Aller au contenu


Photo

L'école - l'avenir de nos enfants ??


  • Veuillez vous connecter pour répondre
65 réponses à ce sujet

#1 chuma

chuma
  • Genre : Femme
  • Localisation : Entre le Ciel et la Terre
  • Intérêts : De plus en plus de choses !!!

Posté 11 octobre 2012 à 15:06

Bonjour,

Je lance le sujet bien que beaucoup de choses ont déjà été écrites et le seront sans doute encore...

Avis aux modératrices et modérateurs si le sujet n'est pas à sa place mettez le ou il doit être merci !

Vincent Peillon : "Les devoirs se feront désormais à l'école"

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Franchement ce matin quand j'ai entendu ça : les devoirs se feront à l'école, j'ai pouffée de rire... puis ils en rajoutent du genre aucun enfant ne sortira avant 16h30 - hmmmm je passe mon temps à galloper pour recuperer ma grande choupette qui finit à 15 h parce que les profs sont pas là....

Enfin il ne faut pas desesperer hein.... ces propositions sont elles applicables d'après vous ???

Merci et à plouch !!

Chuma
Ensorceleuse du corps et de l'esprit
Communication intuitive : ciamour@hotmail.fr

Ne pas déranger je médite sur la connerie humaine, et cela risque de prendre du temps

#2 Magnus

Magnus
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris

Posté 11 octobre 2012 à 15:47

Les mesures pour rire :
- L'école le mercredi matin. Pas de sortie plus tot les jours complets, donc emploi du temps plus chargé encore.
- Devoirs à l'école et pas à la maison.
- Améliorer l'accès en TPS (tres petite section), la classe des 2 ans.
- Pas de changement dans les vacances scolaires, ni meme celles d'été, le zonage n'est plus à l'ordre du jour du fait des familles recomposées.
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux" (benjamin Franklin)

#3 Chercheur aussi

Chercheur aussi

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 2 196 messages
  • Genre : Homme

Posté 11 octobre 2012 à 15:55

Le sujet est important mais il est difficile , très complexe . Alors, pour vraiment cerner le truc .
C'est plien de bonnes intentions . L'école ne peut seule éviter les inégalités . La qualité de la personne qui enseigne est primordiale et jouera tjrs quel que soit l'organisation .

Il ya aura tjrs ceux que l'on ne fera que bosser même en dehors des classes pour assurer une situation . Voilà , voilà ...
Ceux qui zapperont tout de toute façon , qui seront livrés à eux-mêmes dès la sortie .
Ceux qui vivront un équilibre .
Les parents qui seront soulagés de la responsabilité de n'avoir que trop de relations " devoirs " avec leurs enfants et plus de temps pour le reste .
Tout ne vient pas de l'école. Le principal vient sûrement d'un relationnel de bien avant l'entrée en classe .

Il faut suivre de toute façon , sans s'angoisser , et savoir que l'équilibre n'a jamais dépendu de tous les systèmes que chaque gouvernement veut appliquer pour faire voir qu'il s'en occupe . Objectivement celui là est assez cohérent et semble honnête sur le sujet .
C'est en nous et en eux que se trouve la source de l'équilibre des enfants . La qualité d'être ne vient pas d'un programme scolaire et tjrs je répète qu'il ne faut pas se taper la tête contre rien mais se recueillir face à tout , l'école comme autre chose . Si un enfant nous voit serein , il le sera . Un enfant d'angoissé sera inquiet .

Il faut considérer poliment extérieurement et savoir soi où l'on va sans se rentrer à l'intérieur les tourbillons du dehors . Pour celà il faut s'assoir dans sa peau quel que soit le sujet et çà simplifie tout au lieu de jeter de l'huile sur le feu . HS ? Pas si sûr !

Modifié par Chercheur aussi, 11 octobre 2012 à 15:56.


#4 riverkeeper

riverkeeper

Posté 11 octobre 2012 à 18:00

salut chuma

les enfants du primaire et même des premieres annees du secondaire ne devraient pas avoir a rapporter l'ecole a la maison le soir ou les w-e dans des sacs lourds qui pesent sur leurs jeunes epaules ...

meme si c'est pas evident a mettre en place rapidement, c'est la tendance a prendre absolument, encouragee par les parents, pour que les jeunes personnes conservent le sens de l'autonomie au lieu de se retrouver tres jeunes ''addicted'' ou esclaves de la pression scolaire, autrement dit habitues ( programmes !!? ) dans l'enfance a la dependance aux institutions... la vie de famille, le developpement personnel , l'epanouissement et le bonheur, la libre-pensee en dependent

il y a des tonnes d'autres choses a apprendre .............. et a faire que des devoirs a la maison ...

qui d'entre vous, employeE ici et la, apportent des dossiers et des documents du bureau pour travailler le soir ? ou pire, dans l'urgence le matin ?

