Aller au contenu


Une ancienne pointure du FBI dénonce les Illuminati


  • Veuillez vous connecter pour répondre
15 réponses à ce sujet

#1 YAmA

YAmA

Posté 09 avril 2011 à 16:54

Source.
Vidéo en bande originale sous titrée français*

Lien wikipedia sur Ted Gunderson.

Modifié par YAmA, 09 avril 2011 à 16:55.

  • ZasTaLa aime ceci

#2 maitre yoda

maitre yoda

    Chercheur d'idées

  • Bannis
  • 803 messages
  • Genre : Homme

Posté 09 avril 2011 à 18:05

énorme et voila qui devrait faire taire a jamais ceux qui prennent les conspirationniste pour des tarés
allumés, imbécile et autres mot doux

#3 MiChOcO

MiChOcO
  • Genre : Homme

Posté 09 avril 2011 à 18:42

Nan ne t'inquiète ils sont très ingénieux pour trouver matière à contester... :sourire:
I'm on the pursuit of happiness and I know, everything that shine ain't always gonna be gold, I'll be fine once I get it, I'll be good ...

#4 -id-

-id-
  • Genre : Homme
  • Localisation : 29
  • Intérêts : Ce qui n'intéresse personne dans mon entourage.

Posté 09 avril 2011 à 19:02

Merci c'est plutôt interessant, le soucis c'est que effectivement tout ceci a essaimé et nous en France que ça soit sarko ou celui que veulent nous vendre les médias après lui, sont de la même engeance :puni:

#5 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    Artiste Talentueuse

  • Membres
  • 4 652 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Hémisphère Sud
  • Intérêts : Nombreux

Posté 09 avril 2011 à 19:13

Source.
Vidéo en bande originale sous titrée français*

Lien wikipedia sur Ted Gunderson.


La vidéo est un peu courte. Dommage, j'étais en haleine d'en apprendre davantage.
Ce que tu donnes est à toi, mais ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'on te fasse.

Mon lien

#6 joseck

joseck

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 101 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Monaco
  • Intérêts : Spagyrie

Posté 09 avril 2011 à 20:07

Objectifs donnés à Weishaupt en 1776, par les boucliers rouges (Roth_Schild)

Contrôler la presse :gueulecassee: :gueulecassee: :gueulecassee: :gueulecassee: :gueulecassee: en 1776 c'était quoi la presse ?????????

Corrompre la jeunesse par le sexe et les drogues :ptdrasrpt2: :ptdrasrpt2: :ptdrasrpt2:en 1776 ????

Et ainsi de suite, ce qui est dit me paraît improbable d'avoir été formulé en 1776.

Par contre je le trouve particulièrement d'actualité depuis le début 20éme siècle.



#7 joseck

joseck

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 101 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Monaco
  • Intérêts : Spagyrie

Posté 09 avril 2011 à 20:12

Ted Gunderson avec Barbara Hartwell sur cette vidéo , malheureusement pas sous-titrée

#8 Cassiopée

Cassiopée

    Bisounours et fière de l'être NA!

  • Membres
  • 1 523 messages
  • Genre : Femme

Posté 09 avril 2011 à 22:15

Pour ceux qui ont le courage d'écouter tout son discours en entier, mais en anglais
partie 1
partie 2
partie 3
partie 4
partie 5
partie 6
partie 7
Ça parle de MKULTRA, des satanistes a la CIA, des enlèvements d'enfants a des fins pas très enviables, de l'attentat d'Oklahoma city, de Wacco, et du 11-09
Je me demande même si tout ce qu'on peut lire a ce propos sur le net ne viendrait pas de lui

#9 YAmA

YAmA

Posté 09 avril 2011 à 23:13

La connexion avec les meurtres rituels sataniques

La disparition d'enfants, les abus sexuels d'enfants et la pédophilie dans le monde mettent tous en évidence l'existence d'un réseau organisé de criminels de haut niveau qui contrôlent clandestinement le système judiciaire. Ted Gunderson, détective privé et ancien membre du F.B.I., est bien d'accord. Il affirme que "il y a de considérables recoupements entre les divers groupes et organisations, mais l'une des forces conductrices d'aujourd'hui est le mouvement du culte satanique."

