Aller au contenu


Photo

Les indignés, le 15.10.11 un soulèvement mondial!


  • Veuillez vous connecter pour répondre
107 réponses à ce sujet

#91 Cyrille999

Cyrille999
  • Genre : Homme
  • Localisation : La lumière céleste
  • Intérêts : Trop, hélas: Ainsi sont les passionnés dont je fais partie.

Posté 10 novembre 2011 à 11:56

Pourquoi ce "soulèvement mondial" est médiatisé par les télévisions ?

C'est plutôt ce genre de questions qu'il vous faut poser !

Il y a des initiatives du bien qui peuvent servir des forces sombres.

Faites preuve d'humilité, toujours, sur les manoeuvres du sombre, ils ont beaucoup de cordes à leurs arcs....

Cyrille
Les élues avançaient dans la Lumière de leur destin. Le temps des prêtresses dorées d'Athéna était arrivé.

#92 caribbeanblue

caribbeanblue

    pour DIEU et pour le ROY !

  • Membres
  • 2 340 messages
  • Genre : Homme

Posté 15 novembre 2011 à 01:03

---


Pour moi la solution est de faire un travail intérieur ( spirituel )

et surtout de ne pas tomber dans le piège de la guerre civile sanguinaire , style " pol pot "

piège tendu par les illuminatis !





------------------------------------------------------------------------

copié collé :




INFOGUERILLA

Guerilla médiatique contre le Nouvel Ordre Mondial

Manipulations et récupération, qui est vraiment derrière les « Indignés »


7 commentairesPosted 22 oct 2011 in nouvel ordre mondial

Le Mouvement des Indignés est apparu comme sympathique et a attiré à lui de nombreux citoyens de bonne foi, notamment des jeunes.
Mais il y a eu, dès le début, quelques détails qui « clochaient », et qui ont alimenté nos soupçons. Ceux-si sont confirmés par les événements :

1)- le lancement marketing très élaboré d’un livre nullissime.

Tout a commencé par un livre d’une rare insignifiance écrit prétendument par Stéphane Hessel.
Ce livre a bénéficié d’une promotion média extraordinaire ainsi que d’un réseau de distribution non moins exceptionnel. A titre d’exemple, la présence ou l’absence d’un livre dans toutes les FNAC est un excellent critère pour mesurer si un livre plaît ou déplaît au Système. Celui de M. Hessel y a bénéficié d’une présence ostentatoire exceptionnelle.

Questions :
- pour quelles raisons ce livre sans intérêt (très « facile à lire », donc très probablement conçu par des spécialistes de marketing, et ne procédant à aucune analyse de fond) a-t-il bénéficié d’une telle publicité ?
- qui en a décidé ?


2) la médiatisation internationale dont ce mouvement a ensuite bénéficié.

Chose plus incroyable encore, le livre nullissime de M. Hessel a bénéficié ensuite d’une promotion internationale et d’une orchestration politique relayée par tous les médias.
Le « Mouvement des Indignés » n’a pas démarré en France comme il eût été logique compte tenu de la personnalité de M. Hessel mais en Espagne. Il a aussitôt fait l’objet d’une couverture médiatique mondiale.
Voici assurément un prodige lorsque l’on sait à quel point il est extrêmement difficile d’avoir accès aux médias lorsque l’on s’oppose théoriquement au Système en place – et nous sommes bien placés à l’UPR pour le savoir !

Questions :
- comment le « Mouvement des Indignés » a-t-il fait pour avoir accès à toutes les grandes télévisions et radios du monde, aussi facilement et en quelques jours ?
- qui en a décidé ?


3) la traque de certains militants, dont ceux de l’UPR, dans les rassemblements des « Indignés » en France

Lors des premières manifestations « d’Indignés » en France, un certain nombre de militants de l’UPR se sont rendus spontanément sur place. Nous n’avions donné aucune consigne et ils l’avaient fait spontanément, pour faire valoir leur point de vue.
Grand mal leur en a pris ! Ils ont subi une véritable chasse à l’homme. Ce Mouvement, prétendument spontané et sans direction, est en réalité encadré en sous-main par des agents « Antifas » qui traitent de « fascistes » quiconque souhaite parler de bankrun, des attentats du 11 septembre, de sortie de l’OTAN, de sortie de l’UE, etc..
On se reportera par exemple à cet article paru sur le site Indymedia
http://paris.indymedia.org/spip.php?page=imprimer&id_article=7198.
Comme on le voit, les « surveillants antifascistes du Mouvement des Indignés » disposent de caméras à téléobjectif pour repérer les participants, et disposent aussi d’une banque de données personnelles propres à faire pâlir d’envie les Renseignements Généraux.