RK
  • napo et Chercheur aussi aiment ceci

#5 alcore

alcore

    Chercheur d'idées

  • Bannis
  • 989 messages
  • Genre : Ne souhaite pas le dire
  • Intérêts : Faire mieux que hier

Posté 11 octobre 2012 à 18:20

Devoir à la maison ou pas on ne peut nier que le niveau global de l'enseignement dispensé dans les ecoles de la République est devenu nul à chier.

Le pire c'est que pour que plus d'étudiants reussissent des études qui les menneront droit au chomage ils ont deja baissé le niveau des épreuves il y'a une decennie.

Là ils vont encore baisser le niveau, c'est formidable, comme ça c'est certain les français n'auront absolument plus aucune chance de trouver un emploi à l'étranger
L'hypocrisie c'est se prétendre défenseur de la liberté d'expression et estimer qu'il est préférable de faire en sorte de censurer l'opposition et de filtrer ses propos.

#6 odyssée

odyssée

Posté 11 octobre 2012 à 18:31

En occident, la plupart d'entre nous sommes coupés de nos destins à cause de l'école.... Dans les pays défavorisés c'est un moyen de leur venir en aide après avoir spolié leurs familles.... L'école est une technique d'asservissement comme une autre.
  • napo aime ceci

#7 pimousse

pimousse
  • Genre : Homme
  • Localisation : arrière garde
  • Intérêts : Le bilboquet

Posté 11 octobre 2012 à 18:31

Devoir à la maison ou pas on ne peut nier que le niveau global de l'enseignement dispensé dans les ecoles de la République est devenu nul à chier.

Le pire c'est que pour que plus d'étudiants reussissent des études qui les menneront droit au chomage ils ont deja baissé le niveau des épreuves il y'a une decennie.

C'est pas beau ça: http://www.20minutes...o-recul-bac-pro

Je peux confirmer que les profs ont des consignes pour la notation dans certaines matières pour augmenter le pourcentage de réussite au baccalauréat par exemple...

On peut par exemple avoir tous les points à un exercice sans avoir répondu à toutes les questions ou d'autres énormités...
« Respecter une femme, c'est pouvoir envisager l'amitié avec elle »

#8 chuma

chuma
  • Genre : Femme
  • Localisation : Entre le Ciel et la Terre
  • Intérêts : De plus en plus de choses !!!

Posté 11 octobre 2012 à 18:49

Franchement je vois pas bien comment ils veulent tout changer / modifier sans rien changer, meme horaires et meme vacances....

Ma grande est en 4e cette année - c'est des heures d'etudes en première heure, des profs absents donc encore des heures d'etude et puis une organisation phénoménale au niveau des horaires de cours du genre une heure de math le matin et une heure de math l'après midi... idem avec l'histoire géo... pfffffffffffffffffff pauvre France
  • FestinMWM aime ceci
Ensorceleuse du corps et de l'esprit
Communication intuitive : ciamour@hotmail.fr

Ne pas déranger je médite sur la connerie humaine, et cela risque de prendre du temps

#9 Magnus

Magnus
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris

Posté 11 octobre 2012 à 18:55

Pour les changements cela concerne seulement le primaire. Pour l'instant il n'a encore rien proposé pour le secondaire.
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux" (benjamin Franklin)

#10 1234

1234

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 157 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : france
  • Intérêts : mecanique, informatique, finance en se moment, theorie du complot, comprendre dans quel monde je vis, et plein d'autres truc...

Posté 11 octobre 2012 à 20:13

Les devoirs à la maison...

Me souviens d'eleves qui aimaient les devoirs, car chez eux ils n'avaient rien d'autre à faire. Ils étaient fiere de les faires comme il le faut. Le genre d'eleves qui s'embettent pendant les vancances. Grace a facebook je sais maintenant que ces eleves sont en bac+5 en neuroscience par exemple.
Il y avait aussi moi, qui ne fesais que les exos de maths, prenant la responsabilitée de ne pas faire le français, et d'en subir les consequences. Une decision "d'adulte" prise en mon âme et conscience.
Il y avait aussi mon pote, qui ne les fesait jamais, et qui ne s'en sort pas plus mal aujourd'hui.
Il y a aussi ces parents, heureux de passé ce moment en famille devant les devoirs. Un peu comme heureux de se retrouver devant une partie de monopoly. Ce pere fier d'apprendre quelque chose à son fils, ce gosse fiere de son papa qui sait tant de chose...
Il y a aussi...

Bref chacun a son histoire avec les devoirs maison... les supprimer, c'est supprimer beaucoups de chose qui se passent dans le scolaire. Et ces chose sont importantes d'aprés moi.
Chacun les fesaient à sa façon, mais ils nous ont tous fait grandir je croit :smile:

Modifié par 1234, 11 octobre 2012 à 20:16.

Je vis vraiment dans un autre monde, ou seul le doute existe. Je suis d'ailleur ici pour le propager.

Pour eviter de pourrir les topic, si ya des truc personnel que vous avez à me dire, venez le dire la bas : www.onnouscachetout.com/forum/topic/23437-moi-1234/

#11 alcore

alcore

    Chercheur d'idées

  • Bannis
  • 989 messages
  • Genre : Ne souhaite pas le dire
  • Intérêts : Faire mieux que hier

Posté 11 octobre 2012 à 20:17

Pour les changements cela concerne seulement le primaire. Pour l'instant il n'a encore rien proposé pour le secondaire.





