Aller au contenu


Photo

11 septembre : conspiration ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4367 réponses à ce sujet

#3481 MP57

MP57

Posté 09 septembre 2011 à 18:34

[me expedia][/media]


même explosion, même fumée noire...



#3482 Magnus

Magnus
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris

Posté 09 septembre 2011 à 18:46

Mp57 tu es malhonnete, tu compares ce qui n'est pas comparable !
En quel matériau est fait le pentagone ? Quelle est la vitesse et les dimensions réelles du "machin" ? Sans ca, tu pourras toujours comparer ce qui ne peut l'etre, comme comparer le crash du concorde, impressionnant, avec le crash du 4eme avion qui n'a laissé qu'un trou minable, et dont tous les morceaux d'avions ont été vaporisés sauf...le passeport d'une steward, qui ne pouvait etre vrai, car elle avait divorcé entre temps.
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux" (benjamin Franklin)

#3483 MP57

MP57

Posté 09 septembre 2011 à 19:07

Mp57 tu es malhonnete, tu compares ce qui n'est pas comparable !
En quel matériau est fait le pentagone ? Quelle est la vitesse et les dimensions réelles du "machin" ? Sans ca, tu pourras toujours comparer ce qui ne peut l'etre, comme comparer le crash du concorde, impressionnant, avec le crash du 4eme avion qui n'a laissé qu'un trou minable, et dont tous les morceaux d'avions ont été vaporisés sauf...le passeport d'une steward, qui ne pouvait etre vrai, car elle avait divorcé entre temps.



A quelque équipements près les avions sont fait avec les mêmes matériaux...les deux avions explosent de la même façon.
Et pour la taille "du machin" j'ai donner des images pour comparer plus tot.

#3484 Sedenion

Sedenion

    Douze Milles Points D'avertissements

  • Membres
  • 977 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : atterré
  • Intérêts : Je ne sais plus...

Posté 09 septembre 2011 à 19:40

En fait, soyons claire : il est tout à fait possible qu'un avions se soit écrasé sur le pentagone, et peut-être même un 757 (encore que, hahem...), ce qui est en revanche beaucoup plus douteux, c'est qu'un pilote humain l'y ai amené, et qui plus est, un kamikaze inexpérimenté.

Maintenant, si on en est à comparer l'explosion la couleur du panache de fumée...





Une explosion est une explosion...

Modifié par EcliptuX, 09 septembre 2011 à 21:19.


#3485 caribbeanblue

caribbeanblue

    pour DIEU et pour le ROY !

  • Membres
  • 2 340 messages
  • Genre : Homme

Posté 09 septembre 2011 à 20:28

-----

le vrai métier de journaliste est d'enquêter et pas du tout de faire de la PROPAGANDE PRO GOUVERNEMENTALE !
à tous ceux qui croient encore à la version officiel de l'imposture du 11 septembre , prenez le temps de lire et de réfléchir , par respect pour les 1,400,000 irakiens morts au nom de l'empire !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

source :
http://www.iceberg911.net/lettre-durand-bonnaud-gattegno.pdf

copié collé :

Monsieur Guillaume Durand,

je me réjouis que l’émission L’objet du scandale du 28 octobre ait amorcé un débat sur les

attentats du 11 septembre 2001, débat dont une partie croissante du public attend qu’il se renforce et

réponde aux nombreuses questions soulevées.

L’émission a, curieusement, débuté avec le

Pentagone alors qu’aux yeux de beaucoup, le cas

de la tour 7 du World Trade Center est autrement

plus « troublant », pour reprendre le mot désormais

célèbre de Jean-Marie Bigard.

Voici, à titre de comparaison, la tour 3 du

World Trade Center après l’effondrement de la

Tour Sud

Située au pied des Tours Jumelles, la tour 3

abritait l’hôtel Mariott. Elle a reçu d’énormes

débris provenant des Tours Jumelles et s’est

partiellement effondrée.

Comme l’image le montre, l’effondrement

est incomplet, asymétrique (la tour est moins abîmée

du côté gauche) et ne s’est pas produit à la vitesse

de la chute libre, puisque les étages inférieurs ont

résisté. Ils ont même si bien résisté qu’ils ont

quasiment stoppé la chute des étages supérieurs :

pour autant que l’on puisse voir, les 5 premiers

étages sont moins abîmés, par exemple, que les

5 suivants. Plus on monte et plus les étages sont

fortement endommagés, voire n’existent plus.

L’effondrement de la tour 3 ne ressemble en

rien à une démolition contrôlée et personne n’envisage cette hypothèse dans ce cas.

