Aller au contenu


Photo

Curiosity (Mars)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
129 réponses à ce sujet

#1 LeCurieux

LeCurieux

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 499 messages
  • Genre : Homme

Posté 04 aot 2012 à 10:54

Bonjour;

Un nouveau "rover" va "atterir" sur Mars lundi matin. Ce que je ne comprend pas c'est le moyen qu'ils ont trouvé pour le poser sur le sol. Assez risqué je trouve, comparé aux autres méthodes jusque là utilisées (ballon rembourré)... Vous allez me dire que ya pas de bonnes méthodes infaillible pour faire atterrir un "robot" sur Mars, mais quand même, quand on sait combien ça coute en ces temps de vaches maigres... On est pas près d'en voir des vaches sur Mars, pour désengorger la terre des pets de méthane...^^ si une explo de Mars sur deux capotent.

Mais bon, ça servira à quoi cette étude de Mars sur deux ans ? Le machin va se poser dans un endroit le plus neutre possible, comme les précédents. Pas là où on pourrait avoir le plus de chances d'être surpris... Quoi de neuf au final ? Rien... Si quelques millions balancés dans les étoiles, en espérant un signe d'elles... sans vraiment les chercher, ou en faisant semblant... ou alors, "oui nous trouvons des planètes soeurs à la Terre, mais c'est si loin !"

Prenez nous pour des billes, encore et encore... pour de la poussière d'étoiles que nous bien, finalement, à fureter de ci de là, sans vraiment se poser de vraies questions, ni trouver de vraies réponses...
"Curiosity"...nase comme nom quand on y réfléchit un peu... Parce que les gens sont simplement curieux. Ils ne veulent pas de réponses à leur pourquoi ils sont là... Ils ne sont pas prêts (malgré les chiffres qui prouvent le contraire dans les sondages), à ce que Vérité dans un domaine soit révélé... accepté...

La classe dominante restera dominante c'est le but. On laisse les miettes d'images bizarres au peuples curieux...

Source 20Minutes.fr


Mars: Le robot Curiosity se prépare aux «7 minutes de terreur» de la descente finale

10 contributions
Créé le 04/08/2012 à 02h16 -- Mis à jour le 04/08/2012 à 03h05

ESPACE - L'atterrissage sur la surface de la Planète rouge est prévu à 7h31 lundi matin...

De notre correspondant à Los Angeles
Des milliers de scientifiques et de passionnés retiennent leur souffle. Lundi matin, à 7h31 (heure française), après un voyage de neuf mois, le module qui transporte le robot Curiosity doit pénétrer dans l'atmosphère martienne. Au terme d'une descente périlleuse baptisée les «7 minutes de terreur», le rover, de la taille d'une voiture, devrait se poser sur le sol de la Planète rouge et entamer une mission de deux ans.
Sa mission
La bande-annonce de la Nasa donne le ton: la mission Curiosity est la plus ambitieuse jamais envoyée sur Mars. Et aussi plus chère, à 2,5 milliards de dollars. Après Viking 1 en 1982, Pathfinder en 1997 ou Spirit et Opportunity en 2009, Curiosity va se promener sur le sol martien et l'analyser. Son objectif: évaluer l'habitabilité passée ou présente de notre voisine.
La descente
C'est l'un des moments les plus critiques. La sonde va pénétrer dans l'atmosphère martienne à 125 km d'altitude, à une vitesse de 21.000 km/h. Elle va alors décélérer et chauffer à plus de 900°, protégée par un bouclier thermique. A 11 km d'altitude, un parachute supersonique doit se déployer, réduisant la vitesse de 1.500 km/h à 450 km/h. A plus de 4 tonnes, le bébé est trop lourd pour un atterrissage en douceur. La partie supérieure et le parachute doivent donc se détacher, et des rétrofusées prendre le relais. Pour éviter des dommages, le reste de la sonde doit se stabiliser à 20 mètres du sol et, enfin, hélitreuiller en douceur le robot de 900 kilos jusqu'à ce que ses six roues touchent le sable martien.
Comment suivre la descente
La Nasa a mis le paquet. Sur Twitter ici et sur Ustream, avec un premier flux brut et un second agrémenté de commentaires ou encore sur NasaTV, avec une prise d'antenne prévue à 4h00 du matin. Malheureusement, il n'y aura pas de vidéo ni de photos diffusées pendant la descente. Avec une connexion de 8 kbits (sept fois plus lent que les modems 56k des années 90), il y a juste de quoi envoyer de courts messages sur la progression de la mission.
Curiosité appelle maison... Avec 14 minutes de différé
Comme les JO sur France télévisions, le spectacle ne sera pas exactement en direct. Il faut en effet 14 minutes au signal pour arriver jusqu'à la Terre, soit deux fois plus que la durée de la descente. Au moment où l'on recevra le top de l'entrée dans l'atmosphère, Curiosity aura donc en fait déjà touché le sol depuis 7 minutes. Ou sera déjà en miettes.
Les premiers clichés
La première photo basse résolution, en noir et blanc, devrait arriver 90 minutes plus tard, si tout va bien. Et il faudra compter au moins deux jours avant de recevoir des images haute-résolution.
Le lieu d'exploration