... Mais y a des devoirs à la maison en primaire ?


Concernant le secondaire, Chuma tu as raison la maniere d'enseigner est souvent inadapté à l'objectif principal qui est quand meme, ne l'oublions pas, enseigner :D (bin oui ça parait con dit comme ça...)

l'organisation frise parfois le ridicule, les emplois du temps comme tu les décris, les profs absents ou en greve par solidarité, les heures d'étude qui servent à rien sans encadrement, mais surtout une chose completement débile, enfin je trouve, c'est ce truc de faire changer à tout le monde de salle, éleves comme professeurs, j'arrive pas à comprendre l'interet
  • FestinMWM aime ceci
L'hypocrisie c'est se prétendre défenseur de la liberté d'expression et estimer qu'il est préférable de faire en sorte de censurer l'opposition et de filtrer ses propos.

#12 Magnus

Magnus
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris

Posté 11 octobre 2012 à 21:16

Pour les changements cela concerne seulement le primaire. Pour l'instant il n'a encore rien proposé pour le secondaire.




... Mais y a des devoirs à la maison en primaire ?


en fait il y a une loi depuis 1956 qui existe en france et qui interdit les devoirs a la maison.
Des parents l'ont redecouvert l'année derniere, et porté plainte contre leurs profs. Résultat bizarre, des profs de primaire donnent des devoirs, et d'autres flippent et n'en donnent pas.
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux" (benjamin Franklin)

#13 FestinMWM

FestinMWM

    Lieutenant en mission éclaireur

  • Membres
  • 240 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : sur Terre, et sur terre pour le moment

Posté 12 octobre 2012 à 00:25

Est-ce que vous faisiez TOUS vos devoirs ? et COMPLÈTEMENT ?
Je me rappelle devoir bâcler des devoirs pour obtenir péniblement la note minimum des autres matières.
Les devoirs à l'école... mouais.... en zut j'ai oublié le livre de 3897 pages (3 pages ont été arrachées) qui fait 8 kg !

On devrait faire des cours d'1h30 car 1h c'est trop court, et 2h c'est trop long.

Les journées sont longues, surtout les 10 dernières heures.

J'en ai déjà parlé sur le forum : http://www.onnouscac..._90#entry230513 ("ça sent le vécu" comme dirait Pauger)

Dire que l'école forme une masse salariale, c'est réducteur et limite indigne.

Il y en a qui, comme moi, ont eu la chance d'avoir un bon instituteur à l'école primaire, bricoleur, discipliné, multilingue, omniprésent, omnipotent et ... agréable. Du coup l'enseignement est un plaisir partagé.
Pour certains, être prof c'est une corvée mais payée : c'est un boulot quoi.
...
  • alcore aime ceci

#14 Zaou

Zaou

    jnana-yoga activé

  • Membres
  • 833 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Reims

Posté 12 octobre 2012 à 01:41

Point de vue de prof : les devoirs à la maison sont interdits à l'école primaire... mais si (au moins) au CM1 et au CM2 tu n'en donnes pas les gosses sont largués en arrivant au collège. C'est pas forcément absurde de les supprimer imo mais dans ce cas faut prévoir la transition bref.

Perso j'ai fait mon deuil de l'école, je n'y vais plus et mes enfants non plus ^^ le problème majeur c'est le programme figé pour tous. C'est du formatage, on apprend pas ces choses importantes que sont le choix, la responsabilité, l'autodiscipline etc ... tout est imposé et cela fait de nous des consommateurs incapable de la moindre initiative.

#15 pimousse

pimousse
  • Genre : Homme
  • Localisation : arrière garde
  • Intérêts : Le bilboquet

Posté 18 octobre 2012 à 18:22

Le rapport est tombé:
http://www.lepoint.f...-1518451_23.php
« Respecter une femme, c'est pouvoir envisager l'amitié avec elle »

#16 emma

emma
  • Genre : Femme
  • Localisation : 43
  • Intérêts : Tout

Posté 18 octobre 2012 à 20:42

Le problème est qu'il y a beaucoup trop de devoirs en primaire. A 17h, les enfants sont fatigués de leur journée et on leur en remet une couche le soir ( 2 heures parfois).
Je me soucis du travail scolaire de ma fille et il est pour moi inconcevable de ne pas pouvoir jeter un oeil sur son travail et l'aider si besoin. Par conséquent, je ne suis pas pour une suppression totale.
En tant que parent, j'ai relevé plusieurs problèmes:
Certaines leçons ou exercices sont fait à la maison, car ils n'ont pas le temps de les faire en classe ( merci la semaine des 4 jours). Les parents sont en quelque sorte obligés de se substituer au professeur. Le soucis est que certains parents ne peuvent pas ( boulot, pas le niveau), et là commencent les inégalités.
De révisions d'accord, mais il y a trop d'abus: Quand elle était en CP, ma fille avait des poésies entières ( env. 20 lignes) à apprendre pour le lendemain. En CM1, 7 pages pleines pour un controle d'histoire, etc...
Elle a 1 an d'avance, apprend et comprend très vite. Certaines fois, les devoirs duraient la soirée entière tant il y avait à faire. Fatigue, pleurs, tensions, ça n'a pas toujours été facile. C'est pas mal pour les dégoûter.