Revenons maintenant à la tour 7 et observons les images :

1

Tour 3 du WTC après l’effondrement de la Tour Sud

Ici au contraire, nous avons les caractéristiques de la démolition contrôlée : l’effondrement est

complet, vertical, se produit par le bas et à une vitesse proche de la chute libre. L’effondrement ressemble

à une démolition contrôlée par implosion, technique la plus sophistiquée consistant à faire tomber

le bâtiment verticalement, sur son empreinte au sol. Dans les démolitions contrôlées ordinaires, le bâtiment

tombe de côté.

Pour réaliser une démolition contrôlée par implosion, les artificiers déclenchent les charges sur les

colonnes centrales une fraction de seconde avant les autres, de façon à aspirer les matériaux vers

l’intérieur. Dans le cas de la tour 7, pendant l’effondrement, la ligne de crête a la forme d’une “assiette”,

montrant que les colonnes centrales descendent les premières.

Pour réaliser la démolition contrôlée d’un bâtiment à structure acier, comme l’était la tour 7, les

artificiers n’utilisent pas des explosifs « à détonation » mais des charges de découpe, des composés

chimiques produisant une chaleur de plusieurs milliers de degrés qui “coupe” l’acier. Or, sur les colonnes

d’acier de la tour 7, les enquêteurs officiels (FEMA 2002 et rapport Barnett) ont trouvé des traces de très

hautes températures (1000° C), incompatibles avec la chaleur des incendies, d’étranges trous et des traces

de sulfidation (le souffre abaisse la température de fusion de l’acier).

Lorsqu’un bâtiment s’effondre de façon symétrique et que ses colonnes centrales descendent une

fraction de seconde avant les autres, il n’y a pas 40 000 solutions : nous sommes (à une très haute

probabilité) en présence d’une démolition contrôlée. Et de fait, à l’époque, des spécialistes ont

immédiatement pensé à une telle démolition, comme l’ont rapporté le Guardian dès le 12 septembre 2001

et l’Albuquerque Journal dès le 14 septembre 2001.

Malgré ces éléments et beaucoup d’autres, l’enquête officielle n’a jamais envisagé

la possibilité d’une démolition contrôlée. Sa position tient en 3 mots, « impossible without

detection » (NIST 2008), autrement dit les enquêteurs pensent que les services de sécurité ne l’auraient pas

permis. Mais sur quelle base cette affirmation repose-t-elle ? Aucune, puisque le FBI n’a pas mené

d’enquête visant à déterminer si les services de sécurité de la tour 7 étaient étanches. Et le FBI n’a pas

2

Effondrement de la tour 7 le 11 septembre 2001 à 17h20 (face nord)

Pose de charges de découpe sur une colonne en acier

mené d’enquête parce que le NIST, responsable du volet scientifique, n’a pas conclu qu’une démolition

contrôlée était possible ! Les uns attendant les autres et inversement, ça peut durer longtemps… Le NIST

doit étudier la possibilité d’une démolition contrôlée et, premier cas, si contre toute attente celle-ci s’avère

impossible, dire pourquoi ; soit, deuxième cas, si la démolition contrôlée est possible mais que le NIST

continue à lui préférer la thèse du feu, dire pourquoi. Voilà l’enquête honnête et non-orientée que des

citoyens de plus en plus nombreux demandent !

Jérôme Quirant, invité de votre émission le 30 septembre, a popularisé la thèse du NIST selon

laquelle l’effondrement de la tour 7 n’a pas duré 6,5 secondes comme nous le disons, mais 17 secondes. Il

en déduit que l’effondrement n’est pas une chute libre et ne peut pas être une démolition contrôlée. Je me

dois donc ici de réfuter cet argument à succès. Le fait sur lequel tout le monde s’accorde, parce que les

images le montrent, est qu’une dizaine de secondes avant l’effondrement de la tour, la partie nord du“toit-terrasses’effondre. Jérôme Quirant en déduit que l’intérieur de la tour s’effondre et fait

démarrer son chronomètre à cet instant.

Or, avant de lancer la séquence principale d’une démolition, les artificiers mettent en traction la

structure du bâtiment, en descendant légèrement les colonnes centrales, celles-là mêmes qui descendront

ensuite les premières. Cette mise en traction a pu déstabiliser le toit-terrasse, dont la partie nord, située audessus

des colonnes centrales, s’effondre. Puis, 7 secondes après, la séquence principale est lancée.

Lorsque nous disons qu’une démolition contrôlée produit un effondrement à une vitesse proche de la

chute libre, nous parlons de la durée de l’effondrement principal, pas d’une durée élargie incluant les

épiphénomènes pouvant se produire avant ou après.

