Aller au contenu


Photo

Les vérités retranchées et les mensonges ajoutés de la Bible


  • Veuillez vous connecter pour répondre
190 réponses à ce sujet

#61 Alche

Alche
  • Genre : Homme
  • Localisation : SUD
  • Intérêts : Incompréhensible

Posté 19 fvrier 2012 à 10:34

Mais ne vous trompez pas ils sont reconnaissable de part leur critique systématique envers et contre tout , ils jouissent quand ils vous traitent d'ignorant ,de crédule .
Prenez garde leur discours n'est qu'un vernis de malice et de méchanceté ,comme le disait le roi Salomon " a écrive beaucoup de livre il n'y a pas de fin" il en est de même sur certains sujet.


Voilà, c'est ce genre de discours qui me fait peur. Haine, méfiance, méchanceté, etc...

#62 Denikine

Denikine
  • Genre : Ne souhaite pas le dire
  • Localisation : De ci de là...

Posté 19 fvrier 2012 à 12:15

Et quand je pense à toutes les personnes qui sont mortes massacrées parce qu'elles n'ont pas eu la chance que j'ai de pouvoir m'exprimer librement sans être brûlé vif ou torturer... rien que d'y penser, j'ai envie de vomir.
Et tu penses que j'ai envie de défendre un livre qui se dit parole de dieu et qui a causé tant de souffrance???


Je veux pas faire le défenseur des croyants, mais depuis quand un livre est responsable des dérives des hommes et de leurs conneries?

Si je lis Mein Kampf et que je vais tuer ma voisine à coup de hache, je vais pas prendre le prétexte que c'est de la faute de ce bouquin, que c'est cela qui m'a poussé à commettre un meurtre... Si cela arrivait c'est parce que je l'aurait voulu, que c'était mon libre arbitre et rien d'autre. Dieu n'a rien à voir la dedans.

C'est comme si moi j'affirmais qu'aujourd'hui s'il y'a des guerres dans le monde c'est de la faut à Zun Tzu parce qu'il a écrit environ 2000 ans plus tôt l'Art de la Guerre... C'est totalement absurde et infondé.

Je crois pas que l'homme ai attendu la création des religions pour soumettre son prochain et le mettre plus bas que terre, le tuer... Pas besoin du prétexte religieux pour ça, l'homme est un loup pour l'homme.

C'est le genre d'argument qui me fait autant rigoler que lorsque un type me sort, que Dieu n'existe pas, car si c'était le cas il aiderait les pauvres qui crèvent de famine en Afrique ou empêcheraient les guerres. Dieu n'est pas responsable de nos conneries et n'a pas vocation à faire le "ménage" derrière nous.

Dire que les religions sont les plaies de l'humanité, c'est avoir une vision bien unilatérale et totalement biaisée du sujet alors même que tu n'as jamais lu (et j'en mettrais ma main à coupée) un seul de ces livres ou tout autre écrit religieux que tu critiques tant.

Je n'y vois que haine, racisme, destruction, punition, chantage, souffrance, etc....


Comment peux-tu voir une chose alors que tu n'as même pris la peine d'ouvrir les yeux, lire les livres en question? Tu sembles condamner la haine, le racisme etc, mais tu juges de la même manière ceux qui sont différents de toi et crois en Dieu ou aux Ecritures. A mes yeux tu n'es pas plus tolérants que le pire des intégristes religieux tant ton discours est emprunt d'agressivité et de raccourcis, de préjugés.

si le diable existait, ce serait lui l'auteur de ce livre.


Argument limite infantile.
Tu parles d'un livre, tu fais une comparaison sur une chose que tu n'as même pas "survolée", même pas lu.
  • Wan aime ceci

#63 Zmyrus

Zmyrus
  • Genre : Homme
  • Intérêts : All those the moments will be lost in time

Posté 19 fvrier 2012 à 14:15

Il y a ceux qui croient en Dieu, trouvant la tranquillité ou le bien être en lisant la Bible ou le Coran. Tant que tu fais ça indépendamment de toute forme d'autorités religieuses tout baigne et tu peux être en harmonie, te sentir en harmonie avec ce qui t'entoure. Il y a un moment, dans ces lectures de textes sacrés, où certains passages te touchent, bref, c'est peut-être ça que certains moines recherchent dans l'isolement et le silence, c'est même sûr d'ailleurs.
Là où ça se complique c'est quand intervient les 'autorités' ou organisations religieuses. Celles-ci veulent bien t'aider dans ta compréhension de tes lectures, pas de problème, et c'est là qu'arrivent les interprétations infondées, les dogmes reposant sur quoi? reposant sur des décisions humaines. Ensuite, ces organisations ou branches religieuses t'amènent à voir ton rapport face à ton Créateur, le bien et le mal, ton libre arbitre, la notion de péché et ta considération des autres. Arrivé à ce stade, je considère que la peur et la séparation de Dieu et de nos semblables sont déjà installés.
On te parle de la mort, on te parle du diable, de l'enfer, du jugement et de la damnation éternelle. Alors pour te tranquilliser face à tout ça, on te dit ce qu'il faut faire, donner la dîme, aller au culte, vouer un culte. Tu vas te confesser aussi, tellement tu culpabilises, même pour avouer des broutilles. On te dicte ce qu'il faut faire.
Et là tu te dis, si tu le peux encore, que t'étais quand même bien plus peinard quand tu lisais ton livre en solo mais il te fallait des explications sur des passages, beaucoup de passages bibliques.
Tu les a eues tes explications et tu les accepte sans broncher, parce qu'on te dit que c'est comme ça. T'es formaté maintenant.

La Bible, et je le redis, reste un beau livre. Mais la main de l'homme est trop intervenue dans ses écritures et réécritures. Les interprétations et décisions qui en ont suivi prêtent et amènent à de nombreuses interrogations. Qu'avaient réellement écrit les auteurs originaux et qu'à t-on recopié au fil des siècles; on ne le saura probablement jamais, mais sans doute pas la même chose.
Jésus a lui-même laisser entendre que son enseignement serait très vite déformé avec une allusion aux chardons et orties parmi ses tous premiers disciples. Et ça n'a pas traîné, pour exemple le problème du célibat. Où Jésus a t-il dit qu'il fallait fallait être célibataire pour se vouer à Dieu? nul part. L'apôtre Pierre était lui-même marié, c'est seulement Paul qui a laissé entendre que ça serait un plus, mais pas une obligation. L'Eglise catholique en a décidé autrement, point final.

L'homme est un loup pour l'homme, oui, et tout lui est prétexte pour être comme tel, même les religions. Que ce soit dans les Croisades, la conquête des Amériques, l'Inquisition, les slogans religieux sur les emblèmes nationaux, la bénédiction des soldats juste avant d'aller servir de chair à canons, on ne peut pas dire que c'est propre et que ça prône le Nouveau Testament tout ça.