ESPACE - L'atterrissage sur la surface de la Planète rouge est prévu à 7h31 lundi matin...

De notre correspondant à Los Angeles
Des milliers de scientifiques et de passionnés retiennent leur souffle. Lundi matin, à 7h31 (heure française), après un voyage de neuf mois, le module qui transporte le robot Curiosity doit pénétrer dans l'atmosphère martienne. Au terme d'une descente périlleuse baptisée les «7 minutes de terreur», le rover, de la taille d'une voiture, devrait se poser sur le sol de la Planète rouge et entamer une mission de deux ans.
Sa mission
La bande-annonce de la Nasa donne le ton: la mission Curiosity est la plus ambitieuse jamais envoyée sur Mars. Et aussi plus chère, à 2,5 milliards de dollars. Après Viking 1 en 1982, Pathfinder en 1997 ou Spirit et Opportunity en 2009, Curiosity va se promener sur le sol martien et l'analyser. Son objectif: évaluer l'habitabilité passée ou présente de notre voisine.
La descente
C'est l'un des moments les plus critiques. La sonde va pénétrer dans l'atmosphère martienne à 125 km d'altitude, à une vitesse de 21.000 km/h. Elle va alors décélérer et chauffer à plus de 900°, protégée par un bouclier thermique. A 11 km d'altitude, un parachute supersonique doit se déployer, réduisant la vitesse de 1.500 km/h à 450 km/h. A plus de 4 tonnes, le bébé est trop lourd pour un atterrissage en douceur. La partie supérieure et le parachute doivent donc se détacher, et des rétrofusées prendre le relais. Pour éviter des dommages, le reste de la sonde doit se stabiliser à 20 mètres du sol et, enfin, hélitreuiller en douceur le robot de 900 kilos jusqu'à ce que ses six roues touchent le sable martien.
Comment suivre la descente
La Nasa a mis le paquet. Sur Twitter ici et sur Ustream, avec un premier flux brut et un second agrémenté de commentaires ou encore sur NasaTV, avec une prise d'antenne prévue à 4h00 du matin. Malheureusement, il n'y aura pas de vidéo ni de photos diffusées pendant la descente. Avec une connexion de 8 kbits (sept fois plus lent que les modems 56k des années 90), il y a juste de quoi envoyer de courts messages sur la progression de la mission.
Curiosité appelle maison... Avec 14 minutes de différé
Comme les JO sur France télévisions, le spectacle ne sera pas exactement en direct. Il faut en effet 14 minutes au signal pour arriver jusqu'à la Terre, soit deux fois plus que la durée de la descente. Au moment où l'on recevra le top de l'entrée dans l'atmosphère, Curiosity aura donc en fait déjà touché le sol depuis 7 minutes. Ou sera déjà en miettes.
Les premiers clichés
La première photo basse résolution, en noir et blanc, devrait arriver 90 minutes plus tard, si tout va bien. Et il faudra compter au moins deux jours avant de recevoir des images haute-résolution.
Le lieu d'exploration
Curiosity doit se poser exactement ici, dans une plaine du cratère de Gale située près de l'équateur de la planète, avec une jolie vue sur le mont Aeolis, qui culmine à 5,5 km d'altitude. Le lieu exact de l'atterrissage est une ellipse à peine plus grande que Manhattan. Il faudra donc que la sonde manœuvre avec précision pour son approche finale.
Des instruments pour analyser quoi?
Le Rover embarque 75 kilos de matériel scientifique: c'est dix fois plus que Spirit et Opportunity en 2009. Curiosity est équipé de nombreuses caméras, peut creuser à cinq centimètres de profondeur et possède un long bras robotisé pour prélever des échantillons. Ses instruments, dont un laser chromatographe conçus avec la contribution du Cnes, ne chercheront pas directement des traces de vie mais plutôt à détecter des molécules complexes carbonées. On sait déjà que de l'eau a coulé sur Mars et existe encore, au moins sous forme de glace. Le robot traquera donc les briques élémentaires indispensables à la vie telle que nous la connaissons. Curiosity mesurera également le niveau de radiation à la surface de de la planète, un facteur capital en vue d'une éventuelle mission habitée. Mais pour cela, il faudra au moins attendre l'horizon 2040-2050.
Serez-vous devant votre écran pour suivre la descente finale lundi matin?
Philippe Berry