Dans son documentaire diffusé sur Canal+, Stéphane Malterre affirme que les panaches de

fumée horizontaux sortant des Tours Jumelles pendant leur effondrement, dont nous disons qu’ils

peuvent révéler des explosifs, sont dus à une surpression de l’air dans la tour. Stéphane Malterre ne

démontre pas que les panaches ne peuvent pas être dus à des explosifs. Il ne réfute donc pas notre argument

et commet une erreur fréquente chez nos contradicteurs (avancer une hypothèse B ne réfute pas une

hypothèse A). Le documentaire de Stéphane Malterre n’aborde le fond que 2 fois et lors de la deuxième,

il commet la même erreur. Il dit que les bruits d’explosifs entendus par des témoins peuvent être dus à autre

chose. Ok, ils peuvent être dus à autre chose mais ils peuvent aussi être dus à des explosifs ! Stéphane

Malterre ne réfute rien du tout.

Pour un impact psychologique maximal,il était essentiel que les tours tombent et surtout ,

qu’elles tombent dans un court laps de temps après l’impact des avions, pour que le public soit encore

devant sa télévision et vive en direct les événements. Si les tours s’étaient effondrées au milieu de la nuit ou

25 heures plus tard (il est arrivé que des gratte-ciels à structure acier brûlent 20 heures sans s’effondrer),

c’était raté. Or, il était impossible d’être sûr que les avions suffisent puisque les tours étaient conçues pour

résister à l’impact d’un, voire de plusieurs avions de ligne. Les explosifs garantissaient l’entière maîtrise

des effondrements et surtout du moment où ils se produiraient.

Les attentats du 11 septembre prennent un tout autre sens pour qui examine l’état des réserves

mondiales de pétrole.

--------------------------------------------------------------

tour no 7 qui s'écroule toute seul aucun avion ne l'a percuté ????????????????????????????????????,,,







-----------

Modifié par caribbeanblue, 09 septembre 2011 à 23:35.


#3486 DDL

DDL

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 2 030 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Bourg saint Andeol - Ardéche

Posté 09 septembre 2011 à 21:10


A cette vitesse, il se serait éclaté en vol ! on est bien d' accord !

Ca il faut vite le dire. Je suis tombée par hasard sur cette video ou la trajectoire finale est reconstituée à partir de l'enregistreur de vol. Parait-il car je relève une contradiction, je vous dit aprés pourquoi:

Donc voilà, on rebat les oreilles en nous disant que les manoeuvres sont impossibles à faire, que l'avion aurait du se désintégrer et tout çà. Or dans toute cette reconstitution je note deux données essentielles; Primo durant toute la phase d'approche, la vitesse ne dépasse 300 noeuds (nautiques, soit 550 Km/h). Deuxio, l'inclinaison de l'avion frise à deux reprises 40 ° ( à comparer avec les 25 et 35 ° des avions du WTC à l'impact). Ce sont deux données qui sont trés en deçà des limites du domaine de vol d'un avion commercial. Il n'y a rien d'exceptionnel dans ces manoeuvres. Le "piqué" final effectivement voit augmenter la vitesse jusqu'à 850 Km/h en fin d'enregistrement et ne dure que quelques secondes. Pris strictement au pied de la lettre, jamais l'avion n'a couru le risque de se désintégrer, de décrocher ou de n'importe quoi d'autre. Enfin, je note que l'angle de piqué augmente progressivement, mais çà me parait normal puisque l'avion a d'abord du passer au dessus de la colline une trentaine de mètres plus haute que le Pentagone.
Mon doute ? J'y viens. C'est que d'aprés quelques documents, l'avion est donné pour arriver du nord et avoir fait un 330 ° autour de sa cible aprés ètre passé à l'Est et de revenir par le sud-ouest. Or d'aprés cette reconstitution, la trajectoire finale recoupe celle de son approche initiale aprés avoir fait elle aussi un 330 sur la droite. Donc ici, on a un avion qui arrive bien du Nord, mais qui en fait passe à l'Ouest du pentagone, d'ou mon interrogation. :question:

#3487 picpic

picpic

    Mnom nom nom.

  • Membres
  • 480 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dans mes frusques.
  • Intérêts : De quoi je me mêle ?

Posté 09 septembre 2011 à 21:58

Il y a cet aveu de Silverstein, propriétaire des tours lors des événements, qui parle de "pull it" à propos de la tour 7 du WTC qui est aussi mis de côté.

http://www.dailymoti...rstein-loc_news


ça c'est du lourd !
En gros il avoue qu'ils ont bien procédé à une démolition contrôlée sur ce bâtiment !

J'invite tout le monde à bien se pencher sur ce point, c'est grave tout de même !

et ça ouvre énormément de perspectives !

#3488 manu

manu

    Chercheur de lumière

  • Membres
  • 3 906 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Genève - Suisse

Posté 09 septembre 2011 à 22:23

Admettons que ces manœuvres soient possible, mais faites par des professionnels qui ont de nombreuses heures de vol en réel et une bonne maitrise d’avions de ce gabarit et non en simulateur ou dans un biplace…

Alors les pirates auraient, sous le stress, avec très peu d’heures de vol en biplace voir quelques misérables heures en simulateur, accomplis des manœuvres digne de pilotes chevronnés et professionnels.

