Aller au contenu


Photo

Utiliser l'adn comme support d'information


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 kyrsun

kyrsun

    j'ai arreté d'avoir un titre

  • Membres
  • 343 messages

Posté 28 mars 2007 à 16:51

http://www.lemonde.f...1-887555,0.html

Des bactéries pour conserver l'information des milliers d'années

Et si CD-ROM, disques durs et autres clés USB perdaient le monopole du stockage numérique de l'information ? Leur concurrent ? De vulgaires bactéries. Enfin, vulgaires, pas tout à fait : "La bactérie Bacillus subtilis, sur laquelle nous avons travaillé, est l'un des organismes les plus robustes sur terre", précise le docteur Yoshiaki Ohashi, de l'université japonaise de Keio.



Avec cinq collègues, ce chercheur vient de démontrer que ladite bactérie est capable de sauvegarder dans son ADN des informations "pendant plusieurs centaines, voire plusieurs milliers d'années".

Pour stocker des données sur ce support singulier, les scientifiques ont d'abord dû créer un langage spécifique, capable de traduire des phrases en séquences ADN, et vice versa. Une fois mis au point, ce langage leur a permis d'encoder la suite de signes "E = MC2 1905 !" dans le génome d'une Bacillus subtilis. Si elle est conservée dans un environnement relativement stable, cette bactérie se reproduit quasi systématiquement à l'identique. De sorte qu'en comparant l'ADN des "enfants" de la bactérie génétiquement modifiée avec celui d'une bactérie normale, nos propres descendants, même les plus lointains, seront en mesure de déchiffrer la formule d'Einstein encodée par l'équipe nippone.
DISCRÉTION SUR LES APPLICATIONS

"La Bacillus subtilis résiste aux principaux risques naturels, explique M. Ohashi. Mais si son génome venait à subir des mutations d'une génération à l'autre, ce que nous n'excluons pas, l'information ne serait pas perdue pour autant : nous avons réussi à la dupliquer plusieurs fois au sein d'une même séquence ADN, de manière à limiter les risques de pertes."

Pour l'heure, la Bacillus subtilis n'est pas d'une utilisation très pratique. Le processus d'encodage et de décryptage de l'information est long - plusieurs jours pour quelques phrases. Quant à l'espace de stockage, il est très limité - à peine quelques centaines de bits, à comparer aux centaines de gigas des disques durs informatiques actuels.

Le scientifique continue ses recherches pour que ces limitations soient provisoires. Il reste très discret sur ses applications ; la technique pourrait, par exemple, servir de "marqueur" pour certifier l'authenticité de certains produits. Ces travaux ne manqueront pas de relancer les débats sur la manipulation du vivant.

"Nous sommes en mesure d'encoder des données non seulement sur des bactéries, mais aussi sur des plantes, des insectes, des souris. Nous pourrions même, c'est une éventualité, le faire sur des êtres humains, prévient le docteur Ohashi. Mais nous ne le ferons que si la société l'accepte et le désire."
Auréliano Tonet
Article paru dans l'édition du 25.03.07



... du coup moi je me demande, et si notre adn était la clé usb de ET ?
:cogite:

#2 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    Artiste Talentueuse

  • Membres
  • 4 652 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Hémisphère Sud
  • Intérêts : Nombreux

Posté 28 mars 2007 à 18:50

Nous sommes en mesure d'encoder des données non seulement sur des bactéries, mais aussi sur des plantes, des insectes, des souris. Nous pourrions même, c'est une éventualité, le faire sur des êtres humains, prévient le docteur Ohashi. Mais nous ne le ferons que si la société l'accepte et le désire."


A mon niveau, cela ne me servirait absolument à rien. Au vôtre, pouvez vous me dire si vous voulez avoir des clônes ?

Einstein l'a bien dit : "Quand on découvrira l'atome, ç'en sera fini".
Ce que tu donnes est à toi, mais ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'on te fasse.

Mon lien

#3 kyrsun

kyrsun

    j'ai arreté d'avoir un titre

  • Membres
  • 343 messages

Posté 28 mars 2007 à 19:08

A mon niveau, cela ne me servirait absolument à rien. Au vôtre, pouvez vous me dire si vous voulez avoir des clônes ?


Je pense que tu n'as pas vaiment compris le contenu de cette news.
Ils ne parlent pas de clonage.