A l’évidence, le « Mouvement des Indignés » est donc infiltré par des services d’influence et de renseignements, qui traquent sans relâche quiconque s’attaque pour de vrai aux objectifs stratégiques de la haute finance et des États-Unis.

4) le Mouvement des « Indignés » n’a toujours aucune analyse de fond, invite les participants à la « non violence » et leur suggère de réclamer une gouvernance mondiale

Enfin, le nombre de mois écoulés depuis les premières manifestations des Indignés est désormais tel que l’on peut se faire une opinion d’ensemble sur ces différents mouvements :
- les analyses de fond sont toujours inexistantes, en particulier sur le rôle réel des États-Unis, de l’OTAN, de l’UE,
- le mouvement cultive une image de « non violence » à l’eau de rose,
- bien que « non violents », les participants ont été d’une extrême discrétion face à la guerre menée en Libye ; les « Indignés » ne s’indignent ni de ce qui se passe en Afghanistan, ni de ce qui se passe en Irak, ni de ce qui se passe en Libye, ni de ce qui se passe à Guantanamo, etc.
- ils sont en revanche fermement invités à se déclarer favorables à la construction européenne et à réclamer une gouvernance mondiale.


CONCLUSION

Image IPBLe fait que le Mouvement des « Indignés » soit désormais soutenu par George Soros, Warren Buffet ou le PDG de General Electric permet de faire définitivement tomber le masque et permet de comprendre rétrospectivement toutes les anomalies que je viens de récapituler.
Il s’agit d’une opération vraisemblablement totalement récupérée par les services d’influence américains, afin de servir de paratonnerre. Il s’agit de capter la révolte latente des jeunes et des classes moyennes en Europe et aux États-Unis afin de la détourner des vraies analyses et des vraies solutions. Il s’agit de la neutraliser en la dispersant dans l’insignifiance ou en lui faisant réclamer non pas sa liberté mais la mise en place de mécanismes financiers et politiques qui parachèveront la dictature euro-atlantiste en cours d’installation.

Les centaines de milliers de participant sincères à ces Mouvements d’Indignés travaillent ainsi, sans le comprendre, pour le contraire même de ce qu’ils pensent. C’est une manipulation abjecte, hélas bien connue. Elle consiste à transformer des révoltés légitimes en « idiots utiles », servant la cause même qu’ils croient combattre.

Source : UPR (François Asselineau)




source : http://infoguerilla....=1#comment-3980



----

Modifié par caribbeanblue, 15 novembre 2011 à 01:14.

  • MasterJedi8 aime ceci

#93 Queruril

Queruril
  • Genre : Homme
  • Localisation : France

Posté 15 novembre 2011 à 03:59

Personnellement j'ai vraiment du mal avec les manifestations en général, mais là le mouvement des indignés ça me choque carrément, comment peut-on prétendre représenter 99 % de la population ? Il est possible de justifier ce chiffre, mais pas de prétendre le représenter.

D'ailleurs j'ai même du mal à comprendre le mouvement « indignés », y'a-t-il des revendications claires et accessibles ? La page Wikipedia du mouvement laisse à penser le contraire, et admettre des revendications claires et précises va à l'encontre de la spontanéité revendiquée. Je comprends donc qu'ils en sont a remettre en cause le système en place et rien d'autre.
Mais un problème se pose quand on veut changer radicalement le système, il ne suffit pas de s'indigner pour que cela devienne possible surtout si ce système n'a pas d'ennemis pouvant jouer en la faveur des indignés.
Sachant que le système est dirigé par les personnes ayant du pouvoir et qu'historiquement l'homme n'est pas enclin a renoncer au pouvoir, pour changer de système il faut sois leur retirer ce pouvoir ce qui ne se fera pas en restant assis sur une place avec des pancartes, sois leur faire changer leur sens moral pour qu'il aille dans le sens du message contestataire ce qui me parait dans le domaine du plus qu'improbable.