Ce qui revient à dire que piloter un 757 est vraiment à la portée de n’importe quel quidam avec juste quelques heures de pilotage…

A un moment donné, je me demande si les pro VO ne sont pas quelque peu… comment dire… naïf…
Une dictature, même de l'Amour, reste une dictature.

Si tu veux la paix dans le monde, commence par trouver la paix intérieur.

#3489 nautilus

nautilus

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 676 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : la-bas

Posté 09 septembre 2011 à 23:12

les langues se délient !
laissons passer les 10 an-s et le déchainement de lêches couilles


edit: sans vouloir être vulgaire...
on parle de spécialistes du polissage...

Modifié par nautilus, 09 septembre 2011 à 23:14.

"La manipulation consciente et intelligente des opinions et des habitudes organisées des masses joue un rôle important dans une société démocratique.
Ceux qui manipulent ce mécanisme social imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays"
Propaganda -1928 -E. Bernays

#3490 picpic

picpic

    Mnom nom nom.

  • Membres
  • 480 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dans mes frusques.
  • Intérêts : De quoi je me mêle ?

Posté 10 septembre 2011 à 00:00

A un moment donné, je me demande si les pro VO ne sont pas quelque peu… comment dire… naïf…



Il faudrait se pencher sur simplement l'aspect psychologique de toute cette histoire,
je suis certain qu'on avancerait encore plus.
Il y a plein de question riches à poser concernant nos propres fonctionnement internes.

Qu'est ce qui fait basculer celui qui croit a la vo dans le doute ?
Qu'est ce qui pousse un individu voyant autant de fait troublant de tout de même rester mordicus dans ces certitudes, sans même douter, même un peu ?
Douter n'est que la seule manière de découvrir quelque chose, les certitudes ne sont que des culs de sac, pourquoi s'accrocher avec autant de force dans des certitudes ?
Cela tiens aussi pour ceux qui sont persuadés que c'est un inside-job, c'est aussi une certitude et je le range dans le même phénomène que les "pro-vo".
Pour moi le "truthers" doute.
Douter c'est explorer, remettre en cause etc...et a mon sens, c'est la seule façon d'observer de façon objective.

Et la question de loin la plus intéressante à se poser à sois même,

Objectivement, défendez vous votre propre point de vue ou cherchez vous à connaitre la vérité ?

car la démarche est alors toute différente.

#3491 Dante777

Dante777
  • Genre : Homme

Posté 10 septembre 2011 à 01:48

Le 11 Septembre en 10 Minutes

Cette vidéo explique en dix minutes tout les points suspect qui aurait pu etre déceler ce jour là.
I'll Find My Own Way

#3492 arkhandariel

arkhandariel

    raumsturmführer

  • Membres
  • 792 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dark side of the moon

Posté 10 septembre 2011 à 02:20

http://www.youtube.com/watch?v=RgusXzo6omU&feature=player_detailpage

http://www.youtube.com/watch?v=26H-WzIe858&feature=player_detailpage

toujours impossible de voler a 1M du sol?


Non mais on doit rire ou quoi ??? Je ne vois aucun avion voler à un metre du sol dans ces deux video... Faudrait arreter de dire nawak. En plus il ne s'agit pas de la meme categorie d'avion. Ensuite les pilotes doivent avoir une grande experience et pas quelques heures de simulateur ou de vol sur cessna... La façon dont l'appareil est remonté en pivotant sur l'aile ne doit pas etre une manoeuvre courante en vol commercial, ni à la portée du pilote lambda.
Le second extrait est un air show... Je crois meme avoir entrevu un trés joli fw190 mais je n'en suis pas sur. Ca m'etonnerait beaucoup qu'on confie le vol a n'importe qui, mais surement à des pilotes d'essais ou à des instructeurs de vol... Ca change les données du probleme.
De plus voler a une bonne dizaine de metre d'altitude au dessus d'une piste d'aeroport n'a rien a voir avec la manoeuvre supposée avoir été effectuée le 9/11 en approche du pentagone. Je n'ai pas vu ces avions percuter des lampadaires et finir en boule de feu sur la façade d'un batiment.

Ensuite une question : dans la "video" officielle on voit une boule de feu orange et un espece de flash lumineux bleuté... C'est quoi ce truc ???

Pour ce qui est de l'effondrement des trois tours du wtc... L'incendie a été bref, la tour numero 7 n'a pas subi d'impact d'avion... Qu'une tour s'effondre c'est deja beaucoup, mais trois c'est invraissemblable. Il serait resté une colone brisée, elle serait tombée de façon oblique... mais non bien sur... c'est droit dans leurs bottes que les tours tombent... Si cela n'est pas suspect je veux bien me faire pape !

