!! L'agriculture à grande échelle a tué l'agriculture et tout ce qui va avec. C'est un échec total, tout est bousillé et on fait souffrir tout le monde = une aberration...
:mitraille:

#100 Ayato

Ayato
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris (centre du monde)
  • Intérêts : Musique, ésotérisme, science, romans

Posté 09 juillet 2012 à 12:33

sans compter qu'un fruit d'aujourd'hui à plus de cinq fois moins de vitamines qu'avant !

merci les engrais !

ps : ma grand mère est morte à 100 ans alors qu'elle mettait des doses inhumaines de beurre dans le moindre plat, il faut dire qu'elle faisait passer avec du vin :-)

Modifié par Ayato, 09 juillet 2012 à 12:35.

"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes."

#101 thespirit

thespirit
  • Genre : Ne souhaite pas le dire

Posté 09 juillet 2012 à 12:35

Effectivement ! Tout est dénaturé, tout est contaminé....