Le comportement des indignés est étrange on a l'impression qu'ils réclament une place dans la société actuelle, qu'ils se sentent a l'écart du pouvoir et veulent s'en approcher, hors lorsque l'on revendique une vraie démocratie aucune personne ne peut revendiqué un pouvoir supérieur a son voisin. Combien de ses indignés sont allé voter au primaire socialiste ou compte aller voter au présidentiel pour finalement maintenir le système en place. Combien d'entre eux sont prêts à renoncer à leur vie tel qu'ils la vivent actuellement ? J'ai comme l'impression que ces indigné sont dans une cour de récréation et ne se rendent pas compte du poids de leur revendication, ils ne sont pas en train de demander une augmentation de 5 % sur leur salaire, mais d'un changement intégral du système en place ce n'est quand même pas rien.
Ont-ils pensés une seconde à ce qu'il se passerait après leur indignation, si elle aboutissait ? Quels sacrifices sont-ils prêts a faire pour vivre dans démocratie digne de se nom sachant qu'ils devront faire un monde également avec ceux qui ne les ont pas soutenus ? L'objectif visé est vraiment démesuré face à la réalité des événements.

En quelques lignes, je voulais faire passer mon point de vue sur ce mouvement qui selon moi continue de suivre les codes que lui impose le système en place et par conséquent il ne peut prétendre a le changer et n'en a pas les moyens. Je crois sincèrement que chacun a en lui une capacité de raisonnement et peu donc influencer la société même si cela parait infime, mais peu sont prêts à faire ces pas de fourmis qui font avancer l'homme et reculer l'individu.


Je vais m'arrêter là, j'ai voulu faire court, j'espère que le texte reste compréhensible.

edit: j'ai corrigé quelques fautes.

Modifié par Queruril, 15 novembre 2011 à 05:20.

  • napo et Greg33 aiment ceci

#94 ciboulette

ciboulette
  • Genre : Femme
  • Localisation : france

Posté 15 novembre 2011 à 04:51

moi je ne suis pas d'accord avec vous pour le coté bobo ou la caricature qui en faite et le coté inutile , ,vous y etes vous plongé ? je suis montée a paris au mois de juin pour une manif' indignée et jai trouvé pleins de gens divers , des "humains" pour l'essentiel , pas des bobos comme vous l'avez laissé entendre ( il y avait des chomeurs etc , pleins de gens différents, plutot des gens au train de vie modeste ) , des gens susceptibles de réflexion et actifs, jeunes pour l'essentiel . j'y ai senti une belle ambiance , une belle philosophie ( saine ! et on sait combien c rare par les temps qui courent ) . ces gens sont gais , créatifs ,ils ont le sens de lhumain , en plus ils ont de l'humour .le tout emprunt de modestie , de bon sens . j'ai aimé cette ambiance , elle m'a donné du baume au coeur .ils sont espoir . et meme s'il ne changent pas le système , ils representent une critique , peuvent permettre a d'autres gens , de se dire "c quoi ce groupement ? ah bai oui c vrai que ca merde , c peut etre vrai ce qu'il dénoncent , je vais m'y interesser " .ils offrent la possibilité aux autres de se poser des questions et de se décomplexer , d'assumer leur position critique meme si ca n'est pas celle des indignés . c un foyer humain , un foyer philosophique , une celebration du collectif a son sens premier ...et ca je trouve ca fort , vu le paysage actuel qui nous entoure tous, le desert ambiant .

Modifié par ciboulette, 15 novembre 2011 à 05:50.

  • Prema et planete aiment ceci

#95 Prema

Prema

    Question de perspective

  • Animateurs
  • 4 526 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dictature française

Posté 15 novembre 2011 à 09:37

Je rejoins Ciboulette, car s'il on vous écoute est née une nouvelle catégorie d'humain : les indignés!
Une case, une étiquette supplémentaire, bien pratique pour le mental qui sépare, qui oppose.
Il s'agit d'un mouvement, un mouvement ouvert à tout ceux qui en ont ras-le -bol de ce système et qui aspirent à autre chose.
Vos critiques seraient fondées si elles traduisaient un grande satisfaction du monde dans lequel nous vivons, (j'en doute).
Alors il y a peut-être des gens, des idées, des récupérations dans ce mouvement qui vous déplaisent, mais évitez les amalgames, ce n'est pas tout blanc ou tout noir...
  • EcliptuX, noveluna, ciboulette et 1 autre aiment ceci

