Aller au contenu


Photo

Instrumentalisation de l'anti-racisme


  • Veuillez vous connecter pour répondre
72 réponses à ce sujet

#1 Prema

Prema

    Question de perspective

  • Animateurs
  • 4 527 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dictature française

Posté 17 novembre 2013 à 15:16

*
MESSAGE POPULAIRE !

Pour ceux qui ont un peu de bouteille, ce que nous vivons depuis quelques semaines concernant cette grande vague d'effarouchés face au racisme est très similaire à ce que nous avons vécu dans les années 80, avec l'affaire de Carpentras, la création de SOS racisme, etc...

660376HarlemDesir1989-350x232.jpg

Avec du recul et de l'analyse on sait aujourd'hui que tout cela a été orchestré par le parti socialiste.

Bien entendu, le racisme existe, un pourcentage de la population (qui, d'après moi, faiblit avec les années et les nouvelles générations) l'est indéniablement, mais bien minoritaire, et de dire que la France est raciste (comme l'a déclaré le journaliste Roselmack). est une insulte à l'immense majorité qui ne l'est pas.

Il est très étonnant que sortent toutes ces affaires (député FN sur Taubira, la une de Minute, député UMP sur Taubira, sortie du film sur la marche des beurs...), comme par hasard...

 

Kemi Seba qui vit maintenant en Afrique, anime une émission télé, dans laquelle il a invité une personne qui a écrit un livre sur le racisme en Europe.

Excellents échanges, avec notamment l'analyse de Kemi qui confronte l'auteur du livre avec le fait qu'il associe le racisme avec l'extrême droite, alors que toutes les attitudes raciste et colonialistes sont le fait des partis de droite et de gauche, et que seul le FN prone un refus d'ingérence...

je vous laisse découvrir ces échanges dans cette vidéo :

 

 

Voici une autre vidéo dans laquelle Farida Belgould, une des leaders de la marche de beurs des années 80 raconte comment ce mouvement a été utilisé par les socialistes à des fins politiques (après une assez longue introduction, à partir de la 35ème minute cela rentre véritablement dans le vif du sujet)

 

 

Les socialistes actuellement au pouvoir, face à une grave crise sociale et économique, utilisent et instrumentalisent le sujet du racisme pour faire diversion et diaboliser le FN, et Soral et Dieudonné, et ainsi (dis)qualifier toute dissidence en l'associant à une soit disante extrême droite.

[Cela n'enlève rien bien entendu à l'importance de s'élever face au racisme.]


  • Cosmoschtroumpf, Amilcar, verso et 5 autres aiment ceci

Si le climat était une banque il serait déjà sauvé.
Hugo Chavez


#2 florent0121

florent0121

Posté 17 novembre 2013 à 16:24

Le problème , c'est que certaines personnes manquent d'esprit critique, à force que les merdias de masse et les politiques en place les manipulent, ils ne savent plus ce qu'est le racisme. Et les personnes qui soit disant luttent contre le racisme s'attaquent aux conséquences (certains actes ou propos racistes) et non aux causes qui sont selon moi la mondialisation forcée et l'ultralibéralisme.

Mais de manière générale je vois une nette amélioration par rapport à l'époque de la création de SOS racisme. Il y a moins de personnes qui se laissent manipuler. La perte de confiance envers les politiques et les médias aide à cela. Le fait que notre système va bientôt s'effondrer permet à plus de gens d'ouvrir les yeux petit à petit sur ce genre de manipulation, c'est ce que j'appelle le sursaut avant l'effondrement, même si il restera toujours des gens s'accrochant et défendant ceux qui les tuent à petit feu.


Modifié par florent0121, 17 novembre 2013 à 16:56.

  • metatronne aime ceci

#3 verso

verso
  • Genre : Homme
  • Localisation : Belgique

Posté 17 novembre 2013 à 16:25

Enorme le témoignage de Farida Belghoul !



#4 Prema

Prema

    Question de perspective

  • Animateurs
  • 4 527 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dictature française

Posté 17 novembre 2013 à 17:26

Conférence du 7 septembre 2013 à Bordeaux avec Farida Belghoul et Mathias Cardet sur le thème Arnaque du rap, Arnaque de l’antiracisme :

 

http://www.dailymoti...me-partie1_news

 

http://www.dailymoti...me-partie2_news

 

http://www.dailymoti...me-partie3_news

 

http://www.dailymoti...me-partie4_news


Si le climat était une banque il serait déjà sauvé.
Hugo Chavez


#5 jmarie

jmarie

Posté 17 novembre 2013 à 18:11

Le racisme existe aujourd'hui comme avant, oui effectivement, mais ce qui a changé depuis une dizaine d'année je trouve  et qui change tout, c'est le droit que ce sont permis les gens de vivre ouvertement leur racisme. Les racistes avant avaient tendance à cacher qu'ils étaient racistes, ils avaient un peu honte et la droite depuis une dizaine d'années, leur a permis de s'extérioriser, de penser que c'est une attitude normale..  Ce qui fait qu'il n'y a plus de limite et les racistes s'invitent sans gêne même à la télé....sentiment, donc que le racisme est partout..(.la droite décomplexée en somme...)


  • metatronne et Hohenheim aiment ceci

#6 florent0121

florent0121

Posté 17 novembre 2013 à 18:43

Mais c'est logique que la parole raciste vous paraisse décomplexé,(personnellement je ne le trouve pas mais bon), puisque le fondamentalisme islamiste n'hésite pas à revendiquer ces idées politiques et les imposent à la société française.

Ces deux minorités manipulées par l'oligarchie sont encouragées par les politiques en place depuis 30 ans pour s'opposer et essayer de diviser la société française en créant un sentiment d'opposition parmi les gens "normaux" qui ne sont ni racistes ni fondamentalistes islamistes et qui cherchent juste à mieux vivre en essayant de nommer les causes de leurs misères qui viennent en réalité et en partie de l'oligarchie.

Ils ont du ma à le voir parce qu'on leur met constamment des fausses causes de leurs misères sous les yeux comme le racisme.

 

Désolé d'être aussi direct, ça en choquera peut être certains, mais il faut nommer les choses pour pouvoir les comprendre.