Dans sa vidéocassette Satanism & the C.I.A.'s International Trafficking in Children [Satanisme et trafic international d'enfants par la C.I.A.], Gunderson se réfère au magicien noir Aleister Crowley. "Les satanistes ont utilisé ses écrits comme un guide" dit-il en faisant allusion au livre de Crowley, Magick in Theory and Practise, [Théorie et pratique de la magie].

Dans le chapitre XII intitulé Of the Bloody Sacrifice, [Du sacrifice sanglant] (p. 94), Crowley écrit: "Il serait peu sage de condamner comme irrationnelle la pratique des sauvages qui arrachent le coeur et le foie d'un adversaire, les dévorant encore chauds. En tout cas, selon la théorie des anciens magiciens, tout être vivant est une réserve d'énergie, qui varie en quantité selon la taille et la santé du sujet, et en qualité selon son caractère moral et mental. A sa mort, l'énergie est soudainement libérée".

"Pour les plus hauts travaux spirituels on doit, en accord avec ces principes, choisir une victime ayant la plus grande et la plus pure énergie. Un enfant mâle d'une parfaite innocence et d'une haute intelligence est la victime adéquate la plus satisfaisante."

"Nous parlons là de sacrifices humains" précise Gunderson.

Plus récemment, la tradition des sacrifices humains fut promue par Anton LaVey, fondateur de l'Eglise de Satan, qui écrivit dans la Satanic Bible, [La Bible satanique] (p. 88) que "le seul moment où un sataniste devrait procéder à un sacrifice humain est s'il poursuit un objectif double, cela étant pour permettre au magicien d'exprimer son courroux en jetant un mauvais sort et, plus important, de se débarrasser d'une personne totalement odieuse et méritoire."

Remarquez la référence fortuite au meurtre d'une personne pour la seule raison que cette personne déplaît au sataniste/magicien noir. Le glas a sonné, LaVey est mort mais ses crimes continuent. Plusieurs de ses victimes/esclaves l'ont dénommé coupable de contrôle de l'esprit. Ce dernier écrit lui-même dans Satanic Bible (p. 90) que "le sacrifice idéal pourrait être émotionnellement peu sûr mais peut cependant, par les processus de cette insécurité, détériorer sérieusement votre tranquillité et votre réputation."

Les satanistes, après tout, suivent l'injonction de Crowley: "Faites selon vos souhaits. C'est la loi". Autrement dit, les satanistes, tels les dieux eux-mêmes, décident ce qu'ils veulent faire, outrepassant aussi bien les lois de Dieu que celle des hommes. Cela rappelle le modus operandi des Illuminati.

Gunderson fait ce commentaire plus loin dans sa vidéocassette: "Selon mes estimations, il y a aujourd'hui en Amérique plus de trois millions de pratiquants du satanisme. Comment en suis-je arrivé à une telle conclusion? J'ai des informateurs. Par exemple, dans la région de South Bay (à Los Angeles) qui compte 200 000 habitants, un informateur m'a affirmé qu'il y a 3000 satanistes pratiquants. C'est là qu'eut lieu le fameux cas McMartin en garderie d'enfants. J'ai un informateur à Lincoln, au Nebraska. A Iowa City, ville de 150 000 habitants, on compte 1500 satanistes. J'en déduis une moyenne de 1,5 pour 100 de la population".

Gunderson soutient que "...50 000 à 60 000 individus sont sacrifiés chaque année." La mauvaise blague dans tout cela? C'est que le F.B.I. tient à jour le compte des voitures volées ou disparues mais n'est pas en mesure de faire de même pour les enfants.


Un cryptosataniste dans le F.B.I.

Vous ne devriez pas être surpris d'apprendre que Kenneth V. Lanning, superviseur et agent spécial du F.B.I., de la section de la science du comportement du centre national d'analyse de la violence criminelle, nie l'existence d'abus rituels sataniques dans son Investigator's Guide to Allegations of Ritual Child Abuse [Guide d'investigation sur les allégations d'abus rituels d'enfants]. Les postulats intellectuels et le raisonnement spécieux de Lanning devraient être étudiés comme exemples types de logique tortueuse. Sa démonstration sémantique est brillante lorsqu'il affirme que les mots "satanique", "occulte" et "rituel" sont souvent employés de façon interchangeable et qu'il est difficile de définir le satanisme avec précision". Puis il centre la discussion sur la relativité de la terminologie, disant qu' "il est important de réaliser que, pour certaines personnes, tout système de croyances religieuse autre que le leur est satanique".