Ce qu'ils ont réussi à faire, c'est utiliser les molécules d'ADN comme support de l'information.
En extrapolant, on peut imaginer qu'à la naissance, ou à la conception, on "grave" une certaine information dans les gene du bébé ; lorsque les cellules vont se diviser elles garderont en elles ces données, et ensuite, on pourrait les "lire" lorsque l'individu sera adulte. Et même, on pourra peut-être, si on "grave" les morceaux d'adn qui ne sont pas modifiés lors de la transmission du patrimoine aux enfants, lire les même données.... chez tes enfants, tes petits enfants, etc....

Bon, les utilisations sont évidement dangereuse (même plus besoin de puce....) mais ça, pour moi en tout cas, ce n'est pas nouveau (que les humains fassent n'importe quoi de leurs découvertes).


Ce qui interesse ces scientifiques apparement c'est que l'information peut être conservée de génération en génération, très longtemps donc.

Moi je me suis plutot demandé, et si nous même avions été créés pour être le support d'une information précise....
Et en allant plus loin, si les enlèvements ET ne seraient pas en fait nos créateurs qui viendraient récupérer les infos présentes dans notre ADN (je coris 80% de notre adn à une fonction qui nous échappe completement.).
Ca explique aussi que les enlevés soient suivis sur plusieurs générations : si nous transportons effectivement une info, elle a dû certainement être abimé au cours de l'évolution, et il doity fallior faire des reoupements entre différents individus pour trouver l'infos de départ.


Ca parle à quelqu'un ça ?

#4 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    Artiste Talentueuse

  • Membres
  • 4 652 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Hémisphère Sud
  • Intérêts : Nombreux

Posté 28 mars 2007 à 19:20

kyrsun,

Ce qu'ils ont réussi à faire, c'est utiliser les molécules d'ADN comme support de l'information.
En extrapolant, on peut imaginer qu'à la naissance, ou à la conception, on "grave" une certaine information dans les gene du bébé ; lorsque les cellules vont se diviser elles garderont en elles ces données, et ensuite, on pourrait les "lire" lorsque l'individu sera adulte. Et même, on pourra peut-être, si on "grave" les morceaux d'adn qui ne sont pas modifiés lors de la transmission du patrimoine aux enfants, lire les même données.... chez tes enfants, tes petits enfants, etc....


Moi j'appelle cela du clônage. Et je ne suis pas d'accord avec ce genre de procédé.

Ce qui interesse ces scientifiques apparement c'est que l'information peut être conservée de génération en génération, très longtemps donc.


Dans quel but ?

Et en allant plus loin, si les enlèvements ET ne seraient pas en fait nos créateurs qui viendraient récupérer les infos présentes dans notre ADN (je coris 80% de notre adn à une fonction qui nous échappe completement.).


Comme si nos créateurs en avaient vraiment besoin, et surtout pourquoi ? Je crois plutôt en Un Créateur... c'est déjà suffisant !

Ca explique aussi que les enlevés soient suivis sur plusieurs générations :


:cogite: Euh, tu ne serais pas en train d'extrapoler là ? As tu eu le cas ? Si oui, lequel ? Peux tu en dire davantage ?

si nous transportons effectivement une info, elle a dû certainement être abimé au cours de l'évolution, et il doity fallior faire des reoupements entre différents individus pour trouver l'infos de départ.

:nonnonnon:
On ne peux pas dire que tu ne manques pas d'imagination...
Ce que tu donnes est à toi, mais ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'on te fasse.

Mon lien

#5 kyrsun

kyrsun

    j'ai arreté d'avoir un titre

  • Membres
  • 343 messages

Posté 28 mars 2007 à 19:36

Tu n'as toujours pas compris que cela n'a rien à voir avec le clonage.
Le clonage consiste à reproduire un être vivant (tout ou partie) à l'identique à partir d'une de ses cellule.
Là on ne reproduit rien, on utilise l'adn comme le support d'une information.

Mais bon je vais pas repeter 15 fois la même chose, si quelqu'un parvient à l'expliquer d'une autre façon qu'il le fasse.


Ensuite :


Euh, tu ne serais pas en train d'extrapoler là ? As tu eu le cas ? Si oui, lequel ? Peux tu en dire davantage ?

je te renvois à la lecture des nombreux topics consacrés aux enlevements extrateresstres.