J'ai discuté avec un client qui dirige une entreprise de demolition. Il a été en charge d'abattre les fours de sollac dunkerque... Pour lui c'est clairement une demolition controlée. Il doit quand meme s'y connaitre lui.

Modifié par arkhandariel, 10 septembre 2011 à 02:50.

Une démocratie qui oublie le peuple et se soumet aux minorités n'est plus digne de ce nom... C'est une démocratie indigne.

#3493 alainterrogation

alainterrogation

Posté 10 septembre 2011 à 03:32


ça c'est du lourd !
En gros il avoue qu'ils ont bien procédé à une démolition contrôlée sur ce bâtiment !

J'invite tout le monde à bien se pencher sur ce point, c'est grave tout de même !

et ça ouvre énormément de perspectives !


Oui c'est grave et de plus, comment ont-ils fait pour préparer le tir? Ils sont allés placer les charges dans cet "enfer" de feu non-maîtrisable? Avouerait-il en fait,que l'immeuble était préparé? Parce que là, c'est clair et non sujet à polémique: il a dit qu'il fallait le tirer. Il n'a même pas posé la question aux pompiers si c'était possible de le faire.Drôle de raisonnement et de logique intellectuelle..Et s'ils ont posé les charges dans la journée, admettons, quelle entreprise l'a fait? (avec tous les risques que cela comportait,ce qui est contraire à sa grande bonté d'éviter d'autres pertes).

#3494 DDL

DDL

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 2 030 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Bourg saint Andeol - Ardéche

Posté 10 septembre 2011 à 05:48


Oui c'est grave et de plus, comment ont-ils fait pour préparer le tir? Ils sont allés placer les charges dans cet "enfer" de feu non-maîtrisable? Avouerait-il en fait,que l'immeuble était préparé? Parce que là, c'est clair et non sujet à polémique: il a dit qu'il fallait le tirer. Il n'a même pas posé la question aux pompiers si c'était possible de le faire.Drôle de raisonnement et de logique intellectuelle..Et s'ils ont posé les charges dans la journée, admettons, quelle entreprise l'a fait? (avec tous les risques que cela comportait,ce qui est contraire à sa grande bonté d'éviter d'autres pertes).

Faux. "Pull it" égale "laissez tomber". Aux pompiers qui disaient à Silverstein qu'ils n'étaient pas surs de pouvoir eteindre l'incendie du WTC7, Silverstein a répondu "vous savez, on a perdu tellement de monde aujourd'hui, le mieux est de le laisser tomber", autrement dit de l'abandonner à son sort. Seulement ces salopards de produteurs de Loose change ont coupé la séquence pour en faire sortir autre chose
  • Fleur de Diamant aime ceci

#3495 grab

grab

Posté 10 septembre 2011 à 08:13

Mais les 100 et plus témoignages, la hauteur de la boule de feu à l'impact, les 80 tonnes de débris métalliques, la physique et les corps retrouvés dans les décombres: si.


Les corps ? 80 tonnes ?
Les preuves svp...
Mon avis officiel sur le virus H1N1 et son vaccin.
http://www.idpz.net/h1n1/officiel.html

#3496 grab

grab

Posté 10 septembre 2011 à 08:46

Faux. "Pull it" égale "laissez tomber". Aux pompiers qui disaient à Silverstein qu'ils n'étaient pas surs de pouvoir eteindre l'incendie du WTC7, Silverstein a répondu "vous savez, on a perdu tellement de monde aujourd'hui, le mieux est de le laisser tomber", autrement dit de l'abandonner à son sort. Seulement ces salopards de produteurs de Loose change ont coupé la séquence pour en faire sortir autre chose


Pull it = tirer
laisser tomber = drop
Mon avis officiel sur le virus H1N1 et son vaccin.
http://www.idpz.net/h1n1/officiel.html

#3497 arkhandariel

arkhandariel

    raumsturmführer

  • Membres
  • 792 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dark side of the moon

Posté 10 septembre 2011 à 09:19

Je viens de regarder BMF TV... Je suis sur le cul. Les conspirationnistes sont des négationnistes... A pleurer de rire devant tant de mauvaise foi et d'assimilation foireuse.

Le négationnisme est un jugement de valeur qui place celui qui en est accusé dans le camp des salopes de la pire espece, nazi, tortionnaire et cie... C'est scandaleux !

Ils nous informent aussi de menaces d'attentats devastateurs en France pour peser sur les elections de 2012... Mouaha...

Qui c'est qui va passer si c'est le cas ??? Certainement pas la pale copie mais plus certainement l'originale... Las il sera trop tard et le nain pourra aller se faire voir

grab : revises ton anglais stp avant de dire quelque chose... to pull = tirer Google traduction c'est pas difficile a trouver quand meme

Sans parler du fait que to pull it est clairement un terme utilisé dans la demolition controlée

Modifié par arkhandariel, 10 septembre 2011 à 09:32.

