Aller au contenu


Photo

Athéisme


  • Veuillez vous connecter pour répondre
317 réponses à ce sujet

#1 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 20 dcembre 2010 à 22:45

"Dans chaque église, il y a toujours quelque chose qui cloche."
(Jacques Prévert / 1900-1977 / Fatras)

"Je vous salis, ma rue
Et je m'en excuse"
(Jacques Prévert / 1900-1977 / Fatras)

"Martyr, c'est pourrir un peu."
(Jacques Prévert / 1900-1977 / Paroles)

"Dieu est formidiable!"
(Jacques Prévert / 1900-1977 / Soleil de nuit)

"J’ai toujours été intact de Dieu et c’est en pure perte que ses émissaires, ses commissaires, ses prêtres, ses directeurs de conscience, ses ingénieurs des âmes, ses maîtres à penser se sont évertués à me sauver. […]
Et je m’en allais, là où ça me plaisait, là où il faisait beau même quand il pleuvait, et quand, de temps à autre ils revenaient avec leurs trousseaux de mots-clés, leurs cadenas d’idées, les explicateurs de l’inexplicable, les réfutateurs de l’irréfutable, les négateurs de l’indéniables, je souriais et répétais : «C’est pas vrai!» et «C’est vrai que c’est pas vrai!».
Et comme ils me foutaient zéro pour leurs menteries millénaires, je leur donnais en mille mes vérités premières."
(Jacques Prévert / 1900-1977 / Choses et autres)

Modifié par Marine, 20 dcembre 2010 à 22:49.


#2 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 20 dcembre 2010 à 22:49

"La croyance forte ne prouve que sa force, non la vérité de ce qu'on croit."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"Qu'on parcoure une à une les thèses morales exposées dans les chartes du christianisme, et l'on trouvera partout que les exigences sont tendues outre mesure, afin que l'homme n'y puisse pas suffire : l'intention n'est pas qu'il devienne plus moral, mais qu'il se sente le plus possible pécheur."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"Une des erreurs de logique les plus ordinaires est celle-ci : quelqu'un est envers nous véridique et sincère, donc il dit la vérité. C'est ainsi que l'enfant croit aux jugements de ses parents, le chrétien aux affirmations du fondateur de l'Église."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"En réalité, il n'existe pas ni parenté, ni amitié, ni même hostilité entre la religion et la vraie science : elles vivent sur des planètes différentes. Toute philosophie qui laisse une queue de comète religieuse s'allumer dans l'obscurité de ses perspectives ultimes donne à suspecter toute la part d'elle-même qu'elle présente comme science : tout cela aussi, on s'en doute, est de la religion, quoique parée des pompes de la science…"
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"Superstition de la simultanéité.
Ce qui est simultané a un lien commun, pense-t-on. Un parent meurt au loin, en même temps nous rêvons de lui, - vous voyez bien ! Mais d'innombrables parents meurent et nous ne rêvons pas d'eux. C'est comme à propos des naufragés qui font des voeux : on ne voit pas plus tard dans les temples les ex-voto de ceux qui ont péri."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"Chemin de l'égalité. - Une heure d'ascension dans les montagnes fait d'un gredin et d'un saint deux créatures à peu près semblables. La fatigue est le chemin le plus court vers l'égalité et la fraternité - et durant le sommeil la liberté finit par s'y ajouter."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"Confession. - On oublie sa faute quand on l'a confessée à un autre, mais d'ordinaire l'autre ne l'oublie pas."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"Dans le rêve, l'homme, aux époques de civilisation informe et rudimentaire, croyait apprendre à connaître un second monde réel ; là est l'origine de toute métaphysique. Sans le rêve, on n'aurait pas trouvé l'occasion de couper le monde en deux. La division en âme et corps se rattache aussi à la plus ancienne conception du rêve, de même que la croyance à un simulacre corporel de l'âme, partant l'origine de toute croyance aux esprits, et vraisemblablement aussi de la croyance aux dieux. "Le mort continue à vivre ; car il apparaît aux vivants dans le rêve" : c'est ainsi qu'on raisonna jadis, durant beaucoup de milliers d'années."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"Il n'y a pas assez d'amour et de bonté dans le monde pour qu'il soit permis d'en prodiguer à des êtres imaginaires."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

""Truc de prophète." - Pour deviner à l'avance les façons d'agir d'hommes ordinaires, il faut admettre qu'ils font toujours la moindre dépense d'esprit pour se libérer d'une situation désagréable."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"L'art de raisonner. - Le plus grand progrès qu'aient fait les hommes consiste à avoir appris à raisonner juste. Ce n'est pas une chose aussi naturelle que le pense Schopenhauer, quand il dit : "Tous sont aptes à raisonner, peu à juger.", mais on ne l'a apprise que tard et maintenant encore elle n'est pas parvenue à l'empire. Le raisonnement faux est, dans les temps anciens, la règle, et les mythologies de tous les peuples, leur magie et leur superstition, leur culte religieux, leur droit, sont des mines inépuisables de preuves à l'appui de cette proposition."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"La "loi de la nature", une superstition. - Si vous parlez avec tant d'enthousiasme de la conformité aux lois qui existe dans la nature, il faut que vous admettiez soit que, par une obéissance librement consentie et soumise à elle-même, les choses naturelles suivent leur loi - en quel cas vous admirez donc la moralité de la nature - ; soit que vous évoquiez l'idée d'un mécanicien créateur qui a fabriqué la pendule la plus ingénieuse en y plaçant, en guise d'ornements, les êtres vivants. - La nécessité dans la nature devient plus humaine par l'expression "conformité aux lois", c'est le dernier refuge de la rêverie mythologique."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"Dieu est mort! Dieu reste mort! Et c'est nous qui l'avons tué! Comment nous consolerons-nous, nous, meurtriers entre les meurtriers! Ce que le monde a possédé de plus sacré et de plus puissant jusqu'à ce jour a saigné sous notre couteau; qui nous nettoiera de ce sang? Quelle eau pourrait nous en laver? Quelles expiations, quel jeu sacré seront nous forcés d'inventer? La grandeur de cet acte est trop grande pour nous. Ne faut-il pas devenir Dieu nous-mêmes pour, simplement, avoir l’air dignes d'elle? Il n'y a jamais eu d'action plus grandiose, et, quels qu'ils soient, ceux qui pourraient naître après nous appartiendront, à cause d'elle, à une histoire plus haute, que jusqu'ici, ne fut aucune histoire!"
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le Gai Savoir / 1882)

"Le Bouddha dit : "Ne flatte pas ton bienfaiteur !" Que l'on répète ces paroles dans une église chrétienne; - immédiatement elles nettoient l'air de tout ce qui est chrétien."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le Gai Savoir / 1882)

"Après la mort de Bouddha, l'on montra encore pendant des siècles son ombre dans une caverne, - une ombre énorme et épouvantable. Dieu est mort : mais, à la façon dont sont faits les hommes, il y aura peut-être encore pendant des milliers d'années des cavernes où l'on montrera son ombre. - Et nous - il nous faut encore vaincre son ombre !"
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le Gai Savoir / 1882)

"Si Dieu avait voulu devenir un objet d'amour, il aurait dû commencer par renoncer à rendre la justice : - un juge, et même un juge clément, n'est pas un objet d'amour."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le Gai Savoir / 1882)

"Croyez-vous donc que les sciences se seraient formées et seraient devenues grandes si les magiciens, les alchimistes, les astrologues et les sorcières ne les avaient pas précédées, eux qui durent créer tout d'abord, par leurs promesses et leurs engagements trompeurs, la soif, la faim et le goût des puissances cachées et défendues ? Si l'on n'avait pas dû promettre infiniment plus qu'on ne pourra jamais tenir pour que quelque chose puisse s'accomplir dans le domaine de la connaissance ?"
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le Gai Savoir / 1882)

"Quoique les juges les plus sagaces des sorcières et même les sorcières elles-mêmes fussent persuadés de la culpabilité qu'il y avait à se livrer à la sorcellerie, cette culpabilité n'existait cependant pas. Il en est ainsi de toute culpabilité."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le Gai Savoir / 1882)

"Explications mystiques. - Les explications mystiques sont considérées comme profondes ; en réalité il s'en faut de beaucoup qu'elles soient même superficielles."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le Gai Savoir / 1882)

"Le châtiment est fait pour améliorer celui qui châtie."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le Gai Savoir / 1882)

""Truc de prophète." - Pour deviner à l'avance les façons d'agir d'hommes ordinaires, il faut admettre qu'ils font toujours la moindre dépense d'esprit pour se libérer d'une situation désagréable."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"Veux-tu avoir la vie facile? Reste toujours près du troupeau, et oublie-toi en lui."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Ainsi parlait Zarathoustra / 1883)

"Serait-ce donc possible? Ce saint vieillard, en sa forêt, encore n'a pas ouï dire que Dieu est mort !"
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Ainsi parlait Zarathoustra / 1883)

"Je vous en conjure, mes frères, restez fidèles à la Terre et ne croyez point ceux qui parlent d'espoirs supraterrestres. Autrefois le blasphème envers Dieu était le plus grand blasphème. Mais Dieu est mort; et avec lui sont morts les blasphémateurs. Ce qu'il y a de pire maintenant, c'est le blasphème envers la Terre, c'est d'estimer les entrailles de l'"Impénétrable" plus que le sens de la Terre…"
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Ainsi parlait Zarathoustra / 1883)

"Dès que l'on ne croit plus en Dieu ni à la destinée de l'homme dans l'au-delà, c'est l'homme lui devient responsable de tout ce qui vit, de tout ce qui, né dans la douleur, est voué à souffrir de la vie."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / La Volonté de puissance / 1884)

"Aucun Dieu n'est mort pour le rachat de nos péchés ; il n'y a pas de salut par la foi ; pas de résurrection après la mort tout cela ce sont les fausses monnaies du christianisme véritable et ces malheureux cerveaux brûlés sont responsables de cette supercherie."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / La Volonté de puissance / 1884)

"Homme supérieur, ce Dieu a été votre plus grand danger, vous n’êtes ressuscités que depuis qu’Il est dans la tombe, c’est maintenant seulement que vient le grand midi, à présent l’Homme supérieur devient Maître, maintenant seulement la montagne de l’avenir va enfanter, et Dieu est mort, maintenant nous voulons que le Surhomme vive."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / La Volonté de puissance / 1884)

"Ce n’est qu’après la mort de la religion que l’invention du divin pourra reprendre toute sa luxuriance."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / La Volonté de puissance / 1884)

"Le christianisme a fait boire du poison à Éros : il n'en est pas mort, mais il est devenu vicieux."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Par-delà le bien et le mal / 1886)

"L'homme cherche un principe au nom duquel il pourrait mépriser l'homme; il invente un autre monde pour pouvoir calomnier et salir celui-ci; en fait, il ne saisit jamais que le néant et fait de ce néant un "Dieu", une "vérité" appelés à juger et à condamner cette existence-ci."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le crépuscule des idoles / 1888)

"C'est l'homme qui a créé la femme. De quoi donc ? D'une côte de son dieu - de son "idéal"."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le crépuscule des idoles / 1888)

"Que dire? L'homme n'est qu'une méprise de Dieu? Ou bien Dieu une méprise de l'homme?"
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le crépuscule des idoles / 1888)

"La foi sauve, donc elle ment."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / L'Antéchrist /1888)

"J'en arrive à ma conclusion et j'énonce maintenant mon verdict. Je condamne le christianisme, j'élève contre l'Eglise chrétienne l'accusation la plus terrible qu'accusateur ait jamais prononcée. (...) La corruption de l'Eglise chrétienne n'a rien épargné, elle a fait de toute valeur une non-valeur, de toute vérité un mensonge, de toute sincérité une bassesse d'âme..."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / L'Antéchrist / 1888)

"Il ne faut pas répondre à tous ceux qui parlent avec tant de fanfaronnade de ce que leur métaphysique a de scientifique; il suffit de farfouiller dans le paquet qu'ils dissimulent derrière leur dos; si l'on réussit à le défaire quelque peu, on amènera à la lumière, à leur plus grande honte, le résultat de ce scientifisme: un tout petit bon Dieu, une aimable immortalité, peut-être un peu de spiritisme, et certainement tout l'amas confus des misères d'un pauvre pécheur et de l'orgueil du pharisien."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Opinions et sentences mêlées)

"On ne sait, pour parler à la manière chrétienne, si Dieu doit avoir plus de reconnaissance à l'égard du diable, ou le diable plus de reconnaissance à l'égard de Dieu, de ce que tout se soit ainsi passé."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Opinions et sentences mêlées)

"Pour toutes les occasions où le chrétien attend l'intervention d'un Dieu, mais l'attend vainement - parce qu'il n'y a point de Dieu -, sa religion est assez attentive à trouver des subterfuges et des raisons de tranquillité: en cela c'est certainement une religion pleine d'esprit. À vrai dire, la foi n'a pas encore réussi à déplacer de vraies montagnes, quoique cela ait été affirmé par je ne sais plus qui; mais elle sait placer des montagnes où il n'y en a point."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Opinions et sentences mêlées)

"On a besoin du Dieu méchant tout autant que du Dieu bon: après tout ce n'est pas à la tolérance, à la philanthropie, que l'on doit l'existence…"
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / L'Antéchrist / 1888)

"Pour peu qu'on ait le moindre sens de piété, un Dieu qui nous guérit d'un rhume en temps voulu, ou qui nous dit de monter en calèche juste au moment où crève une grosse averse, devrait nous sembler un Dieu si absurde qu'il faudrait l'abolir, même s'il existait. Un Dieu factotum, facteur, colporteur d'horoscopes - ce n'est au fond qu'un mot pour désigner le plus stupide des hasards."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / L’Antéchrist / 1888)

"Je crois que tout ce que nous avons coutume de vénérer comme toutes les notions de ces valeurs vénérées qui s'appellent humanité, compassion, pitié, peut avoir une valeur apparente dans la mesure où cela affaiblit certains instincts fondamentaux dangereux et puissants, mais qu'à la longue, il en résulte que le rapetissement du type du type de l'homme - sa médiocrité."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / L’Antéchrist / 1888)

"Ce n'est pas leur amour de l'humanité, c'est l'impuissance de leur amour qui a empêché les chrétiens d'aujourd'hui de nous faire monter sur le bûcher."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900)

"Ce qu'il y a de meilleur dans les religions, ce sont leurs hérétiques."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900)

#3 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 21 dcembre 2010 à 08:27

Soyez compatissants ne vous mosquée plus les cloches ne seront plus toutes seules :ptdrasrpt2:

#4 magic29

magic29
  • Genre : Homme
  • Localisation : ici
  • Intérêts : énergies alternatives,astronomie.

Posté 21 dcembre 2010 à 11:09

ce n'est pas la foi en Dieu qui est mauvaise , mais ce qu'en font les hommes.
  • Catarineta, Avireri et quetzalcoatl aiment ceci

#5 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 05 janvier 2011 à 11:03

ce n'est pas la foi en Dieu qui est mauvaise , mais ce qu'en font les hommes.



Tout dépend de quel dieu on parle, sans le soleil point de vie, ou est dieu la-dedans, et pourtant un jour il disparaitra. Ah moins que les comêtes cherchent à le devancer :aureole7:

Les règles sont dans l'espace.

#6 chuma

chuma
  • Genre : Femme
  • Localisation : Entre le Ciel et la Terre
  • Intérêts : De plus en plus de choses !!!

Posté 05 janvier 2011 à 13:40

Dieu est comme les hommes fait de toutes pièces, la différence c'est que les notres ne sont pas garanties pour l'éternité...

Chuma
Ensorceleuse du corps et de l'esprit
Communication intuitive : ciamour@hotmail.fr

Ne pas déranger je médite sur la connerie humaine, et cela risque de prendre du temps

#7 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 31 janvier 2011 à 14:09

Nous sommes athées à cause des religions, c'est de leur faute :nonnonnon:
  • FestinMWM et Drahciel aiment ceci

#8 elfredo

elfredo
  • Localisation : France

Posté 31 janvier 2011 à 17:00

Tout dépend de quel dieu on parle, sans le soleil point de vie, ou est dieu la-dedans, et pourtant un jour il disparaitra. Ah moins que les comêtes cherchent à le devancer :aureole7:

Les règles sont dans l'espace.


Tout dépend de quelle vie tu parles. Il y a de la vie sous-marine dans les grands fonds marins, qui n'a pas besoin de lumière.
Qu'est-ce que le soleil in fine ? D'ailleurs qui ou qu'est-ce qui a décrété un jour qu'il fallait de la lumière pour que l'homme puisse vivre (ou du moins cultiver) ?
Question biologie, d'où vient l'ADN ? Sans ADN, point de vie, oui, mais qui a défini ce code ?

#9 elfredo

elfredo
  • Localisation : France

Posté 31 janvier 2011 à 17:06

Nous sommes athées à cause des religions, c'est de leur faute :nonnonnon:


Non, l'Homme tend à devenir athée surtout par la science, qui tente d'expliquer le monde dans lequel nous vivons. Elle a pu apporter des réponses (humaines), et ça a permis à des Hommes de se détourner de la religion. Mais la science étant d'origine humaine, elle est donc très loin d'apporter la réponse aux questions fondamentales.
En fait, je dirai que plus on tente d'expliquer les choses, et moins on ne peut imaginer l'absence d'un Dieu.

Les références que tu cites sont pour la plupart franc-maçons, ne croient qu'en la liberté de l'Homme, l'absence de morale, et la science. Malgré tout, pour certains, ils envisagent tout de même l'existence d'un grand architecte.

Modifié par elfredo, 31 janvier 2011 à 17:24.


#10 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 31 janvier 2011 à 17:15

Non, l'Homme tend à devenir athée surtout par la science, qui tente d'expliquer le monde dans lequel nous vivons, qui est d'origine humaine mais est donc très loin d'apporter la réponse aux questions fondamentales.
Je dirai même que plus on tente d'expliquer les choses, et moins on comprend réellement le monde dans lequel nous vivons.



Euh pardon ? perso pour mon cas rien à voir avec la science , mais désormais elle y contribue :cpasmafaute:

Ceci n'empêche pas, qu'on est tombé bêtement par vanité dans un piége, les seuls qui s'en sortiront, sont ceux qui auront ravalé leur vanité, donc nous sommes très très loin de la religion :calin:
  • FestinMWM aime ceci

#11 blood5057

blood5057

    j'espère le + et je m'attend au-,nickname abruti

  • Membres
  • 687 messages
  • Genre : Homme
  • Intérêts : tout en général mais plus que tout,mes enfants et mon épouse
    pour leur bien être il me faut le votre

Posté 31 janvier 2011 à 17:16

Non, l'Homme tend à devenir athée surtout par la science, qui tente d'expliquer le monde dans lequel nous vivons, qui est d'origine humaine mais est donc très loin d'apporter la réponse aux questions fondamentales.
Je dirai même que plus on tente d'expliquer les choses, et moins on ne peut imaginer l'absence d'un Dieu.

je ne suis pas d'accord avec toi,je partage d'avantage l'idée de marine;
la science n'exclu pas la divinité et n'explique pas encor toutes choses
amicalement

#12 magic29

magic29
  • Genre : Homme
  • Localisation : ici
  • Intérêts : énergies alternatives,astronomie.

Posté 31 janvier 2011 à 17:25

de plus en plus de scientifiques de haut niveau deviennent croyants mais pas religieux pour autant, les religions dans leur ensemble ont perverti la connaissance et la compréhension de Dieu.

#13 elfredo

elfredo
  • Localisation : France

Posté 31 janvier 2011 à 17:26

Euh pardon ? perso pour mon cas rien à voir avec la science , mais désormais elle y contribue :cpasmafaute:


Ok, je veux bien. Donc quelles sont les raisons pour lesquelles tu es athée ?

Ceci n'empêche pas, qu'on est tombé bêtement par vanité dans un piége, les seuls qui s'en sortiront, sont ceux qui auront ravalé leur vanité, donc nous sommes très très loin de la religion :calin:


de quel piège parles-tu ?


je ne suis pas d'accord avec toi,je partage d'avantage l'idée de marine;
la science n'exclu pas la divinité et n'explique pas encor toutes choses
amicalement


Non, je disais qu'elle a permis à des Hommes de se détourner du message de l'Eglise. Et je disais bien qu'en aucun cas, elle ne peut tout expliquer.


de plus en plus de scientifiques de haut niveau deviennent croyants mais pas religieux pour autant, les religions dans leur ensemble ont perverti la connaissance et la compréhension de Dieu.


La question est, qu'est-ce que les scientifiques ont compris de Dieu ? et là on touche à la question de la vérité, et ça rejoint peu ou prou ce que je disais plus haut.

Modifié par elfredo, 31 janvier 2011 à 17:33.


#14 blood5057

blood5057

    j'espère le + et je m'attend au-,nickname abruti

  • Membres
  • 687 messages
  • Genre : Homme
  • Intérêts : tout en général mais plus que tout,mes enfants et mon épouse
    pour leur bien être il me faut le votre

Posté 31 janvier 2011 à 17:29

de plus en plus de scientifiques de haut niveau deviennent croyants mais pas religieux pour autant, les religions dans leur ensemble ont perverti la connaissance et la compréhension de Dieu.

attention!
penses par toi-même;
les scientifiques sont les pros du secret et si il y en a un qui veut révéler des choses à ne pas révéler,ils ne se gènerons pas pour lui faire changer d'avis ou le faire taire
amicalement

#15 elfredo

elfredo
  • Localisation : France

Posté 31 janvier 2011 à 17:40

attention!
penses par toi-même;
les scientifiques sont les pros du secret et si il y en a un qui veut révéler des choses à ne pas révéler,ils ne se gènerons pas pour lui faire changer d'avis ou le faire taire
amicalement


Oui je suis d'accord avec toi. C'est un fait de société indispensable à prendre en compte.
  • FestinMWM aime ceci

#16 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 31 janvier 2011 à 18:36

Donc quelles sont les raisons pour lesquelles tu es athée ?



Il faut des raisons pour être athées ? c'est pourtant ce qu'il y a de plus naturel, comme beaucoup contrairement à ce que tu penses, l'idée d'un dieu n'entre pas dans ma logique.


de quel piège parles-tu ?


De notre vie sur terre

#17 elfredo

elfredo
  • Localisation : France

Posté 31 janvier 2011 à 18:47

Il faut des raisons pour être athées ? c'est pourtant ce qu'il y a de plus naturel,


J'essaye juste de comprendre ton point de vue, car ton exemple sur le soleil ne me paraissait pas convaincant.
Après pourquoi l'athéisme serait plus naturel que la religion, car l'ordre des choses (évolution de l'homme telle que nous l'avons vécue) nous a montré le contraire.

Modifié par elfredo, 31 janvier 2011 à 18:55.


#18 blood5057

blood5057

    j'espère le + et je m'attend au-,nickname abruti

  • Membres
  • 687 messages
  • Genre : Homme
  • Intérêts : tout en général mais plus que tout,mes enfants et mon épouse
    pour leur bien être il me faut le votre

Posté 31 janvier 2011 à 18:47

[quote name='Marine' timestamp='1296495419' post='361203']
Il faut des raisons pour être athées ? c'est pourtant ce qu'il y a de plus naturel, comme beaucoup contrairement à ce que tu penses, l'idée d'un dieu n'entre pas dans ma logique.


désolé mais je pense que la croyance est plus naturelle que l'athéisme;
la logique nous montre simplement que les bibles et consor ne tiennent pas la route.
un dieu n'entre pas dans ma logique non plus mais on ne peut nier le fait qu'il puisse exister;
amicalement

#19 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 31 janvier 2011 à 18:57

J'essaye juste de comprendre ton point de vue, car ton exemple sur le soleil ne me paraissait pas convaincant.
Après pourquoi être athéisme serait plus naturel que la religion ?



Pour ce qui est du soleil, je parlais de la race humaine. Mais bon sans soleil il ne va pas rester grand chose, a gla gla

Naturel ? il suffirait de savoir quand la religion est née, après nous bien sûr, pas avant nous, on a le droit de penser que les premiers hommes devaient être ébahis de ce qui se passait dans le ciel et sur terre, ensuite l'idée à fait son chemin, pierre qui roule n'amasse pas mousse..il est con se proverbe, c'est tout le contraire dans ce cas-là

Blood :

un dieu n'entre pas dans ma logique non plus mais on ne peut nier le fait qu'il puisse exister;


Tu as parfaitement raison, un athée ne devrait même pas faire référence à ce nom...

Modifié par Marine, 31 janvier 2011 à 18:59.


#20 Agitateur

Agitateur

    Provocateur

  • Bannis
  • 682 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dark Side Of The Moon

Posté 31 janvier 2011 à 19:11

Comme Marine, je trouve l'athéisme très naturel.

Non, je disais qu'elle a permis à des Hommes de se détourner du message de l'Eglise. Et je disais bien qu'en aucun cas, elle ne peut tout expliquer.

La science n'explique pas tout, et n'as pas la prétention de le faire, contrairement aux religions et autres délires mystiques. Elle avance, à son rythme. Mais il est vrai que cette progression se fait au dépend de l'église (ou des églises au sens large)


La question est, qu'est-ce que les scientifiques ont compris de Dieu ? et là on touche à la question de la vérité, et ça rejoint peu ou prou ce que je disais plus haut.

Les scientifiques n'ont pas à comprendre dieux. Ils y croient s'ils veulent dans la sphère privée, point barre. Ne pas mélanger croyance et compréhension, merci bien, car cet amalgame est un peu foireux.

#21 elfredo

elfredo
  • Localisation : France

Posté 31 janvier 2011 à 20:02

Comme Marine, je trouve l'athéisme très naturel.


Certes, avec nos connaissances d'aujourd'hui, ça parait surement très naturel. Mais encore une fois, ce n'est pas la ""progression"" naturelle de l'Homme.

La science n'explique pas tout, et n'as pas la prétention de le faire,


Oui, c'est bien ce qu'on disait.

contrairement aux religions et autres délires mystiques.



Et que veux-tu dire ?

Les scientifiques n'ont pas à comprendre dieux. Ils y croient s'ils veulent dans la sphère privée, point barre. Ne pas mélanger croyance et compréhension, merci bien, car cet amalgame est un peu foireux.


Sans aucun doute, tu as raison, ce n'était pas l'objet de mon propos et là n'est pas le débat

Modifié par elfredo, 31 janvier 2011 à 20:04.


#22 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 31 janvier 2011 à 20:04

Comme Marine, je trouve l'athéisme très naturel.


La science n'explique pas tout, et n'as pas la prétention de le faire, contrairement aux religions et autres délires mystiques. Elle avance, à son rythme. Mais il est vrai que cette progression se fait au dépend de l'église (ou des églises au sens large)



Les scientifiques n'ont pas à comprendre dieux. Ils y croient s'ils veulent dans la sphère privée, point barre. Ne pas mélanger croyance et compréhension, merci bien, car cet amalgame est un peu foireux.



Ah ben ça alors, pile poil ce que je voulais écrire, mais c'est fort ça.

Ben dis donc et si les scientifiques finissaient par agir selon leurs croyances, on reviendrait au temps ou il était interdit d'affirmer que la terre était ronde :cogite:

Moi ça me foue les boules ce mélange de sciences et dieu, pour moi ce n'est pas compatible, ce n'est pas dans ma logique non plus :puni:

Modifié par Marine, 31 janvier 2011 à 20:05.


#23 elfredo

elfredo
  • Localisation : France

Posté 31 janvier 2011 à 20:11

Pour ce qui est du soleil, je parlais de la race humaine. Mais bon sans soleil il ne va pas rester grand chose, a gla gla


Hum, mais que veux-tu démontrer en fait ? Que Dieu n'existe pas, car sans le soleil il fait froid ?
  • Cerifel aime ceci

#24 Agitateur

Agitateur

    Provocateur

  • Bannis
  • 682 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dark Side Of The Moon

Posté 31 janvier 2011 à 20:21

Et que veux-tu dire ?

Ca me paraissait limpide.

La science explique ce qu'elle comprend et ce qu'elle a expérimenté avec succès et reproductibilité. Quand un point est maitrisé, il en résulte un modèle synthétique plus ou moins complet (que le temps complète petit à petit), mais qui en tout cas est prédictif. Ce mot là est hyper important: un modèle prédictif prévoit un comportement à l'avance, avant même vérification par l'expérimentation.
Depuis Archimède - pour prendre un exemple-, on sait à l'avance que si on met un corps dans l'eau, outre le fait qu'il soit mouillé, il déplacera un volume d'eau défini.

Inversement, les religions affirment quantités de choses, mais sur du passé. Et se gardent bien de tout modèle prédictif. Aucune vérification n'est possible. Circulez y'a rien à voir. Enfin si, on peut lire çà avec la même avidité qu'un bon roman dans le meilleur des cas. Mais de là à y trouver une quelconque trace de vérité sur quoi que ce soit, libre à chacun selon sa croyance personnelle, sachant que la croyance n'a aucune lien avec la compréhension.

#25 blood5057

blood5057

    j'espère le + et je m'attend au-,nickname abruti

  • Membres
  • 687 messages
  • Genre : Homme
  • Intérêts : tout en général mais plus que tout,mes enfants et mon épouse
    pour leur bien être il me faut le votre

Posté 31 janvier 2011 à 20:34

la science n'explique pas tout,pour l'instant.
elle est là pour justement trouver une explication logique à toute chose y compris le concept dieu.
la religion pour moi n'a rien à voir avec la croyance(comme dit la chanson,ce n'est qu'une méthode avec pour titre:interdiction de penser,tout est écrit)
je crois en dieu.
je crois en la science.
je ne crois pas en la religion.
je ne crois pas aux livres de science.
amicalement

Modifié par blood5057, 31 janvier 2011 à 20:36.