 

Le but recherché est divisé pour mieux régner, c'est vieux comme le monde. Au lieu d'une immigration contrôlée qui aurait permis une meilleure assimilation des migrants, ils ont tout fait pour créer une situation difficile et embraser cette situation afin d'éloigner les regards sur les vrais problèmes.

 

Donc il ne faut pas s'étonner qu'au jour d'aujourd'hui ces deux "minorités" manipulées par l'oligarchie deviennent de plus en plus violentes et revendicatrices chacune de leur côté.


Modifié par florent0121, 17 novembre 2013 à 19:14.

  • Cerro aime ceci

#7 1234

1234

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 157 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : france
  • Intérêts : mecanique, informatique, finance en se moment, theorie du complot, comprendre dans quel monde je vis, et plein d'autres truc...

Posté 17 novembre 2013 à 18:48

Le racisme on ne sait meme pas ce que ça veut dire.

 

 

individulisme, communautarisme, humanisme. Voilà pour simplifier les 3 grands penchant.

 

- Les individualiste se battent pour eux, sont contre personne et contre tout le monde à la fois, ne font de mal à personne en particulier. Si ils ont leur territoire tout va bien, si on empiete sur leur territoire ils montrent les dents. Ils vivent pour eux, leur "dieu" c'est eux.

 

- Les communautariste se battent pour leur communauté. Que ce soit le quartier nord ou le quartier sud, les blanc, les noirs, les islamique, les sioniste, les nationaliste, ... toute les communautés... Les communautés se battent entre elles, car se croient toutes sur leur territoire. Leur "dieu" c'est leur communauté (culture, religion, couleur de peau, et j'en passe, chacun son truc)

 

- Les humanistes se battent pour les autres. Leur "dieu" c'est les autres, leur territoire c'est celui des autres, ils ne se battent contre personne, ils se battent pour les autres.

 

Le racisme n'est qu'une facette du communautarisme.

Tout comme le sexisme par exemple, les sexiste (feministe ou macho) sont des communautariste.

 

Ce que fait nos elite c'est de créer des communauté qui se batteront les unes contres les autres. L'elite essais de crer le conflit entre nous.

 

 

 

Alors evitez tout style de communautarisme...


Modifié par 1234, 17 novembre 2013 à 18:50.

  • diphoo aime ceci
Je vis vraiment dans un autre monde, ou seul le doute existe. Je suis d'ailleur ici pour le propager.

Pour eviter de pourrir les topic, si ya des truc personnel que vous avez à me dire, venez le dire la bas : www.onnouscachetout.com/forum/topic/23437-moi-1234/

#8 gwelan

gwelan
  • Genre : Homme

Posté 17 novembre 2013 à 18:50

Moi je trouve qu'historiquement le pays Gaulois s'est montré plutôt accueillant, ce qui en fait probablement l'un des melting pot les plus riches d'Europe si ce n'est du monde.  Donc, sans nier qu'il y a des gens qui sont racistes dans l'âme par chez nous, je ne pense pas qu'au fond çà soit le pays qu'il faille montrer du doigt en premier, pour dénoncer des dérives de ce genre.

 

Je pense qu'on peut d'abord épingler toutes les cultures qui ont le racisme dans leurs textes fondateurs, et il n'y a pas que les juifs, il y a les chinois, les japonais, les protestants, etc ... et puis on fait un petit tour à l'étranger, et on relativise l'idée même de racisme en allant en Russie, en Europe centrale, ou simplement en Afrique ... et on s'étonnerait presque de la bonhomie qui a court ici .

 

Donc s'il y a bien un pays où le sujet n'est pas fondamentalement de premier plan, je pense que c'est en France : ce qui n'est pas pour minimiser les actes ou les propos racistes de certains, mais juste pour souligner le caractère artificiel des préoccupations médiatiques du jour, parce qu'il ne faut pas charrier, je pense que l'incivilité est de très loin bien plus préoccupante et plus effective.

 

Que l'islamisme finisse par inquièter le français de base, avec le nombre de grands malades qu'on lui montre tous les jours à la télé, y a pas de quoi s'étonner, mais c'est pas çà le vrai racisme, çà c'est de la xénophobie manufacturée, c'est même pas une vraie culture ...


  • Cosmoschtroumpf, Prema, metatronne et 1 autre aiment ceci

#9 Prema

Prema

    Question de perspective

  • Animateurs
  • 4 527 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dictature française

Posté 17 novembre 2013 à 18:54

Le racisme existe aujourd'hui comme avant, oui effectivement, mais ce qui a changé depuis une dizaine d'année je trouve  et qui change tout, c'est le droit que ce sont permis les gens de vivre ouvertement leur racisme. Les racistes avant avaient tendance à cacher qu'ils étaient racistes, ils avaient un peu honte et la droite depuis une dizaine d'années, leur a permis de s'extérioriser, de penser que c'est une attitude normale..  Ce qui fait qu'il n'y a plus de limite et les racistes s'invitent sans gêne même à la télé....sentiment, donc que le racisme est partout..(.la droite décomplexée en somme...)

 

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un racisme plus décomplexé, mais plutôt que depuis quelques années avec les nouvelles technologies tout est enregistré, filmé, et diffusé à grande échelle avec les médias et surtout Internet.


  • barbatux aime ceci

Si le climat était une banque il serait déjà sauvé.
Hugo Chavez


#10 gwelan

gwelan
  • Genre : Homme

Posté 17 novembre 2013 à 19:04

On a intégré les Celtes, les Romains, les Germains, les Britons, les Vikings, les Polonais, les juifs d'europe centrale, les Russes, les Italiens, Enrico Macias,et même, si çà pose un probleme qui à mon avis n'est pas une question de race, les Africains et les Nord Africains  ...

 

de toute façon, en tant que sang mêlés, je me demande bien à quoi on pourrait se référer en matière de  race pure pour pouvoir prétendre que l'autre est pas de notre bande ?!

 

Maintenant, nous avons aussi notre lot de mauvais coucheurs, de fâcheux dont le courage commence toujours par compter combien ils sont et combien il y en a en face ... çà a toujours été ... je ne pense pas qu'il y en a plus mais surtout qu'on ne parle que de çà ! (et je rajoute : en plus, ils sont de tous les bords !).

