Aller au contenu


Photo

La métaphysique des "Ummites"


  • Veuillez vous connecter pour répondre
20 réponses à ce sujet

#1 Ethan

Ethan
  • Localisation : Dans le WAAMWAAM

Posté 28 juillet 2005 à 12:43

La métaphysique des "Ummites"

J'ai abordé par quelques livres de J.P. Petit cette histoire de ce supposé peuple extraterrestre arrivé sur Terre dans les années 1950, il me semble. Je n'ai pas apprécié le mode de vie de ces supposés "Ummites" qui me parait totalitaire. Ce tout centralisé par ordinateur me paraît être le cauchemar "Big Brother" d'Orwell.

Je n'ai jamais approfondi ces mystérieuses lettres qui dormaient dans mon ordinateur mais je découvre en ce moment même les propos relatifs à la métaphysique et j'y trouve des choses intéressantes comme par exemple ce qui est affirmé de Jésus. Fatigué par les églises et mouvements en tout genre, j'y découvre une autre vision de ce Jésus qui ne serait pas mort sur la croix mais qui aurait bien "disparu" par la suite aux yeux d'un grand nombre de personnes. Pour ces "Ummites", Jésus, ce "plusqu'homme" (incapable de se reproduire…) que l'Univers engendre dans toutes les planètes où il existe la vie, aurait disparu par "effet frontière":

"L'explication qui nous en est donnée est que la fonction pensante et consciente de cet homme-dieu atteint, à un moment paroxystique, un tel degré de puissance que la Conscience Collective à laquelle il est connecté est mise en danger, et déclenche son rapatriement de force au sein d'elle même."

Etonnant !

Même si quelques développements reprennent les concept de "paradis"/"enfer" et des notions de "bien" et de "mal" qui j'espère ne sont pas trop simplistes et manichéennes, je continue la lecture de ce qui pourrait n'être qu'une métaphysique bien humaine mais dans laquelle on pourrait peut-être y tirer des idées.

Un exemple de ce qui me paraît problématique comme conception:

"Sauf au cas où l'âme a librement choisi des comportements erronés, qui ne sont pas en adéquation avec les lois morales cosmiques. Un telle âme, qui a fauté, ne peut pas être intégré telle quelle directement dans la Conscience Collective car son information engrammée est viciée et perturberait le magnifique esprit collectif. Il se passe donc pour cette âme un processus de reconformation, et c'est ce processus qui, d'un point de vue subjectif pour l'âme en question, peut lui apparaître lent, douloureux, horrible : c'est en fait l'équivalent de l'enfer et du purgatoire."

Si ces Ummites sont bien réels ne serait-ce pas là encore leur interprétation personnelle et contestable de cet univers parallèle qu'ils auraient bien découvert et qu'ils nomment "L'univers des consciences collectives"? On retourne, je trouve, à une conception de type judéo-chrétienne. Dommage.

Enfin, voilà ce que ces "Ummites" disent de Jésus. Au passage, des affirmations intéressantes sur le suaire de Turin.

Jésus selon les "Ummites":

[...] Mais il existe des éléments historico-sociaux qui ne cadrent pas. La vie de Jésus apparaissait dans le contexte de ces livres, remplie de contradictions et d’erreurs historiques. D’autre part, il était impossible de trouver dans l’ensemble restreint des historiens de son époque, des allusions à l’image vivante de Jésus de Galilée.
Nous avons vite découvert également, que la brève citation sur le Christ faite par l’historien Josèphe est une interpolation hardie réalisée dans des copies ultérieures, par les mêmes chrétiens fanatiques. Josèphe ignorait ou méprisait cette figure juive. Trois de mes frères, OAEOO 4 fils de YUIXII 48, YU 1 fille de AIM368 et de ADAA 66 fille de ADAA 65, voyagent en Israël et en Égypte et ensuite en Jordanie pour recueillir des informations.
Avec les techniques UWOOLOO, ils purent localiser et déterrer de très importants documents formés de rouleaux métalliques et d’inscriptions sur pierre et sur argile, qui joints aux renseignements archéologiques recueillis par vos soins, nous ont permis de reconstituer une partie de cette passionnante étape de votre Histoire (Les documents archéologiques pris sur OYAGAA sont en notre 1 pouvoir sur UMMO. Nous les rendrons à OYOGAA dans une de vos futures étapes de votre évolution
culturelle)

Jésus naît en Galilée (pas à Bethléem, mais à une douzaine de kilomètres de l’emplacement de la ville de Nazareth), dans la huitième année de l’Ère, appelée par vous chrétienne.(et non la première année, l’année zéro.)

Ses parents étaient des pasteurs nomades (transhumants), et son lieu de naissance fut une modeste tente. Il a été impossible de déterminer le lieu exact de ce campement. Jésus avait, au moment de sa naissance, deux frères et une soeur. Par la suite il lui naquit un autre frère.

A partir d’ici, le récit post-testamentaire apparaît rempli d’erreurs grossières, d’additifs pseudo historiques postérieurs. Sur ce fond, parfois avec une certaine rigueur historique, se détache, bien que quelque peu déformée, la doctrine de Jésus, dictée par son subconscient. [note11]

[11] - Beaucoup des récits de la vie de Jésus relatés dans le contexte néo-testamentaire, sont de pures légendes, quand ce ne sont pas des versions qui ne sont que de pâles reflets fortement adultérés de la réalité. L’impact intense qu’engendra sa disparition soudaine, entoura sa vie d’un halo surnaturel, et les profondeurs de ce halo illuminèrent les aspects vulgaires de son passage sur les terres palestiniennes, les transformant en évènements merveilleux. Par exemple : la version qu’il était mort se répandit à propos pour éluder la persécution des autorités, mais relatée dans des versions successives par les apologistes, elle se transforma en résurrection miraculeuse.

Jésus ne fonde aucune église. Le récit relatif à la création du pape avec l’apôtre Pierre, comme premier Pontife, et les allusions variées à une congrégation de fidèles est également le fruit d’additifs postérieurs. Les termes hébreux tels que QAHAL, et le grec EKKLESIA, sont ensuite prodigués, éparpillés dans les écrits plus antiques.
Le mythe de la mort, a comme origine une fausse interprétation du martyre de Jésus. Il est totalement certain que ce OEMMIWOA est soumis au tourment de la crucifixion, bien que les chroniques post-testamentaires soient sensiblement déformées jusqu’à se convertir en légende, mais Jésus ne meurt pas.

Ses disciples obtiennent de récupérer son corps presque inanimé, bien qu’ils fassent courir le bruit de sa mort [note14] (lien note 14) pour éviter une autre persécution. Ils soignent ses blessures et une fois rétabli, le chef religieux reprend son activité doctrinaire. Peu après se produirait le
ASNEEIIBIAEDOO (disparition) devant ses disciples abasourdis. Le récit de cet évènement fut ensuite déformé et interprété comme au ciel. Le phénomène ne parut pas être si étonnant à des humains fanatisés convaincus de la Divinité de leur Maître.

Nous avons prouvé que le linceul conservé à Turin, a entouré le corps de Jésus. Nous vous recommandons une étude plus approfondie de ce vestige historique. La thèse vaporigraphique, consistant en l’imprégnation du tissu par des substances phyto-thérapeutiques avec lesquels ceux qui l’ont soigné imprégnèrent le corps de Jésus pour soulager ses blessures, explique l’empreinte de l’image. La thèse que quelques-uns uns de vos frères ont émise concernant une hypothétique radiation mystérieuse est totalement absurde et antiscientifique. La tunique fut conservée par un paysan appelé ISMAHI, qui assista à la disparition miraculeuse du Maître Galiléen.