Je ne blâme pesonne, mais je pense que le système est à revoir.

Modifié par emma, 18 octobre 2012 à 21:22.


#17 Libertie

Libertie

    récalcitrante de naissance

  • Membres
  • 3 243 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : là où les corbeaux volent à l'envers pour ne pas voir la misère...
  • Intérêts : l'amour de la Terre et de ses enfants.

Posté 18 octobre 2012 à 21:15

Oui Emma le système est à revoir complètement. On demande à un enfant d'apprendre; Les enfants aiment apprendr, si on leur présente les choses de façon ludique, si on les ouvre au monde, qu'on leur explique pourquoi ...
Les devoirs à la maison sont la seule façon qu'on trouvé les enseignants pour se rassurer . En fait ils se rassurent en voyant que l'enfant sait restituer la leçon ... Mais l'a t'il comprise? Peut il l'appliquer? Pourra t'il encore l'appliquer demain?
Privilégier la qualité, plutôt que la quantité
on leur met une pression dingue et en plus on leur demande d'être autant au top en permanence....
"On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux"! Extrait du petit prince de St Exupéry.

#18 may

may

Posté 18 octobre 2012 à 23:07

Ce qui me touche beaucoup aussi c'est les cartables, chez nous du moin souvent trés lourds, , pendu au bras ou accroché au dos ca fait des scoliose .
Une maman m'a qu'elle en avait parlé a une institutrice, lui disant que le nombre de fardes et de cahiers transportés tout les jour sur le dos de l'enfant est éprouvant, elle lui a répondu d'achéter un cartable a roulette...

#19 Prosodie

Prosodie

Posté 19 octobre 2012 à 09:23

Bon Jour,
Avant de vouloir 'refonder' l'école et la comparer à l'époque des "Hussards de la République", il serait intéressant de souligner que la famille traditionnelle n'existe plus depuis longtemps et que la stabilité nécessaire aux enfants se dilue de plus en plus et cela continuera.
- Les foyers monoparentaux ont bien du mal à mettre en place ce qu'on nomme "repères" et autorité et non autoritarisme.
- Pas de 'devoirs' à la maison : Bravo . Il est vrai que la notion même de 'devoirs' dans la société est de moins en moins une éthique. Comment suivre ses enfants, puisque seule l'Ecole, aurait ou exercerait le pouvoir de transmission ?
- Pauvres enfants 'très très fatigués' <ils le sont pour la plupart, car chez eux entre TV,, ordi, réseau sociaux et coucher tardif, le temps d'études réel leur paraît insupportable.

J'ai lu un message précédent comparant notre enseignement avec tant de pays '... Beaucoup vont et aiment à étudier'. Cela dit ils sont bien encadrés. D'autres pays, sans uniforme ni commandements rigides voient arriver des enfants, marchant longtemps journellement pour venir s'asseoir afin de comprendre et apprendre ne serait-ce quà lire. Il suffit de répondre sur certains sites à des étudiants en philo ou autres, pour se demander où ils ont appris le Verbe et l'Ecrit !

- En Occident les bébés quasiment savent tout <pas partout heurement>. Pas besoin de structure, la violence ils la vivent pour beaucoup au jour le jour chez eux ou au bas de leur immeuble. Aucun besoin, aucune envie d'appréhender le monde vaste- leur simple personne est leur périmètre suffisant à vivre et s'exprimer.

- La violence remplace le Verbe, purement et simplement.

Certains parents 'viennent' casser le 'museau' des profs, ayant eu l'outrecuidance de reprendre leur progéniture.

- L'école ne peut règler la réalité sociétale du laisser-aller/ du laisser-faire. Mme Dolto a ouvert (alors que ça n'était pas son but) à l'enfant, si petit soit-il le statut de "personne", au sens de POUVOIR ( et non 'pas grand'chose' maisen devenir). Les parents d'alors encore épris d'éducation et de cadre réels se sont sentis stigmatisés, tels des boureaux. Alors pour épouser leur temps, ils ont commencé à laisser faire. (Tout et n'importe quoi, sous peine d'être réprimandés par l'Etat, lui-même).

° Les recompositions familiales, les nouvelles technologies, le fameux besoin de vivre 'sa vie' et d'en changer comme et quand on le veut font des enfants insécures et surtout livrés à eux-mêmes à l'intérieur et à l'extérieur de l'Ecole. Ils changent de foyer, de strucutres d'école et de copains, bien souvent. Comment pouvoir enraciner un bateau ivre ?