 

Ce qui me frappe par exemple, nous sommes un peuple qui n'a pas de musique.  Y a pas de musique Française, alors que tu reconnais du Chinois, du Tziganne ou de l'Irlandais à 100 bornes, y a pas de musique Française : mais il y a toutes les musiques du monde chez nous, parce qu'on est fait de çà ...


  • diphoo aime ceci

#11 cosmos

cosmos
  • Genre : Homme

Posté 17 novembre 2013 à 19:16

Ah ah, ainsi le racisme (encore faut il que tu nous donnes ta définition du racisme jmarie) serait l'apanage des gens de droite. Et même pire, de la droite décomplexée (un terme très employé dans les médias, mais que signifie t-il pour toi jmarie?)

 

Il y a des racistes partout, à gauche, à droite au centre, chez les blancs, les noirs, les jaunes et probablement les martiens qui sont verts comme chacun sait. Faut pas croire, hein, ce n'est pas réservé à certains.

Et, tu peux devenir raciste par circonstance. Un maghrébin t'emmerde et hop, tu deviens raciste (l'inverse est aussi valable). Le lendemain c'est oublié et par magie tu n'es plus raciste.

J'ai même fréquenté une noire (pardon! je voulais dire une femme de couleur  :volatilize: ) qui me disait que le racisme existait aussi entre eux, suivant que la peau était plus ou moins noire. Dingue, non?

Le Français est tellement raciste que plein d'étrangers souhaitent venir en France rien que pour les provoquer.

Les nombreux mariages inter ethniques montrent à quel point nous haissons les étrangers.

 

 

Plus sérieusement, cette nouvelle vague d'indignation télécommandée ne sert qu'à culpabiliser les Français et orienter les votes des prochaines municipales et Européennes. Et apparemment  ca marche pour certains.

En fait, nous sommes en droit de nous demander si les politiques ne seraient pas les plus racistes de tous. Combien de députés d'origine immigrée? De sénateurs?


Modifié par cosmos, 17 novembre 2013 à 19:28.

  • diphoo et Prema aiment ceci
Je suis pauvre et je n'ai plus que mes rêves,
j'ai déposé mes rêves sous tes pieds.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.

#12 1234

1234

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 157 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : france
  • Intérêts : mecanique, informatique, finance en se moment, theorie du complot, comprendre dans quel monde je vis, et plein d'autres truc...

Posté 17 novembre 2013 à 19:23

edit !!

 

 


Ce que fait nos elite c'est de créer des communauté qui se batteront les unes contres les autres. L'elite essais de crer le conflit entre nous.

Vi je m'auto-quote...Car je fait du communautarisme : je separe l'elite des autres.

Et je suis contre le communautarisme, alors faudrait que j'arrete de mette d'un coté l'elite et de l'autre coté le peuple...

 

arf... les communautée... comment faire sans ? :/


Modifié par 1234, 17 novembre 2013 à 19:24.

Je vis vraiment dans un autre monde, ou seul le doute existe. Je suis d'ailleur ici pour le propager.

Pour eviter de pourrir les topic, si ya des truc personnel que vous avez à me dire, venez le dire la bas : www.onnouscachetout.com/forum/topic/23437-moi-1234/

#13 florent0121

florent0121

Posté 17 novembre 2013 à 19:31

Quand je lis, évitez tout style de communautarisme, cela me fait rire, parce que souvent on confond communauté et communautarisme comme si il fallait que l'homme soit un individualiste. Non, l'homme tout seul n'a pas créé des villages et des villes ce sont des communautés qui l'on fait, ces communautés se sont rapprochées malheureusement par la force parfois à cause des élites, la seule communauté à laquelle on doit se référer si l'on veut vivre dans une société avec des rapports humains, une entraide au jour d'aujourd'hui etc..., c'est la communauté nation, la conscience des peuples en est à ce niveau, cette communauté à laquelle on appartient et la culture qui en découle, car sinon la société dans laquelle on vit reste divisée sans perspective d'avenir si un groupement d'être humain ne se rejoint pas autours de projets et valeurs communes.

 

L'idéale à long terme c'est le rapprochement de ces nations par une volonté des peuples et non un mondialisme forcé. A terme, je l'espère nous arriverons à une seule et même communauté qu'est la communauté humaine, ensuite quand la communauté humaine aura connaissance de l'existence d'extra terrestre, c'est le cycle qui continue. L'important est de ne pas se laisser manipuler en nous divisant au sein de notre communauté mais plutôt d'utiliser cette énergie afin de se rapprocher les uns des autre de communautés différentes en se rejoignant sur des projets des valeurs communes.

 

Non la communauté n'est pas un gros mot le tout est de l'adapté afin de ne pas se renfermer sur soi même mais plutôt de s'ouvrir aux autres communautés, et de n'en faire plus qu'une, cette communauté nouvellement formée et solide pourra elle même à son tour se rapprocher d'autre communauté etc etc...

 

A noter qu'une communauté créé automatiquement des élites, c'est une bonne chose à conditions que ces élites ne prennent pas le pas sur la volonté de cette communauté... Pas comme maintenant quoi. Les élites de toutes les communautés ont un coup d'avance sur les peuples, ils se sont rapprochés au niveau mondial afin d'asservir et de contraindre tout leurs semblables. Il ne dépend que de nous de contrôler à nouveau ces élites devenues folles.


Modifié par florent0121, 17 novembre 2013 à 19:55.


#14 jmarie

jmarie

Posté 17 novembre 2013 à 19:35

 

Le racisme existe aujourd'hui comme avant, oui effectivement, mais ce qui a changé depuis une dizaine d'année je trouve  et qui change tout, c'est le droit que ce sont permis les gens de vivre ouvertement leur racisme. Les racistes avant avaient tendance à cacher qu'ils étaient racistes, ils avaient un peu honte et la droite depuis une dizaine d'années, leur a permis de s'extérioriser, de penser que c'est une attitude normale..  Ce qui fait qu'il n'y a plus de limite et les racistes s'invitent sans gêne même à la télé....sentiment, donc que le racisme est partout..(.la droite décomplexée en somme...)