Il est important de signaler, que contrairement à notre histoire de UMMOWOA, le nombre de
personnes qui contempla l’évènement prodigieux de sa disparition fut énorme. Il est possible, d’après les documents que nous avons localisés, qu’ils aient été de douze cents à quinze cents personnes. Si la version donnée au début par un petit nombre de biologistes fut qualifiée de psycho-nosologique par ceux qui écoutèrent le récit, bien qu’une investigation policière ait restitué le phénomène, ici des douzaines de pasteurs, paysans et pêcheurs se lancèrent remplis de fanatisme exalté à raconter avec un 2 enthousiasme mystique ce qu’ils avaient vu de leurs propres yeux. [Note15]

[15] - Bien que l’environnement idéologique de ces humains fût rempli d’idées superstitieuses sur les pouvoirs magiques des prophètes et des sorciers, les gens ne parvenaient pas à observer dans la pratique, autre chose que des tours simples d’illusionnisme élémentaire. La disparition instantanée d’un être humain en plein jour, dût les surprendre profondément.

Immédiatement se forme une secte chrétienne qui atteint un apogée inhabituel depuis l’an 38 (Ère Occidentale), jusqu’à l’an 129 à 133. Durant cette période, les témoins de l’évènement, leurs fils et d’autres adeptes exaltés, confrontés aux doctrines dominantes en Israël, se lancèrent dans une campagne messianique, pour exposer, déjà quelque peu altérée, la doctrine éthique de Jésus.
A partir de cette date, on observe les premières scissions, la formation de sectes ; la formation imaginée par les dirigeants plus ambitieux - d’une congrégation EKKLESIA - surgit avec force.
Jésus avait, durant sa vie, fréquenté des personnes remarquables qui dirigeaient les assemblées ou synagogues, et lié amitié avec eux. N’oubliez pas qu’en Judée, les hommes éminents les plus riches étaient intégrés dans la classe sacerdotale ; c’est à dire, les dignitaires du Sacerdoce Suprême du Temple. Le flux d’argent était immense, il provenait de dons de juifs et d’impôts religieux. De cette façon, le Sanhédrin comptait sur un pouvoir secret qui s’étendait jusqu’aux confins de la Judée.
Quelques-uns uns de ces hommes éminents s’étaient convertis en disciples secrets de Jésus et ils purent assister au prodige de sa disparition. Grâce à leurs nombreux biens, ils oeuvrèrent à la formation de telles sectes, ainsi qu’à travers leurs fils et leurs petits enfants.

Au début, surgissent deux groupes importants. L’un issu de sectes juives (minoritaires) et d’autres, de Réseaux Sociaux palestiniens (bien que d’une certaine façon fondée sur le judaïsme) . Il naît aussi un groupe essénien, qui déforme sensiblement la doctrine. Un rôle éminent, à des dates ultérieures fut tenu par les descendants d’une secte qui avait embrassé une forme de vie monastique, formée par quelques amis de Jésus et qui vivaient dans des grottes près de Jérusalem.

Les différences sur la signification des idées de Jésus deviennent chaque fois plus tendues. C’est seulement un souvenir commun qui unit ces hommes : leurs pères ou grands-pères avaient vu le prodige d’un Maître divin qui disparaissait.[...]


Modifié par Ethan, 28 juillet 2005 à 12:47.


#2 Ethan

Ethan
  • Localisation : Dans le WAAMWAAM

Posté 30 juillet 2005 à 13:37

"L'âme" selon les "Ummites"

Je poste à nouveau dans ce sujet consacré à la métaphysique ces extraits des lettres Ummites concernant cette soi-disant découverte d'atomes de krypton dans l'hypothalamus servant d'interface entre notre cerveau et "l'âme", ou plutôt, pour sortir d'une vision trop religieuse, la " Contribution informative obligatoire à l'équilibre effectif" qui se trouverait dans un univers parallèle dont la vitesse de la lumière est nulle. Les âmes désincarnées se trouveraient quant à elles dans un autre univers, "L'univers des consciences collectives".

4 acteurs majeurs :
-Dieu existe, en tant qu'être nécessaire ;
-L'univers est composé d'une multitude d'univers différents. En réalité le pluriunivers est unitaire, mais composé d'une multitude d'aspects différents que l'on traduit, nous êtres humains, par des univers différents. La différence principale qui caractérise les univers entre eux provient de la vitesse de la lumière en leur sein, qui s'échelonne entre 0 et l'infini. Ces univers vont par paire, ils sont conjugués deux à deux.
L'univers se dit WAAM, le pluriunivers se dit WAAMWAAM : univers d'univers.
-L'âme existe (BUAWA) : elle se situe dans un autre univers, celui dont la vitesse de la lumière est nulle ;
-Un autre univers essentiel existe : l'univers des Consciences Collectives (WAAM BUAWE BIAEI ). Sa vitesse limite est infinie, sa masse est également infinie. C'est à la fois la demeure des âmes désincarnées, ce qu'on appelle l'au-delà - lui même à la fois paradis, purgatoire et enfer - et c'est aussi l'inconscient collectif que nous abreuvons en permanence et qui nous nourrit en retour d'informations subliminales capitales pour notre évolution. Et c'est encore bien plus, avec des fonctions que nous allons découvrir.

http://www.ummo-scie...v/art/art19.htm


Nous disposons dans notre cerveau d'un réseau d'atomes de krypton (mais d'autres types d'atome auraient pu convenir) appelés OEMBUAW, dont le rôle est de transmettre les informations entre le cerveau et l'âme qui, pour les Ummites, n'est pas située dans le cerveau mais dans ce WAAM-B.

http://perso.wanadoo...stems/Ummo.html



RELIGION ET CROYANCE DE UMMO

Nous sommes une société profondément religieuse. Nous croyons en WOA (Dieu ou Créateur) et nous
possédons des arguments scientifiques en faveur de l’existence du BUAWAA (AME).
Nous connaissons de plus un troisième facteur de l’homme qui le relie avec l’âme adimensionnelle. Il est situé dans l’écorce encéphalique et nous avons informé deux neurophysiologistes terrestres de sa découverte.

http://ummo.free.fr/


La découverte de l'âme sur Oummo :

NOI3, le scientifique oummite auteur de cette découverte majeure, avait détecté la présence d'atomes de krypton, profondément logés dans l'hypothalamus d'une jeune femme qui servait de cobaye, et les analysait.
Le krypton est un gaz rare, neutre, très stable, qui normalement n'interagit pas avec le milieu, même un milieu biologique vivant. Néanmoins, il est compréhensible que la présence de quelques atomes de krypton au fond du cerveau ait pu poussé la curiosité d'un scientifique et l'ait décidé à aller voir de plus près le comportement de ces atomes.
Le scientifique regardait sur l'équivalent d'un écran d'ordinateur la structure probabiliste des électrons de la couronne d'un des atomes de krypton sélectionné, observant les sauts quantiques d'énergie. Normalement, tout électron qui se respecte, et qui respecte les lois de la mécanique quantique, suit une fonction probabiliste, c'est à dire qu'il est régit par le hasard et qu'on ne peut pas mesurer à la fois sa position et sa vitesse, c'est le principe d'incertitude d'Heisenberg.
Or NOI3 découvrit avec stupeur que les électrons en question étaient distribués selon une loi simple, une fonction périodique. Mieux, les mouvements des électrons coïncidaient avec les impulsions nerveuses émises par le cortex de la jeune fille, impulsions qui entraînaient ses mouvements volontaires, des bras et des jambes par exemples, et non pas ses réflexes.
Par la suite, des mesures précises montrèrent aux Oummites que les mouvements électroniques précédaient d'un millionième de seconde les réactions neurophysiologiques de la patiente, autrement dit qu'ils dictaient des ordres à son organisme !