Tout comme Pilate demanda "Qu'est-ce que la vérité?", Lanning demande "Qu'est-ce que le satanisme?" Il écrit que "lors de conférences visant à renforcer la loi, il est question de sorcellerie, de Père Noël, de paganisme, d'occultisme, souvent pris pour différentes formes du satanisme". Il pourrait s'agir là d'un effort d'établissement d'une définition, mais ces mouvements ne sont pas nécessairement similaires au satanisme traditionnel. Il s'emmêle presque les pieds lui-même en affirmant l'impossibilité de connaître une définition. Enfin, il dédaigne les abus rituels sataniques, les réduisant à un simple problème psychologique: le désordre compulsif obsessionnel.

Bien sûr, s'il avait pris la peine d'interroger de réels pratiquants il aurait su qu'il s'agit d'un système concret de croyances basé sur la pratique rituelle de la torture et du meurtre faisant obédience à Satan, en tant qu'échange dans l'expectative de récompenses futures auprès des forces obscures.

Le déni de Lanning, ignorant l'évidence de l'existence du contrôle de l'esprit et des abus rituels, est vraiment étonnant. Serait-il un cryptosataniste? Il l'a nié publiquement mais la question n'a pas dû le gêner, sa liberté de confession étant protégée par la constitution américaine.


Nouveau regard sur une justice fatale

Le détective privé Ted L. Gunderson fut traîné, se débattant et hurlant, dans l'enfer du satanisme, des kidnappings d'enfants, du trafic de drogue et autres malversations.

Avant de prendre sa retraite en 1979, Gunderson était agent spécial du F.B.I. en poste à Los Angeles. Il dirigeait le bureau du F.B.I., avait 800 personnes sous ses ordres et un budget annuel de 24 millions de dollars. Depuis, son activité de détective privé et de consultant en sécurité l'a amené à mettre en lumière le trafic de drogue, le kidnapping et le trafic d'enfants, le contrôle de la pensée et les contrats de meurtres dans des groupes satanistes reliés à la C.I.A. Il a aussi enquêté sur des cas de haut intérêt comme ceux du docteur Jeffrey McDonald, de la garderie McMartin, ou l'étouffement du cas Franklin au Nebraska, l'affaire de l'attentat à la bombe d'Oklahoma City, l'affaire Inslaw/Octopus, et beaucoup d'autres conspirations criminelles réelles.

"Peu après mon départ à la retraite, on me demanda d'enquêter sur l'affaire Jeffrey McDonald en tant que détective privé, dit Gunderson lors d'une récente interview. Un docteur était condamné pour le meurtre de sa femme et ses deux enfants à Fort Bragg, Caroline du Nord, le 17 février 1970. J'ai passé environ 2000 heures sur ce cas. Il avait été condamné à trois sentences de prison à vie. A ma grande surprise, la lecture des preuves et l'instruction que j'ai développée m'ont amené à établir, au-delà de tout doute, que cet homme est absolument innocent."

Jerry Allen Potter, auteur de Fatale Justice [Justice fatale], puissante réfutation point par point du livre de Joe McGinnis Fatal Vision [Vision fatale], approuve. Son livre qualifie de pure fiction le best-seller de McGinnis.

Gunderson poursuit: "J'ai obtenu une confession signée d'Helena Stokely, la fille sortie du chapeau de magicien, pour ceux qui connaissent l'affaire. Elle dit que le docteur McDonald n'a pas commis ces meurtres. Ils furent commis "par mon groupe de culte satanique". Il s'agissait de mon initiation au culte, cette nuit-là dit-elle."

Après un certain temps Gunderson réalisa que le cas McDonald était un cas classique de camouflage d'un crime commis par le gouvernement américain.

"Elle m'a donné des informations détaillées sur les mouvements dans la maison. Elle me dit qu'elle avait essayé un cheval à bascule dans la chambre d'enfants cette nuit-là mais que le ressort était cassé. La seule façon pour elle de savoir tout cela était d'avoir été présente cette nuit-là."