 

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un racisme plus décomplexé, mais plutôt que depuis quelques années avec les nouvelles technologies tout est enregistré, filmé, et diffusé à grande échelle avec les médias et surtout Internet.

 

 Ca revient au même non ?



#15 jmarie

jmarie

Posté 17 novembre 2013 à 19:37

Ah ah, ainsi le racisme (encore faut il que tu nous donnes ta définition du racisme jmarie) serait l'apanage des gens de droite. Et même pire, de la droite décomplexée (un terme très employé dans les médias, mais que signifie t-il pour toi jmarie?)

 

Il y a des racistes partout, à gauche, à droite au centre, chez les blancs, les noirs, les jaunes et probablement les martiens qui sont verts comme chacun sait. Faut pas croire, hein, ce n'est pas réservé à certains.

Et, tu peux devenir raciste par circonstance. Un maghrébin t'emmerde et hop, tu deviens raciste (l'inverse est aussi valable). Le lendemain c'est oublié et par magie tu n'es plus raciste.

J'ai même fréquenté une noire (pardon! je voulais dire une femme de couleur  :volatilize: ) qui me disait que le racisme existait aussi entre eux, suivant que la peau était plus ou moins noire. Dingue, non?

Le Français est tellement raciste que plein d'étrangers souhaitent venir en France rien que pour les provoquer.

Les nombreux mariages inter ethniques montrent à quel point nous haissons les étrangers.

 

 

Plus sérieusement, cette nouvelle vague d'indignation télécommandée ne sert qu'à culpabiliser les Français et orienter les votes des prochaines municipales et Européennes. Et apparemment  ca marche pour certains.

En fait, nous sommes en droit de nous demander si les politiques ne seraient pas les plus racistes de tous. Combien de députés d'origine immigrée? De sénateurs?

 

Rejet de celui qui vient manger le pain des français.. 

et la droite ces dernières années a vraiment fait fort...



#16 1234

1234

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 157 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : france
  • Intérêts : mecanique, informatique, finance en se moment, theorie du complot, comprendre dans quel monde je vis, et plein d'autres truc...

Posté 17 novembre 2013 à 19:44


Quand je lis, évitez tout style de communautarisme, cela me fait rire, comme si il fallait que l'homme soit un individualiste.

N'oublis pas le 3e "penchant" : l'humanisme.

(Peut etre qu'un jours avec des aliens il aura "universalisme", et un autre jours avec plusieurs univers il y aura "multiversalisme"... Mais restons sur Terre.)

 


L'idéale à long terme c'est le rapprochement de ces nations par une volonté des peuples et non un mondialisme forcé. A terme nous arriverons à une seule et même communauté qu'est la communauté humaine, ensuite quand la communauté humaine aura connaissance de l'existence d'extra terrestre, c'est le cycle qui continue. L'important est de ne pas se laisser manipuler en nous divisant au sein de notre communauté mais plutot d'utiliser cette énergie afin de se rapprocher les uns les autre en se rejoignant sur des projets des valeurs communes.

 

Exactement...

Le rapprochement des nations (par la volonté du peuple ou pas), ce qui signifis NOM...

Mais là on entre dans un autre sujet...

il y a NOM ("du peuple" comme tu dit) et NOM (dictature, "mondialisme forcé" comme tu dit) ...


  • florent0121 aime ceci
Je vis vraiment dans un autre monde, ou seul le doute existe. Je suis d'ailleur ici pour le propager.

Pour eviter de pourrir les topic, si ya des truc personnel que vous avez à me dire, venez le dire la bas : www.onnouscachetout.com/forum/topic/23437-moi-1234/

#17 Top in Hamburg

Top in Hamburg
  • Genre : Ne souhaite pas le dire

Posté 17 novembre 2013 à 19:55


Quand je lis, évitez tout style de communautarisme, cela me fait rire, parce que souvent on confond communauté et communautarisme comme si il fallait que l'homme soit un individualiste.

Moi ce qui me fait rire,

C'est lorsque l'on confond,

Individualisme et égoisme !!

Faire passer ses besoins avant ceux des autres est tout à fait sain.

Tant que ça ne se fait pas au détriment des autres.

Chaque individu est différent des autres


  • napo, metatronne et Cerro aiment ceci

#18 florent0121

florent0121

Posté 17 novembre 2013 à 20:01

Je suis tout à fait d'accord, et je ne confond pas, il faut faire passer ses besoins avant ceux des autres, mais ceci n'est pas de l’égoïsme ni de l"individualisme, c'est juste du bon sens quand on veut rester en vie. L'individualisme c'est ne pas concevoir et ne pas vouloir participer à l'élaboration d'une communauté, c'est à dire rester individuel, ne pas vouloir faire corps avec un groupe, je ne dis pas que c'est mal, il faut de tout pour faire un monde, mais ce n'est pas comme cela que fonctionne l'espèce humaine en tout cas pour le moment. Quand tu dis chaque individu est différend, je suis d'accord aussi, L'appartenance a un groupe n'efface pas les différences individuelles.


Modifié par florent0121, 17 novembre 2013 à 20:16.


#19 cosmos

cosmos
  • Genre : Homme

Posté 17 novembre 2013 à 20:17

 

Ah ah, ainsi le racisme (encore faut il que tu nous donnes ta définition du racisme jmarie) serait l'apanage des gens de droite. Et même pire, de la droite décomplexée (un terme très employé dans les médias, mais que signifie t-il pour toi jmarie?)

 

Il y a des racistes partout, à gauche, à droite au centre, chez les blancs, les noirs, les jaunes et probablement les martiens qui sont verts comme chacun sait. Faut pas croire, hein, ce n'est pas réservé à certains.

Et, tu peux devenir raciste par circonstance. Un maghrébin t'emmerde et hop, tu deviens raciste (l'inverse est aussi valable). Le lendemain c'est oublié et par magie tu n'es plus raciste.

J'ai même fréquenté une noire (pardon! je voulais dire une femme de couleur  :volatilize: ) qui me disait que le racisme existait aussi entre eux, suivant que la peau était plus ou moins noire. Dingue, non?

Le Français est tellement raciste que plein d'étrangers souhaitent venir en France rien que pour les provoquer.

Les nombreux mariages inter ethniques montrent à quel point nous haissons les étrangers.

 

 

Plus sérieusement, cette nouvelle vague d'indignation télécommandée ne sert qu'à culpabiliser les Français et orienter les votes des prochaines municipales et Européennes. Et apparemment  ca marche pour certains.

En fait, nous sommes en droit de nous demander si les politiques ne seraient pas les plus racistes de tous. Combien de députés d'origine immigrée? De sénateurs?

 

Rejet de celui qui vient manger le pain des français.. 

et la droite ces dernières années a vraiment fait fort...

 

C'est très sommaire comme définition et traduit plutôt de la xénophobie que du racisme.


Je suis pauvre et je n'ai plus que mes rêves,
j'ai déposé mes rêves sous tes pieds.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.

#20 Prema

Prema

    Question de perspective

  • Animateurs
  • 4 527 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dictature française

Posté 17 novembre 2013 à 20:22

On a intégré les Celtes, les Romains, les Germains, les Britons, les Vikings, les Polonais, les juifs d'europe centrale, les Russes, les Italiens, Enrico Macias,et même, si çà pose un probleme qui à mon avis n'est pas une question de race, les Africains et les Nord Africains  ...

 

de toute façon, en tant que sang mêlés, je me demande bien à quoi on pourrait se référer en matière de  race pure pour pouvoir prétendre que l'autre est pas de notre bande ?!

 

Maintenant, nous avons aussi notre lot de mauvais coucheurs, de fâcheux dont le courage commence toujours par compter combien ils sont et combien il y en a en face ... çà a toujours été ... je ne pense pas qu'il y en a plus mais surtout qu'on ne parle que de çà ! (et je rajoute : en plus, ils sont de tous les bords !).

 

Ce qui me frappe par exemple, nous sommes un peuple qui n'a pas de musique.  Y a pas de musique Française, alors que tu reconnais du Chinois, du Tziganne ou de l'Irlandais à 100 bornes, y a pas de musique Française : mais il y a toutes les musiques du monde chez nous, parce qu'on est fait de çà ...

 

Bin il y a l'accordéon!  :-)

 

A l'étranger lorsqu'on veut représenté la France, on entend à tous les coups de l'accordéon  :-)


  • napo et metatronne aiment ceci

Si le climat était une banque il serait déjà sauvé.
Hugo Chavez


#21 Prema

Prema

    Question de perspective

  • Animateurs
  • 4 527 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dictature française

Posté 17 novembre 2013 à 20:26

Ah ah, ainsi le racisme (encore faut il que tu nous donnes ta définition du racisme jmarie) serait l'apanage des gens de droite. Et même pire, de la droite décomplexée (un terme très employé dans les médias, mais que signifie t-il pour toi jmarie?)

 

Il y a des racistes partout, à gauche, à droite au centre, chez les blancs, les noirs, les jaunes et probablement les martiens qui sont verts comme chacun sait. Faut pas croire, hein, ce n'est pas réservé à certains.

Et, tu peux devenir raciste par circonstance. Un maghrébin t'emmerde et hop, tu deviens raciste (l'inverse est aussi valable). Le lendemain c'est oublié et par magie tu n'es plus raciste.

J'ai même fréquenté une noire (pardon! je voulais dire une femme de couleur  :volatilize: ) qui me disait que le racisme existait aussi entre eux, suivant que la peau était plus ou moins noire. Dingue, non?

Le Français est tellement raciste que plein d'étrangers souhaitent venir en France rien que pour les provoquer.

Les nombreux mariages inter ethniques montrent à quel point nous haissons les étrangers.

 

 

Plus sérieusement, cette nouvelle vague d'indignation télécommandée ne sert qu'à culpabiliser les Français et orienter les votes des prochaines municipales et Européennes. Et apparemment  ca marche pour certains.

En fait, nous sommes en droit de nous demander si les politiques ne seraient pas les plus racistes de tous. Combien de députés d'origine immigrée? De sénateurs?

 

Je plussoie!

 

Holland est allé récemment déposer une gerbe de fleurs sur la tombe (ou un monument?) de Jules Ferry, homme de gauche qui a de son vivant dit le 25 Juillet 1885:

 

« La première forme de la colonisation, c'est celle qui offre un asile et du travail au surcroît de population des pays pauvres ou de ceux qui renferment une population exubérante.[...]

Mais il y a une autre forme de colonisation, c'est celle qui s'adapte aux peuples qui ont, ou bien un excédent de capitaux, ou bien un excédent de produits.[...] Les colonies sont pour les pays riches un placement de capitaux des plus avantageux.[...] Dans la crise que traversent toutes les industries européennes, la fondation d'une colonie, c'est la création d'un débouché.[...]

Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai! Il faut dire ouvertement qu'en effet les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures [...][Remous sur plusieurs bancs à l'extrême gauche] parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont un devoir de civiliser les races inférieures.[...]

Ces devoirs ont souvent été méconnus dans l'histoire des siècles précédents, et certainement quand les soldats et les explorateurs espagnols introduisaient l'esclavage dans l'Amérique centrale, ils n'accomplissaient pas leur devoir d'hommes de race supérieure. Mais de nos jours, je soutiens que les nations européennes s'acquittent avec largeur, grandeur et honnêteté de ce devoir supérieur de la civilisation .[...]

A l'heure qu'il est, vous savez qu'un navire de guerre ne peut pas porter, si parfaite que soit son organisation, plus de 14 jours de charbon et qu'un navire qui n'a plus de charbon est une épave sur la surface des mers abandonné au 1er occupant. D'où la nécessité d'avoir sur les mers des rades d'approvisionnement, des abris, des postes de défense et de ravitaillement. »


  • cosmos et florent0121 aiment ceci

Si le climat était une banque il serait déjà sauvé.
Hugo Chavez


#22 Prema

Prema

    Question de perspective

  • Animateurs
  • 4 527 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dictature française

Posté 17 novembre 2013 à 20:31

 

 

Le racisme existe aujourd'hui comme avant, oui effectivement, mais ce qui a changé depuis une dizaine d'année je trouve  et qui change tout, c'est le droit que ce sont permis les gens de vivre ouvertement leur racisme. Les racistes avant avaient tendance à cacher qu'ils étaient racistes, ils avaient un peu honte et la droite depuis une dizaine d'années, leur a permis de s'extérioriser, de penser que c'est une attitude normale..  Ce qui fait qu'il n'y a plus de limite et les racistes s'invitent sans gêne même à la télé....sentiment, donc que le racisme est partout..(.la droite décomplexée en somme...)

 

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un racisme plus décomplexé, mais plutôt que depuis quelques années avec les nouvelles technologies tout est enregistré, filmé, et diffusé à grande échelle avec les médias et surtout Internet.

 

 Ca revient au même non ?

 

 

Non. Car ce sont de propos "volés", qui le plus souvent n'étaient pas censés être diffusés, ce qui est très différent de propos clamés ouvertement au grand public (exemple des propos de Hortefeux ou Valls)


  • florent0121 aime ceci

Si le climat était une banque il serait déjà sauvé.
Hugo Chavez


#23 Skankult

Skankult

    Pathétique comme tout le monde

  • Membres
  • 2 877 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Ici et là

Posté 17 novembre 2013 à 20:38

Ce qui reste surprenant c'est que toutes ces décennies "d'anti racisme" ont fait germer un racisme anti blanc popularisé et presque culturel...


  • arkhandariel aime ceci
Le skank ou skanking désigne le contre-temps (ou after-beat) propre au reggae, généralement marqué par un accord plaqué joué par la guitare rythmique ou le clavier. Ces accords sont qualifiés à tort d'appui sur le contre-temps, puisqu'ils tombent bel et bien sur les deuxièmes et quatrièmes temps (une mesure en reggae est de quatre temps) et non entre les temps, comme le laisserait penser cette appellation.

#24 florent0121

florent0121

Posté 17 novembre 2013 à 20:40

Oui c'est bien cela qui se passe, ces propos "volés" dont tu parles sont utilisés par les merdias et nos politiques afin de faire croire à la montée du racisme ou à la libéralisation de propos racistes.


  • Prema aime ceci

#25 Magnus

Magnus
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris

Posté 17 novembre 2013 à 20:42

Ce qui reste surprenant c'est que toutes ces décennies "d'anti racisme" ont fait germer un racisme anti blanc popularisé et presque culturel...

 

en france, en effet il est devenu normal que le "minoritaire" tape sur le "majoritaire". Ce qui vaut pour la couleur de peau vaut pour la religion, il est devenu banal de taper sur jesus et la clique, mais il ne faut surtout pas taper sur israel...


  • Prema aime ceci
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux" (benjamin Franklin)

#26 florent0121

florent0121

Posté 17 novembre 2013 à 20:45

Ce qui reste surprenant c'est que toutes ces décennies "d'anti racisme" ont fait germer un racisme anti blanc popularisé et presque culturel...

A force de culpabiliser les mêmes, de créer des divisions au sein de la nation les gens manipulés et non assimilés issus de l'immigration massive finissent par croire que la cause de leur misère, ce sont ces français "blancs" en raison de la manipulation médiatico-politique.


Modifié par florent0121, 17 novembre 2013 à 20:51.


#27 Skankult

Skankult

    Pathétique comme tout le monde

  • Membres
  • 2 877 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Ici et là

Posté 17 novembre 2013 à 21:35

 

en france, en effet il est devenu normal que le "minoritaire" tape sur le "majoritaire". Ce qui vaut pour la couleur de peau vaut pour la religion, il est devenu banal de taper sur jesus et la clique, mais il ne faut surtout pas taper sur israel...

 

Je ne pense pas qu'une religion se fasse taper dessus plus qu'une autre. Si les Guignols mettent le pape en train de se faire un rail de coke et que tout le monde rigole tandis qu'on réfléchit à 200 fois avant d'oser dessiner le Dernier Prophète, c'est que la première religion a disparu depuis plusieurs décennies tandis que l'autre reste politiquement dynamique.

Mais est-ce que la religion est forcément liée au racisme ?

 

 

A force de culpabiliser les mêmes, de créer des divisions au sein de la nation les gens manipulés et non assimilés issus de l'immigration massive finissent par croire que la cause de leur misère, ce sont ces français "blancs" en raison de la manipulation médiatico-politique.

 

Cette autoflagelation proférée par les "humanistes" socialistes français depuis plus de 30 ans a fait son oeuvre. Étrangement, dans un pays comme l'Espagne où il y a une grande immigration latino, et où il n'existe aucune culpabilisation comme on peut le voir en France pour la colonisation où le racisme est plus laissé au grand jour, ces derniers montrent un amour, un respect pour leur nouvelle patrie et tous ses habitants de manière incomprable avec l'héxagone, surtout avec le passé délicat d'une Espagne génocidaire en Ameŕique...L' espagnol de base est ouvertement plus racistes que le français, pourtant il n'existe pas d'extreme droite en Espagne...

 

Il ne faut pas se leurrer, tout le monde est raciste. L'être humain n'est pas un bisounours, il distingue instinctivement les siens, sa famille, ceux de son quartier, de sa ville, de sa région, de son pays, continent...

 

Cet humanisme gangrènaire "anti raciste" a paradoxalement instauré une tension raciale et religieuse en France, de deux côtés, qui friserait presque la guerre civile, situation impensable dans d'autres pays.


Le skank ou skanking désigne le contre-temps (ou after-beat) propre au reggae, généralement marqué par un accord plaqué joué par la guitare rythmique ou le clavier. Ces accords sont qualifiés à tort d'appui sur le contre-temps, puisqu'ils tombent bel et bien sur les deuxièmes et quatrièmes temps (une mesure en reggae est de quatre temps) et non entre les temps, comme le laisserait penser cette appellation.

#28 gwelan

gwelan
  • Genre : Homme

Posté 17 novembre 2013 à 21:48

Faire passer nos intérets avant ceux des autres ? Non, je ne suis pas sur ce logiciel là.

 

Quand tu es enfant, ado, çà passe encore, mais dès que tu es parent, tu fonctionnes autrement, donc c'est possible.

 

C'est triste à mourir de se faire son caviar tout seul devant son home cinema. La bouffe, çà se partage, la vie, çà se partage, et pas que lorsqu'il y a un besoin d'entraide, mais pour les bons moments aussi. Et c'est pas forcément à tous les coups du grand amour, çà peut-être de l'amitié ou du simple bon voisinage ... on n'est pas forcé de coucher (! :-)

 

Je trouve qu'on est toujours meilleurs dans le partage ...

