Aller au contenu


Photo

Bandes Dessinées et Insolite


  • Veuillez vous connecter pour répondre
73 réponses à ce sujet

#31 galileo

galileo

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 151 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Montréal, Canada

Posté 21 juin 2004 à 01:05

je n'ai pu m'empêcher d'y voir un parallèle saisissant aves les images du combat l'Homme contre son cerveau reptilien.
Ou contre les reptiliens carrément...?

Finalement, c'est à se demander si les différents sarcophages ou caveaux retrouvés dans les pyramides ou temples d'Egypte n'étaient pas destinés à autre chose que le recueillement des morts.

.
Extrêmement intéressant, bon travail.
En 1987 j'étais stagiaire dans un pénitencier et le détenu responsable de la bibliothèque m'avait donné en cachette "La femme piège" de Bilal, en mentionnant que ça allait devenir une pièce de collection ou un truc du genre. Je ne l'ai plus (sauf erreur); aurais-je dû la conserver?

La pyramide; j'ai lui certains textes "révélatoires" (les Pléiadiens je crois, entre autres) qui mentionnent que les chambres des pyramides sont des chambres de reconstitution énergétique.

Quant à la théorie de la Terre creuse... Je suis très ouvert aux théories les plus farfelues MAIS celle-là ne me rentre vraiment pas dans le coco. C'est trop absurde et d'ailleurs (on me corrigera) ça vient à l'encontre de certaines lois physiques les plus élémentaires, la gravité pour ne nommer que celle-là. Je veux bien qu'on me convainque!
.

#32 galileo

galileo

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 1 151 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Montréal, Canada

Posté 21 juin 2004 à 01:19

je ne vois pas ce que on lui repproche à cet album ! Le côté "extra-terrestre" est mieux que dans l'étoile mystèrieuse par exemple .

.
En effet, VOL 714 est mon préféré (ex aequo avec LES PICAROS).
La seule chose qui m'a toujours agacé dans VOL 714 c'est l'image loufoque donnée à Rastatapopoulos, autrefois présenté comme dangereux.

Et en passant, bien sûr que Hergé était un raciste et un convaincu. Ça m'a toujours agacé tellement c'était évident...
.

#33 détective de l'impossible

détective de l'impossible
  • Localisation : roanne

Posté 21 juin 2004 à 18:05

qui connait la série de MARTIN MYSTERE
un espece de indiana jones ou se mèlent extra terrestre ,homme en noir, archéologie impossible , magie , espace temps , maison
hantée ...................................................et plein d'autre.
d'ailleur ils viennent d'en faire un dessin animé mais revus pour les plus jeunes

les bd sont super genial

#34 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 21 juin 2004 à 19:05

qui connait la série de MARTIN MYSTERE
un espece de indiana jones ou se mèlent extra terrestre ,homme en noir, archéologie impossible , magie , espace temps , maison
hantée .........................................................et plein d'autre.
d'ailleur ils viennent d'en faire un dessin animé mais revus pour les plus jeunes

les bd sont super genial

Mooi moi m'sieur !!!

J'ai eu la chance de me procurer il y a une dizaine d'années 5-6 tomes des Editions Glénat à un prix défiant toute concurrence : 10 F le tome de 400 pages ! Hé oui, contrairement en Italie où elle fait un tabac, la collection s'était soldée en France par un échec cuisant et, vû les prix pratiqués, les stocks furent liquidés en un clin d'oeil. Ce qui fit le bonheur de quelques-uns. Idem pour la série Dylan Dog que je trouvais personnellement plus intéressante que Martin Mystère.

Au niveau graphisme, ce n'était pas toujours le top ( c'était selon le dessinateur ) mais au niveau scénario, il me semble que c'était Castelli, c'était très souvent bétonné.

J'ai vu effectivement dans les programmes TV qu'un dessin animé était régulièrement diffusé sur le cable satellite mais je n'en sais pas plus.

ça fait longtemps que je ne les ai pas relus et tu m'as donné envie de les ressortir de mes cartons. Et qui sait ? Peut-être que quelques posts seront consacrés à cette double série ?

#35 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 21 juin 2004 à 19:24

La pyramide; j'ai lui certains textes "révélatoires" (les Pléiadiens je crois, entre autres) qui mentionnent que les chambres des pyramides sont des chambres de reconstitution énergétique.