"J'ai fourni, en mars 1981, un rapport de plus de 1100 pages au juge William Webster, alors à la tête du F.B.I., avec une lettre personnelle envoyée également au ministère américain de la Justice. A ma grande surprise, mes 19 témoins, y compris Helena Stokely, m'appelèrent au téléphone: "Hé, Ted, ils essaient de me pousser à me rétracter". Je me suis dit que ça ne pouvait pas être le fait du F.B.I., leur boulot étant de collecter l'information, pas de la détruire. C'était là le premier indice que nous avions de sérieux problèmes avec cette affaire et les autres cas dont je m'occupais. Je remarquais que pour chacun d'entre eux les preuves étaient détruites, perdues ou volées; qu'il y avait de fortes présomptions de corruption.

"Je me suis alors demandé ce qui se passait. Au cours des années j'ai rassemblé des données. Jusqu'à il y a environ deux ans, j'ai continué à dire qu'il y avait un réseau clandestin à l'oeuvre dans ce pays, impliquant la drogue, la pédophilie, la prostitution, la corruption, etc... Depuis l'approfondissement de mes recherches, je suis convaincu que c'est beaucoup plus sérieux. Plus qu'un réseau clandestin de relations, il s'agit d'une réelle conspiration - et vous savez bien comment les médias vous traitent lorsque vous utilisez ce terme. Mais je vais vous le prouver. Dans les faits, cette conspiration concerne la pornographie, la drogue, le pédophilie et le kidnapping organisé d'enfants.

"Mon essai sur les enfants disparus démontre que les Finders [découvreurs], une organisation de Washington, est une couverture de la C.I.A., déclare Gunderson. C'est une opération de façade impliquée dans le trafic international d'enfants."

Il fait référence à un rapport du service des douanes américaines qui établit que les Finders doit être fermé parce qu'étant un sujet interne à la C.I.A.

Gunderson ajoute: "Ces gens composant le mouvement sataniste dans le monde, ont mis en place des crèches dans le but de mettre la main sur nos enfants. Les parents les y déposent à 9 h le matin et les récupèrent le soir."

Tiré par les cheveux ? Repensez-y. Dans The Law Is For All [La loi est pour tous], Aleister Crowley écrit: "De plus, la bête 666 (il se désigne ainsi) conseille que tous les enfants soient, dès le plus bas âge, accoutumés à assister à tous types d'actes sexuels, ainsi d'ailleurs qu'au processus de la naissance, de peur que le brouillard du mensonge et du mystère n'impressionne leur esprit, ni ne contrarie et ne fausse leur système subconscient de symbolisme."


Guerre spirituelle et impérialisme satanique

Les abus sexuels d'enfants et l'horrible technologie du contrôle de l'esprit peuvent être le dogme de foi des pratiquants du satanisme aussi bien que celui des programmeurs. Ils peuvent aussi être symptomatiques d'un combat plus vaste à l'échelle cosmique.
En fait, il se pourrait que cette guerre spirituelle, et la destruction des valeurs absolues, soient la vrai raison de la mise en lumière des abus rituels et du contrôle de la pensée. Pendant ce temps-là, l'impérialisme satanique continue sa route, invaincu, et la bataille pour la planète Terre passe à l'étape suivante.




Source.

#10 maitre yoda

maitre yoda

    Chercheur d'idées

  • Bannis
  • 803 messages
  • Genre : Homme

Posté 10 avril 2011 à 05:37

http://www.blueman.n...2342#NAVIGATION

toujours le meme

#11 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 10 avril 2011 à 07:43

Je vais reprendre l'avis d'un internaute suite à une autre vidéo:

Pourquoi est-il le seul a en parler, il n'est pas le seul ex agent FBI ou CIA, on parle aussi d' O Brien, mais paraît-il leurs dires ne peuvent-être retrouvés que sur des sites conspirationnistes.

Perso je me pose la question, pourquoi sont-ils encore en vie ? :nonnonnon:



Yama :

La connexion avec les meurtres rituels sataniques

La disparition d'enfants, les abus sexuels d'enfants et la pédophilie dans le monde mettent tous en évidence l'existence d'un réseau organisé de criminels de haut niveau qui contrôlent clandestinement le système judiciaire. Ted Gunderson, détective privé et ancien membre du F.B.I., est bien d'accord. Il affirme que "il y a de considérables recoupements entre les divers groupes et organisations, mais l'une des forces conductrices d'aujourd'hui est le mouvement du culte satanique."