 

Et pour ce qui est de l'accordéon, j'y avais pensé en écrivant, mais c'est une réalité de quelques générations, et non une tradition vivante. C'est fini le bal à papa... quelque part, çà n'a survécu que par la carte postale d'hollywood, mais franchement, je suis né après guerre et c'était encore dans les moeurs quand j'étais môme : j'ai  connu les chanteurs de rue à Paris à qui on lançait des pièces par la fenêtre, mais ..., c'est mort avec Piaf ...comme le fait des repas de famille où il y avait toujours un tonton pour chanter le temps des cerises, mais, çà fait combien de temps que vous avez vécu un truc pareil, franchement , si seulement çà fait partie de vos souvenirs ?


  • Prema et Cerro aiment ceci

#29 florent0121

florent0121

Posté 17 novembre 2013 à 22:30

un humanisme anti racisme???, mais non, ça a pour nom anti-racisme, mais c'est du racisme.

Utiliser un mot inverse à sa définition réelle, ils font ça depuis des siècles. En France, il existe une extrême droite, ah bon...


Modifié par florent0121, 17 novembre 2013 à 22:36.


#30 metatronne

metatronne
  • Genre : Femme
  • Localisation : Je suis riche! I am rich!!

Posté 17 novembre 2013 à 23:00

 

On a intégré les Celtes, les Romains, les Germains, les Britons, les Vikings, les Polonais, les juifs d'europe centrale, les Russes, les Italiens, Enrico Macias,et même, si çà pose un probleme qui à mon avis n'est pas une question de race, les Africains et les Nord Africains  ...
 
de toute façon, en tant que sang mêlés, je me demande bien à quoi on pourrait se référer en matière de  race pure pour pouvoir prétendre que l'autre est pas de notre bande ?!
 
Maintenant, nous avons aussi notre lot de mauvais coucheurs, de fâcheux dont le courage commence toujours par compter combien ils sont et combien il y en a en face ... çà a toujours été ... je ne pense pas qu'il y en a plus mais surtout qu'on ne parle que de çà ! (et je rajoute : en plus, ils sont de tous les bords !).
 
Ce qui me frappe par exemple, nous sommes un peuple qui n'a pas de musique.  Y a pas de musique Française, alors que tu reconnais du Chinois, du Tziganne ou de l'Irlandais à 100 bornes, y a pas de musique Française : mais il y a toutes les musiques du monde chez nous, parce qu'on est fait de çà ...

 
Bin il y a l'accordéon!  :smile:
 
A l'étranger lorsqu'on veut représenté la France, on entend à tous les coups de l'accordéon  :smile:
 
Ah Prema, ta remarque va droit au coeur de l'accordéoniste que je suis, même si le style musette n'est pas ma tasse de thé :grin:

 


Pour en revenir au sujet personnellement je rejoins Jean-Marie sur le fait que ces dernières années, je ressent une libération de la parole autour du racisme et un racisme clairement décomplexé qui s'installe. Bon je vis en Alsace aussi et chez nous c'est nettement plus flagrant qu'à d'autres endroits. En même temps pour ceux qui n'ont pas l'impression plus que ça d'un racisme galopant j'ai envie de dire que c'est difficile à comprendre quand on ne le vit pas. La promotion professionnelle qui n'arrive jamais, la peur de donner son nom de famille quand tu dois visiter un logement, les gens de ta famille qui font la bise à ta cousine et qui te serrent la main parce que t'es avec un gars de couleur, etc etc....tout ça, ce sont de petites choses qui passent inaperçu mais qui s'immiscent et pourrissent la vie de ceux qui la subissent, de manière insidieuse. Sauf qu'aujourd'hui on tend à légitimiser cette forme de violence sous prétexte qu'elle serait justifiée parceque les islamistes seraient à nos portes?Et puis quoi encore....ce n'est pas parce que c'est dans la nature humaine d'avoir des préjugés,d'avoir des opinions racistes par moments, que c'est normal et acceptable de les exprimer au préjudice d'autrui et d'en faire une valeur alors qu'il s'agit d'une forme de violence envers autrui. Nous assistons je trouve aujourd'hui à un renversement des valeurs que même les complotistes avertis ne parviennent à éviter, je dirais même qu'ils sont une proie privilégiée car plus enclins à la méfiance et peut-être trop en attente de cibles, de coupables. Et comme aujourd'hui,tout ce qui rejette ou dénonce cette logique de violence décomplexée (bien moins que dans d'autres pays d'Europe ou d'ailleurs, certes) est assimilé à de la bienpensance de gauche voire à de la propagande communiste, on fait croire aux gens qu'ils sont résistants s'ils affichent leurs penchants primaires en faisant preuve de racisme (d'ailleurs tout le monde s'accorde à dire que c'est mal de discriminer les handicapés ou les gros, mais quand il s'agit de discriminer quelqu'un à cause de sa couleur de peau, on cherche des excuses, comme la montée de l'islamisme, le racisme anti-blanc genre on se renvoie la balle....mais jusqu'à quand....ou alors la clulpabilisation de la cible qui en plus aurait le culot de se victimiser de ce qu'elle subit.).

Mais j'ai envie de demander aux complotistes, aux pseudos chercheurs de lumières et adeptes d'un monde ou les ET seraient enfin démasqués comme "le" nouvel ennemi mondial....mais pourquoi lutter contre le symptôme d'un dysfonctionnement d'une société qui monte les êtres humains les uns contre les autres pour permettre à une poignée de personnes de quelques familles de s'enrichir sans fin?