Une démocratie qui oublie le peuple et se soumet aux minorités n'est plus digne de ce nom... C'est une démocratie indigne.

#3498 LeBosonDeHiggs

LeBosonDeHiggs

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 982 messages
  • Genre : Homme

Posté 10 septembre 2011 à 09:50

Enfin, je note que l'angle de piqué augmente progressivement, mais çà me parait normal puisque l'avion a d'abord du passer au dessus de la colline une trentaine de mètres plus haute que le Pentagone.

Sur la vidéo officielle qui nous est fournie pour preuve, il n'est pas question d'angle de piqué. L'avion serait entré au rez de chaussée et aurait transpercé les trois anneaux extérieurs à la même hauteur, le trou de sortie du bâtiment central en faisant foi.
Donc il y a comme un défaut. :cogite:

#3499 grab

grab

Posté 10 septembre 2011 à 10:06

Je viens de regarder BMF TV... Je suis sur le cul. Les conspirationnistes sont des négationnistes... A pleurer de rire devant tant de mauvaise foi et d'assimilation foireuse.

Le négationnisme est un jugement de valeur qui place celui qui en est accusé dans le camp des salopes de la pire espece, nazi, tortionnaire et cie... C'est scandaleux !

Ils nous informent aussi de menaces d'attentats devastateurs en France pour peser sur les elections de 2012... Mouaha...

Qui c'est qui va passer si c'est le cas ??? Certainement pas la pale copie mais plus certainement l'originale... Las il sera trop tard et le nain pourra aller se faire voir

grab : revises ton anglais stp avant de dire quelque chose... to pull = tirer Google traduction c'est pas difficile a trouver quand meme

Sans parler du fait que to pull it est clairement un terme utilisé dans la demolition controlée


c'est bien ce que je dit to pull= tirer.. pas besoin de google traduction... et relit à deux fois avant de me dire de réviser mon anglais.
Mon avis officiel sur le virus H1N1 et son vaccin.
http://www.idpz.net/h1n1/officiel.html

#3500 alainterrogation

alainterrogation

Posté 10 septembre 2011 à 10:25

Y a comme une confusion entre deux personnes non?

#3501 tecno

tecno

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 1 588 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : St Malo
  • Intérêts : photo sciences

Posté 10 septembre 2011 à 10:47


c'est bien ce que je dit to pull= tirer.. .


Ce qui est d'ailleurs assez bizarre pour l'ordre d'abattre un édifice ..
to pull down.aurait été "correct.."
«Tout ce qui est excessif est insignifiant.» [ Charles-Maurice de Talleyrand ]

#3502 Magnus

Magnus
  • Genre : Homme
  • Localisation : Paris

Posté 10 septembre 2011 à 11:28

http://lci.tf1.fr/mo...re-6682643.html

Pourquoi la théorie du complot séduit-elle ?
De l'assassinat de Kennedy aux doutes sur la nationalité de Barack Obama, les théories du complot ont une longue histoire aux Etats-Unis. Dans le cas du 11- Septembre, les faibles moyens mis en oeuvre pour l'enquête, les silences et la communication maladroite de l'administration américaine les ont sans doute alimentées. "L'administration Bush a joué avec les faits pour ne pas dire qu'elle a menti effrontément pendant la guerre en Irak. Alors les gens se demandent qui dit la vérité sur le 11-Septembre", observe une historienne américaine, Kathy Olmsted. Ce scepticisme s'expliquerait aussi par le traumatisme de l'opinion, toujours incapable de comprendre "comment 19 pirates de l'air armés de cutters ont pu infliger un choc aussi énorme", aux dires d'un autre historien, Rich Hanley. Mais si ces théories marchent, c'est aussi parce qu'elles sont difficiles à invalider. "Les arguments paraissent toujours convaincants. Il faut être à la fois ingénieur, physicien, pilote pour pouvoir les anéantir",explique le sociologue Gérald Bronner dans Le Figaro. "Fondés sur un effet de dévoilement satisfaisant pour l'esprit, les mythes conspirationnistes répondent en outre à notre soif de comprendre le monde", ajoute ce spécialiste.

Les affirmations les plus courantes
De loin, c'est l'effondrement des Twin Towers qui a fait le plus couler d'encre en 10 ans. Amateurs ou chevronnés, les adeptes de la théorie du complot croient savoir que des agents secrets ou l'administration Bush elle-même ont placé des explosifs dans les tours jumelles, les ont activés à distance, provoquant ainsi l'effondrement. Comme en témoigne, selon eux, la détonation entendue quelques minutes avant. Pour ces révisionnistes, le Pentagone a, de son côté, été touché par un missile et non par un avion commercial. Certains pro-complot estiment que l'administration de George W. Bush savait tout des attaques mais n'a rien fait pour les empêcher. D'autres jugent qu'elle les a elle-même organisées. Son mobile ? Justifier l'invasion de l'Afghanistan et de l'Irak et réprimer les libertés publiques aux Etats-Unis.