Par conséquent, quelque chose envoie des ordres au corps, le corps est comme téléguidé. Ces atomes de krypton jouent donc un rôle d'interface, d'antenne, un rôle capital. Les Oummites appellent ces atomes OEMBUAW : le péresprit (qui n'a rien avoir avec le péresprit spirite), cette chaîne d'atomes de krypton est un canal, une connexion qui relie le cerveau à l'âme. Ils l'appellent aussi le " troisième facteur " de l'homme, les deux premiers facteurs étant le corps physique et l'âme.

Par la suite ils découvrirent que l'âme se trouve non seulement à l'extérieur du corps, mais habite un autre univers, l'univers des âmes, WAAM BUAWA, que les Oummites décrivent comme un univers statique, gelé, de vitesse nulle, sans matière ni énergie, et qui contient en son sein toutes les âmes des êtres conscients et rationnels du pluricosmos, c'est à dire celles des hommes, les âmes des extraterrestres de notre galaxie, les extraterrestres des milliards d'autres galaxies, ainsi que tous les êtres conscients appartenant à la multitude des différents univers. Ils n'ont pas trouvé de connexion aquantique avec le WAAM BUAWA chez les espèces animales jusqu'à présent.
Chose importante : il n'existe aucune connexion entre ces âmes qui sont isolées les unes des autres, et elles ne peuvent échanger aucune information entre elles. A chaque âme correspond un et un seul lien avec un être vivant dans l'univers multiple.

La traduction de BUAWA, l'âme, d'après Jean Pollion, donne ceci : Contribution informative obligatoire à l'équilibre effectif ; on pressent ici une fonction transcendante de l'homme dans l'univers ; nous y reviendrons.

http://www.ummo-scie...v/art/art19.htm


Vraiment troublant !

#3 noveluna

noveluna
  • Genre : Homme

Posté 31 juillet 2005 à 16:16

Ethan,

Je partage, je crois, ton point de vue. Je suis étonné que ton post
ne soulève pas plus d'intérêt... :roll: ou de reactions.

J'ai lu qq part dans ces lettres (mais je ne sais plus ou, faudra que je relise pour la référence)
que le sida a été crée par l'army us. L'a- tu lu aussi ?

Je vais aussi tout lire et on pourra comparer
nos impressions....si tu veux


bien à toi



:boire:

#4 Ethan

Ethan
  • Localisation : Dans le WAAMWAAM

Posté 31 juillet 2005 à 16:37

Salut Noveluna,

Je pense que ces lettres sont à connaître et à étudier. L'ensemble des documents est assez troublant pour suciter un intérêt particulier.

Il faut que je les reprenne à fond. Il me semble avoir lu dans un livre de Jean-Pierre Petit cette allusion au Sida dont tu parles. Mais je ne sais plus vraiment.

OK pour une discussion ! :bravo:

:D

#5 c-cube

c-cube

Posté 31 juillet 2005 à 22:31

Je pense que ces lettres sont à connaître et à étudier.


Je le pense aussi. Je suis actuellement en train de les relire.

Merci à toi d'avoir ouvert ce sujet sur cet aspect, selon moi essentiel, des lettres.

#6 Cristobal

Cristobal

    Pèlerin de l'espace et du temps

  • Membres
  • 1 723 messages
  • Localisation : Paris, mais en direction de Shamballa et autres...

Posté 31 juillet 2005 à 23:23

Désolé d'intervenir dans ce topic, car je ne suis sans doute pas la personne autorisée pour traiter du contenu des lettres ummites ( :D ), ..... cependant, je vais quand même dire deux (ou trois ???) mots. Des mots qui n'engagent que moi et sont un reflet de mon degré de connaissance/ignorance du moment.

Donc, reprenons certains points :

"Dieu existe, en tant qu'être nécessaire" : absolument d'accord. L'existence de Dieu est inéluctable et incontournable. Bon point.

"-L'univers est composé d'une multitude d'univers différents" : d'accord aussi. Il y en a qui parlent aussi, dans leur langage, de multivers.

"L'âme existe (BUAWA)" : là aussi, d'accord. Mais c'est ensuite que ça se corse..... suivez mon regard :

".... elle se situe dans un autre univers, celui dont la vitesse de la lumière est nulle" : et c'est là qu'il faut s'arrêter un instant. L'âme existe et elle se cache dans un autre univers ????? Pourquoi ? Elle a peur ? Et à quoi peut bien servir une âme qui n'anime pas un corps ????? Comment un corps sans âme pourrait se mouvoir ? Un robot peut se mouvoir sans âme, on est d'accord. Un robot doté d'intelligence artificielle, un androïde très élaboré et très intelligent peut se mouvoir et vivre sans âme, mais pas un être humain.

Du peu qu'on peut comprendre, il semble clair tout de même que nous avons une âme, et cette âme est là, ici et maintenant, dans un corps de chair et d'os et d'émotions et de mental. Un corps qui abrite une âme et une âme qui habite un corps. Nul besoin de construire un univers pour chacun. Quelle étrange façon de penser et de raisonner. Quelle étrange conception du monde et du vivant.

A moins que justement, dans l'hypothèse où nous ayons affaire à des androïdes dépourvus d'âme, la seule construction possible et logique pour eux, reste à loger l'âme AILLEURS, là-bas, au loin, partout, comme vous voulez, mais pas dans un corps. Comment un corps pourrait héberger une âme. Nous savons, nous ummites, que cela nous est impossible. Il faut donc, comme l'âme existe (et c'est d'ailleurs elle, l'âme, qui nous intéresse au plus haut point, légitimement d'ailleurs), qu'elle se trouve quelque part. Et bien, tiens mettons là dans une boîte, non dans un univers spécial. Et d'ailleurs, pour qu'il n'y ait pas de désordre dans la boîte de rangement spéciale âmes, le mieux ce serait que :

"Chose importante : il n'existe aucune connexion entre ces âmes qui sont isolées les unes des autres, et elles ne peuvent échanger aucune information entre elles. A chaque âme correspond un et un seul lien avec un être vivant dans l'univers multiple." : aucune connexion entre les âmes. Ouaahh (c'est de l'humain :D ), mais quoi, elles sont punies les âmes. allez, au piquet et pas bouger. La première qui essaye de dire un mot à sa voisine, allez hop, au piquet ! Non, plutôt, dans les enfers, et que ça saute !

Alors que nous savons tous que l'âme est libérée de l'isolement bien connu de l'ego. Qu'avec l'âme nous entrons dans le domaine de la connaissance par identité. Et donc, à ce niveau, au-delà de nos existences incarnées, et au coeur même de celles-ci, je puis être moi-même, un, unique et dans le même temps pluriel, devenir l'univers dans lequel j'évolue. Je suis spontanément uni avec les myriades d'âmes. Il n'y a plus de question de limites ou de frontières. Puisqu'en tant qu'âme, en tant que fragment du divin, je suis Cela qui est Tout.

Je m'arrête là, car il se fait tard.

Il ne faut voir là aucune animosité de ma part. Simplement l'exposé de questions essentielles pour lesquelles la question de la vérité est évidemment cruciale.

Et même si je suis très ignorant, mais avec des perspectives d'apprentissage, il me semble utile d'exposer un point de vue qui se trouve être en totale contradiction avec ces exposés ummites.

#7 Ethan

Ethan
  • Localisation : Dans le WAAMWAAM

Posté 01 aot 2005 à 17:11


".... elle se situe dans un autre univers, celui dont la vitesse de la lumière est nulle" : et c'est là qu'il faut s'arrêter un instant. L'âme existe et elle se cache dans un autre univers ????? Pourquoi ? Elle a peur ? Et à quoi peut bien servir une âme qui n'anime pas un corps ????? Comment un corps sans âme pourrait se mouvoir ? Un robot peut se mouvoir sans âme, on est d'accord. Un robot doté d'intelligence artificielle, un androïde très élaboré et très intelligent peut se mouvoir et vivre sans âme, mais pas un être humain."

Tu as des conceptions toutes faites sur l'âme et l'être humain.

Et pourquoi cette "âme" ne pourrait-elle pas opérer dans un autre univers ? Ou est le problème ?

"Du peu qu'on peut comprendre, il semble clair tout de même que nous avons une âme, et cette âme est là, ici et maintenant, dans un corps de chair et d'os et d'émotions et de mental. Un corps qui abrite une âme et une âme qui habite un corps. Nul besoin de construire un univers pour chacun. Quelle étrange façon de penser et de raisonner. Quelle étrange conception du monde et du vivant."

D'abord, du peu que tu peux comprendre car ces questions sont bien développées et claires. Et pourquoi pas ? Moi, je le vois plus comme l'hypothèse de Platon et de cet univers reflet d'un autre encore plus grand. Comme disent ces Ummites (encore une fois s'ils existent vraiment): "C'est quand nous vivons que nous sommes morts, disent-ils. A la mort, nous sommes libérés de notre esclavage, esclavage qui est inscrit dans la traduction du mot oummite désignant l'âme: BUAWA ou contribution informative obligatoire."

Rappel sur "l'âme":

L'âme :
L'âme, qu'ils nomment BUAWA, est adimensionnelle. Elle vit dans un univers dépourvu de longueur, de largeur, de hauteur. Elle est aussi dépourvue de masse et d'énergie. Et le temps n'existe pas dans son univers. Dans ce sens on ne peut pas dire que l'âme soit éternelle puisque l'éternité fait référence au temps.
Elle existe, indestructible, à jamais, quoi qu'on ne puisse pas dire non plus qu'elle existe au sens ou ce qui existe pour nous est ce qui est observable : la matière, l'énergie. Bien qu'elle ne soit pas composée de matière, elle est capable de stocker, d'engranger de l'information : celle provenant de nos processus intellectuels ainsi que de nos émotions et de nos sensations multiples (vue, ouïe, toucher, odorat, goût, etc...).
Notons que notre langage est inapproprié pour décrire un tel état.


"A chaque âme correspond un et un seul lien avec un être vivant dans l'univers multiple.": aucune connexion entre les âmes. Ouaahh (c'est de l'humain :D ), mais quoi, elles sont punies les âmes. allez, au piquet et pas bouger. La première qui essaye de dire un mot à sa voisine, allez hop, au piquet ! Non, plutôt, dans les enfers, et que ça saute !"

Il semble qu'ils parlent d'âmes qui sont en relation avec un corps humain. Il n'est pas question ici des âmes des décédés, qui se trouvent dans l'univers des âmes collectives.

"Alors que nous savons tous que l'âme est libérée de l'isolement bien connu de l'ego."

D'abord qu'est-ce que tu en sais ? Mais d'où tu sors cette affirmation ? Tu as bien des conceptions toutes faites ! C'est ça le problème je pense, tu peux avoir les hypothèses que tu veux mais je pense qu'il ne faut pas oublier que nous ne pouvons savoir de façon absolue. Ensuite, tu te trompes:

Autres fonctions de la Conscience Collective :
- C'est le lieu de vie des décédés : on peut se représenter la Conscience Collective comme une unité centrale cosmique qui permet de traiter l'information, et qui permet aux âmes de traiter leur propre information, c'est à dire de vivre, d'exister. Une âme esseulée ne peut vivre, il lui faut un processeur de traitement, soit le cerveau biologique, pendant la vie, soit les capacités de la Conscience Collective après la mort. Sachant que ces capacités sont infiniment plus puissante que celles de notre petit cerveau, et que d'autre part la Conscience Collective dispose d'une somme d'informations sans pareil sur terre, il devient compréhensible d'affirmer, comme le font les Oummites, que c'est une pure joie de s'intégrer à la Conscience Collective.


Effectivement, Cristobal, tu n'as pas lu ces lettres Ummites.

J'aime bien globalement l'attitude de ces Ummites opposée à l'attitude dogmatique justement. Ils expliquent bien que beaucoup de leurs affirmations reposent sur des suppositions (pas toutes car certaines de leurs affirmations reposent bien sur des connaissances scientifiques), ils sont agnostiques:

Quand l'un de vos penseurs développe une théorie philosophique surgit parallèlement une Ecole qui est suivie fanatiquement et avec un esprit critique rare, par des milliers et des milliers et même des millions de
personnes en adhérant à sa doctrine, à ses postulats comme s'il s'agissait de vérités irréfutables.
Nous, au contraire, avant tout énoncé doctrinal, nous adoptons une douce et prudente posture UBOO (AGNOSTIQUE). Bien entendu cet agnosticisme n'arrive pas à juger, comme c'est le cas du vôtre, que WOA ne soit pas accessible d'une certaine manière et à un certain niveau à notre expérience scientifique.

NOUS CRÉEONS DES THÉORIES, MAIS NOUS NE SOMMES PAS ASSEZ INGÉNUS POUR LES CROIRE.

Apparemment une telle attitude paraît comporter une contradiction. Il semble stupide de développer une hypothèse pour ensuite la dédaigner.
En réalité, nous n'avons pas voulu exprimer cela : nous savons que de telles hypothèses peuvent se rapprocher de la vérité et, en fait, quelques fois elles coïncident avec elle.
Nous démontrons qu'il peut y avoir au moins une explication (même si ensuite elle est différente de celle énoncée au départ) à certaines énigmes transcendantes ; et enfin de telles spéculations constituent dans le pire des cas une excellente gymnastique mentale qui, tôt ou tard, a porté ses fruits.
Après ce préambule, nous vous informons qu'en effet, nous avons développé des hypothèses laborieuses pour nous expliquer l'existence de l'OEMII dans le WAAM (Univers).

Lettre 33-1


Je le dis en passant et depuis que je me suis replongé dans ces textes, je trouve ces histoires Ummites très crédibles.

Modifié par Ethan, 01 aot 2005 à 17:12.


#8 Simon Templar

Simon Templar

Posté 01 aot 2005 à 17:34

penser savoir que mon hypothétique "âme" serait "figée" "hors du temps" et "ailleurs"
ne me perturbe pas trop, ça rejoint certains récits de la corde d' argent ...
le lieu ou résideraient les âmes des morts, la conscience collective un peu le "paradis",
pourquoi pas, ou est le problème et qui détient la vérité et combien de vérités existe-t-il?
Ce qui me perturbe plus dans le dossier Ummite serait plutôt l' organisation style Orwelienne de leur société.... mais ils disent aussi de ne pas appliquer "leurs recettes" chez nous, ouffffff......

#9 Ethan

Ethan
  • Localisation : Dans le WAAMWAAM

Posté 01 aot 2005 à 18:49

Ce qui me perturbe plus dans le dossier Ummite serait plutôt l' organisation style Orwelienne de leur société.... mais ils disent aussi de ne pas appliquer "leurs recettes" chez nous, ouffffff......

Oui moi aussi mais il s'agit de leur planète et heureusement pas de la nôtre. Du moins pas encore... :-?

#10 Ethan

Ethan
  • Localisation : Dans le WAAMWAAM

Posté 01 aot 2005 à 19:35

Le livre de Christel Seval Ummo un Dieu venu d'ailleurs (2004) aux éditions JMG doit être intéressant. Il étudie la métaphysique Ummite.

Cet auteur pose d'ailleurs d'intéressantes questions:

Questions :

Concernant le modèle métaphysique dont la description nous est donnée, des questions viennent à l'esprit car la description n'est pas complète. Outre celles déjà référencées dans mon livre " ummo, un Dieu venu d'ailleurs " paru chez JMG éditions en oct 2004, voici mes dernières en date :

- A partir de quand, dans le cycle du développement embryonnaire, un fœtus est-il connecté à son âme ? (problème sous jacent de l'avortement)...

- Notre époque est celle du début des manipulations génétiques. Lorsque l'on crée un animal inexistant à l'état naturel, par pure voie manipulatoire, cet animal (ou ce végétal) est-il relié normalement à la conscience collective ? Autrement dit, le nouveau génome artificiellement obtenu est-il préexistant dans les plans de constructions de l'atome de krypton codeur ? Si oui, la croissance kryptonique du BAYODU s'effectue-t-elle ensuite normalement ? Si non, la chimère a qui l'on a donné la vie est-elle reliable à BUAWE BIAEI ? Si la chimère n'est pas reliable mais demeure vivante, constitue-t-elle un danger pour l'écosystème planétaire ?

- Quand un OEMIIWOA gagne la Conscience Collective par voie de dématérialisation, sa connexion avec le pôle d'information cosmique WOA perdure-t-elle ? ou plus exactement est-elle recréée à l'intérieur de la Conscience Collective ou bien via son âme ? (à mon avis, non, car il me semble que ce serait réactualiser l'effet qui a engendré un danger pour la Conscience Collective...)


A vous de compléter cette liste...

http://www.ummo-scie...v/art/art19.htm



#11 c-cube

c-cube

Posté 02 aot 2005 à 12:12

Ethan, je m'excuse d'avance pour le léger hors sujet mais je souhaiterais apporter un petit complément d'information.

Ce qui me perturbe plus dans le dossier Ummite serait plutôt l' organisation style Orwelienne de leur société....


Je lis souvent ce genre de critiques de la société ummite.

Si cela t'intéresse (je parie que oui ! ;-)), les ummites répondent eux-mêmes à cette critique, qu'ils avaient donc prévue. Comme quoi, quelle que soit la nature des auteurs, ils connaissent bien le genre humain.

Ils le font dans la lettre D41-7 adressée en 1966 à Monsieur Fernando Sesma Manzano.

On y trouve d'ailleurs aussi des éléments qui réfutent très explicitement la thèse des "androïdes dépourvus d'âme" soumise par Cristobal.

Voici l'extrait en question (c'est moi qui met en évidence les éléments qui me semblent importants car en relation avec les sujets que je viens d'évoquer) :

- OBSERVATION -

Vous pouvez vous horrifier de ce que notre réseau d'ordinateurs XANMOO AYUBAA intervienne dans la programmation de nos loisirs. Nous désirons préalablement vous faire quelques observations à ce sujet.

Au long des rapports dictés par moi selon les ordres de mon supérieur sur la péninsule ibérique, DEII 98, fils de DEII 97, vous avez pu vérifier que le XANMOO AYUBAA participe de façon très active à notre organisation sociale.

Cette connaissance peut vous induire à vous former un concept très erroné concernant notre réseau social et notre personnalité psychologique. La tentation de nous identifier à de simples petits rouages d'une gigantesque et monstrueuse machinerie sociale a pu indubitablement passer dans vos esprits. Les hommes d'UMMO, nous serions selon cette fausse image ou perception des hommes de la Terre, de véritables monstres mécanisés, sans vie intérieure, esclaves de consignes émanant avec une précision mathématique d'un gouvernement aseptisé qui s'appuie sur le XANMOO AYUBAA (ou complexe de cerveaux mécaniques), pour coordonner avec une désespérante précision les moindres mouvements et conduites des membres de cette société semblable à une horloge terrestre.

Les hommes de notre planète serions de véritables" robots " (en utilisant les mots terrestres) capables d'être affectés par des sensations, vulnérables aux sentiments, aux plaisirs et aux déplaisirs (tout ceci est vrai), mais dépourvus d'âme véritable, esclaves de la technique et adeptes inflexibles d'une logique rigoureuse.

Cette erreur a son origine d'une part dans une déficience d'information et (d'autre part) dans la tendance que tout être humain présente à ne pas comprendre les conduites qui s'écartent de ses étroits cadres mentaux. Pour un espagnol inintelligent, il est difficile de comprendre les modes de vie d'un habitant des Nouvelles-Hébrides. Pour une personne esclave du cadre socio-politique d'une dictature qui a déraciné en elle les plus élémentaires vestiges de la liberté et de la dignité humaine, peut sembler, aussi paradoxalement que cela puisse paraître, fausse et absurde la vie d'un habitant d'une société démocratique socialiste comme celle de la Suède.

L'égocentrisme des hommes terrestres, qui est resté cristallisé dans le verset biblique de "la paille dans l'œil du voisin et de la poutre dans le sien", induit en vous une optique déformée, en essayant de juger nos manières de vivre.

Voyez l'esclavage mental que supposent pour vous les déviations aux milliers d'habitudes pathogènes comme le tabac, les épices, les formes irrationnelles d'organisation de la vie quotidienne, la soumission mentale aux agents qui déforment la personnalité (comme sont certains spectacles, les séries télévisées, les formes éducatrices et la publicité commerciale), les déformations pour raisons politiques des articles de la presse qui polarisent les groupes sociaux vers des formes politiques aberrantes, les dommages exercés par presque tous les parents envers leurs enfants, la soumission et la crainte devant les multiples TABOUS sociaux, ainsi que l'enracinement des préjugés sans nombre qui vous empêchent, vous les hommes de la planète Terre, de maintenir une saine flexibilité de pensée, en les enchaînant en revanche à un cadre mental sclérosé et rigide... Où se trouve cette liberté et cette exubérance de l'âme terrestre? Les conduites, que vous jugez totalement régies par la liberté, sont en réalité soumises à des motivations subconscientes d'origine aberrante, induites à leur tour par une mauvaise éducation ou par la crainte de la société qui vous entoure. Et en cela les psychiatres de votre planète nous donneront raison.

Nous - nous le reconnaissons humblement - n'avons pas atteint à la perfection. Mais nous croyons que notre indépendance spirituelle est supérieure à la vôtre.

Par exemple, ils sont nombreux les terrestre dont la conduite morale est encore conditionnée par la crainte que produisent les effets coercitifs des lois. Le respect du prochain se cristallise grâce aux méthodes punitives de l'exécutif de l'état. C'est une conduite imposée de L'EXTÉRIEUR.

En nous s'est développée une authentique mentalité sociale, un amour de nos frères, un ardent désir de perfectionner la société, parce que nous avons conscience de la folie "que suppose de faire une voie d'eau dans le navire sur lequel nous voyageons" et des effets perturbateurs d'un égoïsme absurde. Nous ne comprenons pas comment vous pouvez nous reprocher d'aimer plus la société que nous-mêmes alors que n'importe quel terrestre qui voyage en avion pense avec plus d'inquiétude à son moteur et à sa structure qu'au menu que lui offre l'hôtesse..

Pardonnez-nous d'employez des similitudes terrestres vulgaires comme le bateau et l'avion, mais nous pensons (ainsi) vous illustrer mieux notre pensée.

Aussi, c'est surprenant que vous regardiez avec méfiance notre réseau d'ordinateurs, quand chaque terrestre ne peut se passer de son stylo, son réfrigérateur, son automobile de tourisme: avec le problème supplémentaire qu'une fois créées les habitudes polarisées vers leur usage, vous restez horrifiés quand une nuit vous devez substituer, à cause des effets de la restriction énergétique d'un réseau électrique, la lumière des lampes à filaments incandescents par des cylindres de stéarates pourvu de mèche. (Bougies !).

Au moins nous nous nous accoutumons en même temps, en nous identifiant avec la nature, à supporter la carence de toutes les inventions de notre civilisation.

Rejetez donc l'idée que nous sommes (comme vous) esclaves de la technique. Pour nous, tous ces équipements que nous utilisons sur le UMMO sont simplement des MOYENS AUXILIAIRES qui nous aident dans notre progrès intellectuel et moral et qui nous permettent de nous forger une idée chaque fois mieux ajustée du WAAM (UNIVERS). Et ainsi, comme une personne sensible et intelligente de la Terre, au fur et à mesure qu'elle se plonge dans l'étude et la méditation, voit s'ouvrir devant elle des perspectives les plus larges de la vérité, et ressent une jouissance ineffable quant elle découvre de nouvelles facettes de son monde, nous aussi nous nous sentons plus libre par la connaissance à chaque fois plus profonde des lois qui dirigent l'espace n-dimensionnel, quand nous observons la grandeur qui se cache derrière les facteurs de l'homme et quand nous découvrons de nouveaux mondes habités.

Cela nous fait nous sentir plus humbles, cela nous libère de lois coactives qui nous obligent depuis l'extérieur à obtenir une société meilleure. C'est nous-mêmes qui nous obligeons à aimer le réseau social. Et même si nous avons acquis des réflexes conditionnés qui dirigent notre propre conduite, au moins de telles habitudes sont rationnelles et logiques. Elles ne nous font pas souffrir comme les terrestres, ni ne nous empêchent de réagir avec une grande liberté et avec une riche vie intérieure dans de multiples facettes de notre conduite quotidienne.

Si vous nous voyiez vivre jour après jour en pleine communion avec la nature, entre les grands rochers et les torrents abrupts, repoussant toutes les attitudes stéréotypées que nous avons quand nous vivons ensemble en société, peut-être ne jugeriez-vous pas que nous sommes esclaves d'une civilisation mécanisée. Analysez au contraire l'immense gamme d'attitudes et de mouvements assimilés, convertis en rigides réflexes irrationnels qui dirigent votre conduite. Vous verrez que même au milieu de la campagne vous tendez inconsciemment à les réaliser.

Ce fut précisément la caractéristique qui nous a le plus peiné en arrivant sur cette planète. Vous nous apparaissez comme des marionnettes, bougeant avec des gestes étudiés, convulsifs, artificiels et nous avons souffert intensément à devoir nous adapter à ces inharmoniques modes de conduites pour passer inaperçus au milieu de vous.


Source : http://www.ummo-sciences.org

#12 Ethan

Ethan
  • Localisation : Dans le WAAMWAAM

Posté 02 aot 2005 à 13:31

Oui c'est intéressant. C'est vrai que cette société m'a souvent fait penser à une société de type totalitaire. J.P. Petit en fait mention dans son livre Enquête sur des Extra-Terrestres qui sont déjà parmi nous. Même s'il est vrai que la société décrite est basée sur la métaphysique qui contraste avec le monde sans âme d'Aldous Huxley dans Le Meilleur des Mondes.

Leurs remarques sont intéressantes car pour nous aussi il existe dans notre société une quantité affolante de conditionnements divers, des tabous, etc.

Si ce peuple est réel, nous avons de toute façon différentes conceptions de vie. Mais je me dis que peut-être tous les Ummites n'approuvent pas ce gouvernement. Nous avons là un point de vue.

Modifié par Ethan, 02 aot 2005 à 14:21.


#13 Simon Templar

Simon Templar

Posté 02 aot 2005 à 13:41

Salut à tous,
il est certain que nous sommes assez mal placés pour juger ( quel horrible mot!) une pseudo- civilisation-ET en avance sur nous ( à combien estime-t-on leur avance "technologique" par rapport à nous ??? ) de plusieurs siècles (?).
Au travers de nos modestes découvertes scientifiques (et encore on ne sait rien, vu que ce sont les militaires qui détiennent en réalité la haute technologie) c' est sur que sur notre astre froid, on ne doit aucunement faire confiance au complexe militaro-industrialo-mafieu-illuminatiste qui ont les rennes du pouvoir... Par contre , rien ne nous interdit de penser que chez eux, ils n' ont pas les mêmes "CRAPULES" que nous avons la joie d' héberger chez nous.
Un autre point qui me semble "troublant", c' est la façon assez "cavalière" qu ' ils ont utilisé pour "guérrir-soigner??" leur jeunesse, en les "élevant" à l' écart dans un lieu fermé (des camps ?) ou on leur a "inculqué" une "bonne vision" de la société Ummite!
J' avoue que sur la finalité on peut encore discuter, mais sur les moyens mis en oeuvre par contre, cela me heurte très profondément . De même que la séparation des enfants d' avec leurs parents qu 'ils ne reverront qu' après leur "lavage de cerveau" terminé, me fait froid dans le dos...
Je dois dire aussi que l' explication Ummite de la méthaphysique est très très intéressante, une vision froide et me semble-t-il assez digne d' intéret et crédible. je conseille de s' abonner aux listes pour ceux qui voudraient s' immerger dans l' étude approfondie des lettres. Attention, lisez bien la charte, pas des discussions au sujet de la véracité des lettres, mais des débats passionnant sur leur contenu.
Si C Cube ou Nethan ont les ref des lettres traitant de leurs enfants et de l' éducation, je suis preneur.
Je dois dire encore que dans l' état actuel de notre vision de la liberté, il nous est encore difficilement concevable d' enlever les enfants à leurs parents, de faire confiance à un réseau d' ordi pour gérer notre vie au quotidien, de pensez que la vie c' est la mort et la mort la fin de l' esclavage (là je suis au moins d' accord avec les Ummites sur ce point), de pratiquer la nudité comme punition suprème etc etc...
Bien à vous.

#14 noveluna

noveluna
  • Genre : Homme

Posté 02 aot 2005 à 15:25

Ethan,




J’ai lu 12 pages depuis D21…Je ne sais pas 7 louche quand même. Mes premières impressions :

Le ton de ces lettres, me semble être issu d'un raisonnement humain. Je pense que c’est la plume d’un homme et je vais donc me remettre à lire la suite pour essayer dans être convaincu. Pour moi il me semble plaussible de penser qu'un homme XY (ou plusieurs) crée un univers, à travers lequel il peut exprimer sa philosophie sans se faire cataloquer de gourou d'un secte par exemple.

Alors ils nous ressemblent, dix doigts etc…Ils savent qu’ils sont plus évolués que nous mais admettent que nous sommes plus forts en art, musique etc. (tss tss)

J’ai le sentiment que cette lettre (ces) s’adresse à moi lecteur, plutôt qu’à ces Messieurs SESMA, GARRIDO, CAMPO. Bon patience…j’y retourne un petit coup….

p.12 / 1 module ARCHIVE pdf :

NOUS CREEONS DES THEORIES, MAIS NOUS NE SOMMES PAS ASSEZ INGENUS POUR LES CROIRE.

Flûte, je n’ai pas de dico à la maison…Ingénu ingénieur, génial, génie slurp…
Effectivement si on croit à toutes les théories…comme par ex Ashtar Sheran et sa flotte intergalactiqueAshtar Sheran voir les Dropas Dropas. Ils créent des théories qu'ils renient ? (pour moi c'est un raisonnement humain)
(je suis presque démotivé à l’idée de lire la suite, 1000 pages quand même…

Finalement j’ai lu environ un 20 de pages et survolés les 100 autres de l’archive 1.

Je suis d'accord avec l'observation de Simon Templar


Par contre , rien ne nous interdit de penser que chez eux, ils n' ont pas les mêmes "CRAPULES" que nous avons la joie d' héberger chez nous.
Un autre point qui me semble "troublant", c' est la façon assez "cavalière" qu ' ils ont utilisé pour "guérrir-soigner??" leur jeunesse, en les "élevant" à l' écart  dans un lieu fermé (des camps ?) ou on leur a "inculqué" une "bonne vision" de la société Ummite!
J' avoue que sur la finalité on peut encore discuter, mais sur les moyens mis en oeuvre par contre, cela me heurte très profondément . De même que la séparation des enfants d' avec leurs parents qu 'ils ne reverront qu' après leur "lavage de cerveau" terminé, me fait froid dans le dos...


Pardonne-moi Ethan, mais quand je perds mon enthousiasme, difficile pour moi de lire la suite
des ces lettres d'un façon serieuse mais je suiverais vos investigations et débat
avec beaucoup de plaisir
a plus

#15 Didier

Didier

Posté 02 aot 2005 à 16:12

les êtres humains n'élèvent pas forcément eux-mêmes leurs enfants.

La Chine a encore un système où les enfants sont en internat dès leur plus jeune âge.
Les sociétés européennes au Moyen-Age élevaient leurs enfants collectivement dans les villages.

Le fait de confier la charge de l'hébergement, de l'habillement et de la nourriture aux familles est un choix, de même que celui de collectiviser l'enseignement. Mais il est tout à fait possible de découper autrement.

Par exemple, on constate historiquement une tendance à collectiviser les systèmes d'assurance vieillesse ou d'assurance maladie (qui reflue fortement en ce moment) mais à individualiser l'assurance habitation ou l'assurance automobile. Mais on pourrait tout aussi bien envisager le contraire !

On a toujours tendance à considérer notre mode d'organisation de la société valable en un temps et en un lieu donné comme LA référence sans voir qu'il a fallu faire des choix pour les mettre en place, et qu'en leur temps, ces choix n'étaient pas si évidents...

#16 Cristobal

Cristobal

    Pèlerin de l'espace et du temps

  • Membres
  • 1 723 messages
  • Localisation : Paris, mais en direction de Shamballa et autres...

Posté 02 aot 2005 à 18:42

pour noveluna :

Jean POLLION a écrit un livre dans lequel il fait une analyse très fouillée et très experte de la langue ummite. Et il démontre, de façon convaincante, que ce langage des ummites est quasiment à 100% non terrestre.

Donc, l'analyse linguistique permet d'affirmer que les Ummites ne peuvent pas être des Terriens. Ils seraient tout ce qu'on veut, sauf des natifs de notre planète bleue.

Par ailleurs, dans les textes ummites, il y a beaucoup d'explications et de sorte de compte-rendus mis en forme à partir de fragments de connaissances humaines. Par exemple, tous les textes qui parlent du "problème" du Saint Suaire, de Jésus, des religions, etc...... . On lit une sorte d'exposé-résumé de quelqu'un qui aurait enquêté et relativement bien potassé son sujet. Il en donne un condensé et il rajoute au milieu de tout ça sa petite explication personnelle. C'est ce qui peut expliquer cette impression d'une rédaction par un Terrien......

#17 c-cube

c-cube

Posté 02 aot 2005 à 22:33

Si C Cube ou Nethan ont les ref des lettres traitant de leurs enfants et de l' éducation, je suis preneur.


Hey ! Le Saint ! ;-)

Tu trouveras notamment mention de ces choses là dans la série de lettres D41 qui va de D41-1 à D41-16. C'est un peu éparpillé dans toutes ces lettres qui ont pour thème principal la vie quotidienne sur la planète Ummo.

Tu as, en outre, raison de faire remarquer que nous ne savons des ummites que ce qu'ils veulent bien nous dire d'eux. C'est un fait.

Par contre, au sujet de la séparation des enfants, celle-ci n'intervient il me semble que vers 13 XEE, ce qui correspondrait pour nous à 17-18 ans terrestres. De notre point de vue, ils seraient majeurs.

#18 Ethan

Ethan
  • Localisation : Dans le WAAMWAAM

Posté 03 aot 2005 à 10:05

Effectivement Simon Templar, c'est ce genre de propos qui dérangent. J'avais lu ces développements sur l'éducation des enfants qui étaient pris en charge (formatés?) par le gouvernement. Mais il en est sûrement de même pour nous.

Exemple:

Ref. document43-1

1 - Quand les enfants atteignent 13,7 ans (Terrestres), ils sont réclamés sur notre planète par une espèce d’université où École-colonie polytechnique (que nous nommons UNAUO WI) contrôlée par le Conseil Supérieur d’ OUMMO (UMMOAELEWE)


Au passage, je lis aussi des propos sur la sexualité qui semblent coïncider avec une vision puritaine:

La vision pathologique de l'homosexualité.

Ref. document 41-9

Nous ne connaissons pas actuellement toutes les formes de sado masochisme, fétichisme, bestialité, nécrophilie, narcissisme, et les rares cas d’homosexualité peuvent être contrôlés par l’intermédiaire de la régulation hormonale, après intervention adéquate sur les mécanismes neurocorticaux et endocriniens, et sans nécessité d’abord chirurgical.


Ref. Document 41-10

La coéducation est seulement appliquée à certains groupes réduits d’adolescents dont les membres accusent à l’électroanalyse cérébrale et à l’examen psychique, des tendances à l’homosexualité.
Tendances que nous avons pu corriger depuis longtemps


La masturbation serait aussi un "vice" pour eux:

LA VIE QUOTIDIENNE SUR UMMO.

Nous vous rappelions dans le rapport antérieur quelles furent les premières bases de nos spécialistes
pour réprimer les pratiques masturbatoires des enfants de notre planète.
On crut que la forte inhibition des premières tentatives de l’UGEE (ENFANT), initiée par une décharge électrostatique de potentiel élevé bien que sans danger pour l’organisme, créerait des défenses de l’individu (réflexes) contre ce vice.


Ces développements peuvent faire douter de la nature réelle de ces affirmations mais s'il s'agit d'humanoïdes, ils peuvent avoir beaucoup de points communs avec nous et je pense aux réactions de Noveluna à la lecture des lettres qui peuvent effectivement paraître humaines.

Dans un autre ordre d'idée, dans le livre de J.P. Petit OVNIS et Armes Secrètes Américaines, il y a une lettre du 30.1.1988, intitulée "Plan d'Intervention pour sauver la Terre" où ils nous font part de leurs volontés d'intervenir au cas où nous serions sur le point de nous annihiler, et des découvertes sur nos cerveaux:

[…]

Ainsi s'expliquent les conduites sadosexuelles [sic,ndT], les réaction psychopathiques criminelles, la génération de plaisir chez les tortionnaires, les compulsions délirantes de domination et d'accumulation de richesses au mépris absolu du droit qui pourrait secourir les frères préjudiciés…


[…]

Une technologie avancée, des méthodes d'organisation, une assise étendue d'information en somme ; entre les mains de cerveaux irresponsables dotés d'un réseau neuronal paléoencéphalique animal, c’est comme d’abandonner un explosif de grande puissance entre les mains d'un enfant en bas âge.

[…]

Vous avez créé un "ordre" social structuré de manière délirante dans lequel le pouvoir technologique, le pouvoir économique et l'information sont manipulés  non par les créateurs intelligents de systèmes ou réseaux émergents, mais par les cerveaux les plus malades ou paléoencéphaliques de la Société. On arrive même à l'ineptie délirante que les gardiens de la Loi morale (UAA) ne sont pas des scientifiques honnêtes, mais des leaders fanatiques de certaines communautés religieuses qui falsifient les UAA selon leur caprice et leur intérêt.

[…]

Une solution réelle, s'appuierait sur l’intervention d'un Réseau social intragalactique comme le nôtre, ou d'un autre qui peut vous visiter, qui consentirait à contrôler les ressorts du pouvoir sur OYAGAA.

[…]

Il nous serait facile de nous présenter à vous en apportant des preuves de notre identité. Nous détenons des moyens de coercition puissants et une expédition n'excédant pas dix-huit fois, le noyau des frères qui en ce moment visitons OYAGAA; pourvus de moyens techniques que nous apporterions de manière professionnelle de UMMO, suffiraient à "mettre à genoux" les dirigeants politiques des nations les plus puissantes de vos continents et à nous transférer le pouvoir de décision. Les entités nationales plus petites ne s’aventureraient pas à opposer la moindre résistance car nous disposons de moyens expéditifs pour juguler toute résistance même sans nécessairement provoquer la mort des opposants.

[…]

Cette première étape serait caractérisée par l'apparition de nombreux foyers de résistance, de sabotage et d'hystérie nationaliste et religieuse. Mais à ce stade nous aurions multiplié nos effectifs provenant de UMMO. Des équipes spécialisées assistées par mes frères et qui constitueraient une inévitable (dans cette étape) force policière convergeraient vers les foyers de subversion. Nous disposons d'agents paralysants de l'activité neuro-encéphalique qui ne provoquent pas de lésions. Nous isolerions ces OEMMII qui passeraient par des centres de rééducation. Il est évident que le traitement global qu'ils subiraient serait très agréable pour eux.

[…]

http://www.ummo-scie...rg/fr/D1378.htm


Ils parlent à plusieurs reprises, en pareille mesure de coercition, de la mise en avant d'une idéologie basée sur l'enseignement de Jésus de Galilée:

L'idéologie religieuse se concentrerait sur les enseignements moraux de JESUS de Galilée.


Lisez cette lettre ça fait quand même froid dans le dos. Ils partent de "bonnes" intention mais imposer à une planète une forme de gouvernement, cela pose de grosses interrogations…

Mais comme tu dis, les propos concernant la métaphysique sont à étudier. Il s'agit de plus, pour beaucoup des informations données, d'hypothèses dans le cas de la réalité de ces supposés Ummites. Et ce que je retiens principalement, c'est encore une fois la théorie des univers à dimensions multiples (infos données en 1967 alors que la théorie des cordes a été mise en avant en 1980, ce qui donne de la crédibilité à ces lettres) et cette idée que notre univers est dépendant d'un autre et que nous aurions des liens et communications avec cet autres univers.

Mais c'est encore étonnant de voir comment un monothéisme mène à des sociétés très strictes.
Même si ces Ummites se réclament pourtant d'un "prudent agnosticisme". Car selon ces documents "WOA" (Dieu avec idée d'une "Loi Cosmique") est un postulat de base à leur métaphysique si j'ai bien compris.

Ce qui est aussi intéressant, ce sont les développements concernant le libre-arbitre avec les développements sur l'homme boudin et le tuyau en plastique éclairé par un homme portant une lanterne.

Modifié par Ethan, 03 aot 2005 à 10:26.


#19 c-cube

c-cube

Posté 03 aot 2005 à 11:02

Je voudrais apporter une petite rectification à la dernière phrase de mon précédent message qui comporte une erreur.

C'est bel et bien vers 13 ans terrestres que les enfants ummites seraient séparés de leurs parents pour être formés indépendamment de ces derniers.

Néanmoins, compte tenu de l'avance biopsychologique des ummites sur les humains de la Terre, l'étude des lettres semble indiquer que cela correspondrait chez nous à un âge mental de 17-18 ans. Voilà.

#20 Ethan

Ethan
  • Localisation : Dans le WAAMWAAM

Posté 05 aot 2005 à 22:35

Jésus et le suaire de Turin

Nous avons prouvé que le linceul conservé à Turin, a entouré le corps de Jésus. Nous vous recommandons une étude plus approfondie de ce vestige historique. La thèse vaporigraphique, consistant en l’imprégnation du tissu par des substances phyto-thérapeutiques avec lesquels ceux qui l’ont soigné imprégnèrent le corps de Jésus pour soulager ses blessures, explique l’empreinte de l’image. La thèse que quelques-uns uns de vos frères ont émise concernant une hypothétique radiation mystérieuse est totalement absurde et antiscientifique. La tunique fut conservée par un paysan appelé ISMAHI, qui assista à la disparition miraculeuse du Maître Galiléen.


Pour conclure, il y a un parallèle frappant entre la dématérialisation d'Oummowoa et l'ascension du Christ devant témoins 40 jours après sa crucifixion. Oui mais, objecterez-vous, la crucifixion a tué Jésus, qui a ressuscité entre temps, ce qui est une différence notable ! FAUX, disent les Oummites qui ont beaucoup enquêté sur l'histoire chrétienne, y compris en terres d'Israël, d'Egypte et de Jordanie. Faux pour plusieurs raisons. La première leur est apparue en étudiant l'histoire du Sindon, le saint-Suaire.

L'Eglise aurait découvert en 1898 par le biais d'une étude scientifique que le suaire, le véritable suaire d'après les Oummites, était imprégné d'un sang provenant d'une personne en vie, et non pas d'un cadavre. Ceci impliquant donc qu'il n'y a pas eu résurrection, le miracle suprême et fondateur de l'Eglise. Sur ce fait susceptible de désorganiser la chrétienté, le clergé décida de fabriquer un faux suaire qui sera obtenu en 1928 à partir d'un moule en fer chauffé à 230°.


Sur ces deux documents Ummites, on apprend que le suaire serait vrai et que l'image se serait formée par l'imprégnation du tissu par des substances phyto-thérapeutiques pour guérir Jésus de sa crucifixion car selon eux, Jésus ne serait pas mort sur la croix mais les disciples l'auraient recueilli encore vivant et soigné. Mais Jésus aurait bien "disparu" après avoir repris son enseignement. Il se serait dématérialisé:

"L'explication qui nous en est donnée est que la fonction pensante et consciente de cet homme-dieu atteint, à un moment paroxystique, un tel degré de puissance que la Conscience Collective à laquelle il est connecté est mise en danger, et déclenche son rapatriement de force au sein d'elle même." 


L'église catholique aurait découvert que le sang du suaire provenait d'un corps vivant et non mort et l'aurait donc caché puisque tous les dogmes de l'église reposent sur la résurrection de Jésus. Il y aurait donc deux suaires?

Mais le problème c'est que pour certains chercheurs cette image du vrai suaire ne se serait pas formée par un simple contact du drap avec le corps car elle n'est pas déformée comme elle devrait l'être en pareil cas. Elle présente les caractéristiques d'une image optique plane, analogue à une photographie négative qui aurait été créée par projection orthogonale d'un rayonnement sur le drap. Alors que ces supposés Ummites parlent d'une imprégnation de substances par contact de la peau avec le drap.

:???:

Modifié par Ethan, 05 aot 2005 à 22:37.


#21 dauphin

dauphin
  • Localisation : Vendée
  • Intérêts : Atlantide, Exode, Guizeh<br>régressions dans ces endroits.

Posté 10 aot 2005 à 17:18

bonjour
comme je l'ai écrit dans un autre topic, je me suis mis a la lecture des lettres ummites concernant la métaphysique qui me "parle" vraiment.
j'avais déjà lu pas mal de lettres en 1997, et m'étais fait une opinion (ouverte).

bref, par un petit concours de circonstances, je reprends le dossier, mais partie métaphysique exclusivement.

par contre j'ai vu que les ummites traitent du christianisme, y aurait il une ame charitable qui pourrait m'indiquer quelles lettres ou communications traitent de ce sujet ? j'ai un ami érudit dans le domaine chrétien et j'aimerais débattre avec lui de tout ce qui est écrit (j'ai déjà lu quelques pages la dessus, mais j'aimerais posséder tout ce qui a trait aux passages qu'ils ont écrit sur jésus, la sainte vierge, et la religion cato en règle générale)

merci pour tout
amitié,
fabrice