On se scandalise de l'islamisme rampant, de l'incivisme, de la gauche bienpensante et manipulatrice (comme si la droite ne l'était pas), de la corruption galopante et de tous ces indigènes qui ne comprennent pas qu'on en a marre de payer des impôts et que notre niveau de vie ne nous satisfait pas parce qu'eux n'ont même pas d'eau courante là où ils vivaient, qui continuent à affluer en nombre pour tenter de survivre alors que nous, on aimerait bien vivre enfin peinards sans être obligés de ramasser la misère du monde que nos gouvernants ont contribué à créer mais dont on se fiche parce que là encore, faudrait pas pousser mémé et nous faire encore culpabiliser de la colonisation, des ventes d'armes, des politiques agricoles qui inondent les pays pauvres de produits subventionnés et font crever de faim des populations ou encore de l'exploitation des sols par nos grandes entreprises françaises qui paient les pouvoirs en place pour polluer en paix et faire bosser les européens sans que les locaux en profitent en améliorant leur niveau de vie....non, parce que tout ça ce ne sont pas les décisions que nous avons prises mais que nos élus et leurs potes entrepreneurs prennent grâce à nos impôts et notre silence approbateur, voire à notre complicité de consommateur. Non, pourquoi s'en prendre à ces responsables intouchables alors qu'il y a un étranger qui profite de ma sécu à chaque coin de rue et que celui-là, il est bien palpable et que je pourrais presque lui coller mon point dans la gueule pour me venger parce que cet abruti en plus, me chie dessus avec ses manières de paysan sorti de son bidonville et son manque provoquant d'éducation qui le pousse à ne même pas me remercier de partager avec lui mal gré une partie de mes impôts dont il profitera pour élever des gosses fanatiques d'islam et sûrement futurs délinquants.

Oui, pourquoi j'irai prendre la main trop brune de cet immigré de base qui a pas été foutu d'apprendre à ses gosses à s'intégrer pour aller ensemble demander des comptes à ce système qui est à l'origine de la guerre qui fait rage dans son pays et qui lui a fait quitter la terre qu'il aimait tant pour aller profiter d'une solidarité pour survivre et dont il aura toute sa vie durant à se justifier, qui est à l'origine de ces hausses d'impôts que moi gentil français je subis année après année, effort après effort sans que les gens pour qui je vote ne fassent le quart de l'effort demandé, qui est à l'origine du chômage et de ces millions d'emploi qu'on détruit volontairement pour continuer d'entretenir l'appétit sans fin de ces monstres de familles d'élites, qui est à l'origine du désarroi, de ces heures d'errements à se demander à qui je dois m'en prendre pour n'avoir pas de place dans la société, qui donc me refuse le droit d'exister dans la communauté, de m'intégrer aux autres et au monde par le travail, quelles que soient mes capacités intellectuelles ou la barrière du langage....

Oui, pourquoi prendrais-je la main de l'immigré d'à côté qui a bossé quarante ans à l'usine et dont les enfants sont en prison pour trafic, après avoir passé des années au chômage. Mais à qui reprocherait-on d'avoir toujours refusé d'embaucher un gars sans diplôme issu de l'immigration alors que du boulot y en a déjà pas assez pour nous français de souche diplômés.
Quand l'emploi se meurt, que la demande explose et que l'offre se raréfie, il n'est pas étonnant qu'une sélection se fasse...il n'est pas étonnant non plus que les gens aient du mal à s'intégrer dans une société qui ne leur propose pas d'emploi. C'est déjà insupportable pour nous qui avons des repères et des racines bien ancrées, alors pour les autres...il faut bien imaginer quand même qu'on ne quitte pas ses repères sans y être poussés fortement, sinon pratiquement tous les chômeurs français émigreraient aussi.

L'intégration passe par le travail. Sauf qu'aujourd'hui on détruit nos emplois. Dans les pays émergents, on tue les populations à coup d'esclavage salarial, de pollution environnementale et professionnelle et quand on ne le fait pas, on entretient les querelles intestines en fournissant des armes. Nos élites nous manipulent, ils tuent des gens tous les jours à grand ou à petit feu et ils nous poussent à détester ceux qui viennent frapper à nos portes lorsqu'ils ont vus nos vies par satellite. Nos élites détruisent nos emplois, nos terroirs et nos aspirations à devenir meilleurs en cultivant le désespoir, en manipulant nos consciences et en agitant les boucs-émissaires qu'ils ont crée de toutes pièces.

Le fanatisme née de l'ignorance, l'islamisme est le produit d'une société ignorante (d'ailleurs tous les religieux sont fanatiques, suffit de grandir dans une famille de témoins de jéhovah pour s'en apercevoir), une société pauvre intellectuellement et culturellement. La haine de l'autre se nourrit de la misère de l'un, l'intégration au monde se fait par le partage de l'effort, par le travail qui valorise l'être humain et lui permet d'échanger et de se construire de solides racines.

Nos élites se jouent de nous, elles détruisent la valeur travail qui permet à l'humanité de s'enrichir et de partager, elle nous divise pour mieux régner et nous pousse à détester ces gens différents qui pourraient être nos alliés. Mais nos élites sont-elles elles-mêmes racistes? D'ailleurs, ces quelques centaines de personnes richissimes et qui ont toutes des racines communes à divers degrés, sont-elles de la même race, puisque souvent de mêmes familles?

Moi, personnellement je ne crois pas être aveugle, je vois bien la violence autour de moi, j'ai conscience de l'incivilité et de la difficulté croissante à vivre ensemble, un certain nombre de choses me préoccupent et me mettent en colère. Mais je n'ai pas l'impression que me mettre en colère contre d'autres victimes de nos élites m'aidera à me sentir ou mieux ou fera vaciller le système. Au contraire, j'aurai l'impression de jouer le jeu qu'on veut nous faire jouer et ça ne me plaît pas qu'on tente d'étouffer ma réflexion.

En revanche, là où j'ai vraiment envie de gueuler un coup, c'est quand je vois des gens qui voient des 666 partout, des complots islamistes et des lobbys juifs, mettre leur cerveaux en pause et passer complètement à côté de l'asservissement mondial des peuples en plongeant tête la première dans les clivages identitaires et propagandistes comme si Marine n'était pas une nantie au service des élites et l'immigration son meilleur outil de propagande...

...aux échecs pour l'instant, le grand méchant loup nous mène droit au mat tandis que nous petits pions ne voyons que les pions noirs d'en face et le sable dans lequel on n'avance pas mais où on aimerait bien plonger la tête!
 


  • 1234, rene et Cerro aiment ceci
Si la création était une respiration, détruit-on lorsque l'on retient son souffle, ou souffle-t-on juste trop fort?