La géographie d'un succès
La proportion de révionnistes dans la population américaine ne faiblit pas. En 2006, 36% d'Américains disaient croire à un complot organisé au sommet de l'Etat. Mais les Etats-Unis ne sont pas les seuls sceptiques. Un sondage de WorldPublicOpinion réalisé dans 17 pays répartis sur tous les continents montrait en septembre 2008 que dans seulement 9 d'entre eux, la population pensait majoritairement qu'Al-Qaida était derrière les attaques."La carte des théories révisionnistes épouse parfaitement celle de l'antiaméricanisme dans le monde", expliquait en janvier 2010 Claude Moniquet, du centre européen pour l'intelligence stratégique et la sécurité dans Le Figaro. Bien placés dans le palmarès figurent donc le monde musulman, la Russie, l'Amérique latine, la France ou encore l'Allemagne.

"Loose Change", la bible des conspirationnistes
"Loose change" est un documentaire indépendant réalisé en par Dylan Avery en 2002. Il y développe sa vision des événements : le Pentagone a été détruit par un missile, l'une des tours par un avion militaire, le vol 93 d'United Airlines ne s'est pas écrasé en Pennsylvanie mais a été abattu en vol et l'évolution de Wall Street avant les attentats prouvent que certains courtiers avaient été avertis des attentats. Une voix off au ton dramatique y démontre que l'ombre de l'administration Bush plane sur les attentats. Selon Avery, "Loose Change" a été vu 125 millions de fois sur Google et 30 millions sur YouTube.

Les Français cogitent
Adeptes du doute, les Français ne sont pas en reste pour dénoncer les théories officielles sur le 11-Septembre. La France a même pourvu l'une des figures du complot international, Thierry Meyssan. Paru en 2002, son livre, L'effroyable imposture, s'est vendu à 200.000 exemplaires et a été traduit dans 28 langues. L'auteur démonte point par point les explications de l'administration, voyant dans l'attentat "l'acte fondateur du régime Bush". Ci-dessous la vidéo d'un débat sur LCI avec Thierry Meyssan en mars 2002.

...Les people aussi
L' "affaire Cotillard" commence deux jours après la cérémonie des Oscars, le 26 février 2008. L'hebdomadaire Marianne met en ligne des propos tenus par l'actrice française dans "Paris dernière" l'année précédente. Jugeant "passionnant" voire "addictif" la théorie du complot, la jeune femme explique qu'il "était beaucoup plus cher de faire des travaux etc que de (...) détruire" les tours jumelles, un "gouffre à thunes" bien connu... d'elle en tout cas. Outre Atlantique, la presse s'insurge. Le Los Angeles Times pense que la comédienne n'aurait jamais gagné l'Oscar si ses propos avaient été connus avant la cérémonie. Malgré le communiqué en forme de mea Culpa dont se fend Marion Cotillard, Fox News exige qu'on lui retire sa récompense.
L'humoriste Jean-Marie Bigard a lui aussi appris à ses dépens qu'il n'est pas bon faire vibrer la corde du doute sur ce sujet. Dans l'émission "On va pas s'gêner", diffusée en septembre 2008 sur France 2, le comique avait affirmé : "on est absolument sûrs et certains maintenant que les deux avions qui se sont écrasés sur la forêt et le Pentagone n'existent pas. Il n'y a jamais eu d'avion." Avant d'observer un rétropédalage quelques jours après. Demandant pardon pour ses propos, Bigard promet de ne plus jamais parler des événements du 11-Septembre. "Je n'émettrai plus jamais de doutes. J'ai été traité de révisionniste, ce que je ne suis évidemment pas", se justifie le comique.


"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux" (benjamin Franklin)

#3503 DDL

DDL

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 2 030 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Bourg saint Andeol - Ardéche

Posté 10 septembre 2011 à 12:25

Sur la vidéo officielle qui nous est fournie pour preuve, il n'est pas question d'angle de piqué. L'avion serait entré au rez de chaussée et aurait transpercé les trois anneaux extérieurs à la même hauteur, le trou de sortie du bâtiment central en faisant foi.
Donc il y a comme un défaut. :cogite:

Ben c'est obligé. La colline est trente mètres plus haut à 800 mètres du but. A moins d'avoir creusé un tunnel... Et l'impact contre les lampadaires montre qu'il est encore à 10 mètres à une seconde, deux secondes de l'impact.