Quant à la théorie de la Terre creuse... Je suis très ouvert aux théories les plus farfelues MAIS celle-là ne me rentre vraiment pas dans le coco. C'est trop absurde et d'ailleurs (on me corrigera) ça vient à l'encontre de certaines lois physiques les plus élémentaires, la gravité pour ne nommer que celle-là. Je veux bien qu'on me convainque!
.

Pour les chambres et les caveaux régénérateurs, Edgar Cayce en avait déjà parlé avant les Pléiadiens. Ce serait intéressant de se demander s'il n'y avait pas d'autres sources encore plus anciennes.

Pour la Terre Creuse ou plutôt les mystères des pôles, et comme d'hab, je ne peux que renvoyer au site de Fred Idylle, Artivision, http://perso.wanadoo...cs/indexa1.html . Il y a recueilli une masse d'informations assez impressionnantes qui méritent vraiment le détour.

#36 nexus11

nexus11

    Toujours en pleine recherche...

  • Membres
  • 1 068 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : chez moi

Posté 21 juin 2004 à 20:53

Salut à tous, :salut:
Je ne savais pas que Martin Mystère était une BD à la base, mes fils et moi regardons par contre la série en dessin animés très souvent.
Pour continuer pour les enfants, je conseil vivement la lecture du Scrameustache, on y trouve pêle-mèle certains des "mythes" décrits dans les topics de l'Onnouscachetout.com (extraterrestres, Atlantide, pierres levées, civilisations disparues...), avec de l'humour en plus, je lisais ça quand j'était petite (et Creepy aussi, mais ça n'a rien à voir) :D

#37 détective de l'impossible

détective de l'impossible
  • Localisation : roanne

Posté 21 juin 2004 à 21:44

et bob morane ( l'aventurier)
je sais c'est un classique ,mais de temps en temps on retrouve une histoire de dinosaures , d'espace temps , robot ............
une nouvelle série arrive en fin de mois chez l'éditeur lefrancq
" les murailles d'annaké "

salut

#38 détective de l'impossible

détective de l'impossible
  • Localisation : roanne

Posté 21 juin 2004 à 21:53

ah nostalgie quand tu nous tiens.
je viens de penser à des vieilles séries de sf en bd comme
sidéral ,aventures fiction, big-boy ,big-boss ,bat-man ( rien à voir avec le super héros), wampus,

c'était vraiment de la balle
celà date des années 60

allez je les ressorts

je pense que les petits formats de ce genre reste pour moi le top du top

bye bye

#39 nexus11

nexus11

    Toujours en pleine recherche...

  • Membres
  • 1 068 messages
  • Genre : Femme
  • Localisation : chez moi

Posté 21 juin 2004 à 21:54

Un petit rajout.
Parmi les tonnes de BD que j'ai lu enfant et adolescente (dont Corentin, que j'adore et aussi les Tarzan, qui m'ont toujours mis très mal à l'aise...).
Je voudrais rendre hommage à deux génies des années 70 : Buzzelli et Kostandi qui ont fait notamment HP (histoire d'un cheval-robot qui est poursuivi pour être détruit dans un monde post-apocalyptique) et Anoa (histoire d'un savant fou qui fabrique chirurgicalement des être chimériques mi-homme/mi-animaux).
La perfection du dessin n'a d'égale que la noirceur de l'avenir scientifique et humain qu'ils dépeignent (pas d'humour ici)...

:salut:

#40 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 21 juin 2004 à 23:44

Pour Detective de l'impossible et Nexus11,

Il se trouve que j'ai justement en projet de consacrer quelques posts à l'intention d'un album du Scrameustache ( Le Cristal des Atlantes ), d'un Bob Morane ( La Prisonnière de l'Ombre Jaune, voire également la Vallée des Crotales ) et de la série Wampus qui me donna aussi beaucoup de frissons... Brrrr !

ça devrait se faire d'ici quelques semaines le temps de les retrouver dans le capharnaüm du grenier de mes parents et de traiter auparavant d'autres bd comme Vortex, Jeff Hawke, les histoires du Master Duck Carl Barks ( Donald, Picsou), peut-être certains Blake et Mortimer, on verra...