- Un arbre pour pousser droit en forêt a besoin de 'lumière', ailleurs - les fruitiers ou autres on leur met un tuteur. Les animaux, même s'ils ne gardent leurs petits que dans un temps relatif, avant des les chasser hors du lit (du nid) ils leur ont appris l'essentirel.
- Les familles ont de moins en moins de moyens financiers pour vivre nous dit-on . Bien ! Supprimons les portables et abonnement pluriels (impossible pour ceux qui travaillent, puisque le courrier papier n'existe quasiment plus et qu'il faut réponse séance tenante, voilà les réponses) .

Quoique l'on fasse l'école affichera de mesure en mesure, d'organisation en refondation des volontés qui ne pourront jamais rien changer sur le fond. Mais pendant que tout cela se redit,
on rempli un mandat on se nimbe d'idées nouvelles.

° La société a explosé, dans tous les domaines, l'école ne peut plus être l'encadrement efficace pour faire évoluer l'enfant, qui - soit sait déjà tout - (Il a tout vu, dont des sites porno), il répond sans même attendre qu'on lui pose une question.

L'école est un mastodonde, une espèce de géant monolytique, loin d'être un Cyclope à l'oeil frontal pituitaire voyant à 360° - elle est davantage borgne en maints endroits. La société et ses enfants sont explosés en maints champs pluriels, disséminés, même en eux-mêmes.

*** Je fus professeur autrefois (mais c'était autrefois) et heureusement je n'aura pas su gérer. <Cela dit j'étais en cours privé et ce type d'endroits fonctionne toujours moins mal> .....

Nous traitons des cartables, des horaires, de ceci ou de cela alors que nous laissons, pour la plupart de 'foyer', les enfants livrés à eux-mêmes incapables de se détacher de leurs écrans.
<Faut bien être comme tout le monde, ces pauvres petits, vont être la risée des autres s'ils ne possèdent pas les mêmes jouets qu'autrui. Jeunes déjà ils se plaisent à la délation, la torture. Ca existait autrefois mais à une échelle bien plus réduite, et les professeurs pouvaient encore espèrer intervenir ou modifier les choses.

Excellent journée. grgrgr......

#20 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 19 octobre 2012 à 20:20

A l'école, ils leur apprennent le passé simple mais ils feraient mieux de leur apprendre le futur compliqué :langue:
  • Libertie aime ceci

#21 teddy34

teddy34
  • Genre : Homme
  • Intérêts : Le savoir humain

Posté 19 octobre 2012 à 21:02

Bonsoir à tous
je ne peut que conseiller ce merveilleux livre "La fabrique du crétin : La mort programmée de l'école [Broché]" de Jean-Paul Brighelli
Certains auront un point de vue sur " Nos enfants ne savent plus lire, ni compter, ni penser. Le constat est terrible, et ses causes moins obscures qu'on ne veut bien le dire. Un enchaînement de bonnes intentions mal maîtrisées et de calculs intéressés a délité en une trentaine d'années ce qui fut l'un des meilleurs systèmes éducatifs au monde. Faut-il incriminer les politiques, les profs, les parents, les syndicats, les programmes ? En tout cas, la Nouvelle Pédagogie a fait ses «preuves» : l'école a cessé d'être le moteur d'un ascenseur social défaillant. Ceux qui sont nés dans la rue, désormais, y restent. Dès lors, que faire ?


Vraiment d'actualité ne croyez vous pas

Modifié par teddy34, 19 octobre 2012 à 21:03.


#22 emma

emma
  • Genre : Femme
  • Localisation : 43
  • Intérêts : Tout

Posté 19 octobre 2012 à 22:31

Je ne pense pas qu'il faille blâmer les professeurs qui croulent sous les consignes abérrantes du ministère. Il faut dénoncer la volonté politique de tuer dans l'oeuf toute faculté d'analyse chez l'élève, pour fabriquer des citoyens facilement manipulables.

#23 1234

1234

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 157 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : france
  • Intérêts : mecanique, informatique, finance en se moment, theorie du complot, comprendre dans quel monde je vis, et plein d'autres truc...

Posté 20 octobre 2012 à 00:02

L'ecole va dans le mur si j'ai bien compris ?... Alors pourquoi ?

Les profs n'ont plus la volonté d'antant.
Peut etre parce qu'il se rendent compte que l'etat les a laissé tombé financierement.
Peut etre aussi parce que les gosses sont de nos jours impossible à eduquer, j'ai l'impression. La faute à la société, à la TV/internet, aux parents, au systeme educatif ou autre... je ne sais pas trop.
Aussi j'entend souvent dans mon coin une discrimination envers profs, que ce sont des fonctionnaires qui ont trouver la planque, incapable de travailler, toujours en greve, toujours en vacance, incapable d'eduquer nos enfants, tout ça...

Bref l'education nationale n'a plus de pognon et a de plus en plus de boulot, car la famille et meme les parents n'existe plus (pas de leur faute, faut bien qu'ils raménent de l'argent au foyer...). Normal que les profs baissent les bras et que ça finisse par se casser la gueule. Les parents ont baissé les bras bien avant eux.

Je reste impassient de savoir ce que va devenir cette jeune et cette plus jeune generation, sans doute du bon et du moin bon...

Modifié par 1234, 20 octobre 2012 à 00:08.

Je vis vraiment dans un autre monde, ou seul le doute existe. Je suis d'ailleur ici pour le propager.

Pour eviter de pourrir les topic, si ya des truc personnel que vous avez à me dire, venez le dire la bas : www.onnouscachetout.com/forum/topic/23437-moi-1234/

#24 Libertie

Libertie

    récalcitrante de naissance

  • Membres
  • 3 243 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : là où les corbeaux volent à l'envers pour ne pas voir la misère...
  • Intérêts : l'amour de la Terre et de ses enfants.

Posté 20 octobre 2012 à 09:24

Bon Prosodie, j'aimerai te répondre et répondre à tous. J'ai de tous temps été une grande défenseuse de l'école. j'y ai toujours vécu. Mes parents étaient instituteurs. Je suis infirmière en santé scolaire. Alors le mammouth je connais. Je connais et je l'ai vu évoluer .
Je l'ai vu évoluer et pas du tout dans le bon sens.
Tu défends les profs et je le conçois, moi je vais défendre les enfants. Tu dis qu'ils sont tous devant leurs écrans et qu'il est difficile de les éduquer car ils n'ont plus le gout de l'effort. Je vais te donner l'exemple de ma file qui vient d'entrer en sixième.

Son emploi du temps est ainsi constitué: départ de la maison le matin à 7h30. Début des cours à 8h30, tous les jours. Jusqu'à 12h30. Reprise des cours à 14h jusqu'à 16h le lundi le mardi et le vendredi.
le mercredi 8h30 12h30, elle ne rentre à la maison qu'à 14h (sans avoir mangé) si je ne vais pas la chercher à midi et demi.

Le jeudi elle travaille de 8h30 à12h30 et de 14h à17h
le vendredi 4 h le matin et 2 h l'aprés midi .

total d'heures: lundi : 6 h mardi 6 h mercredi 4 h jeudi 7 h vendredi 6 h. soit un total de 31h
Ma fille choisit entre midi et deux 3 jours par semaine d'aller au cdi. elle adore lire et trouve donc son bonheur au cdi, pendant une heure et pendant les heures d'étude quand il y en a . (absence de profs) elle prend aussi un cours d'échec le vendredi de 13h à 14h (par choix personnel)

total de cours normaux: 6+6+4+7+6 !: 31h.

chaque soir de la semaine lundi mardi jeudi elle passe 2 h sur ses devoirs. : +6h
37h

le mercredi elle passe enttre 3 et 4 h sur ses devoirs : 40 h

le week end (par exemple le week end passé : elle a passé sans mentir, je les ai passés avec elle, 10 h sur le week end 2 h le samedi et 8 h le dimanche sur ses devoirs.
soit un total de 50 h. fourchette basse!

Qui a dit que les enfants n'avaient pas le gout de l'effort?

Ma fille est handicapée, elle est reconnue dyspraxique , handicapée entre 50 et 70%. D'où le temps de devoirs un peu plus allongé que la normale.

Ma fille est bien loin dans ce cas , j'y reviendrai.

A côté de cela, j'ai accès aux emplois du temps des professeurs, j'ai calculé que 27 professeurs avaient leur vendredi après midi ( ce qui fait des heures d'étude pour les élèves, avec des études à plus de 300 élèves le vendredi en début d'après midi)
Les professeurs ont cours 18 h devant les élèves . Certains ayant accepté de faire 4 h de plus ont 22 h.


Je ne pense pas que les professeurs passent 50-22h =28h devant ses préparations ou ses copies ou les rencontres parents profs, par semaine
ou 50- 18= 32 h idem.

Sinon, ils n'auraient pas le temps de me raconter les films qu'il ont le temps d'aller voir, les livres qu'ils lisent ou les virées lors de week end prolongés ... (certains ont droit au vendredi et au lundi. )

Je peux te garantir que dans mon établissement scolaire cette année, les professeurs ont de supers emplois du temps qui désorganisent complètement tout à côté: problème pour le ramassage scolaire, problème pour la cantine avec 640 élèves demi pensionnaires qui finissent à midi et demi et qui doivent reprendre à 14h : impossible du coup certains élèves finissaient à 14h15 de manger en mangeant ultra rapidement, avec tout ce qui peut en découler, maux de ventre stress etc... ( qui est maltraitant dans ce cas là? )

Nous avons de sérieux problèmes avec une personne responsable, mais les professeurs ne bougent pas, préfèrent faire comme le singe," je ne vois rien , je n'entends rien, je ne dis rien." Pourquoi? Parce qu'ils ont peur pour leur précieux emploi du temps. Peu importe que cette personne s'en prenne aux élèves gratuitement , désorganise les services, s'en prend aux parents et à certains membres du personnel de façon totalement gratuite. C'est quelqu'un de malade mais , même si c'est remonté au niveau de l'IA , les profs l'ont soutenu et du coup il pose encore plus de problèmes que l'an passé. Là on voit aussi leur hypocrisie car il lui balaye le devant de la porte, flatte son égo , mais le critique de façon acerbe par derrière.
La CPE a craqué à cause de lui l'année passée, la gestionnaire est en passe de faire pareil et moi aussi d'ailleurs.

Les profs que je connais , avec qui je travaille ne sont pas tous comme cela. Certains ne l'ont pas soutenu. Certains sont conscients
. Certains sont là pour les élèves. Ouf. Pas pour leurs vacances. La mentalité a beaucoup évolué mais certains ont vraiment une conscience professionnelle.

Parlons des élèves maintenant. Je ne vois pas beaucoup d'élèves qui passent leur temps devant un écran. Certes le problème existe mais pas chez tous. Ouf.

Je vois des parents qui travaillent de plus en plus loin. Je vois des parents qui sont pressurisés par leurs employeurs pour faire des heures sup à tire larigot. Travaillant comme les enfants parfois jusqu'à 50 h par semaine. Et si tu ne le fais pas et bien tu vires.

Je vois des parents de famille monoparentale, qui tiennent très bien la route. Ils soutiennent leurs enfants, leur font faire leurs devoirs, sont à leur écoute, et leur mettent des limites.
Je vois des parents de famille monoparentale qui ont du mal à joindre les deux bouts, qui n'arrivent pas à subvenir au minimum vital, et qui soutiennent leurs enfants mais qui sont dépassés par le quotidien (même en travaillant). Ils sont souvent déprimés du coup.

Je vois des parents de famille unie , qui ne tiennent pas la route car pour maintenir leur train de vie , ils sont aux abonnés absents pour leurs enfants et alors la moindre blessure pour leur chérubin devient une véritable catastrophe dans le rouage bien huilé mais sur le fil du rasoir de leur quotidien.

Je vois des parents qui tiennent bien la route , qui éduquent leurs enfants correctement et qui leur montrent le " droit chemin" celui du respect de l'autre.
Je vois des enfants qui sont élevés par des familles d'accueil ou en foyer; Des enfants qui ont vécu des souffrances inimaginables (viol, inceste, violence, maltraitance, abandon etc... ) Qui malgré tout arrivent à s'en sortir grâce à une grande cohésion entre leurs éducateurs et nous. (vie scolaire, santé scolaire et profs)

Je vois des enfants qui sont rois, dont les parents sont friqués et qui ont tout : la télé dans la chambre, la Wi , l'ordi portable l'i phone, l'ipad etc... ce sont les plus puants, les plus imbus d'eux mêmes!

Je vois des enfants qui vivent des drames, perte d'un parent, séparation des parents etc....
Je vois des enfants malades, qui doivent lutter au quotidien,
Je vois des enfants handicapés

Je vois la société dans son ensemble.

Le collège est un microcosme à l'image de la société . La société va mal, les élèves vont mal.

Les actes de violence sont légions en ce moment dans la société. On le ressent au collège.

Les professeurs n'acceptent pas que l'on puisse remettre en cause leurs méthodes, leurs façons de faire avec un élève alors on va au clash. Je le vois au quotidien. Dernièrement, un élève a posé une question à un prof, somme toute anodine , mais le prof s'est fâché et l'a viré de cours. EN fait la violence est à tous les niveaux.

Des gens qui débloquent , il y en a à tous les niveaux de la société. ET les gamins là au milieu, ne s'en sortent pas si mal.

Contrairement à ce que je vis, je ne vois pas de parents qui ont réellement baissé les bras, je vois des parents dépassés. Dépassés par les choix de notre société, tout va vite trop vite, on veut à tout prix jouer la carte de la haute technologie. Peut on encore avoir une télé à l'ancienne? Sans écran plat? non, sur le marché on ne trouve que des écrans plats. L'obsolescence programmée des appareils ménagers exigent que nous investissions de plus en plus dans les appareils. Alors même qu'un appareil auparavant aurait duré 20 ans, là au bout de 6 ans il faut le changer.

ET nous acceptons cela. Il y a toujours une nouveauté qui nous plait dans la dernière machine à laver...

C'est la course frénétique au toujours plus. On veut nous programmer pour cela.

Alors les parents sont dépassés. Ils n'ont pas baissé les bras, ils sont dépassés.

Les profs vivent sur leur petit nuage. Pensant que le fait de transmettre leur savoir doit passer avant tout;N'évoluant pas ou peu dans leurs méthodes...

Les enfants essaient de s'adapter à cette société , et il n'y a rien de plus anxiogène.
On a de plus en plus de choses, mais on se parle de moins en moins.
ET nos enfants prennent cela de pleins fouet. Les parents sont trop crevés. Les enfants sont trop crevés. voire même épuisés.

C'est notre société qui est en cause pas l'école.
Pour finir, j'ai noté une nette augmentation d'enfants dys. (dyspraxique, dyslexique, dysorthographique, dysgraphique, dysphasique.... ) Une nette augmentation d'enfants ayant des troubles d'attention, des enfants ayant des tendances autistiques, voire même des enfants ayant des tendances schizophrènes . J'accueille des enfants hyperactifs sous traitement et sans traitement. ( dans mon collège c'est plus de 10% des élèves)

Des médecins ont noté que les injections vaccinales avec tous les excipients et adjuvants qu'ils contenaient pouvaient engendrer des problèmes tels que ceux que je viens de décrire. (A lire, le livre de Virginie Belle : faut il vacciner nos enfants?)
Et on voudrait , alors que les labos sous prétexte de profits, détruisent les capacités neurologiques de nos enfants, que nos enfants soient capables de rester sagement assis pendant 7 heures à écouter religieusement un professeur? Quand est-ce que l'on va enfin prendre en compte l'enfant dans notre système éducatif???
Quand ont ils la possibilité de faire exploser le trop plein d'énergie qu'ils ont à leur âge???
Ma fille a du arrêter toute activité extra scolaire cette année. Sinon, elle n'y arrivait pas; Est-ce normal???
Si on veut pouvoir réformer correctement l'école, encore faut il être capable de faire une analyse approfondie des paramètres qui font que cela ne va pas , et ne pas tout confondre. ou lancer des soit disant vérités , des soit disant généralités qui font qu'au final, on n'avancera jamais sur ce dossier. Et on acceptera que cette société aille aussi mal. Juste pour dire, je travaille à 80% et j'effectue 32 heures par semaine.... ( et même le plus souvent 36 h...tellement j'ai du boulot ) car je dois récupérer les vacances scolaires.
Un professeur doit faire aussi 35 h par semaine. 18 h+17 h de préparation etc.
Normalement le temps de travail est annualisé, et recalculé suivant le nombre de semaines travaillées. C'est pourquoi je dois travailler plus , à 32 h par semaine.
Les professeurs n'ont pas cette obligation, et râlent lorsqu'il faut qu'ils viennent un peu plus tôt pour faire leurs photocopies... Ils devraient comme chaque personne aux 35 h travailler 1628 heures par an.
  • emma aime ceci
"On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux"! Extrait du petit prince de St Exupéry.

#25 odyssée

odyssée

Posté 20 octobre 2012 à 09:35

d'où la nécessité de soigner notre société avant de continuer de faire des enfants

#26 Libertie

Libertie

    récalcitrante de naissance

  • Membres
  • 3 243 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : là où les corbeaux volent à l'envers pour ne pas voir la misère...
  • Intérêts : l'amour de la Terre et de ses enfants.

Posté 20 octobre 2012 à 13:00

d'où la nécessité de soigner notre société avant de continuer de faire des enfants


SI tu soignes la société et qu'il n'y a aucun enfant pour prendre la relève à quoi est-ce que cela aura servi?
  • Marine aime ceci
"On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux"! Extrait du petit prince de St Exupéry.

#27 odyssée

odyssée

Posté 20 octobre 2012 à 13:30

pensez-vous que rouspéter continuellement sur le système (comme je le vois sur différents topics,) et continuer de faire des enfants soit un choix intelligent et le fait d'individus intelligents?

#28 Marine

Marine

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 797 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : Puy-de-Dôme

Posté 20 octobre 2012 à 13:35

d'où la nécessité de soigner notre société avant de continuer de faire des enfants

pensez-vous que rouspéter continuellement sur le système (comme je le vois sur différents topics,) et continuer de faire des enfants soit un choix intelligent et le fait d'individus intelligents?


Tu ne serais pas ophtalmo toi ? tu veux nous prouver que l'on voit petit, ou que l'on est myope ?

Modifié par Marine, 20 octobre 2012 à 13:37.


#29 Libertie

Libertie

    récalcitrante de naissance

  • Membres
  • 3 243 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : là où les corbeaux volent à l'envers pour ne pas voir la misère...
  • Intérêts : l'amour de la Terre et de ses enfants.

Posté 20 octobre 2012 à 14:15

pensez-vous que rouspéter continuellement sur le système (comme je le vois sur différents topics,) et continuer de faire des enfants soit un choix intelligent et le fait d'individus intelligents?


Oui
Pourquoi?
Et bien parce qu'au moins nous prenons la peine d'ouvrir les yeux, si en plus cerise sur le gâteau nous sommes capables de lutter contre ce système, même avec nos maigres moyens, alors nous pouvons espérer que nos enfants continuerons le combat et qu'un jour, (le rêve) la société sera meilleure, moins stressante et surtout moins abrutissante. Au fait , l'intelligence n'a rien à voir là dedans.
Chacun a le droit d'espérer que le monde sera meilleur . alors je te réponds oui. Si tu comptes que ne plus faire d'enfants va améliorer la société , si se saborder va entraîner l'extinction de l'espèce humaine, alors , je suis au regret de te décevoir mais cela n'arrivera pas.
"On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux"! Extrait du petit prince de St Exupéry.

#30 odyssée

odyssée

Posté 20 octobre 2012 à 14:44

Tu ne serais pas ophtalmo toi ? tu veux nous prouver que l'on voit petit, ou que l'on est myope ?

oui je sais, ça m'énerve, je suis sur un ordi inconnu qui me sabote... peux rien faire.... suis à sa merci.....