#64 teddy34

teddy34
  • Genre : Homme
  • Intérêts : Le savoir humain

Posté 19 fvrier 2012 à 15:27

Tout réside dans la façon d'appréhender ce que sont les textes religieux et l'application qu'ont veut en faire dans sa vie ,ce que certains prennent pour une vérité reste relatif pour un autre , si certains sont convaincu que la bible est digne de confiance c'est leur plus grande liberté,quand Pilate pose la question au christ "qu'est ce que la vérité "on voit très bien que la conception du mot vérité et de ce que cela sous-entend diffère pour Pilate ,lui même à sa propre idée de la vérité formaté par Rome et l'ensemble de la société romaines,d'une certaines manière qu'est ce que ta vérité face à la mienne.
Hors de tout temps on a fait et vous continuez à faire un amalgame entre le contenue de la bible et l'interprétation de ce qu'en font les hommes,vous pointez du doigt les chose commise au nom d'un livre sans condamner l'individu.
vous assimilez les prêtres qui ont bénit les guerres au contenue de la bible et a son application ,ors la bible n'a pas pour message le massacre d'innocents.
Vous citez cette locution latine "l'homme est un loup pour l'homme" comme étant une vérité absolu ,convaincu que l'amour et la bonté envers son prochain ne sont que foutaises religieuses.
Vous sous-entendez que les écrit religieux ont formater les individus et qu'ils sont comme des moutons ,que la foi sans raison est leur ,mais dites moi sont ils les seul à être formaté ?
Car sur la forme vous êtes dans le vrai mais sur le fond des chose elle vous échappe , mais toutes les lois que l'homme à établit sur vous c'est ce qu'on te dicte qu'il faut faire,vous allez remettre en cause le code de la route parce que certains pensent que leur liberté de conduire est plus grande que la vôtre,vous vous bornez à respecter la limitation de vitesse alors que d'autres la violent ,et vous jugez le code de lois mais non plus l'individu.
Vous jugez un livre sans l'avoir vraiment lu parce que d'autre l'ont fait à votre place ,mais les religions n'ont pas le monopole de la culpabilité ,l'enseignement publique ,dans ton travail profane on te pousse à faire plus pour être devant les autres ,si tu ne travail pas tu ne mange pas,toute la société vous dicte ce que vous devez faire,travailler ,consommer ,acheter, vous amusez ,boire,fumer....
Il y a beaucoup de sujet sur ce forum ,pour certains je ne donne aucun commentaire vu qu'il sont vide de sens ,si certains sujet vous dérange évitez-les ,faites comme moi passez votre chemin.
Le dialogue doit être constructif et non destructifs ,il doit être accompagner de respect et de savoir vivre.

#65 Cerifel

Cerifel
  • Genre : Ne souhaite pas le dire

Posté 19 fvrier 2012 à 18:51

Homo homini lupus est est une locution latine signifiant : « l'Homme est un loup pour l'Homme », autrement dit : “l'Homme est le pire ennemi de sa propre espèce.”

de wikipédia.
Je n'aime pas cette image avec les loups, alors je vous met la signification qui est largement plus clair^^.
Ensuite l'homme a beau être son pire ennemi, il peut devenir son meilleur allié s'il ne faisait pas autant le con. Quand crois aux dogmes ou pas, si on est con on avance pas. (je parle de personne ne voulant rien voir, rien entendre qui serait hors de leur croyance).

#66 Alche

Alche
  • Genre : Homme
  • Localisation : SUD
  • Intérêts : Incompréhensible

Posté 19 fvrier 2012 à 19:36

Si je lis Mein Kampf et que je vais tuer ma voisine à coup de hache, je vais pas prendre le prétexte que c'est de la faute de ce bouquin, que c'est cela qui m'a poussé à commettre un meurtre... Si cela arrivait c'est parce que je l'aurait voulu, que c'était mon libre arbitre et rien d'autre. Dieu n'a rien à voir la dedans.


Quand je lis des anneries pareille, ça me fait bondir !!!

Aucune religion ne tourne autour ou ne s'inspire de Mein Kampf. Même si Adolphe Hitler a quand même réussi à faire massacrer autant de personne.

Ton exemple est mal choisi.

Se réfèrent à la bible, les chrétiens (proto, catho, ortho), les musulmans (pour l'ancien testament) et les juifs (ancien testament).
Toutes ces religions ont toujours été en conflit les unes avec les autres, même de nos jours.

Des guerres, des conflits depuis toujours à cause des absurdités contenues dans un livre !!!! Bible, livre de référence pour mieux tuer son voisin. Bible, livre qu'on brandit en menaçant tous ceux qui osent nier sa véracité des pires maux. Bible, parole de Dieu à laquelle il faut obeir sans broncher sous peine de terrible punition, etc... etc... etc...

Croire et se référer à un livre comme la bible aujourd'hui, c'est faire preuve d'obscurantisme. Le même obscurantisme qui a plongé l'Europe dans l'ignorance durant plusieurs siècles et qui l'a empêchée de progresser. Sans cet obscurantisme, il n'y aurait plus de guerres de nos jours. Mais l'étroitesse d'esprit dont font preuve ceux qui croient encore à ces inepties n'est pas prête de disparaitre et avec elle les guerres qu'elle continuera d'engendrer.

#67 Chribou

Chribou
  • Genre : Homme
  • Localisation : Du Québec

Posté 19 fvrier 2012 à 19:43

Et quand je pense à toutes les personnes qui sont mortes massacrées parce qu'elles n'ont pas eu la chance que j'ai de pouvoir m'exprimer librement sans être brûlé vif ou torturer... rien que d'y penser, j'ai envie de vomir.
Et tu penses que j'ai envie de défendre un livre qui se dit parole de dieu et qui a causé tant de souffrance???
Je n'y vois que haine, racisme, destruction, punition, chantage, souffrance, etc.... si le diable existait, ce serait lui l'auteur de ce livre.


Tu as peut-être un peu raison après tout d'ailleurs il me semble que tu ferais un excellent candidat à qui je pourrais faire croquer une tranche de cette croustillante pomme http://www.google.fr...=1t:429,r:8,s:0 de terre issue d'une Terre autrefois presqu'entièrement conquise par Alexandre le bicornu.

Cette tranche est donc le fruit de la superposition de Jésus et d'Alexandre mort aussi à 33 ans et qui fut par sa faute divinisé par les uns mais aussi diabolisé et raillé par les autres.

C'est une forumeuse du nom de Roxanne qui nous a proposé des images de chips représentant Jésus sur un autre forum très loin de se douter de ce que la neuvième image évoquerait dans mon imaginaire mais curieusement ce prénom lui a été donné par son père qui est un grand admirateur d'Alexandre III tandis que Roxane était le nom d'une des épouses qu'il s'était capturées...

Ce grand conquérant, le plus grand de tous qui fut stoppé à Babylone sur son retour par un moustique anophèle femelle par surcroît qui a prophétisé le sacrement de l'eucharistie en buvant son sang afin d'avoir la vie éternelle.

Selon ma vision (qui n'engage que moi) les Evangiles seraient donc à la fois une leçon de vie et un Clin d'Oeil d'origine Surnaturelle et parfois ironiques adressés à Alexandre qui avait répandu l'usage de la crucifixion,prétendait être le Fils de Zeus,exigeait d'être honoré aux risques et périls des contrevenants,avait répandu la langue grecque qui plus tard fut la langue qui a propulsé le christianisme à ses débuts,etc.etc.

Si la réincarnation est une réalité alors c'est presqu'une évidence que Jésus est celle d'Alexandre repenti des fautes qu'il avait commises 3 siècles plus tôt et ayant accepté ce dur karma qui l'attendait en tentant de réparer du mieux qu'il pouvait malgré certains traits de caractère encore assez proches de ceux d'Alexandre mais aidé possiblement par Une ou des Entités qui lui ont fourni les "effets spéciaux" afin de mieux faire passer le message.

Evidemment chacun peut voir Midi à sa porte mais même là ce serait comme le miracle de la Joconde qui nous suit partout du regard.

Pour moi en tous cas la mystérieuse relation entre Jésus et Alexandre est tellement évidente que le fait d'être à-peu-près le seul à la percevoir est pour moi un miracle ou est le résultat de l'impact que m'aura laissé mon baptême dans mon inconscient après avoir reçu le prénom Christian de l'église du Christ-Roi de ma paroisse qui faisait résonner ses nouvelles cloches lors de mon baptême survenu un 21 juillet jour de l'anniversaire d'Alexandre Le Grand.

Pour ceux qui ne peuvent plus s'arrêter après avoir mangé une croustille voici le sac: http://www.google.fr...iw=1024&bih=629

Modifié par Chribou, 19 fvrier 2012 à 19:50.


#68 Sedenion

Sedenion

    Douze Milles Points D'avertissements

  • Membres
  • 977 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : atterré
  • Intérêts : Je ne sais plus...

Posté 19 fvrier 2012 à 19:44


Si je lis Mein Kampf et que je vais tuer ma voisine à coup de hache, je vais pas prendre le prétexte que c'est de la faute de ce bouquin, que c'est cela qui m'a poussé à commettre un meurtre... Si cela arrivait c'est parce que je l'aurait voulu, que c'était mon libre arbitre et rien d'autre. Dieu n'a rien à voir la dedans.


Quand je lis des anneries pareille, ça me fait bondir !!!

Aucune religion ne tourne autour ou ne s'inspire de Mein Kampf. Même si Adolphe Hitler a quand même réussi à faire massacrer autant de personne.

Ton exemple est mal choisi.

Se réfèrent à la bible, les chrétiens (proto, catho, ortho), les musulmans (pour l'ancien testament) et les juifs (ancien testament).
Toutes ces religions ont toujours été en conflit les unes avec les autres, même de nos jours.

Des guerres, des conflits depuis toujours à cause des absurdités contenues dans un livre !!!! Bible, livre de référence pour mieux tuer son voisin. Bible, livre qu'on brandit en menaçant tous ceux qui osent nier sa véracité des pires maux. Bible, parole de Dieu à laquelle il faut obeir sans broncher sous peine de terrible punition, etc... etc... etc...


En fait, tu te trompe de cible... C'est pas à causes des trucs marqués dans la bible qu'il y'a eu autant de massacres, mais à cause de puissants intérêts politiques. De la même manière que W Bush part faire la guerre en Irak sous prétextes de lute pour la démocratie, tu crois vraiment que c'est pour ça qu'il y vat ? Tout le monde sait bien que non...

Que ce soit les croisades, les inquisitions, les guerres, toutes ces choses avaient en réalité des motivations bassement politiques, voir financières.

#69 Alche

Alche
  • Genre : Homme
  • Localisation : SUD
  • Intérêts : Incompréhensible

Posté 19 fvrier 2012 à 19:54

En fait, tu te trompe de cible... C'est pas à causes des trucs marqués dans la bible qu'il y'a eu autant de massacres, mais à cause de puissants intérêts politiques. De la même manière que W Bush part faire la guerre en Irak sous prétextes de lute pour la démocratie, tu crois vraiment que c'est pour ça qu'il y vat ? Tout le monde sait bien que non...

Que ce soit les croisades, les inquisitions, les guerres, toutes ces choses avaient en réalité des motivations bassement politiques, voir financières.


Pour motiver les gens à aller se battre, on se réfèrait à la bible, la soit-disant divine parole. La bible servait de référence pour motiver les gens. Il faut bien se baser sur quelque chose. Et pour motiver une foule, rien de tel qu'une bonne vieille parole de Dieu tout puissant que si tu lui obeis pas il te désintègres et tu vas pas au paradis, mais en enfer !!!! bouh le vilain pas beau !!!

#70 Sedenion

Sedenion

    Douze Milles Points D'avertissements

  • Membres
  • 977 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : atterré
  • Intérêts : Je ne sais plus...

Posté 19 fvrier 2012 à 20:18

Pour motiver les gens à aller se battre, on se réfèrait à la bible, la soit-disant divine parole. La bible servait de référence pour motiver les gens. Il faut bien se baser sur quelque chose. Et pour motiver une foule, rien de tel qu'une bonne vieille parole de Dieu tout puissant que si tu lui obeis pas il te désintègres et tu vas pas au paradis, mais en enfer !!!! bouh le vilain pas beau !!!


A ces époques, "les foules" n'allaient pas faire la guerre. En fait, les foules ont même été victimes de l'inquisition qui étaient commandités par les autorités, religieuses, certes, mais surtout politiques (car c'était le religieux qui dirigeait le politique et le militaire à l'époque). Les militaires (chevaliers) étaient des professionnels, et c'était des nobles, des seigneurs, et ils avaient leurs intérêts politiques et financiers dans l'affaire. Un des meilleurs moyen de s'en convaincre est de regarder le déroulement de la croisade des albigeois : Tout ceci ne fut qu'une vulgaire affaire de territoires et de gros sous. Le prétexte OFFICIEL fut effectivement "Au nom du catholicisme", mais comme tu le sais, ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire.

Je ne veux pas t'expliquer que la bible dit des choses foncièrement bonnes et intelligentes, car, de mon point de vue, l'ancien testament est une énorme fraude, sur le plan historique, c'est une fraude, mais même sur le plan "spirituel" (même si je sais que ce point là ne représente rien pour toi), c'est une fraude, en tout cas, le tout a été suffisamment falsifié pour que ça devienne une fraude. Néanmoins, c'est une fraude qui (contrairement à ce qu'elle prétend évidement) n'est pas sortie de nul-part, il y'a des sources historiques, des mythes fondateurs, et il est intéressant (à mes yeux) de chercher l'objectif des fraudeurs, pourquoi et comment ils ont commit cette "escroquerie". Quand au nouveau testament, même combat, même si son contenu est moins discutable d'un point de vue éthique, on SAIT qu'il n'est pas le reflet du christianisme original naissant de l'époque, mais un "remodelage" très antérieur (Concile de Nicée : 300 après JC...), et là encore, les objectifs étaient politiques.

Alors, c'est certain on pourrait dire "Oui c'est juste une bande de cons qui ont écrit un roman de fiction qui est devenu une religion", mais justement, ce n'est pas ça, c'est plus compliqué que ça.

Modifié par Sedenion, 19 fvrier 2012 à 20:22.


#71 Denikine

Denikine
  • Genre : Ne souhaite pas le dire
  • Localisation : De ci de là...

Posté 19 fvrier 2012 à 20:31

Quand je lis des anneries pareille, ça me fait bondir !!!

Aucune religion ne tourne autour ou ne s'inspire de Mein Kampf. Même si Adolphe Hitler a quand même réussi à faire massacrer autant de personne.

Ton exemple est mal choisi.


Entre lire et comprendre il y'a un gouffre énorme et tu touches le fond abyssal là sérieux.


Je crois pas avoir affirmé une seule fois que les religions se basaient sur mein kampf. Relis-moi (pas en biais et en travers hein) et tu comprendras peut être ce que je voulais dire (ou pas...)

Se réfèrent à la bible, les chrétiens (proto, catho, ortho), les musulmans (pour l'ancien testament) et les juifs (ancien testament).
Toutes ces religions ont toujours été en conflit les unes avec les autres, même de nos jours.


Les musulmans ne se réfèrent nullement à la Bible, encore une fois tu t'es à côté de la plaque. Les musulmans croient en l'Injl (l'Evangile) au singulier et pas les Evangile, la Torah (torat) et le psautier. Ca s'arrête là. On peut arrêter les HS c'est bon?

Des guerres, des conflits depuis toujours à cause des absurdités contenues dans un livre !!!! Bible, livre de référence pour mieux tuer son voisin. Bible, livre qu'on brandit en menaçant tous ceux qui osent nier sa véracité des pires maux. Bible, parole de Dieu à laquelle il faut obeir sans broncher sous peine de terrible punition, etc... etc... etc...


Source? passage? extrait? Verset? Donne moi autre chose que tes convictions persos, car tu m'excuseras mais à moins que tu ne possèdes la science infuse (permets moi d'en douter fortement) tes convictions personnelles on s'en tape.

C'est un fait que des personnes ont massacré des peuples sous le prétexte de la religion (les conquistadors, les missionnaires, les croisés, templiers et autres hospitalier du roi et j'en passe) mais remettre la faute sur un livre ou Dieu, alors qu'il prône le contraire, c'est totalement absurde et infondé... Si l'homme est capable du pire il n'a qu'à s'en prendre à lui même et Dieu ou la religion n'ont rien à voir la dedans, ce ne sont que des prétextes et ça t'as du mal à l'admettre car ça te fait trop mal de reconnaître que tu racontes n'importe quoi.

C'est pas dans la Bible qu'on peut lire: "tu ne tueras point? ou encore:"ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas que l'on te fasse" ? .

Mais tu as raison, ce sont des injonctions claires et sans équivoques qui ordonnent de buter son voisin et violer la première donzelle qu'on croise...

Sans cet obscurantisme, il n'y aurait plus de guerres de nos jours. Mais l'étroitesse d'esprit dont font preuve ceux qui croient encore à ces inepties n'est pas prête de disparaitre et avec elle les guerres qu'elle continuera d'engendrer.

T'as raison, il n'ya jamais eu d'autre guerre dans l'histoire de l'humanité que les guerres de religion... :pyramide:

Va t'instruire sur le sujet, prends une bible (si t'arrive à l'ouvrir et dépasser tes préjugés grotesques), lis-la et après on pourra débattre réellement car perso je tire pas sur les ambulances et sincèrement tu n'as pas une once, un atome de connaissance sur le sujet.

#72 teddy34

teddy34
  • Genre : Homme
  • Intérêts : Le savoir humain

Posté 19 fvrier 2012 à 20:41

Ceux qui est surprenant Alche c'est que tu places tes interlocuteurs comme ceux qui disent du n'importe quoi ,mais seulement te rends tu compte que tu as le même discours,tu parle d'obscurantisme mais pas une fois tu ne cite d'exemple concret ,tu est dans une généralisation qui va dans tout les sens ,il n'y a aucune ligne directrice dans tes propos , mais au non de quelle morale tu peux dire et affirmer ce que tu dit ,quand je voit tes arguments je me dit que la religion ta bien formé pour sortir pareil ânerie .
Quand on veut prendre à défaut un livre ,on prend le temps de faire des recherches approfondis sur le sujet ,on ne devient pas critiques du jour au lendemain ,tu ne cherche pas le dialogue tu considère les autres comme stupide.
Je ne peux que t'encourager à écrire une thèse sur le sujet et à la faire validé par les théologiens ,archéologues et linguistiques de ceux qui connaissent la bible est son contexte ,après des siècles d'obscurantismes tu as au vu de ton savoir l'obligation de nous remettre dans le droit chemin, il n'est pas normal qu'un élément aussi brillant que toi reste dans l'anonymat .
Cependant au vu de tes interventions plus que limites tu n'as pas la stature pour accomplir cette tâche, car il faut dans cette entreprise avoir de la cohérence,une méthodologie rigoureuse et pertinente.
Donne nous une argumentation solide et non pas ton propre ressentis sur un livre que tu ne semble pas avoir lu ,voir que partiel .

#73 Alche

Alche
  • Genre : Homme
  • Localisation : SUD
  • Intérêts : Incompréhensible

Posté 19 fvrier 2012 à 21:24

A ces époques, "les foules" n'allaient pas faire la guerre. En fait, les foules ont même été victimes de l'inquisition qui étaient commandités par les autorités, religieuses, certes, mais surtout politiques (car c'était le religieux qui dirigeait le politique et le militaire à l'époque). Les militaires (chevaliers) étaient des professionnels, et c'était des nobles, des seigneurs, et ils avaient leurs intérêts politiques et financiers dans l'affaire. Un des meilleurs moyen de s'en convaincre est de regarder le déroulement de la croisade des albigeois : Tout ceci ne fut qu'une vulgaire affaire de territoires et de gros sous. Le prétexte OFFICIEL fut effectivement "Au nom du catholicisme", mais comme tu le sais, ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire.

Je ne veux pas t'expliquer que la bible dit des choses foncièrement bonnes et intelligentes, car, de mon point de vue, l'ancien testament est une énorme fraude, sur le plan historique, c'est une fraude, mais même sur le plan "spirituel" (même si je sais que ce point là ne représente rien pour toi), c'est une fraude, en tout cas, le tout a été suffisamment falsifié pour que ça devienne une fraude. Néanmoins, c'est une fraude qui (contrairement à ce qu'elle prétend évidement) n'est pas sortie de nul-part, il y'a des sources historiques, des mythes fondateurs, et il est intéressant (à mes yeux) de chercher l'objectif des fraudeurs, pourquoi et comment ils ont commit cette "escroquerie". Quand au nouveau testament, même combat, même si son contenu est moins discutable d'un point de vue éthique, on SAIT qu'il n'est pas le reflet du christianisme original naissant de l'époque, mais un "remodelage" très antérieur (Concile de Nicée : 300 après JC...), et là encore, les objectifs étaient politiques.

Alors, c'est certain on pourrait dire "Oui c'est juste une bande de cons qui ont écrit un roman de fiction qui est devenu une religion", mais justement, ce n'est pas ça, c'est plus compliqué que ça.


Je n'ai pas envie d'écrire un pavé, donc aller voir ici : http://fr.wikipedia....ligion_(France)

ici : http://fr.wikipedia....rme_protestante

Les musulmans ne se réfèrent nullement à la Bible, encore une fois tu t'es à côté de la plaque. Les musulmans croient en l'Injl (l'Evangile) au singulier et pas les Evangile, la Torah (torat) et le psautier. Ca s'arrête là. On peut arrêter les HS c'est bon?


idem réponse ici : http://fr.wikipedia....ncien_Testament et pour les juidfs, c'est ici : http://fr.wikipedia....ncien_Testament

Bien évidemment, vous n'irez pas lire les liens, mais ce n'est pas grave.


RELIGIONS = GUERRES

C’est en écoutant les bulletins d’informations qu’on réalise à quel point les conflits armés sont encore trop nombreux dans le monde. De plus, règle générale, chacun des conflits a pour toile de fond la religion. Le meilleur exemple est sans doute celui des Juifs et des Palestiniens en Israël. Des morts, des morts et encore des morts: tout ça au nom de Dieu.
Ce n’est pas d’aujourd’hui
L’histoire occidentale est parsemée de guerres religieuses. Dans ce cas-ci, c’est le christianisme qui a joué le mauvais rôle. On n’a qu’à penser aux huit Croisades qui, à partir du XIIe siècle, furent organisées dans le but précis de délivrer la ville de Jérusalem de l’Islam. Plus tard, vers les XVe et XVIe siècles, il y a eu toutes ces guerres liées à la Réforme protestante. L’Église catholique cherchait alors à récupérer ses fidèles par la force des armes. Les exemples pourraient être encore nombreux, mais à quoi bon puisque le phénomène est bien connu.
Le problème: la religion!
En effet, la déduction est facile à faire car les preuves sont là : la religion est effectivement responsable de la mort de millions d’innocents. En Europe, les philosophes du XVIIIe siècle prenaient déjà conscience de ce problème. Ainsi, ils en avaient contre l’Église qu’ils accusaient de tous les maux. En Amérique, c’est à partir des années soixante qu’on commence à s’insurger publiquement contre les guerres de religion. L’ex-Beatle John Lennon, dans sa chanson Imagine, écrivait: "imagine un monde où il n’y aurait ni ciel, ni enfer, ni religion." Cette pièce musicale reflète la pensée populaire selon laquelle la religion est le principal responsable des problèmes humains.
Dieu au banc des accusés
Comme c’est toujours le cas chez l’homme, il accuse un autre au lieu d’avouer ses propres erreurs. Et comme la religion ne peut être associée à un autre que Dieu lui-même, alors c’est certainement Lui le coupable. Les gens de notre génération fulminent contre tout ce qui est associé au christianisme sous prétexte que le problème est d’ordre religieux. On aime croire qu’un monde sans religion conduirait enfin à la paix tant désirée. Mais ce n’est là que pure illusion car au point de départ, on a accusé la mauvaise personne. On pointe du doigt la religion et Dieu, et on le rend coupables de ces tueries barbares car on ne veut pas pointer le vrai responsable de ce carnage.


----------------------


Beaucoup de gens font l’erreur de vouloir appliquer le commandement « Tu ne tueras point » à la situation de guerre. En fait, la Bible dit bien « Tu n’assassineras point » (Exode 20:13). Le mot hébreux signifie littéralement « tuer intentionnellement, de manière préméditée et avec malice une autre personne ». Dieu donna souvent l’ordre à Israël de partir en guerre contre d’autres nations (1 Samuel 15:3 ; Josué 4:13). Dieu ordonna la peine de mort pour de nombreux crimes (Exode 21:12 ; 21:15 ; 22:19 ; Lévitique 20:11). Donc, Dieu n’est pas opposé, en toutes circonstances, à ce que l’on tue. Il est par contre opposé au meurtre. La guerre n’est jamais une bonne chose, mais elle est parfois nécessaire. Dans un monde plein de pécheurs (Romains 3:10-18), la guerre est inévitable. Parfois, la seule manière d’éviter que des pécheurs fassent un grand tort, c’est d’aller en guerre contre eux.

La guerre est une chose terrible ! La guerre est toujours la conséquence du péché. Dans l’Ancien Testament, Dieu ordonna aux israélites de : « Va punir les Madianites pour le mal qu'ils ont fait aux Israélites. » (Nombres 31:2). Voyez aussi Deutéronome 20:16-17 : « Quant aux villes du pays que le Seigneur votre Dieu vous donnera en possession, vous n'y laisserez personne en vie. Vous exterminerez totalement les Hittites, Amorites, Cananéens, Perizites, Hivites et Jébusites, comme vous l'a ordonné le Seigneur votre Dieu. » Exode 17:16 proclame : « Puisque les Amalécites ont osé lever la main contre le trône du Seigneur, le Seigneur sera toujours en guerre contre eux. » Aussi 1 Samuel 15:18 : « Or le Seigneur t'a indiqué la voie à suivre : il t'a envoyé détruire ces Amalécites pécheurs en les combattant jusqu'à l'extermination totale. » Visiblement, Dieu n’est pas opposé à la guerre. Jésus est toujours en parfait accord avec le Père (Jean 10:30), or donc, nous ne pouvons argumenter que la guerre n’était la volonté de Dieu que dans l’Ancien Testament. Dieu ne change pas (Malachie 3:6 ; Jacques 1:17).

La Seconde Venue de Jésus est extrêmement violente. Apocalypse 19:11-21 proclame : « Puis je vis le ciel ouvert, et un cheval blanc apparut. Celui qui le monte s'appelle Fidèle et Véritable ; il juge et combat avec justice. Ses yeux flamboyaient comme du feu et il avait de nombreuses couronnes sur la tête. Il portait un nom inscrit qu'il est le seul à connaître. Il était vêtu d'un manteau couvert de sang. Il s'appelle « La parole de Dieu ». Les armées du ciel le suivaient, montées sur des chevaux blancs et vêtues d'un fin tissu de lin, blanc et pur. De sa bouche sortait une épée aiguë destinée à frapper les nations. Il les dirigera avec une autorité de fer, et il écrasera le raisin dans le pressoir de l'ardente colère du Dieu tout-puissant. Sur son manteau et sur sa jambe le nom suivant était inscrit : « Roi des rois et Seigneur des seigneurs ». Ensuite je vis un ange debout dans le soleil. Il cria avec force à tous les oiseaux qui volaient très haut dans les airs : « Venez, rassemblez-vous pour le grand repas de Dieu ! Venez manger la chair des rois, des généraux et des soldats, la chair des chevaux et de leurs cavaliers, la chair de tous les hommes, libres ou esclaves, petits ou grands. » Puis je vis la bête, les rois de la terre et leurs armées, rassemblés pour combattre contre celui qui monte le cheval et contre son armée. La bête fut capturée, ainsi que le faux prophète qui avait accompli des miracles en sa présence pour égarer ceux qui avaient reçu la marque de la bête et qui adoraient sa statue. La bête et le faux prophète furent jetés vivants dans le lac de soufre enflammé. Tous leurs soldats furent tués par l'épée qui sort de la bouche de celui qui monte le cheval, et tous les oiseaux se nourrirent de leur chair. »

C’est une erreur de dire que Dieu n’approuve jamais une guerre. Jésus n’est pas un pacifiste. Dans un monde plein de méchantes gens, une guerre est parfois nécessaire pour empêcher un plus grand mal. Si Hitler n’avait pas été vaincue durant la Seconde Guerre Mondiale, combien de millions d’autres juifs auraient été tués ? Si la Guerre Civile n’avait pas été combattue, pour combien de temps encore les Afro-américains auraient-ils soufferts comme esclaves ? Nous devons tous nous souvenir de baser nos croyances sur la Bible et non sur nos émotions (2 Timothée 3:16-17).

Ecclésiastes 3:8 déclare : « Il y a un temps pour aimer et un temps pour haïr ; un temps pour la guerre et un temps pour la paix. » Dans un monde plein de péché, de haine et de mal (Romains 3:10-18), la guerre est inévitable. Certaines guerres sont plus « justes » que d’autres, mais les guerres en fin de compte sont toujours le résultat du péché. Les chrétiens ne devraient pas souhaiter la guerre, mais les chrétiens ne devraient pas s’opposer à l’autorité que Dieu a donnée aux gouvernements (Romains 13:1-4 ; 1 Pierre 2:17). Le plus important que nous puissions faire en temps de paix est de prier pour la sagesse de nos leaders, pour une résolution rapide du conflit et pour un minimum de victimes des deux côtés du conflit (Philippiens 4:6-7).

etc etc etc ....

#74 rolinet

rolinet
  • Genre : Homme

Posté 26 fvrier 2012 à 19:16

La bible a été écrite en hébreu, c'est pas de moi, c'est officiel, c'est comme ça. Faut aller te plaindre aux historiens, si tu n'es pas d'accord avec ça.

Le français comme le castellano (l'espagnol), l'italien, le portuguais, etc... prennent leurs racines dans le latin, c'est comme ça, c'est officiel. Faut aller te plaindre aux historiens si tu n'es pas d'accord.

Tout est ici : http://fr.wikipedia....Langues_romanes

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bible


moi je ne vois pas le prolongement de la racine, c'est comme l'homme et le singe

le Latin est toujours du latin et pour le grecque c'est pareil

personne n'arrive à imaginer qu'une langue écrite puisse être crée de toute pièces
Sans haine et sans violence, pour un monde pacifique pas besoin de religion pour être intellectuellement correct, le reste en découle

#75 rolinet

rolinet
  • Genre : Homme

Posté 26 fvrier 2012 à 20:34


3.9
Mais l'Éternel Dieu appela l'homme, et lui dit: Où es-tu?

Il est inimaginable qu'un Dieu puisse poser cette question


Sauf si il ne s'agit pas vraiment d'un Dieu... Ca n'est pas la seule coquille de la genèse...

3.11 Et l'Éternel Dieu dit: Qui t'a appris que tu es nu? Est-ce que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais défendu de manger?

Si il le demande, c'est donc qu'il l'ignore.

3.22 L'Éternel Dieu dit: Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement.

Impossible d'attribuer un tel "nous" à une quelconque forme de "majesté" comme c'est souvent rabâche concernant la "pluralité" du mot "Elohim" de la version hébraïque.

Elohim, voulant dire à priori "lui-les-dieux", autrement dit, c'est un mot singulier qui désigne un groupe...


C’est pas une coquille, celui qui l’a écrit est comme toi, mai pourquoi il l’a écrit quand même. Réponse : parce que les lettres on une autre fonction
ont peux comprendre le « Nous » en se passant du mot "Elohim"
les "Nous" représentent le N de tous les mots, dans la Bible il y a une progression difficile à voir parce que quand un même mot réapparaît c’est comme si le compteur repartait

Dieu est fait DE DEuX et de DiX et de DuZE c’est pour la compréhension de l’hOmme
Pour Dieu c’est DE, eU, X, fois en un ou des point-s
DIX D de dieu, le i est un puits et X montre que 2 L est un point
DOUZE Dieu, hOmme, eU, et Z électrique? E=des mémoires
Z n’est pas un ornement il est tributaire du VouS qui représente une ViteSSe

ce que tu dis est juste mais il te mangue la propriété des lettres
Sans haine et sans violence, pour un monde pacifique pas besoin de religion pour être intellectuellement correct, le reste en découle

#76 Wan

Wan
  • Genre : Ne souhaite pas le dire
  • Localisation : Lower Tadfield

Posté 26 fvrier 2012 à 20:52

Alors ce qu'il faut comprendre d'entrée de jeu, c'est que non seulement ce sont des traductions, mais qu'en prime, ce sont des traductions de récits ou de textes très anciens, d'une époque où nous n'avions pas le vocabulaire que nous avons maintenant, et où les choses étaient encore plus difficiles à verbaliser qu'aujourd'hui. Il faut s'imaginer dans la peau d'un mésopotamiens, qui de son vivant, n'avait pas le dixième des outils sémantiques et conceptuels (la richesse cognitive en somme) que nous avons pour transmettre et verbaliser l'information.

[...]

Ceci étant dit, je te dirais que moi, personnellement, ce premier morceau de la genèse (qui est un morceau rapporté, et collé au début d'un autre texte qui a une toute autre origine), je préfère le laisser de coté, parce que même en sachant tout ce que je viens de t'expliquer, et bien plus encore, je sais que ce morceau est à tel point déformé, raccourci, et en piteux état qu'y chercher une information significativement intéressante est comparable à essayer de reconstituer un avion à partir de son épave alors qu'il s'est crashé au sol à Mach 2... tu reconnais des bouts, "tiens, un morceau de hublot ! Ho un morceau de pneu !", mais concrètement, c'est irrécupérable...


Je t'aime.

Non, sérieusement mon cerveau viens de s'ILLUMNER. J'avais bien compris que la Bible est pleine de métaphores et de récits déformés par le bouche à oreille, mais je n'avais jamais pensé à remettre en question carrément la définition mot par mot de mes passages préférés.

Vu que j'étudie la linguistique c'est carrément la honte (je fait ce genre de truc tous les jours mais avec des langues et des textes modernes).

Maintenant en relisant le début Genèse je vois la séparation des mondes physiques et spirituels, ça ou la création d'un monde physique séparé du monde spirituel et où même les "eaux" qui reliaient les deux mondes finissent par devoir choisir entre eux.

En bref, je ne suis pas plus avancé sur la l'origine de l'homme ou de la terre, mais j'ai maintenant une nouvelle pair de lunettes à utiliser dans mes lectures.

Merci :)

(ps : as tu des lectures/audio/vidéos à conseiller sur le sujet ? Pour un non-spécialiste des anciennes religions?).

"Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." ~ Stephen J. Gould ~


#77 Wan

Wan
  • Genre : Ne souhaite pas le dire
  • Localisation : Lower Tadfield

Posté 26 fvrier 2012 à 21:08

Par rapport aux interventions de Alche :

Certes des ignominies ont été commises au nom de la Bible, mais des choses merveilleuses aussi (que je sache St François d'Assises ou Mère Thérésa la suivait).

Quand aux passages "menaçants" et "cruels", ils ne sont pas les plus suivis aujourd'hui, ou alors juste des petits morceaux pour répondre à des raisons politiques.

Par exemple les anti-gays cites le Lévitique. Mais le même livre met les tatouages au même niveau que la sodomie, et explique qu'une femme qui a ses règles est impure tant qu'elle n'a pas fait sacrifié deux pigeons, et que tout objet ou personne avec laquelle elle est en contact est impur. Personne ne suis ces histoires aujourd'hui... Il s'agissait plus d'un livre d'hygiène et règles morales qu'autre chose (la moitié du Livre est sur comment repérer la lèpre et explique que l’inceste c'est pas bien).
En passant, si on suis bien ces règles le livre dit aussi que faire du mal à quelqu'un sous prétexte qu'il est pécheur est un pécher il me semble...

Quand à dire qu'on faisait faire n'importe quoi aux gens au nom de la Bible c'est tout simplement faux. Jusqu'à récemment un bon chrétien ne devait pas lire la Bible mais écouter son curé. Qui dit que les curé donnaient vraiment les commandements bibliques et pas ce qu'il fallait pour un bon lavage de cerveau?

Modifié par Magnus, 26 fvrier 2012 à 22:42.

"Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." ~ Stephen J. Gould ~


#78 Sedenion

Sedenion

    Douze Milles Points D'avertissements

  • Membres
  • 977 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : atterré
  • Intérêts : Je ne sais plus...

Posté 26 fvrier 2012 à 22:06

(ps : as tu des lectures/audio/vidéos à conseiller sur le sujet ? Pour un non-spécialiste des anciennes religions?).


La meilleur chose que je peux conseiller, c'est de multiplier les sources et de ratisser LARGE, de ne pas te contenter de la bible et de toujours rechercher les origines historiques et culturelles d'un texte. Tout dépend ce que tu cherche en fait. J'ai envie de te demande "Quel sujet ?".

#79 Alche

Alche
  • Genre : Homme
  • Localisation : SUD
  • Intérêts : Incompréhensible

Posté 26 fvrier 2012 à 22:08

C’est pas une coquille, celui qui l’a écrit est comme toi, mai pourquoi il l’a écrit quand même. Réponse : parce que les lettres on une autre fonction
ont peux comprendre le « Nous » en se passant du mot "Elohim"
les "Nous" représentent le N de tous les mots, dans la Bible il y a une progression difficile à voir parce que quand un même mot réapparaît c’est comme si le compteur repartait

Dieu est fait DE DEuX et de DiX et de DuZE c’est pour la compréhension de l’hOmme
Pour Dieu c’est DE, eU, X, fois en un ou des point-s
DIX D de dieu, le i est un puits et X montre que 2 L est un point
DOUZE Dieu, hOmme, eU, et Z électrique? E=des mémoires
Z n’est pas un ornement il est tributaire du VouS qui représente une ViteSSe

ce que tu dis est juste mais il te mangue la propriété des lettres


A mes yeux, ce que tu écris n'a aucun sens !!??
A mes yeux, C'est complétement décousu et c'est n'importe quoi (à mes yeux.. pour moi).

Je ne comprends strictement rien à ce que tu écris, c'est du charabia qui ne veut strictement rien dire (pour moi, à mes yeux)

Je dis "à mes yeux" et "pour moi" pour ne pas généraliser.

Je viens de le faire lire à 5 amis qui sont là, je préfère ne rien dire de leur réponse peu flateuse au sujet de ton texte (qui n'engagent qu'eux).... en gros, ils n'ont rien compris non plus.

Fin de discussion pour ma part sur ce sujet qui n'apporte rien.... merci à Wan d'éviter de troller.

#80 magic29

magic29
  • Genre : Homme
  • Localisation : ici
  • Intérêts : énergies alternatives,astronomie.

Posté 26 fvrier 2012 à 23:28

(Hébreux 4:12) [...] Car la parole de Dieu est vivante et puissante ; elle est plus acérée qu’aucune épée à double tranchant et elle pénètre jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, des jointures et de [leur] moelle, et elle est à même de discerner les pensées et les intentions du cœur.

en fait la Bible est un miroir, elle permet à chacun de se positionner, certain vont y trouver des erreurs, vont ergoter, vont critiquer violemment,dénigrer etc etc
d'autres vont considérer le récit avec respect, bienveillance et confiance si on n'a pas la réponse immédiate à une question ils attendent patiemment le temps que ça murisse.
le sort de ces deux groupes sera différent
actuellement, pendant le temps de la fin des nations, le Créateur ébranle les nations pour en retirer les choses de valeurs, c'est a dire des humains qui acceptent de lui rendre un culte comme il le désire, un peuple pour son Nom.
les uns entreront dans le paradis sur terre, les autres seront éliminés. Mathieu 25:31-46 parabole des brebis et ds chevres
Que les éliminés ne viennent pas se plaindre , la possibilité de vivre leur est offerte, mais ils la refusent donc ils choisissent eux même

#81 Zmyrus

Zmyrus
  • Genre : Homme
  • Intérêts : All those the moments will be lost in time

Posté 26 fvrier 2012 à 23:47

actuellement, pendant le temps de la fin des nations, le Créateur ébranle les nations pour en retirer les choses de valeurs, c'est a dire des humains qui acceptent de lui rendre un culte comme il le désire, un peuple pour son Nom.
les uns entreront dans le paradis sur terre, les autres seront éliminés. Mathieu 25:31-46 parabole des brebis et ds chevres
Que les éliminés ne viennent pas se plaindre , la possibilité de vivre leur est offerte, mais ils la refusent donc ils choisissent eux même


Message de séparation d'avec Dieu et de peur.
C'est quoi ta version de la Bible Magic?

#82 1234

1234

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 157 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : france
  • Intérêts : mecanique, informatique, finance en se moment, theorie du complot, comprendre dans quel monde je vis, et plein d'autres truc...

Posté 27 fvrier 2012 à 00:22

http://fr.wikipedia....ciens_Égyptiens

Le livre des mort, était à priori "la bible" des égyptiens.
J'ai juste vus une video sur ce livre, qui disait qu'on le retrouvait dans beaucoup de tombes, et d'autre truc que j'ai oublié depuis.
Mais il me semble qu'il parlait de similitude entre ce livre et nos texte sacré modernes.
Enfin voilà, à creuser pour ceux que ça intéresse.
Je vis vraiment dans un autre monde, ou seul le doute existe. Je suis d'ailleur ici pour le propager.

Pour eviter de pourrir les topic, si ya des truc personnel que vous avez à me dire, venez le dire la bas : www.onnouscachetout.com/forum/topic/23437-moi-1234/

#83 Wan

Wan
  • Genre : Ne souhaite pas le dire
  • Localisation : Lower Tadfield

Posté 27 fvrier 2012 à 01:30


(ps : as tu des lectures/audio/vidéos à conseiller sur le sujet ? Pour un non-spécialiste des anciennes religions?).


La meilleur chose que je peux conseiller, c'est de multiplier les sources et de ratisser LARGE, de ne pas te contenter de la bible et de toujours rechercher les origines historiques et culturelles d'un texte. Tout dépend ce que tu cherche en fait. J'ai envie de te demande "Quel sujet ?".


Ce qui m'intéresse c'est plutôt des textes étudiant les ressemblances/différences entre textes anciens et ce qui semble s'être concrètement passé ou au contraire n'avoir aucun fondement connus. Des mises en contexte en gros.

Parce que je connais pas mal les myths grecs et romains, je connais quelques mythes japonais, chinois et amérindiens, et j'ai bien relevé des similitudes. Mais par contre je n'ai aucune idée de si les similitudes viennent du fait que l'histoire à voyagé ou de ce que le même événement à eu lieux à différents endroits.

Je me renseigne déjà bien par moi-même (je ratisse large comme tu dis), mais tout coup de pouce est bienvenue (un auteur que tu affectionne, un film ou autre) vu que tu as l'air plus avancé que moi là-dessus.

"Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." ~ Stephen J. Gould ~


#84 KATOU

KATOU
  • Genre : Femme
  • Localisation : MARTINIQUE

Posté 27 fvrier 2012 à 01:48



(ps : as tu des lectures/audio/vidéos à conseiller sur le sujet ? Pour un non-spécialiste des anciennes religions?).


La meilleur chose que je peux conseiller, c'est de multiplier les sources et de ratisser LARGE, de ne pas te contenter de la bible et de toujours rechercher les origines historiques et culturelles d'un texte. Tout dépend ce que tu cherche en fait. J'ai envie de te demande "Quel sujet ?".


Ce qui m'intéresse c'est plutôt des textes étudiant les ressemblances/différences entre textes anciens et ce qui semble s'être concrètement passé ou au contraire n'avoir aucun fondement connus. Des mises en contexte en gros.

Parce que je connais pas mal les myths grecs et romains, je connais quelques mythes japonais, chinois et amérindiens, et j'ai bien relevé des similitudes. Mais par contre je n'ai aucune idée de si les similitudes viennent du fait que l'histoire à voyagé ou de ce que le même événement à eu lieux à différents endroits.

Je me renseigne déjà bien par moi-même (je ratisse large comme tu dis), mais tout coup de pouce est bienvenue (un auteur que tu affectionne, un film ou autre) vu que tu as l'air plus avancé que moi là-dessus.

J e te conseil vivement de lire Albert Slosman et notament la grande hypothèse cet écrivain exceptionnel disparu beaucoup trop tot ouvre l avenir comme il illumine le passé !!!!!

#85 Wan

Wan
  • Genre : Ne souhaite pas le dire
  • Localisation : Lower Tadfield

Posté 27 fvrier 2012 à 01:54




(ps : as tu des lectures/audio/vidéos à conseiller sur le sujet ? Pour un non-spécialiste des anciennes religions?).


La meilleur chose que je peux conseiller, c'est de multiplier les sources et de ratisser LARGE, de ne pas te contenter de la bible et de toujours rechercher les origines historiques et culturelles d'un texte. Tout dépend ce que tu cherche en fait. J'ai envie de te demande "Quel sujet ?".


Ce qui m'intéresse c'est plutôt des textes étudiant les ressemblances/différences entre textes anciens et ce qui semble s'être concrètement passé ou au contraire n'avoir aucun fondement connus. Des mises en contexte en gros.

Parce que je connais pas mal les myths grecs et romains, je connais quelques mythes japonais, chinois et amérindiens, et j'ai bien relevé des similitudes. Mais par contre je n'ai aucune idée de si les similitudes viennent du fait que l'histoire à voyagé ou de ce que le même événement à eu lieux à différents endroits.

Je me renseigne déjà bien par moi-même (je ratisse large comme tu dis), mais tout coup de pouce est bienvenue (un auteur que tu affectionne, un film ou autre) vu que tu as l'air plus avancé que moi là-dessus.

J e te conseil vivement de lire Albert Slosman et notament la grande hypothèse cet écrivain exceptionnel disparu beaucoup trop tot ouvre l avenir comme il illumine le passé !!!!!


J'ai jeté un oeil et "la grande hypothèse" semble très intéressant. J'ajoute à ma liste de lecture. Merci :)

"Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." ~ Stephen J. Gould ~


#86 Sedenion

Sedenion

    Douze Milles Points D'avertissements

  • Membres
  • 977 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : atterré
  • Intérêts : Je ne sais plus...

Posté 27 fvrier 2012 à 02:05

Ce qui m'intéresse c'est plutôt des textes étudiant les ressemblances/différences entre textes anciens et ce qui semble s'être concrètement passé ou au contraire n'avoir aucun fondement connus. Des mises en contexte en gros.

Parce que je connais pas mal les myths grecs et romains, je connais quelques mythes japonais, chinois et amérindiens, et j'ai bien relevé des similitudes. Mais par contre je n'ai aucune idée de si les similitudes viennent du fait que l'histoire à voyagé ou de ce que le même événement à eu lieux à différents endroits.

Je me renseigne déjà bien par moi-même (je ratisse large comme tu dis), mais tout coup de pouce est bienvenue (un auteur que tu affectionne, un film ou autre) vu que tu as l'air plus avancé que moi là-dessus.


C'est concernant le déluge que tu trouvera le plus de similarité et de récurrence d'une civilisation à l'autre (c'est un mythe universel). A partir de ce point là, tu "capilarise" les concordances entre les différents panthéons, dieux, et les rôles qu'ils ont dans les différentes religions. Alors pour les bouquins que j'ai lu, il y'a Mondes En Collision de Velikovsky, dont les conclusions et interprétation sont... les siennes... mais l'ouvrage a cet avantage de faire un gros travail de recoupement entre les différents mythes du monde entier. Si non, tu peux te procurer une série de petit livres de poche sur les mythes des différentes civilisation, collection "Sagesse" aux éditions Point :

http://www.amazon.fr...n/dp/2020220466
http://www.amazon.fr.../ref=pd_sim_b_5
http://www.amazon.fr.../ref=pd_sim_b_1
http://www.amazon.fr.../ref=pd_sim_b_6
http://www.amazon.fr.../ref=pd_sim_b_4
http://www.amazon.fr...pd_rhf_se_p_t_1

Ils ne sont pas très complet (loin de la), mais c'est justement leur avantage, ils sont très courts, succincts, et retracent grosso-modo les grandes lignes pour donner quelques axes de recherches, qui devront indispensablement s'effectuer sur le web ou dans une vraie bibliothèque.

Pour ce qui est des sites web, il y'a quelques mines d'informations, mais là encore, il y'a TELLEMENT d'information qu'il vaut mieux savoir ce qu'on cherche (il est donc préférable de savoir quel "dieu" ou "déesse" on cherche, pour y trouver les mythes associés).

http://mythologica.fr/
http://www.cosmovisions.com

bon typiquement cosmovision, il faut savoir ce que tu cherche, exemple Manu pour le déluge indien :

http://www.cosmovisi...om/$Poisson.htm
http://www.cosmovisi...Brahmanisme.htm
http://www.cosmovisi...com/$Mataya.htm

etc etc...

Je ne connais pas d'ouvrage qui fasse ces recoupement explicitement, il y'en a peut-être, mais je n'en connais pas, et ils ne m'intéressent pas trop, car je préfère justement faire les recoupements moi-même à partir de diverses sources. Donc la meilleur source d'information ça reste google avec les bons mots clefs.

Modifié par Sedenion, 27 fvrier 2012 à 02:12.


#87 Wan

Wan
  • Genre : Ne souhaite pas le dire
  • Localisation : Lower Tadfield

Posté 27 fvrier 2012 à 02:15

C'est concernant le déluge que tu trouvera le plus de similarité et de récurrence d'une civilisation à l'autre. Alors pour les bouquins que j'ai lu, il y'a Mondes En Collision de Velikovsky, dont les conclusions et interprétation sont... les siennes... mais l'ouvrage a cet avantage de faire un gros travail de recoupement entre les différents mythes du monde entier.
[....]
Je ne connais pas d'ouvrage qui fasse ces recoupement explicitement, il y'en a peut-être, mais je n'en connais pas, et ils ne m'intéressent pas trop, car je préfère justement faire les recoupements moi-même à partir de diverses sources. Donc la meilleur source d'information ça reste google avec les bons mots clefs.


Merci pour tout ça. Je connaissait déjà cosmovision (ou j'ai trouvé des infos sur Ishtar a un moment ou je dessinait son symbole partout sans savoir ce que c'était), et j'ai lu quelques livres de chez "sagesse" mais je ne connaissait pas le reste.

C'est un peu le contraire pour moi : j'aime bien lire les conclusions d'autres gens mais avec le plus de points de vue différents possibles puis je laisse mariner et ensuite je part sur google ou dans une bibli pour voir ce qui peux être confirmé/réfuté.

"Mondes En Collision" de Velikovsky semble à la fois complètement fou et passionnant, je l'ajoute à ma liste de lecture.

Merci pour ton aide :smile:

(j'y pense, c'est Zmyrus qui a lancé le sujet et au final c'est moi qui pose le plus de questions... Désolé si je suis parti hors-sujet. J'ai bien posté un liens sur le code de la bible mais bon....)

Modifié par Wan, 27 fvrier 2012 à 02:16.

"Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." ~ Stephen J. Gould ~


#88 Aura

Aura
  • Genre : Femme

Posté 27 fvrier 2012 à 06:05

3.22 L'Éternel Dieu dit: Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement.

Impossible d'attribuer un tel "nous" à une quelconque forme de "majesté" comme c'est souvent rabâche concernant la "pluralité" du mot "Elohim" de la version hébraïque.

Elohim, voulant dire à priori "lui-les-dieux", autrement dit, c'est un mot singulier qui désigne un groupe...


J'avais lu qqpart que sa signification serait en rapport au pouvoir ce qui donnerait "les puissants".
Tant qu'on se réfère au mot "dieu" on passe à côté de qqchose je pense.
KUNDALINI : Une énergie que l'on qualifie de dormante, à la base de la colonne vertébrale, elle est prête à s'élever vers le sommet de la tête et elle mène à l'Illumination.
En réalité il s'agit d'une allégorie, il s'agit de l'énergie qui est maitrisée par l'esprit.

Persephone: Cause and Effect, my love.

#89 magic29

magic29
  • Genre : Homme
  • Localisation : ici
  • Intérêts : énergies alternatives,astronomie.

Posté 27 fvrier 2012 à 09:58

Il faut bien comprendre que Dieu ne nous doit rien, si nous existons c'est grâce à lui, et la moindre des reconnaissance est de le respecter et de tenir compte de sa volonté. Sauf cas vraiment particuliers, nous aimons et respectons nos parents, Nous devrions avoir la même attitude envers le Créateur, apprendre à le connaitre, quelle est sa volonté , quels sont ses projets à notre égard.
La séparation d'avec Dieu émane de l'individu pas du Créateur. C'est l'Homme qui repousse Dieu et non l'inverse.

#90 Sedenion

Sedenion

    Douze Milles Points D'avertissements

  • Membres
  • 977 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : atterré
  • Intérêts : Je ne sais plus...

Posté 27 fvrier 2012 à 10:59

Il faut bien comprendre que Dieu ne nous doit rien, si nous existons c'est grâce à lui, et la moindre des reconnaissance est de le respecter et de tenir compte de sa volonté. Sauf cas vraiment particuliers, nous aimons et respectons nos parents, Nous devrions avoir la même attitude envers le Créateur, apprendre à le connaitre, quelle est sa volonté , quels sont ses projets à notre égard.


Magic29, tu te rends compte que le Dieu dont tu parle nous aurait créé, à l'instar de nos parents, sur base egoïste ? Mettons, je crée un programme de vie artificielle conscient. Est-ce que le fait d'être le créateur de cette créature me donne légitimement des droits ou des pouvoirs sur cette créature ? Il faudrait se demander sur quelle base "éthique". Un capitaliste attaché à la propriété intellectuelle dirait "Oui ! cette créature m'appartient ! Elle doit me reconnaitre comme son dieu créateur et me respecter !". Ici on retrouve le model possessif et egoïste du dieu d'Israel. Ce dieu la ne donne pas, il prend. Mais en réalité, n'est-ce pas moi qui suis responsable de cette créature, et par dessus tout, de son bonheur, de la sauvegarde de ses libertés, et bien mieux, de m'assurer qu'elle sera autonome ? N'est-ce pas moi au contraire, qui doit quelque chose à cette créature, puisque je suis responsable de son existence ? Est-ce moi qui ait à me saigner aux quatres veines pour elle, ou l'inverse ? Si ma créature m'insulte et me dit merde, ça ne peux en caucun cas etre sa faute à elle, c'est moi qui ait raté quelque chose quelque part, c'est moi qui ai failli, échoué, si toutes fois on décide de le percevoir comme un échec, car ça peut être un effet souhaité et attendu.

L'argument d'autorité et de respect de l'ancètre ou du créateur ne tiens pas dans le paradigme d'un dieu qui donne au lieu de prendre, qui sert au lieu d'exiger. Ce "Dieu" là, qui prend, qui exige, et qui "VEUT", n'est qu'un simple dictateur capricieux, il a finalement la maturité d'un enfant de 5 ans. Et je dis "simple", car on en trouve pléthore de reflet dans la basse humanité que nous sommes, l'autre version, est beaucoup plus dificile à trouver.

Modifié par Sedenion, 27 fvrier 2012 à 11:01.