Modifié par joel, 21 juin 2004 à 23:45.


#41 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 11 aot 2004 à 15:19

MUCHACHO

Aujourd'hui, je tenais à vous présenter un dessinateur très doué en la personne d'Emmanuel Lepage. Ce dernier s'était déjà distingué il y a quelques années avec la sortie de "Terre sans mal" où il mettait en images le parcours initiatique d'une jeune européenne en pleine forêt amazonienne. Et là, il y a peu de temps, vient de sortir son dernier ouvrage intitulé "Muchacho".

Image IPB

Ce roman graphique retrace l'histoire d'un jeune séminariste peintre qui, plongé au milieu de la révolution nicaraguayenne de 1979, va s'ouvrir les yeux à certaines réalités politiques, en porte-à-faux avec les positions prises par l'Eglise et sa hiérarchie.

La Lettre de Dargaud n°78 contient une interview de cet auteur, à partir de laquelle j'ai extrait le passage ci-dessous. Des propos très intéressants qui méritaient de figurer à l'intérieur du forum d'Onnouscachetout.com.

(...)
Intervieweur ( Eric Le Pape) : Le choix des principaux protagonistes, Gabriel notamment, n'est pas innocent, on s'en doute. Y a-t-il valeur de symbole dans ce choix et n'as-tu pas voulu également exprimer le rôle politique que peut avoir la religion ?

Lepage : Une partie de l'Église, dans les années 60 et à travers le monde, a remis en cause ses fondamentaux par l'intermédiaire de mouvements comme on en trouvait notamment en France (prêtres ouvriers, jeunesse ouvrière chrétienne...), et qui voulaient faire bouger l'Eglise de l'intérieur. Ce qui a abouti à une sorte de consensus qu'est Vatican II. En Amérique du Sud, certains sont allés plus loin. "Dieu n'est pas seulement charité, il est aussi justice", dit un personnage dans l'histoire. Une partie de l'Eglise s'est engagée auprès des pauvres et contre sa hiérarchie qui était souvent aux côtés du pouvoir. La théologie de la Libération, qui a secoué l'Amérique du Sud des années 60 à 80, a d'ailleurs été condamnée par Jean-Paul II en 1983. Autant il acceptait que dans les pays communistes l'Église soit politisée, autant il ne l'acceptait pas de régimes de l'autre côté de l'échiquier politique. C'était là deux poids deux mesures et particulièrement vis-à-vis du Nicaragua où il a été extrêmement sévère. Ce qui a mis l'Eglise et les croyants dans une situation extrêmement délicate : ceux-ci pensaient en effet que leur combat était juste et le pape, qu'ils respectaient profondément, n'était pas de leur avis. Tout cela a créé un certain nombre de conflits au sein de chaque croyant. Par ailleurs, la religion chrétienne alimente un fort sentiment de culpabilité, comme d'autres religions. Je pensais qu'en faisant de mon personnage un chrétien engagé, ces notions de culpabilité et de devoir le traverseraient et l'handicaperaient. Cela lui donnerait une sorte de morale qui entrerait en contradiction avec ses désirs.

Int. : Ce futur prêtre que tu maltraites se trouve face à un dilemme. Quand tu écris "Les révolutionnaires et les chrétiens ont le même but : le bonheur de l'homme sur terre", c'est une phrase très politique, qui va à rencontre finalement de l'enseignement religieux reçu par ce novice !

Lepage : Tout à fait. J'imagine qu'on lui a toujours enseigné que l'Eglise ne devait pas se politiser. Mais en même temps, c'est faux, l'Eglise est politique. Beaucoup de marxistes voient en Jésus le premier révolutionnaire. C'est Pasolini qui est la base de ma réflexion la-dessus. Des films comme Théorème et L'Evangile selon saint Mathieu sont une véritable interrogation sur le message christique. Si les chrétiens et les marxistes, que l'on désigne d'ordinaire comme opposés, se sont à un moment donné retrouvés, c'est qu'ils ont vu en le Christ celui qui s'est levé contre l'occupation romaine et a proposé l'amour comme arme.

Int. : Roben, le vieux prêtre, pousse le novice à sortir des conformités culturelles et sociales, de l'enseignement religieux qu'il a reçu, notamment en s'inspirant du monde et des gens qui l'entourent. Quand il dit "laisse le monde nous traverser", est-ce là pour toi l'essentiel de la création artistique?