#3504 LeBosonDeHiggs

LeBosonDeHiggs

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 982 messages
  • Genre : Homme

Posté 10 septembre 2011 à 12:38

Ben c'est obligé. La colline est trente mètres plus haut à 800 mètres du but. A moins d'avoir creusé un tunnel... Et l'impact contre les lampadaires montre qu'il est encore à 10 mètres à une seconde, deux secondes de l'impact.

La trajectoire était horizontale ou en piqué ? Elle ne peut pas être les deux. Faut se décider sur laquelle est la bonne; mais dans les deux cas, soit l'approche de l'avion, soit les dégâts constatés ne sont pas concordants avec la réalité.

#3505 picpic

picpic

    Mnom nom nom.

  • Membres
  • 480 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Dans mes frusques.
  • Intérêts : De quoi je me mêle ?

Posté 10 septembre 2011 à 12:46


Ce qui est d'ailleurs assez bizarre pour l'ordre d'abattre un édifice ..
to pull down.aurait été "correct.."


C'est très important d'avoir la bonne information,


Malheureusement, je n'ai trouvé qu'un lien qui va dans le sens de l'anti-vo.

Si quelqu'un trouve un contre article assez sérieux, qui explique la supercherie ou la manipulation de cette histoire du "pull-it"?
Parce que j'ai bien trouvé des liens mais c'est toujours des articles bourrés d'avis personnels, orientés et parsemés d'insultes envers ceux qui ne pensent pas comme il faut penser.

#3506 alainterrogation

alainterrogation

Posté 10 septembre 2011 à 13:12

Faux. "Pull it" égale "laissez tomber". Aux pompiers qui disaient à Silverstein qu'ils n'étaient pas surs de pouvoir eteindre l'incendie du WTC7, Silverstein a répondu "vous savez, on a perdu tellement de monde aujourd'hui, le mieux est de le laisser tomber", autrement dit de l'abandonner à son sort. Seulement ces salopards de produteurs de Loose change ont coupé la séquence pour en faire sortir autre chose

Et eux? ce sont des salopards?
http://www.dailymoti...et-le-wtc7_news

#3507 manu

manu

    Chercheur de lumière

  • Membres
  • 3 906 messages
  • Genre : Homme
  • Localisation : Genève - Suisse

Posté 10 septembre 2011 à 13:34

Cette histoire avec le "pull it" est une expression typique utilisée par les spécialistes de la démolition, ils ont leur "langage" interne... on ne peut pas simplement traduire avec google, il y a pleins d'expressions en anglais qui ne veulent pas dire la même chose en français et vice-versa... comme "big deal" ne veut pas dire "grande affaire" mais "ça me fait une belle jambe"...
Une dictature, même de l'Amour, reste une dictature.

Si tu veux la paix dans le monde, commence par trouver la paix intérieur.

#3508 MP57

MP57

Posté 10 septembre 2011 à 13:38

LE WTC7 S'EFFONDRE EN ENVIRON 16 SECONDES:



#3509 LeBosonDeHiggs

LeBosonDeHiggs

    Chercheur d'idées

  • Membres
  • 982 messages
  • Genre : Homme

Posté 10 septembre 2011 à 13:52

LE WTC7 S'EFFONDRE EN ENVIRON 16 SECONDES:


Déjà vu l'explication.

Jérôme Quirant, invité de votre émission le 30 septembre, a popularisé la thèse du NIST selon laquelle l’effondrement de la tour 7 n’a pas duré 6,5 secondes comme nous le disons, mais 17 secondes. Il en déduit que l’effondrement n’est pas une chute libre et ne peut pas être une démolition contrôlée. Je me dois donc ici de réfuter cet argument à succès. Le fait sur lequel tout le monde s’accorde, parce que les images le montrent, est qu’une dizaine de secondes avant l’effondrement de la tour, la partie nord du“toit-terrasse s’effondre. Jérôme Quirant en déduit que l’intérieur de la tour s’effondre et fait démarrer son chronomètre à cet instant.
Or, avant de lancer la séquence principale d’une démolition, les artificiers mettent en traction la structure du bâtiment, en descendant légèrement les colonnes centrales, celles-là mêmes qui descendront ensuite les premières. Cette mise en traction a pu déstabiliser le toit-terrasse, dont la partie nord, située au dessus des colonnes centrales, s’effondre. Puis, 7 secondes après, la séquence principale est lancée.
Lorsque nous disons qu’une démolition contrôlée produit un effondrement à une vitesse proche de la chute libre, nous parlons de la durée de l’effondrement principal, pas d’une durée élargie incluant les épiphénomènes pouvant se produire avant ou après.



#3510 MP57

MP57

Posté 10 septembre 2011 à 13:57

Explication des dégâts subit par le WTC7 , avant son effondrement: