Aller au contenu


Photo

Quelle est l'origine du financement des écoles de médecines?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
29 réponses à ce sujet

#1 Cordipous

Cordipous
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris

Posté 08 juin 2010 à 18:37

Bonsoir,


pour ceux que ça intéresse :


" Pourquoi alors prétend-on encore que des virus causant des maladies existent ?

L'Ecole de Médecine partisane / praticienne a besoin de paralyser, avec de stupides constructions et la crainte destructive des virus fantômes causes de maladies comme base centrale de son existence :

Premièrement, afin de nuire à de nombreuses personnes avec les vaccinations, pour se construire elle-même une
clientèle de malades chroniques et souffrants qui accepteront qu'on leur fasse n'importe quoi.

Deuxièmement, pour ne pas devoir admettre qu'elle échoue totalement dans le traitement des maladies chroniques et qu'elle a tué et tue plus de gens que toutes les guerres aussi loin qu'il est possible de remonter. Chaque praticien de l'Ecole de Médecine en est conscient, mais seulement très peu osent en parler. Par conséquent ce n'est pas un miracle si parmi les groupes professionnels, c'est celui des praticiens de l'Ecole de Médecine qui a le taux de suicide le plus élevé, surpassant de loin les autres groupes professionnels.

Troisièmement, les praticiens de l'Ecole de Médecine ont besoin de la peur paralysante et de leur stupide élaboration de virus diaboliques, afin de cacher leurs origines historiques en tant qu'instrument du Vatican pour l'oppression et le meurtre, quand il luttait pour se lever sur le monde, s'étant développé hors de l'armée occidentale romaine usurpatrice.

L'Ecole de Médecine fut et est le pilier le plus important qui soutient toutes les dictatures et les gouvernements qui ne veulent pas se soumettre à la loi écrite, aux Constitutions, aux droits de l'homme, c'est-à-dire, démocratiquement légitimés par un contrat social. Ceci explique bien pourquoi l'Ecole de Médecine peut vraiment faire et fait tout ce qui lui convient, et n'est soumise à aucune contrôle quelconque. Si nous ne surmontons pas ceci, nous périrons tous par cette Ecole de Médecine.




N'exagérez-vous pas un peu ?

Malheureusement, non ! N'importe qui ouvrant ses yeux verra ainsi. Ivan Illich a déjà averti à ce sujet en 1975 dans son analyse " L'expropriation de la santé ". Aujourd'hui ce livre existe toujours, sous le titre: " Le Némésis de la médecine ".

Goethe a parfaitement décrit la nature de l'Ecole de Médecine dans Faust I, où il a fait dire au Dr Faust :

" Ici étaient la médecine, les patients morts et personne n'a demandé qui s'est rétabli, ainsi nous avons ravagé avec les élus infernaux, en ces vallées, ces montagnes, bien pire que la peste, j'ai moi-même donné le poison aux milliers, ils s'étaient desséchés, j'ai fait l'expérience que les meurtriers nullement décontenancés sont louangés. "

Goethe appelle les praticiens de l'Ecole de Médecine qui donnent aux gens des élixirs, c'est-à-dire, des substances toxiques, des meurtriers impertinents, qui aujourd'hui sont toujours louangés.

Ici je peux et dois aussi me référer à nos publications, parce que nous avons, en tant que premiers à le faire, posé la question centrale révélatrice à la médecine moderne et l'avons documenté et commenté sur les confessions engendrées. "


http://www.alterinfo...-grippe-aviaire,-entre-autres_a1665.html


petites questions annexes :

- comment peut-il dire que "L'Ecole de Médecine fut et est le pilier le plus important qui soutient toutes les dictatures " ?

- Ce Lanka ,s'il dit peut-être des conneries, semble en tout cas avoir une vraie formation . Pourquoi n'est il pas davantage écouté ?

- amusant qu'il nous sorte Goethe; d'autres exemples dans la littérature classique?



bonne soirée ;)





édit de Sathyne : J'ai supprimé le doublon ;)

Modifié par Sathyne, 08 juin 2010 à 19:31.


#2 aixur

aixur

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 324 messages

Posté 08 juin 2010 à 19:46

Je dirais que c'est plutot ceux qui détiennent le pouvoir qui soutiennent (dans le sens de protègent, font vivre, etc...) la médecine officielle.

Pour le reste, je suis tout à fait d'accord avec Lanka.

Par contre, c'est dommage qu'il n'ait pas continué ses travaux et ne soit pas allé plus loin. Il avait bien commencé (remise en cause de la pathogénicité des virus), mais il s'est arrêté beaucoup trop vite.

#3 FestinMWM

FestinMWM

    Lieutenant en mission éclaireur

  • Membres
  • 240 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : sur Terre, et sur terre pour le moment

Posté 08 juin 2010 à 23:19

Concernant la forme (la manière dont c'est écrit), tous mes capteurs me disent "méfiance !". On y emploie des mots d'émotion, c'est trop subjectif.
Pourquoi pas approfondi, par ce que risque de contradiction future ou tout simplement manque de temps, de moyen (et d'énergie).

Concernant le fond, Il ne faut pas tous mettre dans le même panier. Ce n'est pas parce que la grippe aviaire [...] que toutes les maladies sont créées artificiellement.

La santé, la vie sont des domaines qui nous dépassent encore. On a beaucoup à y apprendre.
On tatone. Certaines maladies échappent aux contrôles.

De là à dire que c'est fait exprès : oui mais pas toujours, et pas pour les mêmes raisons (Défense)
++

#4 Jihon Da Silva

Jihon Da Silva
  • Genre : Homme
  • Localisation : Valence

Posté 09 juin 2010 à 00:23


Salut tout le mondecomment peut-il dire que "L'Ecole de Médecine fut et est le pilier le plus important qui soutient toutes les dictatures " ?



Cela m'étonne mais peut être parce que les gens ont peur de la souffrance et de la mort. La médecine détiendrais alors le remède?!


En tous cas je n'ai jamais entendu parlé de tout ça, je sais que certains médecins s'intéressent plus à la maladie (pour écrire un article dans le journal de médecine) qu'au bien être (émotionnel) du malade. Dans les hôpitaux les gens meurt dans la peur et non en paix. Ce n'est pas anodin.
Enfin il y en a, des choses à revoir dans la médecine orthodoxe... Nous ne savons pas vraiment comment le corps fonctionne et se guéri
Les médicaments perturbent toutes les cellules, alors que l'intelligence du corps cible parfaitement la zone à guérir.. bref vive la guérison par l'esprit!


  • FestinMWM aime ceci

#5 Cordipous

Cordipous
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris

Posté 10 juin 2010 à 00:21

merci pour vos réponse


Par contre, c'est dommage qu'il n'ait pas continué ses travaux et ne soit pas allé plus loin. Il avait bien commencé (remise en cause de la pathogénicité des virus), mais il s'est arrêté beaucoup trop vite.




Donc d'après ce Lanka aucun virus ne serait pathogènes ?

Toi, tu penses qu'il a raison ? qu'est ce qui te permet de penser ça ? quel est le point essentiel sur lequel le discours officiel trébuche ?

par exemple, si j'allais voir mon médecin pour déclarer qu'il a tord de croire en la pathogénicité des virus,
qu'est ce que je devrais aussitôt ajouter dans la foulée pour ne pas me retrouver confronté à de petits sourires complaisants et un diagnostique de maladie mentale ( remarque, ce ne serait pas la première fois ...) ?