Modifié par LeCurieux, 04 aot 2012 à 10:56.


#2 UrdenDo

UrdenDo

Posté 04 aot 2012 à 16:21

...Ce que je ne comprend pas c'est le moyen qu'ils ont trouvé pour le poser sur le sol. Assez risqué je trouve, comparé aux autres méthodes jusque là utilisées (ballon rembourré)...


Il me semble avoir lu que cette méthode (les ballons) n'est pas possible à cause de la taille de curiosity qui est beaucoup plus gros que ses prédécesseurs:

Image IPB

Pour le reste je ne comprends pas trop tes réticences, tu voudrais qu'il fasse quoi de plus ce pauvre rover?
C'est déjà un exploit d'envoyer des laboratoires aussi pointus sur une planète si lointaine, et il va recueillir des données très intéressantes.
Malgré toutes ses qualités ça reste une machine maladroite, pas très puissante qu'on ne peut pas poser sur n'importe quel terrain, et oui on as pas encore les technologies des films de science fiction !

#3 Apolloman

Apolloman

    Chercheur de lumière

  • Membre
  • 3 734 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Lédignan
  • Intérêts : Astronautique, écriture, lecture, jardinage, pêche

Posté 04 aot 2012 à 16:30

Il me semble avoir lu que cette méthode (les ballons) n'est pas possible à cause de la taille de curiosity qui est beaucoup plus gros que ses prédécesseurs:

Image IPB


En effet, Curiosity est une bien "belle bête". J'ai eu le privilège d'en monter, pour une manifestation (les Rencontres Spatiale de Saint Maximin la sainte baume), la maquette motorisée à l'échelle 1, réalisée par des élèves de Bac Pro et BTS de la région Mdi Pyrénnées.

Image IPB

Pour le reste je ne comprends pas trop tes réticences, tu voudrais qu'il fasse quoi de plus ce pauvre rover?


Ben tiens donc se poser en plein centre urbain Martien... Voyons!! ;)

Modifié par Apolloman, 04 aot 2012 à 16:30.

Paul Cultrera/Apolloman, webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/ consacré au programme Apollo.
- Co-administrateur du forum de la conquète spatiale http://www.forum-con...e.fr/portal.htm
- Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration, le magazine de l'aventure spatiale http://www.espace-exploration.com/

"Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde..."