Si le climat était une banque il serait déjà sauvé.
Hugo Chavez


#96 ishtar

ishtar
  • Genre : Ne souhaite pas le dire

Posté 15 novembre 2011 à 09:51

bonjour,

pour ceux qui veulent suivre ,pas mal de livestream :


http://www.ustream.t...ice-age-tv-news

http://www.livestream.com/occupynyc

à new-york en ce moment

le mouvement a reçu l'ordre d'évacuer : évidemment ils ne sont pas d'accord

on parle d'une cinquantaine d'arrestations

#97 planete

planete
  • Genre : Femme
  • Localisation : france, 65

Posté 15 novembre 2011 à 10:16

Je rejoins l'avis de Prema et Ciboulette, c'est ce que je me suis bornée à expliquer sur cet autre topic qui leur est consacrer :

http://www.onnouscac...300#entry397548

Arretez de critiquer tel ou tel aspect de ce mouvement, vous aussi vous êtes tous indignés.

Mea Culpa si quelqu'un ici n'est pas concerné et estime donc que " tout va pour le mieu dans le meilleur des mondes " ...
  • ciboulette aime ceci

#98 LeCurieux

LeCurieux

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 499 messages
  • Genre : Homme

Posté 15 novembre 2011 à 12:44

Apparemment pour une majorité silencieuse, "tout va bien dans le pire des mondes"...

Il y a en ce moment un plan de licenciements massif à Peugeot, 5000 emplois OUT rien qu'en France, dans tous les secteurs. Les salariés semblent motivés, comme souvenez vous les "Continental". Ce mouvement est à suivre. Il risque de faire tâche d'huile, et de catalyser la frustration contenue de cette écrasante majorité silencieuse de français...

Modifié par LeCurieux, 15 novembre 2011 à 12:44.

  • ciboulette aime ceci

#99 Queruril

Queruril
  • Genre : Homme
  • Localisation : France

Posté 15 novembre 2011 à 14:04

Je n'irais pas jusqu'a dire que les indignés sont une nouvelle catégorie d'humain, mais ils se revendiquent eux même comme indignés. Comme dit plus haut c'est un mouvement ouvert à tous, mais seuls ceux qui ont accepté d'y prendre part sont représentés par ce mouvement on peut donc accepter de regrouper ces personnes sous le terme « indignés ».

Je tien à différencier le mouvement des indignés de l'indigné lui-même, mon problème n'a rien a voir avec les personnes, mais avec l'objectif de ce mouvement et les actions pour y arriver. Rejoindre le mouvement c'est accepter ses revendications comme étant les siennes et c'est là ou ça coince.
Dans ce mouvement, il y a de bonnes et de mauvaises idées certes, mais là n'est pas le problème. Certains ont l'air de voir ce mouvement comme un centre de débat, d'échange de la pensée, de partage, etc., mais ce n'est pas l'objectif revendiqué par le mouvement d'après ce que j'ai pu comprendre.
Je n'aurais absolument aucun problème si ces personnes se réunissaient entre elles dans ce but.


Tout n'est pas tout blanc ou tout noir, mais si l'on veut faire avancer les choses dans son sens il faut faire son choix et nager dans le gris n'est peut-être pas la meilleure solution.
J'ai tendance à vouloir grandement simplifier ce mouvement pour éviter de tomber dans un casse-tête insoluble, en procédant un peu de la sorte :
Quel est l'objectif premier du mouvement ? Est-ce que je partage cet objectif dans son intégralité ? suis-je prêt à faire des efforts sur mes convictions personnelles pour rejoindre ce but commun ? Les moyens mis en place pour y arriver me conviennent-ils ?

Des questions élémentaires sur la base du mouvement et ma volonté à vouloir l'intégré ou non, je ne me demande pas si les personnes faisant partie du mouvement pensent comme moi, elles ont pour vocation à partager le même objectif si elles sont présentes dans ce mouvement.
Seulement après je prends une décision, à aucun moment je ne me suis demandé s’il fallait rejoindre un mouvement parce que quelques personnes qui en font partie semblent avoir de bonnes idées, ça ne me parait pas pertinent pour faire un choix. Seulement après avoir pris position je me pose ces questions : hors du mouvement ces personnes ont-elles de bonnes idées ? Est-il possible de les adopter dans le système actuel ? Ce mouvement est-il manipulé ? Qui en tire les ficelles ? etc.
Toutes ces questions me paraissent secondaires et se font donc après ma décision à rejoindre le mouvement ou non.