Lepage : Nous sommes des éponges, attentifs à tout ce qui nous entoure. Dessiner c'est apprendre à voir. Les grands dessinateurs, pour rester dans le domaine de la BD, sont des visionnaires. D'observation, ils vont établir une codification du réel à travers leur sensibilité. En France, Giraud et Franquin sont d'extraordinaires visionnaires, leurs dessins inspirent une telle vie et une telle émotion qu'ils ont fait école. Malheureusement nombre de suiveurs n'ont retenu que l'apparence des codes mal assimilés.

(....)

Je ne sais pas ce que vous en dites mais pour ma part, j'ai beaucoup aimé cette formule :

Dessiner, c'est apprendre à voir. Les grands dessinateurs (...) sont des visionnaires.



#42 c-cube

c-cube

Posté 12 aot 2004 à 22:10

Dessiner, c'est apprendre à voir. Les grands dessinateurs (...) sont des visionnaires.


Très belle citation que je trouve très juste et qui peut aussi être transposée à la musique (composer et jouer c'est apprendre à écouter).

Je voulais aussi parler d'un éditeur intéressant qui, à mon avis, mérite sa place dans ce topic tant ses productions sont proches d'une partie de la thématique d'Onnouscachetout.com...

Il s'agit des Humanoïdes Associés.

Un certain Moëbius, ça vous dit quelque chose ? ;-)

Il a aussi son site officiel d'ailleurs.

J'ai pu notamment y glaner l'adresse de la magnifique présentation d'un de ses ouvrages : La mémoire de l'âme

On y découvre de bien belles choses.

Modifié par c-cube, 12 aot 2004 à 22:24.


#43 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 12 aot 2004 à 22:21

Vaguement, C-cube, vaguement ! :cool:

Et si son compère Jodorowski lui est si souvent associé, ce n'est pas pour rien non plus. :)

Ils ont commis ensemble la série sur l'Incal mais perso, j'ai toujours préféré la série solo sur Aedena (ou Edena ?). Ca part très haut dans le mystique mais même sans connaissances particulières en ésotérisme, on se laisse facilement embarquer par l'histoire et le graphisme.

#44 c-cube

c-cube

Posté 12 aot 2004 à 22:28

Moi même j'avoue ne connaître que vaguement ce label (je n'ai qu'un seul ouvrage des Humanoïdes Associés et il commence à dater) et j'ai en fait connu Moëbius à travers mon intérêt pour l'image de synthèse (via le festival Imagina).

C'est sans doute les côtés mystique et poétique qui ont dû m'attirer chez lui. Ca transpire de ses dessins je trouve.

#45 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 11 septembre 2004 à 23:53

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le Scrameustache de Gos et Walt, voici de quoi vous appâter avec quelques vignettes extraites de l'album n° 23, "La Caverne Tibétaine" (1992 aux Editions Dupuis), et très intéressantes d'un point de vue ésotérique. On peut légitimement soupçonner l'influence de Lobsang Rampa. Sans oublier les disques de pierre des Dropas !

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

#46 meta baron

meta baron

    panelisé de 1959

  • Membres
  • 74 messages
  • Localisation : partout ou pousse des panel....

Posté 12 septembre 2004 à 13:22

salut j'adore ce topis les descriptions des bd est exelente , j'ai moi même beaucoup de thorgal est il ya un passage que j'apprécis c'est un discution entre thorgal , la mort et avec une fille qui s'appele shaniah .
la mort explique s'on "travail" j'adore ce passage
ce passage se trouve dans l'album .....AU DELA DES OMBRES ..... :love: :love:

#47 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 27 avril 2005 à 18:20

* En raison sans doute de sa longueur, le post ne passe pas en une seule fois. Je le coupe donc en plusieurs parties.

Pour les habitués du Forum, l'hypothèse du faux alunissage de 1969 ne constituera pas une surprise. De nombreux sites sur Internet, et même ici dans plusieurs topics, ont abordé le sujet de manière sérieuse et documentée. Hollywood avait même produit en 1978 un film intitulé "Capricorn One" sur la base de cette hypothèse.