#4 LeBosonDeHiggs

LeBosonDeHiggs

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 982 messages
  • Genre : Homme

Posté 04 aot 2012 à 18:42

J'espère qu'ils n'ont pas oublié de poser une webcam. J'espère qu'on verra la descente, les drones qui traquent les terroristes ont des caméras bien meilleures que celles d'Apollo. Une camera c'est moins de 50g...

#5 tecno

tecno

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 588 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : St Malo
  • Intérêts : photo sciences

Posté 04 aot 2012 à 19:32

Ils ont envoyé un gars avant pour filmer la descente ! Plus sérieusement un équipement vidéo capable de résister aux contraintes de la descente ,entre autres thermiques ferait plus que les 50 grammes d'une pauvre webcam d'amateur !
«Tout ce qui est excessif est insignifiant.» [ Charles-Maurice de Talleyrand ]

#6 margote

margote

Posté 04 aot 2012 à 19:50

Le Boson de Higgs, ne t inquiète pas, ils prévoient tout !

Super hommage des victimes du 11 septembre 2001 sur mars !!!

_______________________

Extrait :
Les travaux sur les outils d'abrasion de roche nécessaires pour répondre à un calendrier serré pour permettre des tests approfondis avant les dates de lancement régies par les mouvements des planètes. Les personnes qui construisent les outils ne pouvait pas passer beaucoup de temps à aider les refuges ou d'autres moyens pour faire face à la tragédie qui change la vie du 11 septembre. Cependant, ils ont trouvé une façon particulière de rendre hommage aux milliers de victimes qui ont péri dans l'attaque.

Un brassard en aluminium servant de blindage du câble sur chacun des outils d'abrasion de roche sur Mars a été faite à partir d'aluminium récupéré à partir des tours du World Trade Center détruites. Le métal porte l'image d'un drapeau américain et remplit un but a renouvelé dans le cadre de l'exploration du système solaire.

Honeybee Robotics a collaboré avec le bureau du maire de New York a, un atelier de travail du métal à Round Rock, Texas; Laboratory de la NASA Jet Propulsion à Pasadena, en Californie, et chef de file des sciences de la mission Rover, Steve Squyres, à l'Université Cornell, Ithaca, NY

«Il est gratifiant de savoir que un morceau de la World Trade Center est là-haut sur Mars. Ce bouclier sur Mars, pour moi, contraste de la nature destructrice des attaquants avec l'ingéniosité et l'attitude d'espoir des Américains", a déclaré Stephen Gorevan, fondateur Abeille et président, et un membre de l'équipe rover martien de la science.

Dans la matinée du 11 septembre 2001, Gorevan était six pâtés de maisons du World Trade Center, au guidon de son vélo au travail, quand il a entendu un avion de ligne a frappé la première tour. "La plupart du temps, ce qui revient à moi, même aujourd'hui, c'est le bruit des moteurs avant le premier avion a frappé la tour. Juste avant de s'écraser dans la tour, je pouvais entendre les moteurs étant s'emballent, comme si ceux qui sont derrière les contrôles a voulu s'assurer le maximum la destruction. Je me suis arrêté et regarda pendant quelques minutes et réalisé je me suis senti totalement impuissant, et j'ai quitté la scène et est allé à mon bureau à proximité, où mes collègues m'a dit un second plan avait frappé. Nous avons regardé le reste des tristes événements de cette les jours de la toiture de notre établissement. "

Au bâtiment Honeybee sur la rue Elizabeth, comme dans le reste de la zone, les activités normales ont été mis en attente pendant des jours, et l'odeur de l'effondrement des tours ont persisté pendant des semaines.

Steve Kondos, qui était à la fois un ingénieur JPL travaille en étroite collaboration avec l'équipe de Honeybee, est venu avec la suggestion d'inclure quelque chose sur les rovers comme un mémorial interplanétaire. JPL a été la construction des rovers et la gestion du projet.

Pour mener à bien l'idée, un obstacle au début a été l'acquisition d'une pièce de matériau approprié à partir du site du World Trade Center. Grâce à des contacts Gorevan, un colis a été livré à Honeybee Robotics du bureau du maire, le 1er décembre 2001, avec une plaque tordue de l'intérieur en aluminium et d'une note: "Voici les débris de la tour 1 et tour 2."

Tom Myrick, un ingénieur de Honeybee, vu la possibilité d'usinage de l'aluminium dans les blindages des câbles pour les outils d'abrasion de roche. Il remis en main propre le matériel à l'atelier d'usinage au Texas qui a été de travailler sur les autres composantes de ces outils. Lorsque les écrans étaient de retour à New York, il apposé une image du drapeau américain sur chaque.

Le Mars Exploration Rover Spirit a été lancé de Cap Canaveral Air Force Station, en Floride, le 10 Juin, 2003. Lancement d'Opportunity a suivi le 7 Juillet. Les deux rovers a débarqué le suivant Janvier et terminé leur mandat de trois mois des missions principales en Avril 2004. Personne dans l'équipe mobile ou à Honeybee a parlé publiquement de la source de l'aluminium sur les blindages des câbles jusqu'à plus tard cette année.

"Il était censé être un hommage silencieux», a déclaré à un Gorevan du New York Times écrit un Novembre 2004 histoire de la participation de Manhattan dans les missions Rover. "Assez de temps s'est écoulé. Nous voulons que les familles de connaître."

Depuis l'atterrissage sur la planète rouge, les deux rovers ont fait des découvertes importantes sur les milieux humides sur la planète Mars qui pourraient avoir été favorable pour soutenir la vie microbienne. Esprit fin des communications en Mars 2010. Opportunity est toujours actif, et les chercheurs envisagent d'utiliser son outil d'abrasion de roche sur des cibles sélectionnées autour d'un grand cratère que le rover atteint le mois dernier.

Un jour, les deux rovers sera silencieuse. Dans les environnements froids et secs où ils ont travaillé sur Mars, les monuments à bord pour les victimes de l'attaque du 11 septembre pourrait rester en bon état pour des millions d'années.

Le Jet Propulsion Laboratory à Pasadena, en Californie, une division de l'Institut de Technologie de Californie, gère les Mars Exploration Rovers de la NASA.

# # # http://translate.goo...57T0uX_EKdO42nA

Modifié par margote, 04 aot 2012 à 20:39.


#7 LeBosonDeHiggs

LeBosonDeHiggs

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 982 messages
  • Genre : Homme

Posté 04 aot 2012 à 20:33

Ils ont envoyé un gars avant pour filmer la descente ! Plus sérieusement un équipement vidéo capable de résister aux contraintes de la descente ,entre autres thermiques ferait plus que les 50 grammes d'une pauvre webcam d'amateur !

Apollo 13 est rentré à 11 km/s dans l'atmosphère terrestre. Apollo 16 a pris plus de 7 G lors de cette manoeuvre. Apollo devait dissiper 29 KJ/m².
Tu vas pas me dire qu'une sonde qui va à moitié de la vitesse d'Apollo, dans une atmospère raréfiée, où la gravité est moitié moins que sur Terre, va faire subir des contraintes léthales pour l'équipage.
Et on n'est plus en 1969, on prends des photos avec son téléphone pour les "loader" sur le web.
On ne peut pas en même temps dire que tout était possible en 1969 et qu'en 2012 une petite contrainte thermique est presque insurmontable.

#8 margote

margote

Posté 04 aot 2012 à 20:54

Le Boson de HIggs,


Secret, en 1969, ils étaient déjà connectés au Mac do, en Wifi gratuit !!!!

#9 LeBosonDeHiggs

LeBosonDeHiggs

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 982 messages
  • Genre : Homme

Posté 04 aot 2012 à 21:20

Secret, en 1969, ils étaient déjà connectés au Mac do, en Wifi gratuit !!!!

:smile:
Avec sa petite camera d'amateur, un passager peut ramener des images potables du décollage ou de l'atterrissage de l'avion où il a mis son cul.

#10 margote

margote

Posté 04 aot 2012 à 21:28

Le Boson de HIggs

Ne prêche pas à une con vaincue !!!!!

Je te comprends,

J ai horreur du mensonge !!!!
Surtout, quand des victimes sont en jeu !!!!
Et, ce n est pas un jeu !!!!!

Woarf !!!!!!!!!!!

#11 tecno

tecno

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 588 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : St Malo
  • Intérêts : photo sciences

Posté 04 aot 2012 à 21:29

[
Tu vas pas me dire qu'une sonde qui va à moitié de la vitesse d'Apollo, dans une atmospère raréfiée, où la gravité est moitié moins que sur Terre, va faire subir des contraintes léthales pour l'équipage.
Et on n'est plus en 1969, on prends des photos avec son téléphone pour les "loader" sur le web.
On ne peut pas en même temps dire que tout était possible en 1969 et qu'en 2012 une petite contrainte thermique est presque insurmontable.


Quelles contraintes létales pour l'équipage ? Nous cacherait-on qu'il y a du monde à bord ?
Je ne vois pas non plus qu'il soit insurmontable de filmer "l'amarsissage" tout au moins, après que la sonde ait ralenti (on ne risque pas de voir grand chose pendant l'ionisation ) mais je ne sais pas si cela est prévu !
Ce que je voulais dire c'est que le matériel employé doit être un tantinet plus élaboré qu'une simple webcam ou portable de 50 grammes qui suffit évidemment pour prendre le décollage ou l'atterrissage d'un avion ,ce qui n'a pas grand chose à voir !

Modifié par tecno, 04 aot 2012 à 21:56.

«Tout ce qui est excessif est insignifiant.» [ Charles-Maurice de Talleyrand ]

#12 margote

margote

Posté 04 aot 2012 à 21:53

Tecno

Connais tu , le sens du mot contrainte létale. ???????

Alors, explique moi !!!!!

Surtout, l absence de gravité, les effets sur l oreille, le coeur, les os , les muscles etc !!!

N oublie pas, la magnetite humaine !!!!!

Je suis avide de savoir !!!!!

#13 sertu

sertu

Posté 04 aot 2012 à 22:09

Heu... il n'y a pas d'équipage là.....

#14 tecno

tecno

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 588 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : St Malo
  • Intérêts : photo sciences

Posté 04 aot 2012 à 22:12

Tecno

Connais tu , le sens du mot contrainte létale. ???????

Alors, explique moi !!!!!

Surtout, l absence de gravité, les effets sur l oreille, le coeur, les os , les muscles etc !!!

N oublie pas, la magnetite humaine !!!!!

Je suis avide de savoir !!!!!


Margote , le sujet débattu c'est une sonde inhabitée !T'avais pas remarqué ? Si tu es si avide de perfectionner ton savoir, Google est ton ami .Ce sera plus constructif que de prendre les participants (certains du moins) pour des ignares.
«Tout ce qui est excessif est insignifiant.» [ Charles-Maurice de Talleyrand ]

#15 margote

margote

Posté 04 aot 2012 à 22:17

Sertu

Heu... il n y a pas d equipement là !!!

Modifié par margote, 04 aot 2012 à 22:18.

  • sertu aime ceci

#16 UrdenDo

UrdenDo

Posté 05 aot 2012 à 00:53

Une petite vidéo qui explique l'atterrissage :
c'est en anglais mais les images devraient parler d'elles mêmes pour comprendre les contraintes de cette manoeuvre.



#17 LeBosonDeHiggs

LeBosonDeHiggs

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 982 messages
  • Genre : Homme

Posté 05 aot 2012 à 10:06

Quelles contraintes létales pour l'équipage ? Nous cacherait-on qu'il y a du monde à bord ?
Je ne vois pas non plus qu'il soit insurmontable de filmer "l'amarsissage" tout au moins, après que la sonde ait ralenti (on ne risque pas de voir grand chose pendant l'ionisation ) mais je ne sais pas si cela est prévu !
Ce que je voulais dire c'est que le matériel employé doit être un tantinet plus élaboré qu'une simple webcam ou portable de 50 grammes qui suffit évidemment pour prendre le décollage ou l'atterrissage d'un avion ,ce qui n'a pas grand chose à voir !