On ne peux pas dire que tu ne manques pas d'imagination...

Tout cela ne vient pas de mon petit cerveau trop imaginatif à ton gout ; ce sont des théories en lesquelles beaucoup de personnes ici croient ou qu'ils envisagent comme possible.
Je te renvoie donc encore une fois à la lecture des topics concernés.

#6 Roc

Roc

Posté 28 mars 2007 à 21:35

bonjouir Kyrsun,

Tu as un excellent esprit de déduction, félicitations....

Je te cite:

Moi je me suis plutot demandé, et si nous même avions été créés pour être le support d'une information précise....
Et en allant plus loin, si les enlèvements ET ne seraient pas en fait nos créateurs qui viendraient récupérer les infos présentes dans notre ADN (je coris 80% de notre adn à une fonction qui nous échappe completement.).
Ca explique aussi que les enlevés soient suivis sur plusieurs générations : si nous transportons effectivement une info, elle a dû certainement être abimé au cours de l'évolution, et il doity fallior faire des reoupements entre différents individus pour trouver l'infos de départ.


Ca parle à quelqu'un ça ?


ça me parle à moi. :D

En fait nous sommes effectivement le support de plusieurs informations précises:

Mais ne me demande pas de dévoiler mes sources :D
parce que comme dit ce moine Thibétain, si tu sais: tais toi, parce qu'ils ne te croiront pas.
Je sais, mais si je dévoilais mes sources on ne me croirait pas :D

Du coup ,je donne mes informations surtout aux gens ouverts comme toi, mais il va falloir que tu fasses un autre effort : il va falloir que tu comprennes et acceptes que ce qui est naturel est " doublé" par l'équivalent au niveau énergétique.

Ça n'a rien à voir avec une quelconque spiritualité, mais plutôt à un niveau de sciences qui nous est pour l'instant inaccessible et qui pourrait paraître " surnaturel " à certains, alors qu'en fait on sort des limites 3D de notre existence, c,est tout ! ok?

Ceci dit et si tu acceptes cette convention: tout ce qui est matière a son équivalent énergétique parfait dans l'invisible.

on peut continuer? :D

Quelles sont ces informations qui sont contenues dans notre ADN?

Tout d'abord, l'ADN est encore plus efficace lorsqu'il n'a pas de support physique, donc, tout ce qui habite le côté invisible de notre univers a le même ADN que nous, y compris l'ensemble qui a tout créé.

Donc, on va dire que notre ADN est lui aussi double: une partie qui est matière et qui décèdera et une partie non matière qui partira au moment du décès avec les informations importantes.

Informations contenues:

- Comment la création a été réalisée.
- quel est notre filliation avec l'ensemble créatif.
- notre origine extra-terrestre et la planète précise d'où nous venons, cette partie de l'ADN ne peut pas être modifié.
- Nous sommes les seuls être de l'univers à conserver en nous non seulement la manìère dont le premier atome a été matérialisé, mais également tout ce qui constitue l'univers visible et son double invisible.
Nous détenons également le plan nécessaire pour nous reproduire.
- Nous sommes donc des archives vivantes dans lesquelles la Création avec un grand " C "a tout placé dans notre ADN.
- L'ADN est également un ensemble capable de dialoguer avec lui même et avec son double d'énergie. ( très important ça, complètement occulté par les scientifiques )
- l'ADN est le support du " deuxième langage ", c'est à dire le langage qui est émis aussi bien par les atomes, puis les cellules, puis les organes vitaux tous dotés d'un cerveau spécifique, puis les corps de chaque être humains qui sont capable de dialoguer entre eux sans se préoccupper si ça te plaît ou non...

Ainsi, le coeur est capable d'entrer en contact avec un autre coeur jusqu'à 45 mètres de distance pour les plus doués et s'échanger des informations...
Mais ce qu'il y a de plus fort, c'est que nous sommes capables sans nous en rendre compte d'entrer en contact avec les végétaux et les animaux, les roches, les cailloux ( et oui, eux aussi ont une conscience )à leurs niveaux spécifiques de compréhension.

l'ADN de plus est doté d'un ensemble particulièrement bien caché ( que les scientifiques de la terre ne trouveront pas avant 1000 ans ) qui est un système annexe doté de 14 clés, ces clés étant ouvertes permettent de dialoguer avec l'ensemble qui nous a créés et de recevoir des informations de ce plan supérieur.

Et ce plan supérieur ne permettra pas à l'homme de faire n'importe quoi, parce qu'à un moment donné il va " déranger " ce plan supérieur.

Ceci dit, non les ET ne sont pas nos créateurs, ils sont créés et mortels comme nous: le seul avantage qu'ils ont sur nous, en dehors de l'avance technologique, c'est d'être capables d'entrer en contact avec tout ce qui existe et de pouvoir l'utiliser à leur avantage.

Ce qui leur permet par exemple de ne pratiquement pas vieillir et de se permettre de vivre dans leurs mondes en moyenne 600 à 1000 ans.
à ce niveau là aussi, l'ADN joue un rôle primordial.

Nous avons les même " possibilités " que nos cousins des mondes extérieurs, sauf qu'elles sont à l'état ambrionaire. ( télépathie, maîtrise de la matière, téléportation etc...)

certains mondes sont capables de modifier la matière du regard...nous n'en sommes pas là...

La seule chose qui fonctionne à notre niveau pour l'instant, c'est l'émission par le coeur...
Donc, à ce niveau, notre ADN est opérationnel...

Le problème c'est ce qui est émis en ce moment :
Ce qui est émis de la part des êtres humains de la terre, c'est un message négatif qui déprogramme la totalité de ce qui nous entoure:
- Gaïa que nous ne respectons pas,
- Les animaux qui meurent bien trop tôt ( surtout les animaux de compagnie qui sont tannés de ce que leur transmet leurs maîtres et qui pourraient vivre facilement le double de leur vie actuelle )
- La végétation qui va disparaître ( regardes un peu l'effet sur une plante d'appartement quand quelqu'un est mal dans sa peau et ne veut plus vivre : la plante meurt avant le maître )
- les autres êtres humains qui, baignés dans ce fleuve négatif où 8 personnes sur 10, je dis bien.... 8 personnes sur dix se dit malheureux et pour beaucoup ont envie d'en finir avec la vie...ils transmettent tout ça non seulement à ceux qui les entourent, mais très loin, jusqu'aux confins de l'univers en fait....

Ce qui dérange les peuples les plus évolués, capables de recevoir ces émissions négatives et d'en être incommodés.
Je sais, ça peut paraître inimaginable ce que je te dis, mais malheureusement, les personnes les plus sensibles sur terre, finissent par en avoir assez, ne se reconnaissent plus de ce monde et préfèrent en finir.
actuellement, les suicides ont triplé en l'espace de cinq ans environ.

Alors, bien sûr, tu ne trouveras pas ces informations là dans tes journeaux du matin, mais tu comprendras aisément que l'ADN est quelque chose qui ne peut pas être manipulé par l'homme actuellement, les scientifiques et les bricoleurs de chez Monsanto ou autres sont tellement dangereux, que les accès les plus importants à ce domaine ont été " protégés " par l'ensemble créatif....
Mais la protection ne touche pas ce qui est modifiable par l'homme par la nourriture ou autre...
Je te signale d'ailleurs que la modification génétique que nous allons subir du fait des OGM va faire d'énormes dégats (dégénérescence des organes vitaux, modification du sang, perte des capacités de reproduction, nous allons faire des enfants monstres, comme les alcooliques ou les sidéens )

bien sûr, d'autres mondes avant nous ont fait la même connerie, c'est pourquoi nous sommes très prévisibles pour l'ensemble créatif ....
Un de ces mondes a mis 3000 ans pour reconstituer leur ADN brique par brique.....

Le problème de cette communication incessante, c'est que les système immunitaire, qui est lui aussi un langage, capte cette auto-destruction latente de l'humanité le mépris de leur propre vie et de la vie des autres....

Que fait actuellement le système immunitaire? Il baisse les bras et laisse entrer n'importe quel virus dans le corps humain...
d'où les dangers que représentent les grippes aviaires, chicungunia, SRASS etc...
d'une certaine manière, ceux qui veulent inconsciemment mourir vont être exaucés, parce que plus tu es négatif et plus les virus sont adoptés rapidement par ta forme...
Le système immunitaire ne s'y opposera pas, parce qu'il a compris le message de mort véhiculé à l'entour....

On peut faire le même parallèle actuellement avec l'augmentation inquiétante des femmes stériles : prendre la pillule a été parfaitement compris par le corps qui secrète ce qu'il faut maintenant auprès de celles qui n'en voulaient pas et qui ne pourront plus avoir d'enfants

Nous sommes donc des êtres éminament communiquants, à cause ou grace à notre ADN, ça dépend dans quelle catégorie tu te place :
- les gens ouverts, prêts à passer cette période qui ne va pas être de tout repos, mais qui augure d'un bien bel avenir....
ou:
les gens pressés d'en finir le plus vite possible.....

Quel que soit ton projet, l'ADN transmettra fidèlement à chaque niveaux visibles et invisibles ce qu'il te faudra pour continuer ou arrêter.

En espérant ne pas avoir été trop rébarbatif :D

#7 diamant bleue

diamant bleue

Posté 28 mars 2007 à 22:30

Ca parle à quelqu'un ça ?

Yaissss !!! :bravooo: mais alors ça voudrait dire qu'en fait "l'oubli dans la poubelle" n'en était pas un et que c'est volontairement qu'ils ont laisser "l'expérience" se dérouler pour voir... où ça menait ? ou sommes nous juste un support biologique d'information au meme titre que les disques durs de nos ordis ? :)
En tout cas, on retombe sur des histoires d'ADN : entre la présence des maladies génétiques preuves de manipulations génétiques et maintenant la possibilité d'y inscrire de l'information, c'est clair que la réponse peut se trouver par là ;)

#8 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    Artiste Talentueuse

  • Membres
  • 4 652 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Hémisphère Sud
  • Intérêts : Nombreux

Posté 28 mars 2007 à 22:35

Roc,

Après tes explications j'arrive à mieux comprendre.

Par contre, que veux tu dire pour cela ?

Les animaux qui meurent bien trop tôt ( surtout les animaux de compagnie qui sont tannés de ce que leur transmet leurs maîtres et qui pourraient vivre facilement le double de leur vie actuelle )


Ce que tu donnes est à toi, mais ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'on te fasse.

Mon lien

#9 kyrsun

kyrsun

    j'ai arreté d'avoir un titre

  • Membres
  • 343 messages

Posté 28 mars 2007 à 22:58

Wouahou merci Roc, je suis tout à fait ouverte à ton discours, même si je n'adhère pas à tout.
J'ai noté :

Donc, on va dire que notre ADN est lui aussi double: une partie qui est matière et qui décèdera et une partie non matière qui partira au moment du décès avec les informations importantes.


yeah yeah !
En fait immédiatement lorsque j'ai lu cette info j'ai pensé aux travaux du chinois* fou, Tsiang Kan Zheng (voir ici).
Lui aussi défini l'adn comme double : la partie matérielle, les molecules en elles-mêmes, qui sont le support, et une partie qu'il dit "electromagnétique" (mais qui peut très bien être comme tu le dit "etherique") qui est l'information en elle-même.
Il a réussi des expériences assez ... bizarres, en codant des informations sous forme electromagnétique, et en les dirigeant vers l'adn d'embryons, ce qui a pour effet de modifier le contenu de l'information de leur ADN, et ça a donné de véritables monstres (voir le lien.)

Pour le reste, c'est très interessant, un point de vue pas très nouveau mais très bien présenté, merci.



diamant bleue :

En tout cas, on retombe sur des histoires d'ADN : entre la présence des maladies génétiques preuves de manipulations génétiques et maintenant la possibilité d'y inscrire de l'information, c'est clair que la réponse peut se trouver par là icon_wink.gif


viiiii je suis tout à fait d'accord, et même, en extrapolant encore un peu, à partir de ces histoires de maladies génétiques, on peut penser qu'elles découlent directement d'une mauvaise interpretation de l'information qui aurait été inscrite dans nos gènes ; un peu comme si on gravait sur un CD un fichier qui n'a rien à y faire, et qui fait tout bugger le windaube quand on clique sur "lancer le CD" :biglol: .

Modifié par kyrsun, 28 mars 2007 à 23:15.


#10 Roc

Roc

Posté 29 mars 2007 à 00:34

Salut Kyrsun, salut fleur de diamant...

Kyrsun, merci pour le lien, je vais aller lire ça!
en ce qui concerne ce que tu dis que ça n'est pas très nouveau :D
ben c'est clair, puisque ça date du début de la création cette affaire d'ADN .....
En fait, si on est " ouvert " on ressent ce que j'ai dit comme coulant de source ou venant de soi....
si ça vous fait ça, c'est que votre propre ADN vous confirme la véracité de ce que j'avance....pas de secret là dedans, juste une bonne communication...
On a tout en nous, pourquoi aller chercher à l'extérieur?

Fleur de diamant,

En ce qui concerne ta question, c'est que les animaux de compagnie ont deux rôles en fait :
- le rôle de nous nourrir,
- le rôle de nous distraire, d'égayer notre journée et de ressentir leur formidable amour...
Mais regardes bien le comportement d'un chien dont le maître est malheureux...
il va se mettre dans un coin et tirer un oeil de temps en temps vers lui, pour observer si il va changer d'état et arriver à se reprendre.
il va même dans certains cas émettre des soupirs à la place de son maître, c'est vraiment touchant tout ce qu'un animal comme ça peut laisser tranparaître du mal être de celui qu'il aime...
d'autre part, un chien ou un chat ont des capacités à voir ce qui nous est caché.
c'est très courant pour eux de voir les entités :D

Ceci dit, ces animaux subissent de plein fouet la négativité actuelle et meurent trop vite pour échapper au stress de leur maître.

Effectivement, un chien pourrait sans aucun problème vivre une trentaine ou une quarantaine d,années...
ça viendra, mais lorsque la terre se sera nettoyée; c'est en cours¸...

#11 Roc

Roc

Posté 29 mars 2007 à 04:45

rebonjour Kyrsun,

j'ai lu le lien que tu m'as adressé sur ce docteur Chinois, c'est très interressant, il y a des expériences douteuses effectivement et il faudra très certainement surveiller de très près de quelle manière c'est utilisé.
ça fait peur cette programmation homme/porc et vu le peu de considération que l'homme a au niveau de l'éthique, on peut craindre le pire comme d'habitude.

En ce qui concerne le vieillissement, il y aura des avancées significatives dans les dix prochaines années, mais ce sera plutôt au niveau de la peau et de l'apparence que les choses vont se développer dans un premier temps; on rajeunira pour 5 ans à partir d'une injection qui pourra être renouvelée, c'est déja cédulé tout ça, il faudra y aller doucement, parce que notre monde n'est pas prêt à " absorber " cette nouvelle génération de jeunes vieillards.....

Mais on s'en va gaillardement vers une moyenne d'âge de 150 ans bientôt.

En ce qui concerne le porc, cela me rappelle une chose :
Je vous ai dit que chez l'homme, tous les organes vitaux avaient un cerveau, le coeur a le cerveau le plus sensible bien sûr, mais les intestins, le foie, les reins, le pancréas ont des cerveaux qui ont chacun leur manière de raisonner et d'entrer en contact les uns avec les autres pour instaurer une harmonie entre eux, bien sûr comme je vous disais dans mon précédent message, sous le contrôle et dans le langage du double énergétique.

Le problème c'est que ce système de cerveaux est très pénalisant pour les transplantations d'organes:
en effet, lorsqu'on enlève un coeur et qu'on en met un autre, il n'a plus son cerveau, il est donc muet et reconnu comme un intrus dans le nouveau corps qu'il habite, d'où phénomène de rejet...médicaments pour le peu de vie qu'il reste parfois ....

Ce problème ne se pose pas avec les organes du porc qui sont très proche de l'être humain du fait que ce sont deux mamifères.
Il serait donc possible d'effectuer des greffes du porc vers l'être humain sans phénomène de rejet, puisque le porc n'a pas de cerveaux dans ses organes vitaux, c'est un système beaucoup plus archaïque, l'organe ne serait pas vécu comme étranger et ne serait pas rejeté: on voit là tout l'avantage qui pourrait en être tiré.

bonne nuit :D

#12 Aminata

Aminata
  • Localisation : Espagne

Posté 29 mars 2007 à 05:36

Bonjour


L'expérience du vivant est un mystère et le restera sans doute en grande partie... Cela m'amuse toujours de voir ces scientifiques qui partent à sa découverte à partir "d'élucubrations" plus ou moins sensées, mais qui parfois coûtent très cher - et pas seulement financièrement parlant - à la société, alors que bien des réponses sont à l'intérieur de notre microcosme organique, reflet du macrocosme... Ainsi, dans nos petites mitochondries, dorment depuis l'aube de l'humanité le vestige de notre histoire...

Les mitochondries seraient donc des parasites bactériens intracellulaires de cellules plus évoluées et seraient apparus durant l’évolution des organismes vivants. Ce qui est le plus remarquable est que sans mitochondries, il n’y aurait pas de vie..

Pour Lynn Margulis : "Les mitochondries furent, dans des temps reculés, des bactéries libres qui envahirent d’autres micro-organismes et s’y installèrent définitivement."

Et quand on sait qu'elles possèdent un filament d'ADN circulaire.... autant dire qu'elles contiennent une mémoire que l'on ne soupconne même pas...

Ajoute à cela que pour certains biologistes, le fameux ADN poubelle dont personne ne sait que faire ni à quoi il sert, serait aussi cette mémoire...

Parfois les scientifiques se font bien des noeuds dans la tète oubliant lègérement que le modèle du vivant leur donne toutes les réponses... avec ou sans Bacilus subtilis !!!!!

Il serait donc possible d'effectuer des greffes du porc vers l'être humain sans phénomène de rejet, puisque le porc n'a pas de cerveaux dans ses organes vitaux, c'est un système beaucoup plus archaïque, l'organe ne serait pas vécu comme étranger et ne serait pas rejeté: on voit là tout l'avantage qui pourrait en être tiré.


La drosophile aussi a un patrimoine génétique commun avec l'humain, patrimoine commun d'ailleurs à bien des espèces....... et les greffes (xénotransplants, également singe/homme) s'effectuent depuis longtemps... en essai ou non et ont toutes un taux de rejet important (moins au niveau tissulaire)....

Ensuite à propos

chez l'homme, tous les organes vitaux avaient un cerveau


Ce n'est pas parce que l'homme a décrété arbitrairement qu'il avait le monopole de la raison et de la spiritualité, que les animaux ou les plantes en sont dépourvus...

Donc affirmer que le porc "n'a pas de cerveau dans ses organes..." relève aussi de l'arbitraire... + toutes les zoonoses au bout du xénotransplant... promises au receveur !!!, entre autres calamités...

#13 Roc

Roc

Posté 29 mars 2007 à 11:41

Aminata,

J'ai précisé deux choses:

- que je ne voulais pas amener ces infos avec une connotation spirituelle parce qu'elle finit par envahir tout et ne plus rien dire,
J'ai bien précisé au contraire que nous sortions de notre dimension 3D pour une science beaucoup plus complexe qui est celle des influences invisibles qui sont très bien mises en évidence par ce chercheur Chinois dont Kyrsun nous a donné l'adresse.
d'autre part que les choses que j'avance sont des informations dont je dispose et n'ont rien d'arbitraire :D

J'ai bien précisé d'ailleurs que même un caillou avait une conscience, donc ,ça ne fait pas de doute ni pour l'animal, ni pour l'homme.

l'homme a été " choisi " pour être éveillé, il y a plusieurs milliers d'années et pas sur terre, ça c'est sûr., parce qu'il a un objectif à atteindre :améliorer et embellir ce qui a été créé.

donc, comme je l'ai déja dit , seul l'homme a en lui, toutes les composantes et les informations de la création.

Les animaux et les plantes n'ont pas le même rôle.

Le reste en découle tout simplement, il y a bien un système neurologique très simplifié, mais pas plusieurs cerveaux qui pensent et s'harmonisent comme chez l'homme.

ces cerveaux la d'ailleurs fonctionnent à sens unique et n'ont pas la même fonction que celui de la tête.

dernière précision, la création ne s'est pas faite à partir de l'homme, de l'animal et du végétal, mais de l'atome de matière intelligent et conscient de son ensemble créateur.
l'atome a été laissé libre d'expension et de colonisation de l'univers jusqu'à atteindre le sommet de la création et de la complexité: l'homme.

Donc, ton histoire de Mitochondries ne m'étonne pas, ça fait partie de cete expension et colonisation de départ qui est parti de l'atome de matière.

l'homme n'évoluera que très peu, il est considéré par les forces créatrices comme une réussite technique, même si il fait encore de grosses bêtises.

bonne journée.