Aller au contenu


Photo

Enigme


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 isimud

isimud
  • Localisation : paris
  • Intérêts : L'humanité.<br>La Terre.

Posté 20 fvrier 2005 à 00:02

Voici l'enigme posé par une prêtresse reptilienne à un jeune clône reptilien:

"L'orientation vers la félicité n'a pas de courbe. Cherche le Gis, seul la lumière de son Ur pourra te sauver.
Mange le Gis'sennur sinon le feu te dévorera. Eteints le feu par le feu."

Les termes clés sont:
Gis
Ur
Gis'sennur


Je vous laisse chercher un peu, et vous donnerais le pourquoi du comment ainsi que la solution.

Isimud.

P.S. un dico sumérien vous sera fort utile.

#2 isimud

isimud
  • Localisation : paris
  • Intérêts : L'humanité.<br>La Terre.

Posté 20 fvrier 2005 à 00:06

Pour remettre dans la contexte, la prêtresse a fait boire du poison à l'apprenti clône. La solution à l'enigme lui permettra d'annuler les effets du poison.

#3 isimud

isimud
  • Localisation : paris
  • Intérêts : L'humanité.<br>La Terre.

Posté 21 fvrier 2005 à 23:51

Petit indice: je mets entre parentheses les traduction des termes sumerien:

"L'orientation vers la félicité n'a pas de courbe. Cherche le Gis (l'arbre), seul la lumière de son Ur (tronc) pourra te sauver.
Mange le Gis'sennur (fruit de l'arbre) sinon le feu te dévorera. Eteints le feu par le feu."

...

#4 Dioptase

Dioptase
  • Localisation : Bruxelles

Posté 22 fvrier 2005 à 01:11

Hello,

Il lui demande de prendre exemple sur l'arbre qui de par nature est généreux et sans peur, de goûter à son fruit lumineux et de ne plus utiliser son feu intérieur à des fins destructries sous l'influence de la peur mais de l'utiliser afin qu'il soit un feu qui réchauffe les coeurs, généreux et guérisseur.

Un feu intérieur pour réchauffer mais pas pour brûler un feu d'amour mais pas de peur.
Eteints le feu par le feu à première vue ne veut rien dire car on éteint le feu avec de l'eau mais en fait ce n'est pas éteindre le feu, c'est remplace ta manière destructice d'utiliser le feu par la manière guérisseuse.

C'est peut être pas la solution de l'énigme, en tout cas c'est mon avis personnel et c'est ce qui importe.

:D

#5 Loom

Loom

Posté 22 fvrier 2005 à 09:07

Ba tu coupe l'arbre et tu le brûle pour faire chauffer un bon petit plat préparé avec les fruits de l'arbre, sinon c'est moins bon. Et te voila paré pour affronter la fin de l'hiver ! C'est simple non ? :biglol:

#6 isimud

isimud
  • Localisation : paris
  • Intérêts : L'humanité.<br>La Terre.

Posté 24 fvrier 2005 à 20:25

Salut Dioptase,

J'aime bien ta solution, mais ce n'est pas çà.

Voilà : Enki etait accompagné de Mamitu vers la salle d'inititation où l'attendait une pretresse. Celle-ci lui bande les yeux, lui fait avalé un poison et lui recite l'enigme. Enki a peu de temps pour trouver la solution. Des douleurs horibles s'emparent de son corps.

"L'orientation vers la félicité n'a pas de courbe": signifie que le remede se trouve devant lui, à quelques pas. Donc il doit avancer tout droit jusqu'à atteindre l'Arbre.
En fait, l'arbre c'est tout simplement la pretresse (le corps feminin) qui lui a fait avaler le poison.
Quand au fruit (par un subtile jeu de mot sumerien dont je ne me rappelle pas la demonstration), il s'agit du sang menstruel.
Elle tient le visage de Enki, l'approche entre ses cuisse, et lui fait boire le sang. Sur le moment, il trouve le gout tres etrange, un peu different du sang habituel qui circule dans le reste du corps. Mais petit à petit, il y prend gout, et l'effet du poison disparait.

Voilà donc l'histoire tres schematique. Pour une demonstration et explication détaillé, il y aura un livre qui paraitra en mars 2005.

Mais cette initiation n'est qu'un detail par rapport à ce qui y est révélé.

Une note personnelle : la coupe du Graal ressemble etrangement à l'appareil reproducteur de la femme (le vagin ainsi que les trompes et ovaires). Quand au vin de la coupe, c'est donc tout simplement le sang menstruel.
Ca peut choquer quelques-un mais je ne vois pas d'autres alternatives.

A+
Isimud.

#7 Dudu

Dudu

Posté 24 fvrier 2005 à 21:59

Une note personnelle : la coupe du Graal ressemble etrangement à l'appareil reproducteur de la femme (le vagin ainsi que les trompes et ovaires). Quand au vin de la coupe, c'est donc tout simplement le sang menstruel.

Les pléiadiens / Barbara Marciniak, parlent plus ou moins ainsi du sang menstruel, mais sans faire référence au graal.
Pour le graal, pourquoi toute cette quête, si la solution est si simple ?

#8 isimud

isimud
  • Localisation : paris
  • Intérêts : L'humanité.<br>La Terre.

Posté 24 fvrier 2005 à 22:02

Tu poses une bonne question. Je ne connais pas la réponse.