" les praticiens de l'Ecole de Médecine ont besoin de leur stupide élaboration de virus diaboliques, afin de cacher leurs origines historiques en tant qu'instrument du Vatican pour l'oppression et le meurtre, "


je saisi pas bien là ... la découverte des virus est tout de même assez récente non ? tu comprends pourquoi il dit ça ?





sinon à tout hasard , tu saurais pourquoi il s'est arrêté ? c'est tout de même effectivement très dommage!



merci encore

Modifié par Cordipous, 10 juin 2010 à 00:25.


#6 Catarineta

Catarineta
  • Genre : Ne souhaite pas le dire

Posté 10 juin 2010 à 00:34

merci pour vos réponse






Donc d'après ce Lanka aucun virus ne serait pathogènes ?

Toi, tu penses qu'il a raison ? qu'est ce qui te permet de penser ça ? quel est le point essentiel sur lequel le discours officiel trébuche ?

par exemple, si j'allais voir mon médecin pour déclarer qu'il a tord de croire en la pathogénicité des virus,
qu'est ce que je devrais aussitôt ajouter dans la foulée pour ne pas me retrouver confronté à de petits sourires complaisants et un diagnostique de maladie mentale ( remarque, ce ne serait pas la première fois ...) ?



" les praticiens de l'Ecole de Médecine ont besoin de leur stupide élaboration de virus diaboliques, afin de cacher leurs origines historiques en tant qu'instrument du Vatican pour l'oppression et le meurtre, "


je saisi pas bien là ... la découverte des virus est tout de même assez récente non ? tu comprends pourquoi il dit ça ?





sinon à tout hasard , tu saurais pourquoi il s'est arrêté ? c'est tout de même effectivement très dommage!



merci encore


Je crois davantage en la faiblesse du corps, qu'en la pathogeneité des virus. Les virus, comme système d'équilibrage naturel d'une population donnée, survivent sur des corps malades, faiblement imunisés. Ils ne font rien sur les corps qui se défendent, efficacement : la grippe, la gastro (perso je l'attrappe jamais, meme en contact directe avec des personnes contaminées).

#7 aixur

aixur

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 324 messages

Posté 10 juin 2010 à 01:22

Donc d'après ce Lanka aucun virus ne serait pathogènes ?

Toi, tu penses qu'il a raison ? qu'est ce qui te permet de penser ça ? quel est le point essentiel sur lequel le discours officiel trébuche ?

par exemple, si j'allais voir mon médecin pour déclarer qu'il a tord de croire en la pathogénicité des virus,
qu'est ce que je devrais aussitôt ajouter dans la foulée pour ne pas me retrouver confronté à de petits sourires complaisants et un diagnostique de maladie mentale ( remarque, ce ne serait pas la première fois ...) ?


" les praticiens de l'Ecole de Médecine ont besoin de leur stupide élaboration de virus diaboliques, afin de cacher leurs origines historiques en tant qu'instrument du Vatican pour l'oppression et le meurtre, "

je saisi pas bien là ... la découverte des virus est tout de même assez récente non ? tu comprends pourquoi il dit ça ?

merci encore


Il n'y a pas vraiment de point essentiel sur lequel le discours officiel trébuche. C'est en analysant chaque maladie virale individuellement qu'on peut remette en cause le truc.

Cela dit, il y a deux ou trois trucs généraux qui vont dans ce sens :

1) La plupart des maladies virales se résument dans 90 % des cas à des symptômes grippaux. Donc des symptômes complètement banals. Ca permet de donner une consistance statistique (fictive) à ces maladies. Sinon, le nombre de cas serait beaucoup plus réduit. De la même façon, pour beaucoup d'entre elles, on dit que dans 80 ou 90 % des cas, le patient ne ressent aucun symptôme. Même principe, ça permet de présenter beaucoup plus de cas qu'il n'y en a en réalité. Sans ces cas bidons, le coté épidémique de ces maladies serait beaucoup moins évident. Ca la foutrait mal, c'est sur. Si au lieu de 10.000 cas par an par exemple pour une maladie X supposément virale, on n'a que 500 cas, ça fait vachement moins épidémique. Et si ça ne fait pas épidémique, l'hypothèse virale en prend un sacré coup.

2) Pour des raisons éthiques évidentes, le 3ème (je crois) postulat de Koch n'est pas vérifié. Il faut infecter des êtres humains pour savoir s'ils vont développer la maladie. Et bien évidemment, on ne le fait pas. Donc, le 3ème postulat de Koch n'est pas vérifié. Or, c'est essentiel pour prétendre avoir prouvé l'existence d'un virus pathogène. Si on n'a pas prouvé qu'il provoque la maladie chez l'être humain, on n'a pas prouvé qu'il est pathogène. Bien sur, il y a les modèles animaux. Mais avec les animaux, on peut bidonner les expériences. Avec les humains, c'est beaucoup plus difficile. D'ailleurs, souvent, on prouve la pathogénicité des virus sur les animaux en leur injectant le virus dans le crane. Forcément, avec de telles méthodes, l'animal va tomber malade.

3) La plupart des virus pathogènes ont été isolés à une époque où les méthodes d'isolement étaient beaucoup moins élaborées que maintenant. Et bien sur, on n'a pas refait les expériences en question.

4) Les globules blancs ne peuvent pas entrer dans les cellules. Donc, quand un virus a infecté des millions de cellules, on ne voit pas comment le système immunitaire pourrait enrayer l'infection. Par ailleurs, les cellules sont très proches les unes des autres. Donc, la probabilité que les anticorps puissent intercepter les centaines de nouveau virus créés par une cellule avant que ceux-ci n'aillent se fixer dans une autre cellule à proximité est très faible. Donc, on ne devrait pas pouvoir guérir d'une infection virale.

5) Le principe du système immunitaire est délirant. Ou serait stockée l'information concernant les centaines de milliers (voir, les millions) d'antigènes que doit savoir reconnaitre le système immunitaire ?


A part ça, je vais plus loin que Lanka et je pense que les virus n'existent pas. Ce sont de simples débris cellulaires. Et à mon avis, les méthodes d'identification des virus sont bidons. Elles ne permettent pas de le faire. La microscopie électronique ne permet pas de dire si une particule est virale. Les tests d'anticorps sont bidons et réagissent à n'importe quelle particule présente (donc, ils sont totalement non spécifiques). Et c'est la même chose pour les tests d'adn. Donc, on peut obtenir ce qu'on veut.

Sinon, je ne partage pas ses vues sur le Vatican.

Et je ne sais pas pourquoi il s'est arrêté.

Modifié par aixur, 10 juin 2010 à 01:30.


#8 aixur

aixur

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 324 messages

Posté 10 juin 2010 à 11:28

Le système clef serrure du système immunitaire est aussi complètement délirant. Comme s'il pouvait y avoir un système pareil. Déjà, la surface des virus est certainement lisse (je sais que la littérature officielle dit le contraire, mais je ne vois pas pourquoi ça serait différent des autres particules. En plus, d'un point de vue évolutif, chose cher à l'orthodoxie, les virus devraient s'être adaptés et avoir viré les protubérances permettant au système immunitaire de les identifier). En supposant que ce ne soit pas le cas et qu'il y ait bien des protubérances (des clous) à la surface des virus, comme le dit l'orthodoxie, il est évident que les formes des éléments à la surface ne peuvent pas avoir une variété suffisamment grande pour qu'il y a reconnaissance personnalisée de chaque type d'antigène par le système immunitaire. Et même si on suppose que c'est un système électromagnétique, avec un tel système, les combinaisons restent limitées. Donc, il ne peut pas y avoir de système de reconnaissance type clef/serrure à cause du manque de variété des serrures.

Modifié par aixur, 10 juin 2010 à 11:29.

  • FestinMWM aime ceci

#9 Nico111

Nico111

Posté 10 juin 2010 à 12:02

En ce qui concerne l'ecole de médecine oui y'a du dogme, des oeillères, des conflits d'intéret etc... de la à tout jeter à l'eau... moi je propose alors la suppression totale de cett e médecine et bien sur des médocs associés ! Je pense qu'on va rigoler un peu ! C'est etonnant comme il n'est jamais possible que de trouver les exces dans tous les sens, autant par les critiqués que par les critiquant. généralement ça ne donne pas grand chose.

Quant à ces satanés virus, toujours pareils, je suis assez attristé pour ceux qui nient virus , système immunitaire etc.. car c'est tout simplement nier la réalité ! je ne dis pas que tout ce qui est dit sur leur existence ou autre est toujours vrai evidement mais ils existent bel et bien ! Depuis que je suis sur ce forum j'ai mainte fois demandé des preuves de leur non existence et jamais absolument jamais on ne m'a donné de preuves un tant soit peu potables, rien de rien alors j'attend......Je ne vois que theories intéressantes ou non mais jamais appuyée ou toujours facilement explicable par les connaissances actuelles et surtout absolument tangibles.

Lanka ? y'a qu'a voir ses publications scientifiques pour comprendre le niveau de confiance à lui accorder !

Quand aux théories d'Aixur non seulement rien, aucunes preuves même partielle ne permet de conforter ce qu'il dit mais c'est complètement nier les évidences que l'on peut même voir à l'oeil nu !!! Simple exemple : test d'hémagglutination des globules rouges. Quant en plus on considère que tout est pipotté, que les chercheurs ne sont que des falsificateurs etc.....on ne va pas aller bien loin !! Ca n'empêche pas une imagination assez extraordinaire.
  • FestinMWM aime ceci
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l'univers, je n'ai pas acquis la certitude absolue. A.Einstein

#10 Nico111

Nico111

Posté 10 juin 2010 à 12:12

sinon à tout hasard , tu saurais pourquoi il s'est arrêté ? c'est tout de même effectivement très dommage!

merci encore


Peut être qu'il s'est rendu compte qu'il avait tort !
  • FestinMWM aime ceci
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l'univers, je n'ai pas acquis la certitude absolue. A.Einstein

#11 Catarineta

Catarineta
  • Genre : Ne souhaite pas le dire

Posté 10 juin 2010 à 12:49

En ce qui concerne l'ecole de médecine oui y'a du dogme, des oeillères, des conflits d'intéret etc... de la à tout jeter à l'eau... moi je propose alors la suppression totale de cett e médecine et bien sur des médocs associés ! Je pense qu'on va rigoler un peu ! C'est etonnant comme il n'est jamais possible que de trouver les exces dans tous les sens, autant par les critiqués que par les critiquant. généralement ça ne donne pas grand chose.

Quant à ces satanés virus, toujours pareils, je suis assez attristé pour ceux qui nient virus , système immunitaire etc.. car c'est tout simplement nier la réalité ! je ne dis pas que tout ce qui est dit sur leur existence ou autre est toujours vrai evidement mais ils existent bel et bien ! Depuis que je suis sur ce forum j'ai mainte fois demandé des preuves de leur non existence et jamais absolument jamais on ne m'a donné de preuves un tant soit peu potables, rien de rien alors j'attend......Je ne vois que theories intéressantes ou non mais jamais appuyée ou toujours facilement explicable par les connaissances actuelles et surtout absolument tangibles.

Lanka ? y'a qu'a voir ses publications scientifiques pour comprendre le niveau de confiance à lui accorder !

Quand aux théories d'Aixur non seulement rien, aucunes preuves même partielle ne permet de conforter ce qu'il dit mais c'est complètement nier les évidences que l'on peut même voir à l'oeil nu !!! Simple exemple : test d'hémagglutination des globules rouges. Quant en plus on considère que tout est pipotté, que les chercheurs ne sont que des falsificateurs etc.....on ne va pas aller bien loin !! Ca n'empêche pas une imagination assez extraordinaire.


Les virus sont une réalité. La médecine traditionnelle est certainement pleine de bonne volonté. Mais il serait intéressant de chercher à renforcer le corps, en complément de la médecine traditionnelle, plutôt que de palier à sa faiblesse par un moyen tiers. Force est de constater que la société actuelle n'utilise pas les moyens - simples - de renforcer le corps (sport, oxygénation, alimentation...) et que ce discours est totalement absent, exclu, chez les médecins allopathiques.
Les recherches portent davantage sur la création de nouveaux médicaments, moyens technologiques de soins, que sur les causes de la faiblesse du corps. Ces recherches sont bien souvent menées en dehors des créneaux de recherche "officiels".
Pourquoi ?

Modifié par Catarineta Tchi Tchi, 10 juin 2010 à 12:50.

  • FestinMWM aime ceci

#12 Nico111

Nico111

Posté 10 juin 2010 à 17:25

Les virus sont une réalité. La médecine traditionnelle est certainement pleine de bonne volonté. Mais il serait intéressant de chercher à renforcer le corps, en complément de la médecine traditionnelle, plutôt que de palier à sa faiblesse par un moyen tiers. Force est de constater que la société actuelle n'utilise pas les moyens - simples - de renforcer le corps (sport, oxygénation, alimentation...) et que ce discours est totalement absent, exclu, chez les médecins allopathiques.
Les recherches portent davantage sur la création de nouveaux médicaments, moyens technologiques de soins, que sur les causes de la faiblesse du corps. Ces recherches sont bien souvent menées en dehors des créneaux de recherche "officiels".
Pourquoi ?


Pourquoi ? Oh on le sait tous non ? : fric, lobby, coutume, éducation, formatage, erreur, incompétence, on ne sait pas comment faire, pas les moyens etc...etc....
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l'univers, je n'ai pas acquis la certitude absolue. A.Einstein

#13 Nico111

Nico111

Posté 10 juin 2010 à 21:54

"5) Le principe du système immunitaire est délirant. Ou serait stockée l'information concernant les centaines de milliers (voir, les millions) d'antigènes que doit savoir reconnaitre le système immunitaire ?"

Juste en passant : avoir ces millions de combinaisons n'est pas possible par contre le fait que chaque humain soit différent d'aspect physique c'est par contre possible ? Hum faut il rappeler combien y'a d'humains sur Terre ?!
  • FestinMWM et Catarineta aiment ceci
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l'univers, je n'ai pas acquis la certitude absolue. A.Einstein

#14 napo

napo

    Vétéran du forum

  • Membres
  • 5 248 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Belgikistan

Posté 11 juin 2010 à 07:23

Nico, je t'invite à consulter les topics parlant de la médecine nouvelle et d'aller lire également les nombreux écrits d'Aixur qui me semble être quelqu'un de très qualifié. Ensuite tu reviens avec tes arguments :piout:

Voici le lien qui reprend toutes les interventions d'Aixur au sujet des maladies, de la vaccination, du cancer et du sida. Tu verras qu'il n'affirme pas "n'importe quoi"

http://www.onnouscac...arch_filter_app[forums]=1

Modifié par napo, 11 juin 2010 à 07:30.

La vérité est un pays sans chemin (krishnamurti)

#15 Nico111

Nico111

Posté 11 juin 2010 à 18:02

Nico, je t'invite à consulter les topics parlant de la médecine nouvelle et d'aller lire également les nombreux écrits d'Aixur qui me semble être quelqu'un de très qualifié. Ensuite tu reviens avec tes arguments :piout:

Voici le lien qui reprend toutes les interventions d'Aixur au sujet des maladies, de la vaccination, du cancer et du sida. Tu verras qu'il n'affirme pas "n'importe quoi"

http://www.onnouscac...arch_filter_app[forums]=1


???? :o :o :o :o :o :o :o :o :o Hein ? C'est une blague là non ? Sur certains sujets, j'étais le SEUL à lui répondre (regarde donc les sujets type methode PCR ou test anticorps)! alors oui je réitère : je ne suis pas d'accord à au moins 90% avec Aixur, oui ce ne sont que des théories et elles sont non démontrées, appuyées sur rien du tout (JAMAIS on ne m'a montré des preuves tangibles!) et qui sont facilement expliquées par ce que l'on connait. Ca ne veut pas dire que tout ce que dit la médecine conventionnelle est bien ou toujours vrai mais de là à arriver à des theories aberrantes....

Tu parais si sur de ce qu'il dit ? Alors donne moi les arguments qui te font penser que les virus n'existent pas et que le système immunitaire n'existe pas, là on pourra peut être discuter.....
  • FestinMWM aime ceci
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l'univers, je n'ai pas acquis la certitude absolue. A.Einstein

#16 napo

napo

    Vétéran du forum

  • Membres
  • 5 248 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Belgikistan

Posté 11 juin 2010 à 18:46

Heu...pas la peine de te fâcher, hein, on fait que causer.
Nous avons passé des semaines voire des mois à parler de tout ça, on ne va pas tout recommencer, pfff !
La vérité est un pays sans chemin (krishnamurti)

#17 aixur

aixur

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 324 messages

Posté 11 juin 2010 à 18:47

Non, mais te fatigues pas napo. A mon avis, nico111 est un mec payé par les labos pour répandre la bonne parole de la médecine officielle.

Sa façon de réagir est tout à fait typique de ces mecs là. Tu lui balances des arguments qu'on pourrait qualifier au minimum de "troublants" ; comme le fait que dans 10 % des cas, les gens réagissent positifs au test d'anticorps pour le vih, mais ont une charge virale nulle (ou l'inverse, je ne me rappelle plus), ou alors qu'un même échantillon sanguin a donné lieu à 10 résultats différents au test Western Blot pour le vih, ou le fait que les tests vih sont positivés par plein d'autres maladies. Mais lui, il ne trouve pas ça troublant. C'est le fait de s'interroger sur la validité de ces tests qui lui semble non pas troublant, mais carrément incroyable.

C'est comme pour le 11 septembre et les mecs payés par le gouvernement pour défendre la bonne parole officielle sur les forums. Pour ces mecs là, le fait que les tours soient tombées à la vitesse de la chute libre, même le bâtiment 7 qui n'est pas été touché par un avion, n'est pas étonnant du tout. C'est le fait de douter de la version officielle à partir de ça qui leur semble étonnant.

Et tu peux apporter tous les arguments que tu veux, la réponse à la fin est toujours (je cite nico111 dans ce topic) : "ce ne sont que des théories et elles sont non démontrées, appuyées sur rien du tout"

Bref, la mauvaise fois totale. Mais c'est normal. Ce ne sont pas des gens lambda qui sont attachés à la vérité, mais des mecs qui sont payés pour défendre le pouvoir en place. Donc, tu peux leur présenter tous les arguments de la terre, ils n'en ont rien à foutre, et ils vont toujours te répondre qu'ils ne voient pas le problème.

Par ailleurs, il répond régulièrement à coté de la plaque quand on lui balance des argument solides (comme les modos qu'on peut trouver sur Doctissimo par exemple, pour ceux qui connaissent), ce qui lui évite d'avoir à se casser la tête à réfléchir pour répondre aux incohérences qui lui sont présentées.

Exemple immédiat, sa réponse concernant ma réflexion sur le problème du stockage de l'information concernant les centaines de milliers (voir, les millions) d'antigènes. Le lien entre le fait qu'il y ait des milliards de personnes différentes et le problème que j'ai soulevé ? Aucun. Réponse complètement hors sujet.

Avec ça, un petit ton condescendant en permanence (comme tous les mecs payés pour répandre la parole officielle. Cf. Doctissimo encore une fois).

Du coup, perso, je ne lui réponds quasiment plus. Peut-être qu'un de ces quatre, je le virerai du forum sidasante. Mais bon, comme il ne fait pas trop chier, pour l'instant je le laisse vivre.

#18 Nico111

Nico111

Posté 11 juin 2010 à 18:53

[Pour ajouter un truc : faut pas me percevoir (d'ailleurs comme la plupart des scientifiques/chercheurs) comme quelqu'un qui pense savoir avec un grand S, bourré de certitudes etc.. Moi au départ je ne suis sur de rien, ce n'est qu'avec ce que j'ai vu , j'ai lu, j'ai ecouté ou fait que j'ai acquis certaines certitudes (ça dépend pour quoi : du style je suis sur que les virus existent mais le virus HIV cause du SIDA là par contre ....), assez souvent on a de fortes présomptions, et on a aussi beaucoup d'inconnus. Mais fondamentalement, on me propose une théorie, je dis pourquoi pas? Ensuite on étudie ce qu'on sait avec certitude, on compare, on teste , on regarde etc....et on se forge son idée propre qui est bonne ou non. Ensuite on voit avec les autres, on compare avec ce qu'on trouvé les autres et on peut estimer le degrée de véracité de l'hypothèse. Donc moins je n'ai pas d'a priori par contre qu'on propose sans rien apporter de concret là non !
On peut pendre pleins d'exemples : des granules d'arnica après un choc : oui apparement on obtient de bons résultats, je l'ai constaté souvent, je ne sais pas comment ça marche mais je ne suis pas sectaire , le but c'est de soigner en faisant le moins de mal donc j'en conseil car j'ai remarqué suffisament de fois un effet bénéfique pour avoir un espoir d'efficacité. par contre pour pleins d'autres patho je n'ai vu que peu d'effets positifs : mes enfants rien et à la pharmacie bof. bref ici pour se faire une idée, faudrait de vrais études avec des milliers de personnes, du double aveugle, testé contre placebo ET sans rien car donner un placébo c'est déjà obtenir un effet. Là on peut se faire une véritable idée, en gros J'aime le CONCRET, c'est plus simple pour se faire une idée non ? Pour rire : étude viagra : avec : environ 60-70% d'efficacité, avec placebo : 30% !!!!!! Bref on oublie souvent que les scientifiques et chercheurs fonctionnent comme ça et ne se trimbalent pas avec 100% de certitudes, loin de là ! Les médecins c'est plus compliqué car ils ne sont pas seuls, il y a quelqu'un en face qui veut des résultats concrets, de la certitude....

Tu veux que je réponde sur exemple d'Aixur ? Exemple ici

"Le système clef serrure du système immunitaire est aussi complètement délirant. "
Affirmation péremptoire, aucun argument, pure idée personnelle.

" Comme s'il pouvait y avoir un système pareil."
Ah d'accord donc je n'y crois pas DONC ce n'est pas vrai ! Belle démonstration ! Avec ça moi je suis convaincu !

" Déjà, la surface des virus est certainement lisse (je sais que la littérature officielle dit le contraire, mais je ne vois pas pourquoi ça serait différent des autres particules."
Preuves bon sang ! Où sont les preuves enfin !!!!!! En quoi son idée est vrai plutôt que l'autre ? Il n'y croit pas c'est donc faux ! Et vous ça vous suffit ?! En plus la littérature officielle dit le contraire : ahhhh voilà THE argument, c'est imparable, on nous ment forcément, on faslifie.

" En plus, d'un point de vue évolutif, chose cher à l'orthodoxie, les virus devraient s'être adaptés et avoir viré les protubérances permettant au système immunitaire de les identifier). "
Pourquoi ? alors comme ils rentrent dans les cellules ? pourquoi la grippe va aux poumons ? pourquoi l'hépatite au foie ? Pourquoi le rotavirus à l'intestin etc...? Pourquoi les médocs et comment les médocs bloquent leur entrée dans les cellules ?

"En supposant que ce ne soit pas le cas et qu'il y ait bien des protubérances (des clous) à la surface des virus, comme le dit l'orthodoxie, il est évident que les formes des éléments à la surface ne peuvent pas avoir une variété suffisamment grande pour qu'il y a reconnaissance personnalisée de chaque type d'antigène par le système immunitaire."
Il est "évident" ? Ah bon c'est sur , pas de soucis même un gamin de 12 ans trouvera cela évident ! Encore une orientation du lecteur sans aucune preuve toujours !!! ensuite on exlique très bien cela par les gènes identifiés pour construire ces récepteurs aux virus : http://atlasgenetics...c/PolyIgFr.html c'est compliqué mais avec tous ces gènes on obtient plus de 10puissance 12 combinaisons, ça fait pas mal de conformations différentes pour reconnaitre un virus !!!!

" Et même si on suppose que c'est un système électromagnétique, avec un tel système, les combinaisons restent limitées."
Original mais qui des preuves ? alors par ex dans nos pays on devrait être tout le temps malade vu qu'on est exposé à plein de champs elecromagnétiques, et pas de maladie ou peu là où il n y en a pas : ca ne colle pas vraiment avec ce qu'on observe non ? Et comment alors expliquer certains virus là et pas ailleurs ou alors les contaminations de certains et pas d'autres etc....

" Donc, il ne peut pas y avoir de système de reconnaissance type clef/serrure à cause du manque de variété des serrures."
Ahh le donc : après avoir donné beaucoup de preuves, d'observations, de constations on a conclu .... grandiose. Et en plus vous êtes convaincus ? Alors là chapeau, bel esprit critique ! On peut donc vous faire croire ce qu'on veut non ?
  • FestinMWM aime ceci
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l'univers, je n'ai pas acquis la certitude absolue. A.Einstein

#19 Nico111

Nico111

Posté 11 juin 2010 à 19:05

Heu...pas la peine de te fâcher, hein, on fait que causer.
Nous avons passé des semaines voire des mois à parler de tout ça, on ne va pas tout recommencer, pfff !


je ne suis pas faché mais dire que je n'ai rien lu d'Aixur et que je n'ai pas donné d'argument .....

"A mon avis, nico111 est un mec payé par les labos pour répandre la bonne parole de la médecine officielle."
Ca pourrait être cool je gagnerais pas mal d'argent !!!

"Et tu peux apporter tous les arguments que tu veux, la réponse à la fin est toujours (je cite nico111 dans ce topic) : "ce ne sont que des théories et elles sont non démontrées, appuyées sur rien du tout"
Forcement on ne m'oppose rien de concret , aucune minuscule preuve ou observation intéressante.

""C'est le fait de s'interroger sur la validité de ces tests qui lui semble non pas troublant, mais carrément incroyable."
Forcement quand tu testes un truc faux au départ ton test ne voudra rien dire et donnera n'importe quoi ! le problème ce n'est donc pas la technique : si le vih ne cause pas le SIDA alors forcément les tests sur ce virus ne veulent rien dire et donnent n'importe quoi ! C aa l'air dur à faire comprndre mais c'est pourtant évident non ?

""
Exemple immédiat, sa réponse concernant ma réflexion sur le problème du stockage de l'information concernant les centaines de milliers (voir, les millions) d'antigènes. Le lien entre le fait qu'il y ait des milliards de personnes différentes et le problème que j'ai soulevé ? Aucun. Réponse complètement hors sujet."
Evidement que ça a un rapport !!!!!! L'aspect des gens est déterminé par les gènes tout comme la formation des récepteurs aux pathogènes : on a 6 miliards de personnes d'aspect différent et on ne peut pas avoir 6 miliards de repteurs différents LOL archi lol
  • FestinMWM aime ceci
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l'univers, je n'ai pas acquis la certitude absolue. A.Einstein

#20 Nico111

Nico111

Posté 11 juin 2010 à 19:11

Du coup, perso, je ne lui réponds quasiment plus. Peut-être qu'un de ces quatre, je le virerai du forum sidasante. Mais bon, comme il ne fait pas trop chier, pour l'instant je le laisse vivre.


AH ah ah et tu critiques le comportement de Doctissimo ou l'ostracisme des "traditionnalistes "!!!!!!!!!!!!!! Ca c'est bon :bravooo:
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l'univers, je n'ai pas acquis la certitude absolue. A.Einstein

#21 ceolien

ceolien
  • Genre : Homme
  • Localisation :

Posté 11 juin 2010 à 21:25

Et sinon on peut aussi revenir au sujet et éviter de faire caca sur la charte. Merci ! :D
« Le principe de la culture libre est de proposer légalement des œuvres, des informations, des créations en libre partage pour tous. Il est question de proposer une alternative libre et d'œuvrer au maintien de cette possibilité. » - Wikipédia, article sur la culture libre (version du 10 mars 2011)

#22 Cheminot

Cheminot

    Qu'est-ce que la Vérité?

  • Membres
  • 1 838 messages
  • Genre : Homme

Posté 12 juin 2010 à 00:43

Franchement, Aixur, est-ce que tu te rends compte de ce que tu écris?

Ce ne sont pas les phénomènes connus qui posent problème, mais plutôt l'interprétation sous-jacente.

Nico nous rappelle simplement ce qu'on a observé. Et se pose également des questions quant à tous ces sujets.

Je crois que le débat d'idées est de plus en plus nécessaire et que tous nous devons peser les arguments des autres sans nous ostraciser.
  • FestinMWM aime ceci

#23 napo

napo

    Vétéran du forum

  • Membres
  • 5 248 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Belgikistan

Posté 12 juin 2010 à 04:52

En plus, d'un point de vue évolutif, chose cher à l'orthodoxie, les virus devraient s'être adaptés et avoir viré les protubérances permettant au système immunitaire de les identifier). "
Pourquoi ? alors comme ils rentrent dans les cellules ? pourquoi la grippe va aux poumons ? pourquoi l'hépatite au foie ? Pourquoi le rotavirus à l'intestin etc...? Pourquoi les médocs et comment les médocs bloquent leur entrée dans les cellules ?


Et bien, ça c'est une bonne question :piout: Et si les microbes n'étaient pas des agents extérieurs au corps ?S'ils étaient justement générés par le corps (donc par les organes) ? La maladie prendrait alors tout son sens Parce que, désolée hein, mais si les microbes étaient contagieux (on le dit 20 fois par jour sur chaque chaîne de télé, comme si on n'avait pas encore compris, nous prennent vraiment pour des cons, hein ? :roll: ) nous serions TOUS en PERMANENCE malades.
Des milliards de sales bêtes voraces prêtent à s'attaquer spécifiquement à chaque être vivant et à chaque organe :cogite: Ah mais non ! Y a le système immunitaire ! T'es malade quand même ? Et bien c'est ta faute ! Mange des vitamines chimiques, consomme des produits industriels, tue les rats et les insectes, ne touche pas les animaux, bois de l'eau chlorée, fais toi vacciner ! Ça ne marche pas ? Ben alors c'est le terrain...retour à la case départ...

Modifié par napo, 12 juin 2010 à 04:54.

  • FestinMWM aime ceci
La vérité est un pays sans chemin (krishnamurti)

#24 Cordipous

Cordipous
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris

Posté 25 septembre 2010 à 22:18

A part ça, je vais plus loin que Lanka et je pense que les virus n'existent pas. Ce sont de simples débris cellulaires. Et à mon avis, les méthodes d'identification des virus sont bidons. Elles ne permettent pas de le faire. La microscopie électronique ne permet pas de dire si une particule est virale. Les tests d'anticorps sont bidons et réagissent à n'importe quelle particule présente (donc, ils sont totalement non spécifiques). Et c'est la même chose pour les tests d'adn. Donc, on peut obtenir ce qu'on veut.

Sinon, je ne partage pas ses vues sur le Vatican.



Bonsoir,

Je viens de me rendre compte que j'avais totalement oublié ce sujet.
Donc avant tout je m'excuse pour ma réponse aussi tardive et te remercie beaucoup pour ton interventions très intéressantes.


Pour ce qui est des virus, je reste partagé.
Je n'ai pas assez de connaissances en ce domaine pour me forger une opinion solide.


Prenons l'exemple du chikungunya : Si les virus n'existent pas, alors à cause de quoi les gens tombent malades ?
Ils serait atteint par une maladie qui présenterait les mêmes symptômes que ceux rencontrés dans le cas d'une infection par le CHIKV ?

il est vrai qu'un même symptôme peut très souvent être attribué à différentes maladies.

M

#25 Cyrille999

Cyrille999
  • Genre : Homme
  • Localisation : La lumière céleste
  • Intérêts : Trop, hélas: Ainsi sont les passionnés dont je fais partie.

Posté 25 septembre 2010 à 23:47

Bonsoir,


pour ceux que ça intéresse :


" Pourquoi alors prétend-on encore que des virus causant des maladies existent ?

L'Ecole de Médecine partisane / praticienne a besoin de paralyser, avec de stupides constructions et la crainte destructive des virus fantômes causes de maladies comme base centrale de son existence :

Premièrement, afin de nuire à de nombreuses personnes avec les vaccinations, pour se construire elle-même une
clientèle de malades chroniques et souffrants qui accepteront qu'on leur fasse n'importe quoi.

Deuxièmement, pour ne pas devoir admettre qu'elle échoue totalement dans le traitement des maladies chroniques et qu'elle a tué et tue plus de gens que toutes les guerres aussi loin qu'il est possible de remonter. Chaque praticien de l'Ecole de Médecine en est conscient, mais seulement très peu osent en parler. Par conséquent ce n'est pas un miracle si parmi les groupes professionnels, c'est celui des praticiens de l'Ecole de Médecine qui a le taux de suicide le plus élevé, surpassant de loin les autres groupes professionnels.

Troisièmement, les praticiens de l'Ecole de Médecine ont besoin de la peur paralysante et de leur stupide élaboration de virus diaboliques, afin de cacher leurs origines historiques en tant qu'instrument du Vatican pour l'oppression et le meurtre, quand il luttait pour se lever sur le monde, s'étant développé hors de l'armée occidentale romaine usurpatrice.

L'Ecole de Médecine fut et est le pilier le plus important qui soutient toutes les dictatures et les gouvernements qui ne veulent pas se soumettre à la loi écrite, aux Constitutions, aux droits de l'homme, c'est-à-dire, démocratiquement légitimés par un contrat social. Ceci explique bien pourquoi l'Ecole de Médecine peut vraiment faire et fait tout ce qui lui convient, et n'est soumise à aucune contrôle quelconque. Si nous ne surmontons pas ceci, nous périrons tous par cette Ecole de Médecine.




N'exagérez-vous pas un peu ?

Malheureusement, non ! N'importe qui ouvrant ses yeux verra ainsi. Ivan Illich a déjà averti à ce sujet en 1975 dans son analyse " L'expropriation de la santé ". Aujourd'hui ce livre existe toujours, sous le titre: " Le Némésis de la médecine ".

Goethe a parfaitement décrit la nature de l'Ecole de Médecine dans Faust I, où il a fait dire au Dr Faust :

" Ici étaient la médecine, les patients morts et personne n'a demandé qui s'est rétabli, ainsi nous avons ravagé avec les élus infernaux, en ces vallées, ces montagnes, bien pire que la peste, j'ai moi-même donné le poison aux milliers, ils s'étaient desséchés, j'ai fait l'expérience que les meurtriers nullement décontenancés sont louangés. "

Goethe appelle les praticiens de l'Ecole de Médecine qui donnent aux gens des élixirs, c'est-à-dire, des substances toxiques, des meurtriers impertinents, qui aujourd'hui sont toujours louangés.

Ici je peux et dois aussi me référer à nos publications, parce que nous avons, en tant que premiers à le faire, posé la question centrale révélatrice à la médecine moderne et l'avons documenté et commenté sur les confessions engendrées. "
.....

Bonsoir à toi,

J'avais pas vu cette discussion ----

C'est vrai que citer Goethe --- sur la médecine ---- c'est comme si tu demandais à Champollion --- de donner son point de vue sur la mécanique quantique ---

Quelques éléments de connaissances:

Goethe a vécu entre 1749 et 1832

Les virus ne touchent pas uniquement les hommes --- mais il existe aussi des virus pour d'autres organismes ---

Quand la vaccination est développée par Jenner en 1796, nul ne sait encore à cette époque, que c'est le fait de virus

Beaucoup de médecins, après Goethe (la médecine de l'époque de Goethe est encore --- sommaire) ont eu du mal à accepter l'existence des virus ---

Je rappelle pour ceux qui pensent que les médecins sont les fruits de "business man" que la pharmacologie avant 1930 est encore très légère --- C'est vers ces années là, aussi, qu'avec la microscopie électronique, les connaissances vont se développer ---
Mais c'est plus tard que la connaissance du virus, avec la progression de la connaissance sur l'ADN et ARN, que celle-ci va progresser.

Appel (du 26 septembre --- tout le monde ne peut pas être le Général): Que ceux ou celles qui considèrent que la science mérite une progression dans le domaine de virus ou de la virologie, n'hésites pas à entreprendre des études de médecine (10 ou 11 ans) ou des études de biologie (8 ans) ou lisent au moins un ouvrage de biologie cellulaire et moléculaire, à défaut wikipédia, avant de sortir des hérésies.

Je suis payé par l'industriel Roche ;-)

Cyrille
PS: Je ne sais pas d'où certains sortent que le taux de suicide est le plus élevé chez les médecins --- mais vu qu'il n'y a aucune source, probablement une belle légende urbaine...
Les élues avançaient dans la Lumière de leur destin. Le temps des prêtresses dorées d'Athéna était arrivé.

#26 Cordipous

Cordipous
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris

Posté 26 septembre 2010 à 01:05

Bonsoir et merci pour ta réponse.

" C'est vrai que citer Goethe --- sur la médecine ---- c'est comme si tu demandais à Champollion --- de donner son point de vue sur la mécanique quantique --- "


Ta comparaison,pardonne-moi, est très maladroite.
Il cite Goethe pour étayer sa vision historique d'une certaine période de l'histoire . Et on peux comprendre qu'il est difficile -- afin d'avoir une description possible d'une époque -- de trouver moins approprié qu'un écrivain.

Je ne perçois pas cette citation comme autre chose qu'une description possible de "la nature de l'école de médecine" au 18e siècle


Tu te méfies peut-être des gens qui citent à tout bout de champs, tu n'as pas tord.
Mais pourquoi ne pas plutôt critiquer la citation elle-même....






Le reste de ce que tu dis reste sur le plan historique. Rien à redire là dessus.
Par contre, je ne comprend pas bien ton "appel" : faut-il croire que tu fais parti de ces gens qui sortent des discours du genre : "ton médecin a fait des études longues et difficiles, tu pourras parler t'interroger quand tu auras fait pareil" ?



en espérant me tromper à ton sujet comme tu te trompes sur le mien . Je ne me rappel pas avoir un seul instant prétendu être davantage de l'avis de ce Lanka.


bonne soirée et merci encore pour ta réponse.

Modifié par Cordipous, 26 septembre 2010 à 01:13.


#27 Hybrid-Lizard

Hybrid-Lizard
  • Genre : Homme
  • Intérêts : tarologie, minéraux, psychobio, vih, science et mystification ...

Posté 26 septembre 2010 à 01:11

Et moi par l'industriel Moche :--)

Le virus est, jusqu'à preuve du contraire, un effet de la "maladie" et non une cause.
"La science moderne s'essoufle car les savants appellent vérité ce qui est en fait succès technique, la science devenant ainsi un cimetière de faits." René Thom

#28 Cyrille999

Cyrille999
  • Genre : Homme
  • Localisation : La lumière céleste
  • Intérêts : Trop, hélas: Ainsi sont les passionnés dont je fais partie.

Posté 26 septembre 2010 à 12:54

Bonsoir et merci pour ta réponse.

" C'est vrai que citer Goethe --- sur la médecine ---- c'est comme si tu demandais à Champollion --- de donner son point de vue sur la mécanique quantique --- "


Ta comparaison,pardonne-moi, est très maladroite.

Bonjour à toi, cordipous,

Tu es pardonné: suis miséricordieux ;-)

Pas si maladroite que ça ---- Goethe et Champollion sont morts la même année ---

J'ai voulu expliquer, par cette volontaire absurdité, noter que Goethe était inapproprié pour évaluer les 4 points évoqués précédemment --- donc j'ai usé de caricature en ayant à peu près le même décalage temporel ---


Il cite Goethe pour étayer sa vision historique d'une certaine période de l'histoire . Et on peux comprendre qu'il est difficile -- afin d'avoir une description possible d'une époque -- de trouver moins approprié qu'un écrivain.

Je ne perçois pas cette citation comme autre chose qu'une description possible de "la nature de l'école de médecine" au 18e siècle


Tu te méfies peut-être des gens qui citent à tout bout de champs, tu n'as pas tord.
Mais pourquoi ne pas plutôt critiquer la citation elle-même....


Non, au contraire, je suis très heureux quand une personne cite avec précision ses sources (mon côté amoureux des sciences, sans doute) mais j'abhorre, en revanche, l'utilisation inadéquate et anachronique pour appuyer des affirmations péremptoires ----

Tu vois, il y a de nombreuses années, une amie m'avait fait lire le livre sur la dianétique --- Ron Hubbard utilisait et abusait de cette technique --- La référence à des sources prestigieuses --- et quand tu grattes (parce que tu connais un peu le sujet --- ou la personne qui est cité), tu te dis "Mais pourquoi il me donne cette source ?"




Le reste de ce que tu dis reste sur le plan historique. Rien à redire là dessus.


Si j'aurais pu approfondir --- mais il existe déjà de bonnes sources pour se donner une idée.

Par contre, je ne comprend pas bien ton "appel" : faut-il croire que tu fais parti de ces gens qui sortent des discours du genre : "ton médecin a fait des études longues et difficiles, tu pourras parler t'interroger quand tu auras fait pareil" ?


C'est un appel à l'humilité de certains sur ce post ou d'autres posts --- ceci est valide pour tout sujet ---
Ca dépasse donc la catégorie "médecin" mais n'interdit pas de s'intéresser et de se former en autodidacte ---

Oui, je considère que pour remettre en causes des théories scientifiques, il faut avoir soit même, connaître les tenants et les aboutissants des théories existantes ---

Beaucoup (mais pas uniquement sur ce forum --- c'est une maladie en Occident) discutent de sujets dont ils ne connaissent rien (ou peu) --- ça dé-crédibilise le mouvement "certains choses sont cachées" (je préfère --- plutôt que ONCT) et de fait, toutes les discussions sont rejetées en masse --- par ceux ou celles qui seraient susceptibles de prendre le dossier --- par exemple, des virologues avertis.

En Orient, dans les sagesses traditionnelles, tu apprends à --- être silencieux --- quand tu ne connais pas ---


en espérant me tromper à ton sujet comme tu te trompes sur le mien . Je ne me rappel pas avoir un seul instant prétendu être davantage de l'avis de ce Lanka.


bonne soirée et merci encore pour ta réponse.

Tu sais --- Je n'ai rien pensé sur "ton sujet" --- donc il est fort possible que je ne me sois pas trompé -- vu que je ne t'ai attribué quoique ce soit ---J'ai juste vu un sujet lancé, c'est tout.

Je n'aime pas trop les messages qui vilipendent les groupes (que ça soit des médecins --- des fonctionnaires --- ou des bassas) alors quand c'est argumenté à la "mords moi le noeud" et bien --- je donne mon point de vue ---

En tant que futur psychologue, je constate juste un certains nombres de choses:
- Les motivations pour faire "tel métier" peuvent varier énormément d'un individu à un autre (donc même si le financement des écoles de médecine pourraient être loin d'être désintéressées, les motivations de ceux et celles qui vont être médecins peuvent être de tout autre ordre).
- Que l'Intelligence ne peut être dissociée de la connaissance d'un domaine (en clair: discuter de l'existence de virus, c'est appréhender des multiples disciplines, comme la génétique, la virologie, la biochimie, l'immunologie --- et pas à un niveau bac S --- à un niveau beaucoup plus élevé --- le système immunitaire "clé-serrure", c'est pour simplifier le système --- en tout début de premier cycle --- )
- Que de "jeter l'opprobre" sur un CSP quelconque, ça ne fait pas avancer beaucoup le schmilblick ---
- Qu'un non spécialiste, même brillant et créatif, aura très certainement moins de crédibilité que celui qui s'est formé (sous forme académique ou pas ---) --- ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas parfois lire entre les lignes --- ou de faire preuve de discernement même sur ces "spécialistes" --- notre système éducatif étant fortement corrompu, pas lui accorder plus de confiance qu'il n'en mérite.
- Que même si je te réponds "à toi", ça s'adresse aussi aux autres ---- comme tu t'en doutais ---

Bon, je te le dis en Vérité, comme le disait Jeshua: "La Vérité te rendra libre".

A+
Cyrille
Les élues avançaient dans la Lumière de leur destin. Le temps des prêtresses dorées d'Athéna était arrivé.

#29 SIMHA108

SIMHA108

Posté 26 septembre 2010 à 13:56

Il y a beaucoup de choses à dire sur l'ordre des médecins.

Beaucoup de médecins diplômés soignent par les plantes ou autres techniques douces et sont exclus en raison de cela de l'ordre des médecins et leurs soins ne sont plus remboursés par les organismes sociaux.

Qu'est qu'il y a d'important pour un médecin de soigner et de guérir un malade.
Oui certainement, mais je constate que non, il est préférable d'avoir un malade abonné aux soins, que de le guérir.

C'est ainsi que va notre médecine actuelle, toute la branche médecine douce est contestée exclue de la médecine officielle, et pourtant tous les médicaments sont plus dangereux et ayant pas mal d'effets secondaires indésirables sur les patients. Alors cherche t'on à guérir, ou à garder des gens en assez bonne santé mais malades.

Et oui, la médecine est une industrie, il y a de plus plus de soins très coûteux, de plus en plus de pharmacies, de plus en plus de campagnes de vaccination, et d'effets secondaires dûs aux médicaments, dûs aux vaccinations, dûs aux hospitalisations abusives. Je le constate régulièrement, mais se battre contre l'ordre des médecins c'est pas simple. C'est un ordre qui a raison même s'il a tort.

La plupart des malades pourraient être guéries si simplement on mettait l'accent sur la santé et non sur la maladie.

Si notre nourriture, notre air, notre eau étaient moins polluées et si une bonne prévention était effectuée il serait possible de réduire de 50 % le nombre de malades, mais cela c'est pas rentable et pas concevable par nos médecins officiels.

Ce sont des choses simples qui soigneront plus efficacement les malades que tout médicaments.
Notre nourriture, notre air, notre eau devrait être notre premier médicament et nous maintenir en bonne santé. Mais malheureusement c'est tout contraire c'est notre nourriture, notre eau, notre air qui étant pollué nous rendent malades, et que font les médecins et les organismes sanitaires ? Rien, ou presque de temps en temps un scandale éclate puis tout rentre dans la norme.

Nous sommes malades de nos erreurs, ou de l'erreur de nos médecins, ils n'atteignent pas leur objectif, qui est avant tout de nous permettre d'être en bonne santé. Ils sont plus préoccupé par des chiffres comme notre ministre de la santé 94 millions de vaccins, plus d'un par habitant, ces effets d'annonce sont trompeurs et on pourrait en rire si ils ne concernaient pas notre santé.

Croire que les médecins ou que notre nimistre souhaitent nous voir en meilleure santé c'est faire erreur.

Dernièrement, je me suis aperçu que les prix des consultations de certains spécialistes (cardiologues) avaient presque doublés et que certains dans les hôpitaut demandaient un desssous de table en liquide, c'est choquant d'en arriver là. Notre maladie les intérressent certainement au plus au point.

Nous payons des assurances maladies, pour être malades, .

Nous devrions être assurer pour être en bonne santé.
Et si nous sommes malades les médecins devraient nous soigner gratuitement,

La maladie est une industrie très rentable.
Alors, elle a encore de beaux jours devant elle.

#30 aixur

aixur

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 324 messages

Posté 26 septembre 2010 à 18:06

Bonsoir,

Je viens de me rendre compte que j'avais totalement oublié ce sujet.
Donc avant tout je m'excuse pour ma réponse aussi tardive et te remercie beaucoup pour ton interventions très intéressantes.


Pour ce qui est des virus, je reste partagé.
Je n'ai pas assez de connaissances en ce domaine pour me forger une opinion solide.


Prenons l'exemple du chikungunya : Si les virus n'existent pas, alors à cause de quoi les gens tombent malades ?
Ils serait atteint par une maladie qui présenterait les mêmes symptômes que ceux rencontrés dans le cas d'une infection par le CHIKV ?

il est vrai qu'un même symptôme peut très souvent être attribué à différentes maladies.

M


Ben, c'est la plupart du temps très facile de prendre des cas de diverses autres maladies et de le mettre sous la catégorie d'une nouvelle maladie X, ou d'une maladie déjà existante, mais pour laquelle on veut faire croire qu'il y a tout d'un coup une pandémie.

Pour le chikungunya, ça se caractérise par une fièvre, des douleurs articulaires et des courbatures. Ca n'a rien d'extraordinaire ou de très spécifique. Il y aura toujours des gens présentant ce genre de symptômes. Donc, c'est facile d'inventer purement et simplement une maladie comme le chikungunya.

A l'époque de la soi-disante pandémie, à ce qu'il parait, les médecins disaient que ça touchait principalement les sportifs et les vieux. Wahoo, incroyable que les sportifs et les vieux aient des courbatures et des douleurs articulaires. A la télé, j'avais vu 2 cas de présenté. A chaque fois, c'étaient des vieux diabétiques. Là, aussi, ça n'a rien d'extraordinaire que des vieux diabétiques aient des douleurs articulaires.

Par ailleurs, ce sont les mêmes symptômes que ceux du paludisme. Donc, comment on sait que c'est la paludisme ou le chikungunya ? Impossible avec les seuls symptômes.

Pour se situer sur un plan plus global, on peut classer l'invention de maladies de cette façon (ce classement pourrait être plus rigoureux, mais c'est un premier jet) :

1) Les maladies se basant sur le phénomène du taux de cortisol. Selon qu'il est haut ou bas pendant longtemps, on a des symptôme à partir desquels on peut inventer beaucoup de maladies (à partir d'un seul symptôme, ou en en combinant plusieurs. Exemple : asthme, diabète, tuberculose, pneumonie, mycoses vaginales, etc, etc...).

2) Les maladies causées par les médicaments. Les médicaments engendrent des effets secondaires (lors de la prise ou après l'arrêt). Ces effets secondaires peuvent servir à inventer énormément de maladies là aussi.

3) Maladies causées par des poisons (genre métaux lourds par exemple). Idem, on peut inventer plein de maladies à partir de ça. Par exemple, on peut suspecter que la lèpre soit en fait causée par l'arsenic.

4) Maladies causées par le style de vie (alimentation, stress, etc...).

4) Invention pure et simple de maladies qui n'ont aucune réalité (rare, mais ça arrive. Exemple : la peste). Ca sert surtout pour inventer des maladies ayant eu lieu dans les temps anciens.

5) Les maladies se basant sur les symptômes de la grippe. La grippe est elle-même inventée et donc incluse dans d'autres problématiques, mais il y a tellement de maladies dont 90 % des cas sont en fait des cas de grippe que ça vaut le coup de créer une 5ème catégorie.

6) Maladies avec 80 ou 90 % de guérisons spontanées. Ca évite d'avoir à se justifier quant à la non présence de symptômes. Et ça permet de donner une ampleur bien plus grande que n'a la maladie en réalité.

Et bien sur, on peut mélanger tout ça pour multiplier encore plus les maladies.