#26 Agitateur

Agitateur

    Provocateur

  • Bannis
  • 682 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dark Side Of The Moon

Posté 31 janvier 2011 à 20:45

elle est là pour justement trouver une explication logique à toute chose y compris le concept dieu.

Si tu attends de la science qu'elle explique le concept de Dieu, tu vas attendre longtemps. Et quand tes descendants de 10° génération nourriront les pissenlits par la racine, soit sûr que l'idée même de se pencher sur la question ne l'aura pas encore effleuré.
Mais, à défaut d'explications logiques, je ne doute pas que la philo y cherche des explications tout court.

#27 elfredo

elfredo
  • Localisation : France

Posté 31 janvier 2011 à 20:52

La science explique ce qu'elle comprend et ce qu'elle a expérimenté avec succès et reproductibilité. Quand un point est maitrisé, il en résulte un modèle synthétique plus ou moins complet (que le temps complète petit à petit), mais qui en tout cas est prédictif.

Inversement, les religions affirment quantités de choses, mais sur du passé. Et se gardent bien de tout modèle prédictif. Aucune vérification n'est possible.


Oui c'est sans doute un point de différence entre la science, et la religion. Ce qui m'intriguait plus c'était la petite connotation personnelle "et autre délire mystique".

Modifié par elfredo, 31 janvier 2011 à 20:53.


#28 blood5057

blood5057

    j'espère le + et je m'attend au-,nickname abruti

  • Membres
  • 687 messages
  • Genre : Homme
  • Intérêts : tout en général mais plus que tout,mes enfants et mon épouse
    pour leur bien être il me faut le votre

Posté 31 janvier 2011 à 20:57

Si tu attends de la science qu'elle explique le concept de Dieu, tu vas attendre longtemps. Et quand tes descendants de 10° génération nourriront les pissenlits par la racine, soit sûr que l'idée même de se pencher sur la question ne l'aura pas encore effleuré.
Mais, à défaut d'explications logiques, je ne doute pas que la philo y cherche des explications tout court.

certe ce n'est pas gagné mais je n'attend pas d'explication au sujet de dieu;
par contre il y a encor beaucoup d'explications qui ne trouverons pas de réponse avant longtemp
amicalement

#29 Agitateur

Agitateur

    Provocateur

  • Bannis
  • 682 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dark Side Of The Moon

Posté 31 janvier 2011 à 21:10

Ce qui m'intriguait plus c'était la petite connotation personnelle "et autre délire mystique".

Parce qu'une religion, c'est une secte qui a réussi à se faire une place.
C'est donc un délire mystique comme un autre, mais qui est devenu plus politiquement acceptable grace à juste un truc: son succès d'audience.
  • Marine et blood5057 aiment ceci

#30 elfredo

elfredo
  • Localisation : France

Posté 31 janvier 2011 à 22:26

Parce qu'une religion, c'est une secte qui a réussi à se faire une place.
C'est donc un délire mystique comme un autre,


"du délire", c'est un jugement de valeur, peu sage.

mais qui est devenu plus politiquement acceptable grace à juste un truc: son succès d'audience.


Si tu vas par là, la science souffre des mêmes maux.

Une théorie peut être disputée, controversée, des études peuvent en infirmer d'autres, et ça dans tous les domaines scientifiques. En sciences, il y a "des guerres de chapelles". Et là où le bât blesse, c'est que ceux qui détiennent le pouvoir en sciences, peuvent déterminer ce qui est vrai. Et il faut se rallier à la même cause, sinon c'est le discrédit assuré.

La science a aussi ses crédules. Et là, il y a un danger. Je ne dis pas que certaines sectes ne sont pas dangereuses, ça c'est certain. Mais la science affirme des choses que l'on va prendre systématiquement pour vérité car c'est la science qui le dit, alors qu'il n'en est rien in fine. Et il y a beaucoup d'exemples.

Modifié par elfredo, 31 janvier 2011 à 22:28.

  • FestinMWM aime ceci