L'affiche américaine : Image IPB

L'affiche française : Image IPB

Toujours sur ce thème, un vrai-faux documentaire "Opération Lune" fut réalisé en 2002 par William Karel (auteur aussi du Monde selon Bush) pour dénoncer les rumeurs et autres manipulations autour des grands évènements planètaires. Bien entendu, on en profitait pour décrédibiliser au passage les Théoriciens de la Conspiration qui avaient l'outrecuidance de ne pas avaler la version officielle du 11 septembre. Ohhh les vilains paranos ! Si vous voulez mon avis, une telle débauche d'énergie pour vous inciter à accepter benoîtement la version officielle m'inciterait plutôt à la méfiance. Surtout si ce sont Henry Kissinger, Donald Rumsfeld ou Alexandre Adler qui vous l'affirment avec la sincérité et l'honnêteté qu'on leur connaît.

Quelques discussions sur le Forum à propos du documentaire : http://www.onnouscac...pic.php?p=43329 et http://www.onnouscac...ic.php?p=106686 )

Modifié par joel, 27 avril 2005 à 18:38.


#48 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 27 avril 2005 à 18:49

Deuxième Partie

Venons-en maintenant à l'objet du topic, à savoir les Bd insolites. Il se trouve que j'ai conservé précieusement un certain nombre de bandes dessinées de mon enfance, notamment des petits formats qui étaient à l'époque très bon marché et recelaient parfois de petits bijoux de graphisme. A la manière d'un Pierre Bellemare, je commencerais par dire ceci : "Nous sommes en 1973, et parmi les innombrables publications des Editions "Mon Journal" (comme Akim, Janus Stark, Swing, Lancelot, etc...) figure le mensuel "Safari", spécialisé dans les aventures exotiques avec une bonne louche d'humour de bon aloi. Le n° 74 vient donc de sortir et, avec celui-ci la nouvelle aventure des héros Klip et Klop, deux enfants sauvages à la force herculéenne recueillis par un honorable représentant de sa majesté britannique.

L'histoire était introduite de la manière suivante : "Une nouvelle fois, Klip et Klop se sont laissé convaincre par le professeur Simon Gologhly et le docteur Krun, deux savants aussi redoutables que farfelus qui travaillent pour le "DUD", un organisme chargé de l'exploitation des "choses inhabituelles", de faire un voyage autour du monde... Et, le lendemain..."

Et le lendemain ? Hé hé, pour mettre fin à cet insoutenable suspense, je vous invite à cliquer sur le lien suivant : Klip et Klop sur la Lune ? pour télécharger le fichier PDF.

Quelques images extraites du récit :

Image IPB

Image IPB

#49 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 27 avril 2005 à 18:53

Troisième et dernière Partie

Image IPB

Image IPB

Image IPB

L'horrible réalité à suivre : Klip et Klop sur la Lune ? :euh:

Voilà pour cette série qui me tenait à coeur. Pour la prochaine fois, je pense rester dans les bd de mon enfance mais en attendant, n'hésitez pas à intervenir pour y présenter vos bd préférées. (avec un petit lien si possible sur l'insolite... On est quand même sur Onnouscachetout.com... :D )

Modifié par joel, 27 avril 2005 à 18:58.


#50 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 23 dcembre 2005 à 18:51

Puisque Noël approche et que nous sommes nombreux à être restés de grands enfants, je vais commencer un cycle Carl Barks, connu pour être "The Good Artist" anonyme qui dessina pour Walt Disney les meilleures histoires de Picsou, Donald et ses neveux. Comme je le disais déjà dans ce topic http://www.onnouscac...pic.php?p=48253 , j'eus la chance de rencontrer Carl Barks de son vivant lors de son unique voyage en Europe. C'était à Paris en 1994. Un 8 juillet ... et c'était également le jour de mon anniversaire ! Je ne pouvais rêver mieux comme cadeau. Cela me fait penser qu'il y a deux ans, j'eus également l'opportunité de discuter en tête à tête avec d'autres héros de mon enfance à savoir Casimir et Hippolyte (l'Ile aux Enfants) lors d'une exposition à Denain dans le Nord. Je vous assure que ça vous fait tout drôle quand vous repensez à toutes les émotions qu'ils vous ont pu vous procurer 30 ans plus tôt. :cingle:

Pour revenir à ma rencontre avec Carl Barks, ce fut une occasion unique et inoubliable pour le remercier avec mon anglais maladroit pour toutes les merveilleuses et fantastiques histoires qui firent rêver plusieurs générations d'enfants en quête d'aventures dans l'Antique Perse contre les rois et savants mégalomanes, dans le royaume englouti de l'Atlantide, dans l'Himalaya pour y croiser le Yéti ou la Licorne, dans la Jungle Amazonienne de l'El Dorado, dans les caves de Midas et du Minotaure à la recherche de la Pierre Philosophale, dans les Cités perdues de Cibola, dans les entrailles de la Terre pour y rencontrer les responsables des tremblements de terre, à savoir les Cracs-Badaboums, sur le retour de la dixième planète des Dieux mythologiques du Walhalla ( 20 ans avant Zecharia Sitchin ! ), sur le vaisseau fantôme Le Hollandais Volant et j'en passe tellement la liste est longue.

Bien entendu, on pourra regretter, et non sans raison, la complaisance des publications Walt Disney pour le capitalisme et l'impérialisme américain et même Carl Barks n'y a pas échappé, surtout dans ses histoires des années 60. Sur ce point, il faudra plutôt retenir le Carl Barks de la période 1947-1958, nettement plus inspiré et critique à l'égard du système capitaliste et du comportement de l'Homme en général.

Je vais commencer aujourd'hui par "Donald en Perse" (Donald in Ancient Persia) écrite en 1950. C'est l'histoire d'un savant fou qui projette de découvrir les secrets de l'Ancienne Perse" afin de dominer le monde. Si ça se trouve, c'est peut-être cette histoire qui a motivé Bush à envahir l'Irak ? :poufderire:

Voici donc quelques planches "remarquables" qui rappelleront peut-être quelques souvenirs à certains lecteurs du Forum. Encore un petit mot pour préciser que les planches sont et seront extraites pour la plupart d'anciens numéros de la revue "Picsou Magazine". J'aurais pu choisir de les extraire à partir de vieux albums du Journal de Mickey où la palette de couleurs employées était vraiment remarquable malgré la taille réduite des vignettes. Mais leur manipulation m'aurait obligé à prendre davantage de précautions et finalement occasionné une perte de temps sans doute inutile.

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB


#51 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 24 dcembre 2005 à 14:50

Carl Barks était également très apprécié pour la poésie bucolique de certaines de ses histoires. On sentait dans ses dessins qu'il aimait particulièrement le contact avec la nature, qui traduisait peut-être une certaine nostalgie de son enfance passée dans les magnifiques paysages de son Orégon natal.

En 1957, Barks écrivit cette histoire "Land of The Pygmi Indians" souvent traduite en France par "Au Pays des Micro-Indiens". Ce cher Picsou ("Uncle Scrooge"), écoeuré par la pollution industrielle qu'il avait lui-même provoquée, décide de changer d'air, au propre comme au figuré, et rachète donc une contrée sauvage libre de toute présence humaine et située à la frontière entre le Canada et les USA. Mais bientôt les vieux démons vont reprendre le dessus sur les idéaux écologiques de Picsou qui songe de plus en plus à exploiter les richesses de ce nouveau paradis.

Le problème, c'est que ces terres sont déjà occupées et leurs locataires ne l'entendent évidemment pas de cette oreille. Le peuple indien va donc en compagnie du peuple animal s'opposer à cette colonisation et essayer de faire comprendre leur point de vue au capitaliste endurci qu'est Picsou.

Les vignettes que vous trouverez ci-dessous témoignent avec une certaine habileté de la sensibilité et de la compréhension de l'auteur pour le respect de l'environnement et du droit des indiens à vouloir s'opposer au progrès et à la civilisation de l'Homme Blanc. Cela tranche singulièrement avec les westerns de cette époque où les Indiens étaient systématiquement présentés comme décadents, cruels et sanguinaires. Même s'il y avait eu auparavant quelques précurseurs comme le célèbre photographe Curtis, il fallut véritablement attendre la fin des années 60 pour que les cinéastes américains prennent enfin conscience de la tragédie qui frappa les Amérindiens.

Image IPB

Image IPB


#52 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 26 dcembre 2005 à 12:06

Les enfants des années 60 ou 70 ne connaissaient sans doute pas la littérature relative à la planète Nibiru ou à la 12ème planète popularisée par Zecharia Sitchin à partir du début des années 80. Mais pour les amateurs des histoires écrites et dessinées par Carl Barks, le thème de la planète errante dans le système solaire et revenant régulièrement à proximité de la nôtre ne devait pas leur être inconnu.

En effet, en1961, "The Duck Artist" écrivit ce récit intitulé "Mythic Mystery" et proposa à ses jeunes lecteurs cette théorie pour expliquer les origines du Walhalla et de la mythologie scandinave : des dieux venus d'une autre planète venus faire un petit coucou aux autochtones terriens.

L'histoire des visiteurs extra-terrestres se faisant passer pour des Dieux auprès des terriens crédules ne constituait probablement pas une nouveauté aux yeux des lecteurs fans de SF. En revanche, j'en suis nettement moins sûr en ce qui concerne la théorie de l'astre vagabond frôlant la Terre à intervalles réguliers et provoquant d'importants bouleversements géo-climatiques. A moins que Barks n'ait été influencé par les théories "catastrophistes" de Velikovsky qui avaient fait scandale au début des années 50 ?

En attendant, voici quelques planches à consommer sans modération :

Image IPB

Image IPB


#53 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 26 dcembre 2005 à 12:09

La suite :

Image IPB

Image IPB

Image IPB


#54 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 26 dcembre 2005 à 12:18

Les dernières pour cette histoire :

Image IPB

Image IPB

Image IPB


Ps : est-ce qu'un modérateur sachant maîtriser la Bête saurait supprimer l'espace inutile se créant à la fin du post suite à l'insertion des images ? Merci d'avance ! :wink:

#55 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 27 dcembre 2005 à 14:41

L'histoire de l'Atlantide ayant souvent été traitée dans la littérature populaire américaine et même européenne (voir par exemple EP Jacobs avec Blake et Mortimer ou Henri Vernes avec Bob Morane), Carl Barks ne pouvait pas la traiter au moins une fois avec ses canards préférés. C'est donc en 1954 que sortit "The Secret of Atlantis", permettant à Picsou, Donald et ses neveux d'explorer la cité engloutie.

Outre pour le style de Barks tout en rondeur caractéristique de cette période 1953-1955, sans doute influencé par un autre monument des Comics, Walt Kelly (le créateur de Pogo), j'avais particulièrement apprécié cette histoire pour sa conception des origines égyptiennes de l'Atlantide. Là encore, je m'interroge sur ses sources d'inspiration. Carl Barks s'aidait souvent du magazine "National Geographic" mais je doute fort que cette revue ait pu recourir à ce genre d'hypothèses. Reste peut-être Edgar Cayce ou Ignatius Donnelly ?


Image IPB


#56 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 28 dcembre 2005 à 10:30

Suite à un problème technique, je refais un essai pour visualiser les images.

Image IPB


#57 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 28 dcembre 2005 à 10:31

Image IPB


#58 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 28 dcembre 2005 à 10:35

Image IPB


#59 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 31 dcembre 2005 à 15:52

En 1956 sortit "Back to long ago", une belle histoire ayant pour point de départ une séance d'hypnose et des révélations sur des vies antérieures. Encore une fois, Barks dut surprendre pas mal de monde parmi ses jeunes lecteurs américains sans doute encore abreuvés à l'époque de discours bibliques opposés au principe de la réincarnation. Est-ce que Barks connaissait le médium Edgar Cayce ? On peut raisonnablement se poser la question, surtout quand vous faites comme dans le post précédent le lien entre l'Egypte et l'Atlantide.

Image IPB


#60 joel

joel

    Tournicoti, Tournicoton

  • Membres
  • 2 859 messages
  • Genre : Homme

Posté 31 dcembre 2005 à 16:05

Image IPB

Image IPB


Vous aurez peut-être noté au passage le clin d'oeil (involontaire ?) à Hergé et "Le Trésor de Rackam le Rouge". Hergé étant lui-même aussi passionné par tout ce qui touchait à l'insolite (souvenez-vous de "Tintin au Tibet" ou encore "Vol 717 pour Sydney").