Je sais bien qu'il n'y a pas d'équipage, je voulais juste faire remarquer qu'Apollo subissait des contraintes bien plus importantes que cette sonde martienne et que les hommes étant beaucoup plus fragiles que les équipements, il était logique de ne pas trop s'en faire pour le matériel.

Je n'espérais pas voir la rentrée, mais les phases parachutage et surtout descente propulsée, et pourquoi pas un panoramique pendant l'hélitreuillage.
Maintenant, je ne vois pas bien ce que la caméra doit avoir de plus que celle qui est sur la queue d'un A380.

Je rappelle tout de même qu'à la grande époque, en 1976, 2 Viking se sont posés sur Mars. Deux atterrisseurs de 650 kg freinés par bouclier thermique puis en descente propulsée par plusieurs moteurs à hydrazine. Je pense qu'on a l'expérience.

Je ne voulais pas partir sur une polémique, j'exprimais mon souhait d'avoir un grand spectacle avec des "vraies images" d'un survol à basse altitude. Avec toutes les sondes qui tournent autour de Mars, je pense que les communications devraient passer.

#18 tecno

tecno

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 588 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : St Malo
  • Intérêts : photo sciences

Posté 05 aot 2012 à 12:38

Je sais bien qu'il n'y a pas d'équipage,
je voulais juste faire remarquer qu'Apollo subissait des contraintes bien plus importantes que cette sonde martienne et que les hommes étant beaucoup plus fragiles que les équipements, il était logique de ne pas trop s'en faire pour le matériel.

Je n'espérais pas voir la rentrée, mais les phases parachutage et surtout descente propulsée, et pourquoi pas un panoramique pendant l'hélitreuillage.
Maintenant, je ne vois pas bien ce que la caméra doit avoir de plus que celle qui est sur la queue d'un A380.

Je rappelle tout de même qu'à la grande époque, en 1976, 2 Viking se sont posés sur Mars. Deux atterrisseurs de 650 kg freinés par bouclier thermique puis en descente propulsée par plusieurs moteurs à hydrazine. Je pense qu'on a l'expérience.

Je ne voulais pas partir sur une polémique, j'exprimais mon souhait d'avoir un grand spectacle avec des "vraies images" d'un survol à basse altitude. Avec toutes les sondes qui tournent autour de Mars, je pense que les communications devraient passer.

Je n'en doutais pas ,ce n'était qu'une boutade....

Bien sûr ,il aurait été intéressant et spectaculaire de suivre la descente en "direct décalé " mais la présence d'une caméra pour la phase "d'amarsissage" fait- elle partie des priorités d'une mission particulièrement délicate techniquement ?
Attendons donc que la bête soit au sol ...en état de marche .
«Tout ce qui est excessif est insignifiant.» [ Charles-Maurice de Talleyrand ]

#19 LeBosonDeHiggs

LeBosonDeHiggs

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 982 messages
  • Genre : Homme

Posté 05 aot 2012 à 14:52

La cité de l'espace à Toulouse et l'espace Louis Armand à Carrières sous Poissy devraient retransmettre en direct.
Bonne chance Wall-E ! et trouve !

#20 margote

margote

Posté 05 aot 2012 à 17:41

Le Boson de Higgs, j adore ton "trouve", je me permets de mettre le lien en direct ! Trop funny !




Un autre lien, 17 caméras, c est comme en 1969 !!!!


http://translate.goo...hkxX6A_yynqZ1WO


Pour les convaincus, mise à jour quotidienne !!!!!

http://translate.goo...p1KrXHNWJdUaijA

#21 arkhandariel

arkhandariel

    raumsturmführer

  • Membres
  • 792 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dark side of the moon

Posté 06 aot 2012 à 01:58

lol... et pourquoi ne pas l'avoir envoyé direct sur sydonia ???
Une démocratie qui oublie le peuple et se soumet aux minorités n'est plus digne de ce nom... C'est une démocratie indigne.

#22 horus5161

horus5161

    www.posttenebraslux.fr

  • Membres
  • 234 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : F

Posté 06 aot 2012 à 05:45

bonjour

pour suivre en live

http://www.ustream.tv/nasajpl

amicalement


ps:la vie a existé sur Mars pas besoin de 2 millards de dollar pour dire ca.
Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.

Arthur Schopenhauer

#23 ananaskiller

ananaskiller
  • Genre : Homme
  • Localisation : Belgique
  • Intérêts : Les sciences, la géographie, l'histoire, pratiquer la guitare et le piano, les lectures (romans, science&vie, BD, livres historiques...), théâtre, la bonne nourriture ^^, le cinéma à toutes les sauces.

Posté 06 aot 2012 à 05:56

ps:la vie a existé sur Mars pas besoin de 2 millards de dollar pour dire ca.


Là encore aucune preuve pour le moment. On sait qu'il y a eu de l'eau, grâce aux canyons et la glace retrouvée aux pôles de Mars. Espérons que cette mission va nous permettre d'en savoir plus et pourquoi pas, retrouver des restes de microorganismes ce qui constituerait une avancée majeur dans la compréhension du vivant, celle que la vie n'est pas seulement apparue sur Terre mais aussi sur Mars. Et si c'est le cas, cela voudra dire que la vie dans l'univers n'est pas isolée, n'est pas cantonnée en un seul et unique endroit, mais qu'elle peut naître à tout endroit. Pour autant que les planètes soient viables. Je m'en réjouis.

#24 UrdenDo

UrdenDo

Posté 06 aot 2012 à 06:45

Voilà c'est fait !

Il est sur place et il reste quelques jours de tests pour vérifier que tout marche, puis il se mettra au boulot.
On croise les doigts pour qu'il découvre quelque chose qui fasse rêver.

#25 inc

inc

Posté 06 aot 2012 à 20:18

Ah on a enfin déja (ça se dit ?) trouvé des ovnis et une pyramide ^^ :



#26 LeCurieux

LeCurieux

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 499 messages
  • Genre : Homme

Posté 06 aot 2012 à 20:28

La caméra est de fabrication française. Pour les "ovnis" on dirait plutot des poussières, ou des pierres lointaines qui réfléchisse de la lumière du soleil. Pour la pyramide, je vois pas... C'est pas une pyramide, un effet de la poussière...

#27 DDL

DDL

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 2 030 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Bourg saint Andeol - Ardéche

Posté 06 aot 2012 à 20:30

ps:la vie a existé sur Mars pas besoin de 2 millards de dollar pour dire ca.

Prouve-le ?

#28 inc

inc

Posté 06 aot 2012 à 20:32

La caméra est de fabrication française. Pour les "ovnis" on dirait plutot des poussières, ou des pierres lointaines qui réfléchisse de la lumière du soleil. Pour la pyramide, je vois pas... C'est pas une pyramide, un effet de la poussière...


On est d'accord. Surtout que des images fixes frustrent davantage l'imaginaire que du mouvement.

Modifié par inc, 06 aot 2012 à 20:34.


#29 horus5161

horus5161

    www.posttenebraslux.fr

  • Membres
  • 234 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : F

Posté 06 aot 2012 à 21:05


ps:la vie a existé sur Mars pas besoin de 2 millards de dollar pour dire ca.

Prouve-le ?


facile

je vous offre le plus beau site que j'ai trouvé parmis tant d'autres.




Image IPB


Image IPB





Image IPB

amicalement

Modifié par horus5161, 06 aot 2012 à 21:07.

Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.

Arthur Schopenhauer

#30 shaka

shaka
  • Genre : Homme
  • Localisation : Alsace

Posté 06 aot 2012 à 23:02

pardon si j'suis un peu myro ... mais on est cense voir quoi la ?
la nature humaine se trouve être inséparablement liée à une infinité de perfections et d'imperfections,
car l'essence même de la vérité n'est pas contenue dans une seule personne,
mais dans l'accord de toutes entre elles
> Anton Parks <