Par contre sur une disparition d'enfant dont j'ai vu le reportage, j'ai eu un sentiment profond que cette affaire était manipulée, qu'il y avait du sordide, un complot autour, et il vrai que j'ai pensé que l'enfant avait été victime d'une groupe sataniste. Depuis cette histoire me ronge.

Vous m'excuserez de ne pas citer l'affaire, j'attends impatiemment des nouvelles, je voulais en ouvrir un topic, mais j'ai des craintes parcequ'à mon avis, si il y a bien dans les complots quelque chose de vraiment innacessible, c'est bien celui-ci , cette secte et que c'est là qu'on peut employer le mot " secret ", le reste on connaît donc je préfére employer le mot "obscur" .

J'espère de tout coeur me tromper , et que le vérité soit toute autre.

Modifié par Marine, 10 avril 2011 à 07:56.


#12 YAmA

YAmA

Posté 10 avril 2011 à 07:58

Le sommaire des 2580 documentaires

Bonne lecture, de quoi alimenter le forum D'ONCT pendant les longues soirée d'hiver nucléaire.

#13 YAmA

YAmA

Posté 10 avril 2011 à 21:30

Marine, tu demandes pourquoi ted est l'un des seul à en parler.

il y a aussi Milton william cooper, très grosse pointure de la NAVY (de père en fils)et auteur des quelques livres, mort, tué par un shérif.

Il y a aussi dans un autre registre le professeur John E mack ancien directeur de psychiatrie à Harvard (prix Pulitzer pour une biographie de Laurence d'arabie) et son livre "Dossier extra-terestre", mort, renversé par une voiture à la sortie d'un colloque sur le sujet.

Modifié par YAmA, 10 avril 2011 à 21:31.


#14 elfredo

elfredo
  • Localisation : France

Posté 11 avril 2011 à 09:34

Marine, tu demandes pourquoi ted est l'un des seul à en parler.

il y a aussi Milton william cooper, très grosse pointure de la NAVY (de père en fils)et auteur des quelques livres, mort, tué par un shérif.

Il y a aussi dans un autre registre le professeur John E mack ancien directeur de psychiatrie à Harvard (prix Pulitzer pour une biographie de Laurence d'arabie) et son livre "Dossier extra-terestre", mort, renversé par une voiture à la sortie d'un colloque sur le sujet.


La question est : pourquoi sont-ils encore en vie ? alors que ces agents une fois leur service terminé doivent retomber dans l'anonymat, sachant qu'ils risquent gros s'ils parlent.

Donc l'hypothèse est qu'il fait partie lui-même de la désinformation, c'est-à-dire faire porter l'attention sur d'autres personnes, ou rester très vague.
D'ailleurs, en fait, si on lit bien, il ne mentionne jamais rien de très précis. Du coup, on n'apprend rien.
Comme sur le coup des chemtrails d'ailleurs...

Modifié par elfredo, 11 avril 2011 à 09:35.


#15 kephil

kephil
  • Genre : Homme
  • Localisation : Liège

Posté 19 avril 2012 à 16:04

Bonjour à tous,
dans le contexte de cette discusion voici un évènement qui s'est produit dans l'heure:

http://www.lesoir.be...ouis-910299.php

Modifié par kephil, 19 avril 2012 à 16:20.


#16 Xtal

Xtal
  • Genre : Homme
  • Localisation : Gaia
  • Intérêts : vivre

Posté 19 avril 2012 à 16:54

La question est : pourquoi sont-ils encore en vie ? alors que ces agents une fois leur service terminé doivent retomber dans l'anonymat, sachant qu'ils risquent gros s'ils parlent.

Donc l'hypothèse est qu'il fait partie lui-même de la désinformation, c'est-à-dire faire porter l'attention sur d'autres personnes, ou rester très vague.


C'est la question que je me pose aussi. Ils pourraient tuer ces gens qui balancent, mais porterait encore l'attention sur eux. En revanche, ils peuvent menacer....entre autre. Quoi qu'il en soit, une organisation aussi puissante depuis si longtemps, ne se laissera pas s'affaiblir par des gens qui parlent.
Il doit y avoir une bonne part de manipulation dans les discours de ce genre. Et comme tu dis, elfredo, on y apprends rien de special. Et quand bien même il balance des noms... ils vont pas se faire arrêter pour autant, ou même surveiller...