Aller au contenu


Photo

Un laitier soumis à la torture


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 SIMHA108

SIMHA108

Posté 22 avril 2012 à 11:30

Un laitier californien de 65 ans a été soumis à une extrême torture, à l’hypothermie, et aux eaux d'égouts dans une prison du Comté de Los Angeles

Son « crime » consiste uniquement dans la distribution de lait crû aux clients qui font la queue pour avoir accès à cet aliment nourrissant (les gens l’adorent !)



http://www.alterinfo...ure_a74999.html


Un reportage exclusif de Natural News. Natural News peut maintenant rapporter qu'un citoyen de 65 ans, James Stewart, producteur de lait, sans antécédent judiciaire, a été presque torturé à mort la semaine passée dans une prison du comté de Los Angeles.
Il a survécu à une semaine de torture infernale entre les mains des gardiens de prison du comté de Los Angeles qui l’ont soumis à la privation de nourriture, de sommeil, à l’hypothermie, à l'arrêt de la circulation sanguine aux extrémités, à l’intimidation verbale, à des essais médicaux forcés et l’exposant même à plus de 30 heures dans la crasse de produits d'égouts contenant de dangereux microbes.

Par Mike Adams, NaturalNews

Ceci dans un comté qui a ciblé et terrorisé James Stewart pour le crime supposé de vendre du lait frais contenant “de dangereux microbes”. C’est exact, le seul ''crime'' que James ait jamais commis est d’être laitier et de distribuer du lait qui est ouvertement et honnêtement frais et crû au lieu d’être pasteurisé.
Alors pour le punir d'être l’avocat du lait crû de vache, il a été torturé dans des immondices humains à la prison du comté de LA.

Cette histoire véridique de déshumanisation et de torture spectaculaires effectuées en violation totale des lois de l’état aussi bien que de la convention de Genève pour les prisonniers de guerre---est racontée dans un entretien audio exclusif enregistré aujourd’hui entre Mike Adams et James Stewart.

''J’ai cru que j’allais mourir là dedans…''

#2 LeCurieux

LeCurieux

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 499 messages
  • Genre : Homme

Posté 22 avril 2012 à 11:50

Ce n'est qu'une suite "logique" de la politique actuelle, et de sa non/mal réponse à la crise économique. Certains disent que les politiques participent de cette crise de par leur implication dans certains domaines (pharmaceutiques, pétro-industriel, chimique...).

Je te donne un lien vers une vidéo américaine qui dénonce la privation de liberté qu'engendre la crise, et les politiques qui sont menées pour soi disant y faire face. Mais qui imposent plus de restrictions que de vraies solutions, à une population qui souffre, souffrira de la crise tôt ou tard. On le voit avec nos "chers" politiques, qui nous disent qu'il faut se serrer la ceinture. Alors qu'ils laissent leur électeurs/financeurs riches en paix, banquiers, etc... Déjà en Angleterre, les pelouses des particuliers sont reglementées. Elle ne doivent pas dépasser une certaine hauteur...

Au States, mais aussi dans d'autres pays, on parle d'interdire les potagers, de taxer les talons aiguilles ou les femmes à gros nibards (no fake), pour ne citer que deux exemples parmi tant d'autres, tout aussi absurdes, mais qui tendent tous vers une restriction des libertés, au profit de ceux qui peuvent se permettre de déposer des brevets, de les acheter pour les exploiter, les museler, les bloquer. On le voit actuellement avec Monsanto qui veut nous refourguer ses OGM soi disant bon pour la planète, et qui d'un autre côté musellent/brevette le reste pour en controler le tout, et ne vendre que ce qui rapporte le plus.


Lien du site (leur vidéo traduite) :


Modifié par LeCurieux, 22 avril 2012 à 11:56.