Je conçois qu'il puisse paraitre étrange de ce demander si le mouvement est manipulé seulement après voir décidé de le rejoindre, mais pour moi ce n'est pas le plus important. Ma première série de réflexion me laisse penser que si toutes les conditions requises pour intégrer le mouvement sont présentes, que le mouvement soit manipulé ou non, ces objectifs doivent être clair et précis pour ne pas pouvoir être contesté pendant « l'après-mouvement », la manipulation est un outil dangereux qui peut se retourner contre son utilisateur il ne faut pas l'oublier.

Je ne pense pas que tout va bien dans le monde bien au contraire, mais pour moi ce mouvement n'est pas la réponse adéquate à ces problèmes.
Oui, on peut être indigné sans faire partie du mouvement des indignés. Je vais le redire encore une fois, ce mouvement serait très bien s’il avait pour vocation à ouvrir un débat, rendre la prise de position plus facile, émanciper les gens pour leur permettre de s'exprimer. Remplaçons les tentes par des tables et des chaises ou chacun pourrait prendre part à une discussion, ce serait déjà un début de démocratie et de liberté d'expression (des mots à la mode ces temps-ci), mais forcé de constater que ce n'est actuellement pas le cas.

#100 Prema

Prema

    Question de perspective

  • Animateurs
  • 4 526 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dictature française

Posté 15 novembre 2011 à 15:05

Sur ce que j'ai vu de certaines vidéos et/ou documentaire ces "occupations" (en Espagne, aux USA) sont des agoras ouvertes à l'expression de toute personne désirant s'exprimer, (et ce sont pas les tentes qui peuvent empêcher cela :-) ).
Par contre j'ai pris connaissance de témoignages qui montraient que cela n'était pas le cas en France, où le mouvement est "contrôlé" à Paris par l'extrême gauche et qui par conséquent rejette certaines couleurs politiques (comme les gars d’Égalité & réconciliation qui se sont fait jetés).

Si le climat était une banque il serait déjà sauvé.
Hugo Chavez


#101 Queruril

Queruril
  • Genre : Homme
  • Localisation : France

Posté 15 novembre 2011 à 15:30

Sur ce que j'ai vu de certaines vidéos et/ou documentaire ces "occupations" (en Espagne, aux USA) sont des agoras ouvertes à l'expression de toute personne désirant s'exprimer, (et ce sont pas les tentes qui peuvent empêcher cela :smile: ).
Par contre j'ai pris connaissance de témoignages qui montraient que cela n'était pas le cas en France, où le mouvement est "contrôlé" à Paris par l'extrême gauche et qui par conséquent rejette certaines couleurs politiques (comme les gars d’Égalité & réconciliation qui se sont fait jetés).


Je faisais plutôt référence à la symbolique des tentes et non à leur utilisation. Ça ne change pas le fait qu'ils sont réunis en tant que mouvement des indignés (qui défend une idée, ce qui ne veut pas forcement dire liberté d'expression) et non un mouvement pour la liberté d'expression par exemple. Tout le monde ne partage pas les idées des indignés.

J'ai également oublié de préciser que je parlais du mouvement français.

Modifié par Queruril, 15 novembre 2011 à 15:56.


#102 Prema

Prema

    Question de perspective

  • Animateurs
  • 4 526 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dictature française

Posté 15 novembre 2011 à 16:01

Il n'y a que ceux qui sont satisfaits du monde qui nous entoure qui ne sont pas indignés...
  • EcliptuX aime ceci

Si le climat était une banque il serait déjà sauvé.
Hugo Chavez


#103 MasterJedi8

MasterJedi8

    Emmerdeur de passage

  • Membres
  • 597 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Montpellier, France

Posté 15 novembre 2011 à 16:22

---


Pour moi la solution est de faire un travail intérieur ( spirituel )

et surtout de ne pas tomber dans le piège de la guerre civile sanguinaire , style " pol pot "

piège tendu par les illuminatis !





------------------------------------------------------------------------

copié collé :




INFOGUERILLA

Guerilla médiatique contre le Nouvel Ordre Mondial

Manipulations et récupération, qui est vraiment derrière les « Indignés »


7 commentairesPosted 22 oct 2011 in nouvel ordre mondial

Le Mouvement des Indignés est apparu comme sympathique et a attiré à lui de nombreux citoyens de bonne foi, notamment des jeunes.
Mais il y a eu, dès le début, quelques détails qui « clochaient », et qui ont alimenté nos soupçons. Ceux-si sont confirmés par les événements :

1)- le lancement marketing très élaboré d’un livre nullissime.

Tout a commencé par un livre d’une rare insignifiance écrit prétendument par Stéphane Hessel.
Ce livre a bénéficié d’une promotion média extraordinaire ainsi que d’un réseau de distribution non moins exceptionnel. A titre d’exemple, la présence ou l’absence d’un livre dans toutes les FNAC est un excellent critère pour mesurer si un livre plaît ou déplaît au Système. Celui de M. Hessel y a bénéficié d’une présence ostentatoire exceptionnelle.

Questions :
- pour quelles raisons ce livre sans intérêt (très « facile à lire », donc très probablement conçu par des spécialistes de marketing, et ne procédant à aucune analyse de fond) a-t-il bénéficié d’une telle publicité ?
- qui en a décidé ?


2) la médiatisation internationale dont ce mouvement a ensuite bénéficié.

Chose plus incroyable encore, le livre nullissime de M. Hessel a bénéficié ensuite d’une promotion internationale et d’une orchestration politique relayée par tous les médias.
Le « Mouvement des Indignés » n’a pas démarré en France comme il eût été logique compte tenu de la personnalité de M. Hessel mais en Espagne. Il a aussitôt fait l’objet d’une couverture médiatique mondiale.
Voici assurément un prodige lorsque l’on sait à quel point il est extrêmement difficile d’avoir accès aux médias lorsque l’on s’oppose théoriquement au Système en place – et nous sommes bien placés à l’UPR pour le savoir !

Questions :
- comment le « Mouvement des Indignés » a-t-il fait pour avoir accès à toutes les grandes télévisions et radios du monde, aussi facilement et en quelques jours ?
- qui en a décidé ?


3) la traque de certains militants, dont ceux de l’UPR, dans les rassemblements des « Indignés » en France

Lors des premières manifestations « d’Indignés » en France, un certain nombre de militants de l’UPR se sont rendus spontanément sur place. Nous n’avions donné aucune consigne et ils l’avaient fait spontanément, pour faire valoir leur point de vue.
Grand mal leur en a pris ! Ils ont subi une véritable chasse à l’homme. Ce Mouvement, prétendument spontané et sans direction, est en réalité encadré en sous-main par des agents « Antifas » qui traitent de « fascistes » quiconque souhaite parler de bankrun, des attentats du 11 septembre, de sortie de l’OTAN, de sortie de l’UE, etc..
On se reportera par exemple à cet article paru sur le site Indymedia
http://paris.indymedia.org/spip.php?page=imprimer&id_article=7198.
Comme on le voit, les « surveillants antifascistes du Mouvement des Indignés » disposent de caméras à téléobjectif pour repérer les participants, et disposent aussi d’une banque de données personnelles propres à faire pâlir d’envie les Renseignements Généraux.

A l’évidence, le « Mouvement des Indignés » est donc infiltré par des services d’influence et de renseignements, qui traquent sans relâche quiconque s’attaque pour de vrai aux objectifs stratégiques de la haute finance et des États-Unis.

4) le Mouvement des « Indignés » n’a toujours aucune analyse de fond, invite les participants à la « non violence » et leur suggère de réclamer une gouvernance mondiale

Enfin, le nombre de mois écoulés depuis les premières manifestations des Indignés est désormais tel que l’on peut se faire une opinion d’ensemble sur ces différents mouvements :
- les analyses de fond sont toujours inexistantes, en particulier sur le rôle réel des États-Unis, de l’OTAN, de l’UE,
- le mouvement cultive une image de « non violence » à l’eau de rose,
- bien que « non violents », les participants ont été d’une extrême discrétion face à la guerre menée en Libye ; les « Indignés » ne s’indignent ni de ce qui se passe en Afghanistan, ni de ce qui se passe en Irak, ni de ce qui se passe en Libye, ni de ce qui se passe à Guantanamo, etc.
- ils sont en revanche fermement invités à se déclarer favorables à la construction européenne et à réclamer une gouvernance mondiale.


CONCLUSION

Image IPBLe fait que le Mouvement des « Indignés » soit désormais soutenu par George Soros, Warren Buffet ou le PDG de General Electric permet de faire définitivement tomber le masque et permet de comprendre rétrospectivement toutes les anomalies que je viens de récapituler.
Il s’agit d’une opération vraisemblablement totalement récupérée par les services d’influence américains, afin de servir de paratonnerre. Il s’agit de capter la révolte latente des jeunes et des classes moyennes en Europe et aux États-Unis afin de la détourner des vraies analyses et des vraies solutions. Il s’agit de la neutraliser en la dispersant dans l’insignifiance ou en lui faisant réclamer non pas sa liberté mais la mise en place de mécanismes financiers et politiques qui parachèveront la dictature euro-atlantiste en cours d’installation.

Les centaines de milliers de participant sincères à ces Mouvements d’Indignés travaillent ainsi, sans le comprendre, pour le contraire même de ce qu’ils pensent. C’est une manipulation abjecte, hélas bien connue. Elle consiste à transformer des révoltés légitimes en « idiots utiles », servant la cause même qu’ils croient combattre.

Source : UPR (François Asselineau)




source : http://infoguerilla....=1#comment-3980



----



J'ai lu le papier paru sur IndyMedia et je pense que c'est un fake. Un tel ramassis de mauvaise foi ne peut-être qu'un fake c'est pas possible. J'espère que les indignés ne portent pas crédit à de tels propos manipulatoires, c'est incroyable.

#104 ciboulette

ciboulette
  • Genre : Femme
  • Localisation : france

Posté 15 novembre 2011 à 19:37

pour discuter des fondements , avoir une reflexion sur le mouvement des indignés , je pense quil faut revenir a l'autre page , c a dire "les indignés vers un soulevement citoyen européen ?" la on est un peu hors sujet, je me rend donc la bas pour faire suite au débat ..

Modifié par ciboulette, 15 novembre 2011 à 20:47.


#105 ciboulette

ciboulette
  • Genre : Femme
  • Localisation : france

Posté 15 novembre 2011 à 20:05

http://www.onnouscac...n/page__st__330

Modifié par ciboulette, 15 novembre 2011 à 20:49.


#106 caribbeanblue

caribbeanblue

    pour DIEU et pour le ROY !

  • Membres
  • 2 340 messages
  • Genre : Homme

Posté 15 novembre 2011 à 23:27

Il n'y a que ceux qui sont satisfaits du monde qui nous entoure qui ne sont pas indignés...



j'aime bien certaines de tes positions :grin: ;)

mais la on n'est pas d'accord du tout !

depuis mon adolescence je suis en révolte contre ce système , et j'ai tenté beaucoup de choses pacifiquement !

mais je ne me reconnais pas dans ce mouvement des " indignés "

quand à stéphane hessel je n'ai jamais pu le blairé !

il joue le mecque sympha mais est il honnête ? n'est il pas un mecque pro système et pro europe mondialiste ?

j'ai présenté le point de vue de INFOGUERILLA car il y a des choses intéressantes , a chacun de faire le tri !

mais je trouve pertinent leur point de vue que ce mouvement des indignés est télécommandé par les maîtres du système !


---

#107 Prema

Prema

    Question de perspective

  • Animateurs
  • 4 526 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dictature française

Posté 15 novembre 2011 à 23:49

Au départ ce sont des espagnols qui ont occupé une place à Madrid parce qu'ils étaient indignés de la tournure de ce monde, et plus particulièrement de leur problèmes nationaux.
Qui de normalement constitué n'est pas indigné quand des millions de personnes, dont beaucoup d'enfants, meurent de faim chaque jour, alors que dans le même temps d'autres humains se gavent et gaspillent même des tonnes de nourritures. N'es-tu pas indigné par cela?
Et ce n'est qu'un exemple parmi des centaines d'autres cas difficiles à avaler.
C'est de cela dont je parle, et non pas d'une étiquette créée médiatiquement et repris comme des moutons par une majorité, et ce même dans ce mouvement de contestation.
Je pense que de nombreuses personnes ont saisi l'occasion de ces mouvements pour exprimer leur ras-le-bol d'un système qui ne leur laisse pas d'espace réel d'expression.
Il y aura encore longtemps des récupérations, manipulations, etc, mais cela n'enlève pas la sincérité de certains présents sur les lieux d'occupation.
  • ciboulette aime ceci

Si le climat était une banque il serait déjà sauvé.
Hugo Chavez


#108 Prema

Prema

    Question de perspective

  • Animateurs
  • 4 526 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dictature française

Posté 13 mai 2012 à 08:44

Ca repart.... Madrid, Londres, Moscou, Montréal, etc....

Si le climat était une banque il serait déjà sauvé.
Hugo Chavez